Les problèmes de liquidités affectant la Regent Merchant Bank en Corée auront une incidence restreinte sur iRegent Group

29 Novembre, 2000, 20:48 GMT de iRegent Group

  • iRegent n'est pas impliquée dans des transactions financières illégales en Corée

Hong Kong - Le groupe iRegent (575.HK à la Bourse de Hong Kong) a annoncé aujourd'hui que les problèmes de liquidités affectant l'institution financière coréenne Regent Merchant Bank, dans laquelle elle détient une participation effective de 16,5 %, auront seulement une incidence restreinte sur les activités et la santé financière d'iRegent.

Les difficultés auxquelles fait face Regent Merchant Bank en Corée fait suite aux retraits importants effectués par des déposants suite à la circulation de rumeurs faisant état de manipulations boursières relativement à une société coréenne associée, Regent Securities Limited.

Le groupe iRegent a fait savoir aux autorités de réglementation de la Corée qu'elle n'a jamais pris part à des manipulations portant sur les cours des actions en bourse, en Corée ou ailleurs.

Le groupe iRegent a de plus déclaré que le groupe n'avait participé à aucune transaction illégale avec Jin Seong-Hyun, un ressortissant coréen, et coopère entièrement à l'enquête menée par les autorités de réglementation de la Corée portant sur les activités de M. Jin.

Les participations financières directes et indirectes du groupe iRegent dans la Regent Merchant Bank (appelée auparavant la Kyungsu Merchant Bank) se limitent à environ 15 millions $US. Ce montant représentait environ 12 % de l'actif corporel net du groupe iRegent au 31 mars 2000.

Le groupe iRegent est propriétaire d'environ 46 % de KoreaOnline qui, de son côté, est effectivement propriétaire de 31 % de la Regent Merchant Bank.

"Le groupe iRegent savait depuis quelques temps que les autorités de réglementation de la Corée menaient une enquête sur M. Jin, qui est un actionnaire minoritaire de KoreaOnline, relativement à des allégations de manipulation des cours d'actions en bourse, pour les actions de Regent Securities. Les membres du groupe iRegent ont collaboré activement à cette enquête et continuent de le faire. Il n'y a pas eu de communication entre le groupe iRegent et M. Jin depuis un certain temps", a déclaré le groupe iRegent.

En mai 2000, le groupe iRegent a découvert que M. Jin, en relation avec C.K. Koh, qui était alors chef de la direction de Regent Securities, avait procédé à des transactions financières qui enfreignaient le règlement interne. Ces transactions ont été rapportées aux autorités de réglementation coréennes et le groupe KoreaOnline a immédiatement mis en marche un processus visant à minimiser ses risques en recouvrant activement de bonnes garanties et en constituant énergiquement une provision contre la possibilité de pertes futures. Par conséquent, la part d'environ 13 % de M. Jin dans KoreaOnline a été constituée en gage à la Regent Merchant Bank et on propose la vente de cet intérêt à des investisseurs étrangers.

Le groupe iRegent, par la voie de KoreaOnline, a été un investisseur continu en Corée. Tous les achats d'actions par KoreaOnline sont effectués en accord complet avec la législation coréenne.

Le groupe iRegent, conjointement avec KoreaOnline, compte plusieurs autres placements en Corée, outre la Regent Merchant Bank, qui ensemble emploient plus de 2 500 personnes dans le pays. La valeur vérifiée de l'actif corporel net consolidé du groupe KoreaOnline, au 31 mars 2000, s'élevait à plus de 360 millions $US. Le groupe iRegent est voué fermement à ses activités d'exploitation en Corée.

Les transactions touchant les actions et les bons de souscription d'iRegent ont été suspendues à sa propre demande aujourd'hui, le 28 novembre. Les transactions devraient reprendre demain.

LA

SOURCE iRegent Group