L'eurodéputé Van der Stoep organise le premier congrès anti-UE

30 Janvier, 2014, 16:03 GMT de DANIEL VAN DER STOEP: Non-attached member of European Parliament

BRUXELLES et LA HAYE, Pays-Bas, January 30, 2014 /PRNewswire/ --

Collaboration entre les politiciens eurosceptiques néerlandais et britanniques à La Haye

Durant son premier congrès anti-UE organisé le samedi 1er février, l'eurodéputé néerlandais Daniël van der Stoep prônera le retrait des Pays-Bas de l'Union européenne le plus tôt possible. Outre Van der Stoep, qui est également président d'Article 50, interviendront lors du congrès les eurodéputés britanniques membres du parti anti-UE UKIP et Thierry Baudet, le co-initiateur du Dutch Citizensforum-EU.

Van der Stoep s'oppose à l'idée des États-Unis d'Europe et souhaite que les citoyens décident de son sort lors d'un référendum exécutoire. Il estime que l'euro est un échec et que les Pays-Bas devraient sortir de la zone euro. Selon Van der Stoep, le Parlement européen devrait être dissout, car il n'est qu'une machine à applaudissements chère qui ne représente personne. Pour attirer l'attention du Parlement européen sur ses opinions politiques, il a créé en 2012 un nouveau parti politique, Article 50, nommé d'après l'article du traité de Lisbonne qui permet aux États membres de quitter l'Union européenne.

Les points de vue politiques de Van der Stoep sont soutenus par le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UK Independence Party), troisième parti politique en importance au Royaume-Uni, qui lutte contre une Europe non démocratique, chère et bureaucratique. Le député européen de l'UKIP, Roger Helmer, et le vice-président de la fraction Parlement européen, Paul Nuttall prendront la parole lors du congrès.

Le scientifique et écrivain politique Thierry Baudet parlera du Dutch Citizensforum (Forum des citoyens néerlandais), qui a recueilli 63 000 signatures dans le cadre d'un récent referendum sur l'UE.

Après les élections du mois de mai, Van der Stoep et son parti souhaitent se joindre au Groupe Europe de la liberté et de la démocratie (EFD) du Parlement européen. Ce groupe est en faveur d'une coopération ouverte et transparente entre les États européens souverains, mais rejette la bureaucratisation de l'Europe ainsi que la création d'un seul super-État européen centralisé.

Il s'agit d'une approche différente de celle adoptée par l'ancien parti de Van der Stoeps, le PVV, qui cherche à collaborer avec les partis européens d'extrême droite.

Le congrès aura lieu le 1er février au Théâtre Royal à La Haye. Après une réunion à huis clos, les portes s'ouvriront à 14 h 30. Inscrivez-vous sur le site : http://www.artikel50.nl/ledencongres.

DANIËL VAN DER STOEP : député non-inscrit du Parlement européen.

LA

SOURCE DANIEL VAN DER STOEP: Non-attached member of European Parliament