Les lauréats 2015 du prix de l'environnement KfW-Bernhard-Grzimek-Preis sont Emmanuel de Merode et Pavan Sukhdev

30 Avril, 2015, 11:49 BST de KfW Stiftung

FRANCFORT, Allemagne, April 30, 2015 /PRNewswire/ --

  • En tant que directeur du parc national des Virunga au Congo, Emmanuel de Merode prend la défense de la préservation de la biodiversité tout en luttant contre la pauvreté, en faisant la promotion du maintien de la paix et en améliorant les conditions de vie de son personnel et de la population.
  • L'économiste et scientifique Pavan Sukhdev est à l'origine d'une approche révolutionnaire en matière d'évaluation de la biodiversité et d'idées innovantes sur la remodélisation du système économique actuel.

La fondation KfW Stiftung a divisé le prix de l'environnement KfW-Bernhard-Grzimek-Preis 2015 ainsi que sa récompense de 50 000 euros, décernant la moitié à Emmanuel de Merode, directeur du parc national des Virunga, site inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, et l'autre moitié au scientifique et économiste Pavan Sukhdev.

Emmanuel de Merode s'est vu décerner le prix pour son travail exceptionnel dans le plus ancien parc national d'Afrique et pour son engagement dans la protection des gorilles de montagne menacés d'extinction et de la biodiversité unique de cette région. De plus, il a lancé des initiatives économiques essentielles dans le parc national, visant à garantir des moyens de subsistance durables pour la population. Il a grandement contribué à la réduction du braconnage et de l'abattage illégal et a joué un rôle central dans la conclusion d'accords de paix avec les chefs des rebelles dans la région frontalière.

Pavan Sukhdev a reçu le prix pour sa contribution importante à l'étude intitulée « The Economics of Ecosystems and Biodiversity » (TEEB, ou en français « L'Économie des écosystèmes et de la biodiversité »). Cette étude présente une approche révolutionnaire en matière d'évaluation de la biodiversité qui, pour la toute première fois, permet de déterminer les coûts de plus en plus importants découlant de la perte de biodiversité. Depuis, cette approche a été ajustée pour être appliquée dans différents secteurs et a été transformée en un outil d'une grande utilité pour les décideurs politiques.

Le Dr. Edeltraud Leibrock, du conseil d'administration de KfW Stiftung, a déclaré : « Avec le prix de l'environnement KfW-Bernhard-Grzimek-Preis, KfW Stiftung vise à sensibiliser davantage le public à la biodiversité et à attirer l'attention des leaders dans les domaines de la politique, de l'économie, des sciences et de la société civile sur l'importance fondamentale d'une action rapide et durable, afin d'assurer un avenir meilleur pour chacun d'entre nous. Le grand nombre de réponses enthousiastes et de propositions soumises confirme que ce prix est en train de prendre de l'ampleur au niveau international. En effet, nous avons reçu des candidatures d'Europe, d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et du Moyen-Orient. »

S'exprimant à propos de sa décision de décerner le prix à Emmanuel de Merode, le jury d'experts de renom a expliqué : « Emmanuel de Merode est le héros des Virunga et une référence morale pour ses collègues et la population locale. Son engagement dépasse les devoirs habituels d'un directeur de parc national, puisqu'il met tout en œuvre pour lutter contre la pauvreté, promouvoir le maintien de la paix et améliorer les conditions de vie de son personnel et de la population locale, tout en protégeant la nature et la biodiversité. Son approche consistant à mobiliser des partenaires, résidents, collaborateurs et politiciens locaux dans la lutte pour la sauvegarde de la biodiversité et la gestion durable de ce paysage unique est exemplaire. » Expliquant les raisons pour lesquelles il a décerné le prix à Pavan Sukhdev, le jury a ajouté : « Pavan Sukhdev a démontré que le développement respectueux de l'environnement, loin d'être un obstacle à la croissance, constitue une force motrice pour une plus grande prospérité, la création d'emplois et la réduction de la pauvreté. Son étude innovante "The Economics of Ecosystems and Biodiversity" (TEEB) encourage les gouvernements, les entreprises et la société civile à déterminer la valeur non seulement des actifs financiers traditionnels mais aussi des ressources naturelles, dans le but de stimuler une croissance économique durable. M. Sukhdev a ouvert la voie à une remodélisation du système économique actuel qui est inévitable face aux défis mondiaux tels que le changement climatique, la pauvreté persistante et l'épuisement des ressources. »

Tous les deux ans, la fondation KfW Stiftung, qui est basée à Francfort, décerne le prix de l'environnement KfW-Bernhard-Grzimek-Preis à des individus ou des organisations qui ont accompli des réalisations exceptionnelles en matière de développement de solutions créatives et innovantes pour la préservation de la biodiversité. Le prix doit son nom au professeur Bernhard Grzimek, pionnier du conservationnisme et de l'activisme environnemental, ancien directeur du zoo de Francfort et pendant de longues années président de la Société zoologique de Francfort. Il s'agit cette année de la deuxième édition du prix, dont le premier lauréat était la Société zoologique de Francfort, en 2013.

Contact presse
Wolfram Schweickhardt
Leiter Presse
KfW Stiftung
Tél. : +49(0)69-7431-1778
wolfram.schweickhardt@kfw-stiftung.de

KfW Stiftung
Palmengartenstraße 5-9
60325 Francfort

info@kfw-stiftung.de
http://www.kfw-stiftung.de

LA

SOURCE KfW Stiftung