Les salons Jean Louis David accusés de discrimination à l'endroit

19 Janvier, 2001, 09:23 GMT de Wachtell, Lipton, Rosen & Katz

New York - Un émigré soviétique venu aux Etats-Unis pour fuir les persécutions religieuses a déposé une plainte aujourd'hui à la cour suprême de l'Etat de New York contre le plus important groupe de salons de coiffure au monde pour l'avoir congédié de leur salon new-yorkais après son refus d'enlever sa kippa pour coiffer des clients. Eliezer Katanov, qui a quitté l'Ouzbékistan pour émigrer aux Etats-Unis en 1995, a déposé une plainte contre le groupe de salons Jean Louis David à la cour suprême de l'Etat de New York. La plainte indique que les salons Jean Louis David ont violé les droits de M. Katanov en vertu des lois antidiscrimination de l'Etat et de la ville de New York, qui interdisent à un employeur d'exiger comme condition d'emploi qu'un employé aille à l'encontre de ses pratiques religieuses, et qui stipulent que les employeurs new-yorkais doivent faire tous les efforts raisonnables pour répondre aux besoins de leurs employés en matière de pratiques religieuses.

La plainte, qui prévoit des dommages-intérêts exemplaires et compensatoires, mentionne que le président des salons Jean-Louis David pour la région de New York et d'autres dirigeants des salons ont dit à M. Katanov en octobre 2000 que le code vestimentaire des salons Jean Louis David ne lui permet pas de porter une kippa au travail. Ceux-ci auraient ensuite menacé M. Katanov de congédiement s'il persistait. La plainte mentionne également que, face à cet ultimatum illégal de ses employeurs, M. Katanov a choisi de rester fidèle à ses convictions et a accepté la cessation de son emploi. Les trois dirigeants ayant formulé l'ultimatum illégal à M. Katanov, Antonio Tallarico et Andrew Finkelstein, président actuel et ex-président des salons Jean Louis David, et Nicholas Leroy, autre dirigeant des salons Jean Louis David, sont également cités comme défendeurs dans la plainte.

M. Katanov est représenté bénévolement par Wachtell, Lipton, Rosen & Katz, un cabinet d'avocats de New York.

LA

SOURCE Wachtell, Lipton, Rosen & Katz