Les environnements verts ont-ils un impact sur la santé des enfants ?

15 Octobre, 2015, 12:17 BST de EAACI

BERLIN, October 15, 2015 /PRNewswire/ --

1 enfant sur 3 souffre d'une allergie, un chiffre qui devrait augmenter au cours des dix prochaines années [1]-[3].

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140918/706300 )
Une étude[4] menée sur plus de 13 000 enfants allemands, suédois, néerlandais, australiens et canadiens a révélé que le fait de vivre dans des régions plus vertes semblait les protéger contre la rhinite allergique (RA) dans certaines régions, mais pouvait être néfaste dans d'autres. « Nous avons besoin de mieux comprendre la façon dont les gens interagissent avec leurs environnements verts, quels types de végétation sont les plus importants, à la fois en termes de nombre et de diversité, et si l'effet de l'environnement vert sur la RA dépend de la durée des expositions », souligne le Dr Elaine Fuertes de l'Institut d'épidémiologie I, Helmholtz Zentrum München, du Centre de recherche pour la santé environnementale à Neuherberg.

L'étude LEAP[5] montre que chez les enfants à haut risque, une introduction précoce d'arachides réduit le risque de contracter une allergie aux arachides de 70 à 80 %. « L'étude LEAP-On cherche à déterminer si ce bénéfice est maintenu après l'arrêt de la consommation d'arachides », explique Gideon Lack, professeur spécialisé dans les allergies pédiatriques au King's College de Londres. Une autre question est de savoir si cette stratégie fonctionne également dans les groupes à faible risque[6].

Les adolescents ont souvent des difficultés à gérer leur asthme. Les défis auxquels ils sont confrontés incluent les oublis liés à la prise de médicaments, le tabagisme et la stigmatisation sociale[7]. « Nous avons découvert que si les facilitateurs et barrières étaient ciblés en adoptant un modèle efficace d'autogestion, les adolescents étaient capables de gérer leur asthme de manière autonome », indique Graham Roberts, professeur et pédiatre consultant honoraire en allergies pédiatriques et médecine respiratoire à l'université de Southampton.

http://www.eaaci-paam.org/

Communiqué de presse complet : https://hkstrategies.egnyte.com/fl/JhnFcn7y58

  1. Lignes directrices sur les allergies alimentaires et l'anaphylaxie. Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI), 2014
  2. Advocacy Manifesto. Tackling the Allergy Crisis in Europe-Concerted Policy Action Needed. Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI), décembre 2014
  3. Atlas mondial des allergies. Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI), 2014
  4. Markevych I. Associations between residential greenness and childhood allergic rhinitis and aeroallergen sensitization in seven birth cohorts. Session de résumés oraux n° 4, PAAM 2015
  5. Du Toit G et al. Randomized trial of peanut consumption in infants at risk for peanut allergy. N Engl J Med. 2015;372(9):803-13
  6. Fleischer DM et al. Consensus communication on early peanut introduction and the prevention of peanut allergy in high-risk infants. Allergy. 2015t;70(10):1193-5
  7. Holley S. A qualitative study to understand how we can empower teenagers to better self-manage their asthma. Session de discussion d'affiches n° 2, PAAM 2015

LA

SOURCE EAACI