Les femmes cadres et dirigeantes estiment que les responsabilités parentales constituent des avantages professionnels, selon la toute dernière étude menée par Korn/Ferry

11 Juin, 2012, 06:00 BST de Korn/Ferry International

- Malgré l’intérêt professionnel des compétences parentales, la majorité des femmes cadres et dirigeantes affirment qu’avoir des enfants a entravé l'évolution de leur carrière

LOS ANGELES, 11 juin 2012 /PRNewswire/ -- Selon les conclusions d'une étude menée le mois dernier par Korn/Ferry Institute, 95 % des femmes cadres estiment qu'élever des enfants leur apporte des compétences spécifiques utiles dans l'exercice de leur profession. L'aptitude à motiver et galvaniser, la capacité d'intégrer les acquis (nouvelles applications des expériences passées) et la confiance en soi sont quelques-unes des principales compétences transférables sur le lieu de travail, selon les personnes interrogées.

L'étude met également en lumière l'impact extraordinaire de la technologie sur l'équilibre vie professionnelle/vie familiale dans l'exercice des responsabilités parentales. Près de 80 % des femmes actives estiment que la technologie les a grandement aidées à trouver un juste équilibre entre leur profession et leur famille en leur permettant d'être, où qu'elles se trouvent, en liaison constante avec leur lieu de travail.

« L'étude montre que le fait d'avoir des enfants permet d'aiguiser son sens de la psychologie, de la diplomatie et de mieux gérer son temps, autant de qualités qui peuvent être aisément appliquées au travail », a déclaré Kathy Woods, partenaire associée à Korn/Ferry Leadership and Talent Consulting, également mère de famille. « Grâce à la technologie, il est plus facile pour les femmes de conjuguer leur double rôle de cadre et de mère. »

Bien que la technologie aide les parents à concilier exigences professionnelles et familiales et malgré les avantages qu'offrent les compétences transférables sur le lieu de travail, environ 45 % des femmes cadres ou dirigeantes estiment que leurs perspectives d'évolution de carrière ont été « quelque peu » entravées par leur maternité. Huit autre pour cent pensent même que la maternité a freiné « dans une large mesure » leur avancement professionnel.

Concilier enfants et travail est épineux comme en attestent les 29 % de femmes interrogées qui ont soit retardé le moment d'avoir des enfants (19 %), soit décidé de ne pas en avoir (10 %) afin de ne pas mettre en péril leur carrière.

L'étude souligne en outre que les femmes interrogées sont partagées quant à la question de savoir si persiste un « plafond de verre » qui les empêche de gravir les échelons : selon l'entreprise ou le secteur d'activité, 27 % ont répondu par l'affirmative, 23 % par la négative et 50 % « peut-être ».

Malgré ces divergences de perspectives, le fait est que selon les conclusions de l'étude Korn/Ferry moins de 15 % seulement des femmes occupent des postes d'encadrement ou de direction dans le monde. L'égalité des salaires n'est pas non plus avérée à tous les niveaux d'encadrement, y compris dans les fonctions de direction. (Les femmes gagnent 25 % de moins que leurs homologues masculins aux postes de direction.)

Ces disparités perdurent bien que les femmes cadres et dirigeantes possèdent souvent des qualités bien spécifiques difficiles à acquérir. Selon de précédentes études réalisées par Korn/Ferry, les femmes cadres ont tendance à :

  • Avoir une meilleure capacité d'assimilation, et à être ainsi capables de traiter des informations sociales complexes et de motiver d'autres personnes
  • Être plus attentives aux autres personnes et donc en mesure de percevoir des signaux subtils.
  • Être plus à l'aise avec l'ambiguïté et, par conséquent, plus aptes à « improviser » et prendre des décisions « qui conviennent sur le moment » en attendant de plus amples informations.

D'après l'étude, l'avenir pourrait être plus radieux dans la mesure où 86 % des personnes interrogées estiment que les femmes diplômées de l'enseignement supérieur en 2025 auront plus de possibilités d'évolution de carrière que les mères actives d'aujourd'hui.

Méthodologie

L'Institut Korn/Ferry réalise régulièrement des études pour mieux cerner le monde du travail et de l'encadrement. Les résultats obtenus sont issus d'études menées auprès de cadres supérieurs et dirigeants du monde entier inscrits dans la base en ligne des cadres et dirigeants de l'Institut à l'adresse www.ekornferry.com. Le sondage a été réalisé mi-mai 2012.

À propos de Korn/Ferry Institute

L'institut Korn/Ferry est l'un des principaux porte-parole mondiaux sur les questions de leadership et de gestion des compétences. L'Institut commande, crée et publie des études innovantes grâce à son expertise inégalée en matière de recrutement de cadres, de révélation des talents et à son importante bibliothèque de recherches sur les comportements. Il s'emploie à valoriser le capital humain pour les entreprises de toutes tailles dans le monde entier.

À propos de Korn/Ferry International

Présent en Amérique du Nord et du Sud, dans la région Asie-Pacifique, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, Korn/Ferry International est un prestataire mondial de premier plan de solutions de gestion des compétences. La société offre une palette de services et de solutions pour permettre à ses clients d'attirer, de valoriser, de fidéliser et de récompenser des professionnels de talent. Veuillez consulter le site www.kornferry.com pour plus d'informations sur Korn/Ferry International, et www.kornferryinstitute.com pour en savoir davantage sur le leadership éclairé, la propriété intellectuelle et la recherche.

LA

SOURCE Korn/Ferry International



Liens connexes

http://www.kornferry.com