Les ministres danois, néerlandais, lithuanien et polonais considèrent l'Ukraine comme un membre de la famille européenne

27 Avril, 2013, 12:47 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, April 27, 2013 /PRNewswire/ --

« Nous envisageons tous les quatre l'Ukraine comme faisant partie de la famille européenne », a déclaré le ministre danois des Affaires européennes Nicolai Wammen lors de sa rencontre avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch à Kiev le 25 avril, rapporte Interfax. Étaient également présents à la réunion les ministres des Affaires étrangères de la Lituanie, des Pays-Bas et de la Pologne, respectivement Linas Linkevičius, Frans Timmermans et Radosław Sikorski.

Le ministre Wammen s'est exprimé au nom des quatre ministres, faisant remarquer qu'ils souhaitaient tous voir l'Ukraine se rapprocher davantage de l'Europe. Le ministre Timmermans a affirmé que l'Ukraine est un pays européen important qui doit tirer profit de son potentiel. Le ministre Sikorski a salué les progrès enregistrés en matière de réformes en Ukraine.

Le ministre Linkevičius a considéré les mesures prises par l'Ukraine visant l'implémentation des conclusions du Conseil de l'UE concernant l'Ukraine, publiées à la suite de la 3 209e réunion du Conseil des affaires étrangères en décembre 2012. Linkevičius a souligné que l'Ukraine ne devrait pas perdre l'élan sur la voie des réformes. Il estime que l'année 2013 pourrait entrer dans l'histoire comme l'une des plus importantes pour l'UE et l'Ukraine.

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch s'est montré confiant quant à la concrétisation des efforts de l'Ukraine sur la voie de l'intégration européenne. « Nous espérons que l'Association et l'Accord de libre-échange seront signés en novembre », a-t-il précisé. On avait précédemment indiqué que l'Ukraine et l'UE pourraient signer l'Accord d'association au sommet du partenariat oriental qui aura lieu en novembre 2013 à Vilnius, en Lituanie.

Le ministre Sikorski a remercié le président ukrainien pour les réformes entreprises ces dernières années par l'Ukraine et pour la grâce accordée aux anciens fonctionnaires de l'État, rapporte podrobnosti.ua. Iouri Loutsenko, qui avait purgé une peine de quatre ans de prison pour détournement de fonds et abus de pouvoir pendant son mandat en tant que ministre de l'Intérieur, a été gracié en avril 2013.

Les ambitions européennes de l'Ukraine continuent d'attirer le soutien international. Le 23 avril 2013, 30 membres de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe ont signé une déclaration de soutien en faveur de l'Ukraine sur la voie de son intégration européenne. Ils ont salué l'engagement des autorités ukrainiennes et les réformes, et ils ont invité les deux parties à « faire tous les efforts nécessaires au rapprochement de l'Ukraine de l'Union européenne dans les plus brefs délais. »

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine