Les gouvernements sont sur la bonne voie pour éradiquer l'hépatite virale d'ici 2030

31 Mai, 2016, 08:00 BST de World Hepatitis Alliance

LONDRES, May 31, 2016 /PRNewswire/ --

194 États membres s'engagent à éradiquer l'hépatite virale à l'occasion de la l'Assemblée mondiale de la santé  

Le 28 mai, 194 États membres ont fait l'engagement historique d'éradiquer l'hépatite virale d'ici 2030. À l'occasion de la 69e Assemblée mondiale de la santé, les gouvernements ont unanimement voté en faveur de l'adoption de la toute première Stratégie mondiale de lutte contre l'hépatite virale, représentant le plus grand engagement à l'échelle mondiale à ce jour en matière de lutte contre l'hépatite virale.

Cette stratégie se fixe comme objectif d'éradiquer les hépatites B et C d'ici 2030 et comprend une série de cibles de prévention et de traitement qui, si elles sont atteintes, réduiront de 65 % le taux de décès annuel et augmentera de 80 % les traitements, sauvant ainsi 7,1 millions de vie dans le monde entier d'ici 2030.

À l'échelle mondiale, l'hépatite virale tue 1,4 million de personnes chaque année, soit plus que le VIH ou le paludisme, et figure parmi les principales causes de cancer et de cirrhose du foie. Grâce à la disponibilité de vaccins et de traitements efficaces contre l'hépatite B, ainsi que d'un remède pour l'hépatite C, les cibles soulignées dans la stratégie sont atteignables et il est possible d'éradiquer l'hépatite d'ici 2030.

« L'adoption de la Stratégie de lutte contre l'hépatite virale de l'OMS constitue le premier pas vers l'éradication de l'hépatite virale, une maladie qui affecte 400 millions de personnes à travers le monde. Nous félicitons les gouvernements de faire preuve d'autant d'ambition », a déclaré Raquel Peck, PDG de l'Alliance mondiale contre les hépatites.  « Si les gouvernements restent engagés, nous assisterons à l'éradication de l'une des plus grandes menaces sur la santé à l'échelle mondiale de notre vivant. »

Bien que l'adoption de cette stratégie démontre une volonté politique considérable, davantage d'efforts seront nécessaires pour faire de l'éradication de l'hépatite virale une réalité. D'après les chiffres de février 2016, 36 pays ont mis en place des plans nationaux de lutte contre l'hépatite virale, tandis que ces derniers sont en cours de développement dans 33 autres pays. Cela signifie que 125 États membres de l'OMS ne disposent pas d'une stratégie nationale pour faire face à cette maladie meurtrière. Il est crucial de mobiliser davantage de ressources pour lutter contre l'hépatite virale et de la faire progresser sur l'échelle des priorités.  

L'Alliance mondiale contre les hépatites (AMH) et ses 230 États membres continueront de travailler afin de s'assurer que les pays respectent leur engagement et mettent des mesures en œuvre pour atteindre les cibles. À l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite (le 28 juillet 2016), l'AMH lancera NOhep, le premier mouvement mondial visant à dynamiser le soutien en vue de l'éradication de l'hépatite virale d'ici 2030.  

Notes à l'intention des rédacteurs  

À propos de l'Alliance mondiale contre les hépatites  

L'Alliance mondiale contre les hépatites est une ONG dirigée par des patients et axée sur les patients. Comptant plus de 230 membres, l'AMH joue un rôle de premier plan dans le monde en matière d'action visant à éradiquer l'hépatite. Elle collabore avec des gouvernements et des partenaires clés dans le but d'élever les voix des patients, de sensibiliser et d'aider à établir des stratégies pour lutter contre l'hépatite.

Contact auprès des médias
Tara Farrell
Responsable des communications
Tara.farrell@worldhepatitisalliance.org
+44(0)776162525

LA

SOURCE World Hepatitis Alliance