L'Europe accuse un retard par rapport aux États-Unis en matière de lutte contre le cancer colorectal du fait de la faible adoption du dépistage, selon des experts

13 Mars, 2014, 12:00 GMT de United European Gastroenterology

LONDRES et VIENNE, March 13, 2014 /PRNewswire/ --

L'incidence annuelle du deuxième cancer le plus meurtrier en Europe devrait augmenter de 12 % d'ici 2020[1], alerte le plus important groupe d'experts en gastroentérologie d'Europe, l'United European Gastroenterology (UEG). On estime à 214 675[2] le nombre d'adultes en Europe décédant suite à un cancer colorectal (CCR), cette maladie devrait affecter 502 000 européens par an d'ici 2020[1].

Le cancer colorectal est extrêmement létal dans ses stades avancés ; toutefois, la détection précoce peut permettre un taux de survie de 90 à 95 %. Le cancer colorectal ne présente pas de signes avant-coureurs, ou alors ils sont difficiles à identifier, mais il est possible de détecter la maladie grâce à un simple test de dépistage (le test de saignement occulte fécal ou TSOF) pouvant être effectué à domicile. Largement disponible en Europe, le TSOF est généralement proposé aux hommes et aux femmes de plus de 50 ans via une invitation de leur médecin ou dans le cadre d'un programme de dépistage national. Cependant, l'adoption en Europe a été étonnamment faible, le pourcentage d'adultes éligibles dépistés étant dans de nombreux pays bien inférieur au taux de 65 % considéré comme souhaitable par la Commission européenne et déjà atteint aux États-Unis[3].

Bien que la promotion en Europe de programmes de dépistage nationaux organisés soit considérée comme préférable à l'approche « opportuniste » du côté américain, les experts de l'UEG déclarent que l'Europe peut apprendre des États-Unis en ce qui concerne la mise en avant du CCR dans la vie publique. Des campagnes annuelles animées par Meryl Streep et d'autres stars d'Hollywood, des « Dress in Blue Days » (journées nationales au cours desquelles chacun est invité à s'habiller en bleu) et une déclaration de la Maison blanche sur le cancer colorectal prononcée par le Président Obama en début de mois sont autant d'éléments aidant à mieux faire connaître la maladie et l'importance du dépistage de l'autre côté de l'Atlantique.

« L'United European Gastroenterology a fait campagne pour que le dépistage du cancer colorectal soit accessible à tous les citoyens européens ; à présent nous conseillons vivement à la population européenne de participer et d'être consciente que le dépistage avec le TSOF réduit de 20 à 30 % le risque de décéder de cette maladie. Le cancer colorectal peut être traité lorsqu'il est détecté assez tôt, cependant on estime qu'il provoque le décès de plus de 500 européens chaque jour », a déclaré le professeur Michael Farthing, gastroentérologue britannique et Président de l'UEG.

Tandis que le monde célèbre le mois de sensibilisation au cancer colorectal (mars), l'UEG lance une nouvelle campagne de sensibilisation, « Screening Saves Lives » (le dépistage sauve des vies), qui conseille vivement aux européens et européennes de plus de 50 ans de parler à un professionnel de santé et de pratiquer un dépistage du cancer colorectal.

#screeningsaveslives

Téléchargez une carte de l'incidence et de la mortalité du CCR en Europe sur le site http://www.ueg.eu/crcmap/ et une infographie sur le dépistage du CCR sur le site http://www.ueg.eu/crceurope/

Notes à l'attention des rédacteurs

À propos de l'UEG

L'United European Gastroenterology est une organisation professionnelle à but non lucratif rassemblant toutes les plus grandes sociétés européennes concernées par les maladies de l'appareil digestif. Ses sociétés membres représentent au total plus de 22 000 spécialistes travaillant dans les domaines de la médecine, de la chirurgie, de la pédiatrie, de l'oncologie et de l'endoscopie gastro-intestinales.

Pour en savoir plus sur les travaux de l'UEG, consultez le site http://www.ueg.eu

Références

[1] Agence internationale de recherche sur le cancer (IARC)

[2] Incidence, mortalité et prévalence du cancer selon les estimations de Globocan, 2012

[3] Taux de dépistage global aux États-Unis, Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, 2010

Personnes disponibles pour des interviews
Professeur Michael Farthing, Président de l'UEG
Professeur Jaroslaw Regula, expert européen sur le cancer colorectal

Contact presse
Samantha Forster media@ueg.eu Tél. : +44(0)1444811099 @UEGMedia

LA

SOURCE United European Gastroenterology