Les investisseurs américains affirment que les certificats américains d'actions étrangères (CAAE) accroissent la facilité de négociation des titres des sociétés étrangères

05 Février , 2001, 19:07 GMT de Broadgate Consultants

New York, New York - Les certificats américains d'actions étrangères (CAAE) accroissent de façon significative la facilité de négociation des actions de sociétés étrangères aux Etats-Unis, selon un sondage effectué dernièrement auprès d'investisseurs sur des marchés américains très évolués. Les CAAE sont des certificats négociables, enregistrés, émis par les banques américaines, attestant d'une participation dans un certain nombre d'actions étrangères.

Dans l'étude menée en janvier 2001 par Broadgate Consultants, Inc., plus de 70 pour cent des répondants incluant notamment les représentants de grandes banques, des gestionnaires de placement et des compagnies d'assurances gérant un actif de plus d'un billion de dollars, ont déclaré qu'ils recommandaient aux sociétés étrangères d'établir des programmes de CAAE afin de jouir d'une grande visibilité sur les marchés financiers américains. Pour 60 pour cent des répondants, le principal objectif visé par l'établissement d'un programme de CAAE est d'attirer les investisseurs américains, alors que pour 25 pour cent, le programme vise principalement à mobiliser des capitaux.

Les investisseurs ont avoué qu'ils préféraient nettement les certificats américains d'actions étrangères inscrits à la Bourse à ceux qui ne le sont pas. Selon neuf personnes sur dix, les sociétés qui ont des titres CAAE inscrits à la Bourse ont généralement plus de succès dans leurs efforts pour attirer les investisseurs américains. Les répondants ont affirmé, dans une proportion de plus de cinq pour un, qu'ils aimaient mieux investir dans les certificats américains d'actions étrangères inscrits à la Bourse de New York et au Nasdaq que dans ceux qui ne sont pas inscrits.

"Un programme de CAAE inscrit à la Bourse est devenu plus indispensable que jamais pour les sociétés qui veulent se tailler une place sur les marchés financiers des Etats-Unis", a souligné Thomas C. Franco, président-directeur général de Broadgate. "Les programmes de CAAE peuvent encourager à la fois l'investissement institutionnel et individuel."

Même si toutes les sociétés de placement ayant participé au sondage ont la capacité d'effectuer des opérations à l'étranger, plus de 90 pour cent des investisseurs professionnels interrogés ont révélé qu'ils investissent régulièrement dans les certificats américains d'actions étrangères. Ils ont également fait remarquer qu'il s'agit là d'un moyen efficace pour accroître la demande de l'investisseur individuel. Plus de 80 pour cent ont ajouté que les titres CAEE augmentent les intérêts individuels américains dans le commerce de détail.

Lorsqu'on leur a demandé de nommer les sociétés étrangères ayant les programmes de CAAE les plus efficaces, les personnes interviewées ont fourni des réponses couvrant un large éventail d'industries et de zones géographiques. Les deux programmes de CAAE les plus souvent mentionnés sont ceux des géants des télécommunications Nokia Oyj de Finlande et Ericsson AB de Suède. Les deux sociétés ont des produits de consommation qui ont la faveur générale et comptent un grand nombre d'actionnaires individuels aux Etats- Unis.

Malgré l'incertitude associée dernièrement aux TMT (marché des télécommunications), les programmes de CAAE de sociétés européennes de télécommunications, notamment les sociétés qui se sont illustrées sur le marché du sans fil, ont été mentionnés à plusieurs reprises dans les réponses. Six réponses sur dix au sujet des programmes de CAAE les plus attrayants se rapportaient à des sociétés de télécommunications, notamment Vodafone Group plc, China Mobile Limited, Telefonos de Mexico SA, Telecomunicacoes Brasileiras SA et British Telecommunications plc. D'autres industries ont été citées et, parmi elles, les sociétés d'appareils électroniques grand public (Phillips et Sony) ainsi que les sociétés intégrées de pétrole et de gaz (Royal Dutch Shell et BP Amoco).

La décision d'investir dans les CAAE ou dans les actions ordinaires de sociétés étrangères, repose, selon les répondants, sur la liquidité, les coûts de transaction, les questions liées aux devises. Plusieurs investisseurs ont ajouté que la décision était fondée sur l'importance de la position des investissements en cause.

Compte tenu de l'importance accordée par les investisseurs américains à la diffusion des renseignements et à l'accès à l'information, le choix d'une banque dépositaire par la Société est considéré comme un élément crucial par les répondants. Pour certaines sociétés étrangères qui ne sont pas représentées aux Etats-Unis, la banque dépositaire des CAAE peut constituer une source essentielle d'information. Environ 70 pour cent des personnes interrogées ont affirmé que les banques dépositaires de CAAE sont d'importantes sources d'information au sujet des sociétés étrangères.

  • Broadgate en bref

Broadgate Consultants, Inc., qui a son siège social à New York, est une société de consultation internationale sur les communications se rapportant aux sociétés et aux marchés financiers. Depuis 1987, Broadgate Consultants, Inc. a publié des études communautaires sur les investissements aux Etats- Unis, fourni des services d'analyse et de consultation connexes aux sociétés internationales ouvertes accédant aux marchés financiers américains.

Site Web - http://www.broadgate.com

LA

SOURCE Broadgate Consultants