Les touristes étrangers bluffés par l'Ukraine

18 Juin, 2012, 22:28 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, June 18, 2012 /PRNewswire/ --

Le championnat européen de football, l'EURO 2012, a démarré il y a un peu plus d'une semaine et l'Ukraine a d'ores et déjà accueilli dix matches. Malgré les avertissements des journaux britanniques, les amateurs étrangers de football venus suivre le championnat d'Europe en Ukraine n'ont rien vu d'autre qu'une grande fête du football et une population amicale.

« Ce pays est, sur le plan humain, l'un des plus beaux que j'aie jamais visité », a déclaré au journal The Guardian le supporter de l'équipe nationale d'Angleterre Peter Tolen. « Les gens sont plus chaleureux que je ne le pensais », a souligné le Suédois Robbin Falkenstrom.

De nombreux supporters de l'équipe des Pays-Bas ont envahi la ville de Kharkov dans l'Est de l'Ukraine, où leur équipe nationale a disputé trois matches dans le stade Metalist, récemment rénové. Quelque 20 000 supporters néerlandais ont défilé jusqu'au stade en passant par les rues principales de Karkov. Ils se sont arrêtés en cours de route pour entonner l'hymne national ukrainien « L'Ukraine n'est pas encore morte », accompagné à la trompette par l'un des supporters. Il est important de souligner que lors du match opposant les Pays-Bas à l'Allemagne, le 13 juin, l'espace dédié aux supporters à Kharkov, a atteint sa pleine capacité, soit plus de 50 000 visiteurs.

Selon Vinfred Viches, représentant de l'Association des supporters du royaume des Pays-Bas, les supporters néerlandais ont soutenu leur équipe nationale mais aussi l'équipe ukrainienne. « J'aimerais inviter le monde entier à venir découvrir Kharkov et l'Ukraine », a conclu M. Viches.

Dans la rue Kreshchatyk, l'artère principale de Kiev, les supporters suédois, tout de jaune et de bleu vêtus, se mêlent aux supporters ukrainiens, drapés dans les mêmes couleurs.  Les supporters français ont eux aussi commencé à investir Maydan Nezalezhnosti (la place de l'Indépendance), principal lieu de réunion des supporters. Avec ses écrans géants, ses débits de bière, ses tables de baby-foot et ses saucisses de Francfort, la place de l'Indépendance s'est transformée en gigantesque lieu de retrouvaille pour les supporters de l'UEFA », souligne The Guardian. Le 11 juin, date de la rencontre entre l'Ukraine et la Suède, plus de 100 000 supporters s'y sont retrouvés.

Les villes hôtes de l'EURO 2012 ont mis en place des annonces et panneaux en anglais dans le métro et dans d'autres moyens de transport locaux. Dans le centre-ville, des cartes et des bénévoles parlant anglais aident les visiteurs à s'orienter. « De nombreuses personnes ne parlent pas anglais, mais ce qui est formidable c'est qu'ils font beaucoup d'efforts pour se faire comprendre », a déclaré le Britannique James Dillon.

Toutes les villes hôtes proposent des visites guidées gratuites. Rien qu'à Kiev, les touristes étrangers peuvent découvrir les magnifiques cathédrales Sainte-Sophie et Saint-Michel, le monastère Kyiv-Pechersk Lavra, de nombreux parcs et d'autres attractions touristiques renommées.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine