Les résultats cliniques de REVLIMID(R) en traitement oral de la leucémie lymphocytaire chronique présentés à la 47e réunion de l'American Society of Hematology

13 Décembre , 2005, 05:53 GMT de Celgene Corporation

ATLANTA, December 13 /PRNewswire/ -- Celgene Corporation (Nasdaq :CELG) a annoncé que les données cliniques d'une étude de REVLIMID pour le traitement de la leucémie lymphocytaire chronique (LLC) ont été présentées au cours de la 47e réunion de l'American Society of Hematology (ASH) à Atlanta, Géorgie, lundi 12 décembre 2005. L'étude rapporte que 16 des 19 patients évaluables sont parvenus à stabiliser leur condition ou ont obtenu une réponse supérieure à l'issue du traitement avec REVLIMID. En moyenne, le compte lymphocytaire absolu (ALC) des patients, une mesure du fardeau tumoral, a diminué de 61 %. Cinq patients ont réussi une réponse complete (CR), deux des cinq patients atteignant une réponse moléculaire complete (CR). Dix patients ont achevé une réponse partielle (PR) et trois patients ont obtenu la stabilisation de la maladie (SD). La progression de la maladie a été reportée (PD) chez trois patients.

La leucémie lymphocytaire chronique est un cancer hématologique qui Affecte de 75 000 à 100 000 personnes aux États-Unis. Près de 10 000 nouveaux cas de LLC sont diagnostiqués chaque année et on estime que 5 000 Américains devraient décéder à cause de la LLC cette année.

À propos de l'essai

L'auteur principal de cette présentation est Asher Chanan-Khan, M.D., Roswell Park Cancer Institute, Buffalo, New York. Dr. Chanan-Khan a reporté que trente-deux patients atteints de LLC réfractaire ou en rechute, avec un âge médian de 64 ans (éventail de 47 à 75 ans) ont participé à l'essai, avec tous les patients disponibles pour la toxicité et dix-neuf patients disponibles pour l'évaluation de la réponse. REVLIMID a été administré en dose orale de 25mg quotidiennement pendant 21 jours, suivis de 7 jours de repos, sur un cycle de 28 jours. Le compte lymphocytaire absolu (ALC) aux jours 0, 7 et 30 a été évalué pour déterminer l'effet anti-LLC direct de REVLIMID. La réponse a été évaluée au jour 30, puis chaque mois en utilisant les critères du groupe de travail du National Cancer Institute. Les patients CLL ayant obtenu une SD ou une meilleure réponse ont continué la thérapie jusqu'à la CR et ceux obtenant une PD ont ensuite reçu Rituximab à (375mg/m2) en plus de REVLIMID. Seize patients sur dix-neuf ont répondu avec une diminution moyenne de 61 % du compte lymphocytaire absolu (éventail de 55 à 70 %). Trois patients ont achevé une CR avec deux atteignant une CR moléculaire, dix patients une PR et trois patients une SD. Il était trop tôt pour quatre des patients traités pour une évaluation de leur réponse. Deux patients se sont retirés de l'étude et cinq patients ont été traités pendant moins de deux mois en raison de la toxicité. La progression de la maladie a été observée chez trois patients et ils ont donc reçu Rituximab. Ces trois patients ont répondu à une thérapie combinée.

Le profil de toxicité était gérable cliniquement. L'effet secondaire le plus courant a consisté en des cercles érythémateux (ganglions lymphatiques enflés et sensibles et/ou érythème) chez presque tous les patients et le syndrome de lyse tumorale a été observé chez deux patients. Parmi les toxicités de niveau 3 ou 4, il a été reporté des toxicités hématologiques chez sept patients et la neutropénie fébrile chez trois patients. Tandis que le suivi a été prévu sur une durée de 12 mois maximum, un suivi et une analyse supplémentaires devraient confirmer la durabilité de ces réponses et établir le rôle de REVLIMID dans le traitement potentiel des patients avec LLC.

<< Sur la base des résultats de cette étude, nous continuons des études cliniques et préparons des stratégies réglementaires pour REVLIMID dans le traitement de la LLC >>, a déclaré Sol J. Barer, Ph.D., directeur général de Celgene Corporation.

À propos de REVLIMID(R)

REVLIMID fait partie d'une nouvelle classe de composés exclusifs, ImiD(R), que Celgene évalue pour le traitement d'un large éventail de conditions hématologiques et oncologiques, y compris le myélome multiple et les syndromes myélodysplastiques (MDS), ainsi que la leucémie lymphocytaire chronique et les tumeurs cancéreuses solides. REVLIMID affecte de multiples voies biologiques intracellulaires. Le pipeline IMiD, qui comprend REVLIMID, est protégé par des brevets exhaustifs de propriété intellectuelle émis aux États-unis et à l'étranger et par des demandes de brevet en instance, notamment des brevets de composition de matières et des brevets d'utilisation.

REVLIMID(R) n'a pas été approuvé par la FDA ou par d'autres agences réglementaires pour le traitement d'une indication. Son efficacité et son profil d'innocuité sont actuellement évalués dans des essais cliniques pour de futures applications réglementaires.

À propos de la leucémie lymphocytaire chronique

La leucémie lymphocytaire chronique provient d'une lésion acquise (pas héritée) de l'ADN d'une seule cellule, un lymphocyte, dans la moelle osseuse. Cette lésion n'est pas présente à la naissance. Les scientifiques ne comprennent pas encore ce qui produit ce changement dans l'ADN des patients souffrant de leucémie lymphocytaire chronique.

Ce changement dans l'ADN de la cellule favorise la croissance et la survie de la cellule qui devient anormale et maligne (leucémique). Le résultat de cette lésion est la croissance incontrôlable des cellules lymphocytaires dans la moelle menant invariablement à une augmentation des lymphocytes anormaux dans le sang et dans la moelle osseuse. Ces lymphocytes ne s'exécutent pas comme des lymphocytes normaux et interfèrent dans la production des autres cellules sanguines nécessaires au fonctionnement normal du sang, entraînant de nombreuses complications telles que l'insuffisance du système immunitaire, des problèmes de coagulation, des ganglions lymphatiques enflés et d'autres troubles.

À propos de Celgene

Basée à Summit dans le New Jersey, Celgene Corporation est une compagnie pharmaceutique internationale intégrée spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes pour le traitement du cancer et des maladies inflammatoires à travers la régulation génique et protéinique. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site de la société : http://www.celgene.com.

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs assujettis à des risques connus et inconnus, des délais, des incertitudes et d'autres facteurs que la compagnie ne contrôle pas et qui peuvent faire en sorte que les résultats et la performance de la société soient matériellement différents des résultats et de la performance mentionnés explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent les résultats de la recherche actuelle ou à venir et les activités de développement, les actions de la FDA ou des autres autorités de régulation et d'autres facteurs détaillés dans les rapports de la compagnie déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), notamment dans les rapports 10K, 10Q et 8K.

Site Web : http://www.celgene.com

LA

SOURCE Celgene Corporation