Level 3 annonce la mise en place de plusieurs initiatives commerciales pour faire face aux conditions du marché

19 Juin, 2001, 17:44 BST de Level 3 Communications, Inc.

  • La Société annonce des initiatives de ventes destinées aux plus grandes entreprises de largeur de bande à l'échelle mondiale
  • Mise à jour des perspectives commerciales pour 2001 et 2002; baisse des produits d'exploitation prévus pour 2001 et 2002
  • Plan de réduction des coûts de 2,3 milliards d'ici à 2003; réduction des effectifs mondiaux de 1 400 employés
  • La Société s'adressera aux investisseurs et aux analystes durant une conférence téléphonique

Broomfield Colorado - Level 3 Communications, Inc. (LVLT au Nasdaq) a annoncé aujourd'hui la mise en place d'une série d'initiatives commerciales conçues à la fois pour faire face à la faiblesse des conditions générales du marché et, à plus long terme, pour permettre à la Société de tirer parti de plusieurs occasions d'affaires à mesure que les conditions s'améliorent.

"Bien que nous ayons dépassé nos prévisions au premier trimestre et que nous prévoyons réaliser la plupart de nos prévisions au deuxième trimestre, le ralentissement soutenu de l'économie affecte considérablement nos activités", a déclaré James Q. Crowe, directeur général de Level 3. "Nous avons subi une diminution de la croissance des revenus récurrents au cours des deux derniers mois. Nous avons donc révisé nos perspectives commerciales pour qu'elles s'harmonisent avec nos prévisions concernant la sévérité et la durée du ralentissement économique. Bien que de telles prédictions soient difficiles à faire avec certitude, nous, ainsi que plusieurs autres observateurs du secteur, prévoyons une reprise vers la fin de l'an 2001."

"Nous annonçons une diminution des dépenses qui s'alignera sur nos perspectives commerciales révisées", a indiqué M. Crowe. "Etant donné la durée incertaine du ralentissement, nous sommes également en train d'étudier des projets visant à parer aux éventualités pour nous assurer que nous sortirons de ce ralentissement avec assez de force pour profiter des occasions d'affaires qui ne manqueront pas de se présenter. Notre objectif primordial est d'être en état de prospérer au moment de la reprise sectorielle."

Initiatives commerciales axées sur les grandes entreprises de largeur de bande à l'échelle mondiale

Au cours des trois dernières années, dans le cadre de sa stratégie de ventes mondiales, Level 3 a ciblé des entreprises axées sur la largeur de bande. Plusieurs d'entre elles débutaient, et les plans d'affaires de certaines n'étaient que partiellement financés. Cette stratégie visait à capitaliser sur la forte demande de services de largeur de bande de la part de ces entreprises. Toutefois, le repli du marché a eu des répercussions négatives sur un nombre important de ces clients.

Résultat : Level 3 a réévalué sa clientèle cible et a rajusté ses efforts en ce qui concerne sa force de ventes mondiale. Bien qu'elle continue de répondre aux besoins de jeunes entreprises novatrices, Level 3 s'attache à vendre ses services aux entreprises établies ayant des besoins considérables en matière de services de largeur de bande.

Avec l'activation des réseaux métropolitains et interurbains de Level 3, la Société est en bonne position de répondre à la demande liée à ses services de transport de base, notamment la longueur l'onde et les lignes privées à haute vitesse. Ces services sont réclamés par une importante proportion des clients de la Société. Bien que les cycles de vente de ce type de services soient généralement plus longs et qu'un certain nombre de clients aient retardé leurs achats en raison du ralentissement économique, la Société est optimiste quant à la croissance fondamentale de la demande.

"Notre vision à l'égard des conditions du marché est fondée sur une évaluation de chaque client. Selon nous, le marché de la longueur d'onde et des services de lignes privées à haute vitesse, qui dépasse les 15 milliards de dollars, est dominé par environ 300 entreprises", a déclaré Kevin O'Hara, président et directeur de l'exploitation de Level 3. "De plus, nous croyons que les 40 premières entreprises à l'échelle mondiale représentent une part importante de cette demande mondiale. Actuellement, 33 de ces 40 entreprises sont des clients de différents services de Level 3. Cela nous permet d'avoir un aperçu des besoins de ces clients et de répondre à une part croissante de leurs besoins en matière de longueur d'onde. Au cours des 90 derniers jours, nous avons signé des contrats de services de longueur l'onde d'une valeur d'environ 60 millions de dollars. Nous sommes encouragés par ce succès précoce sur le marché."

Révision des perspectives commerciales

Level 3 a mis à jour ses perspectives commerciales et ses prévisions financières pour 2001 et 2002, notamment les produits de services de communications ayant un effet sur la trésorerie, les produits tirés des services de communications PCGR, les marges brutes, les frais de vente, généraux et administratifs, le BAIIDA rajusté, le BAIIDA, et les dépenses en capital.

"Etant donné la faiblesse et la volatilité soutenues dans notre secteur, nous révisons en permanence les prévisions en ce qui a trait au carnet de commandes, à la clientèle actuelle, aux ventes et aux propositions, aux dépenses en capital et aux frais d'exploitation", a déclaré Sureel Choksi, directeur des finances de Level 3. "Nos prévisions financières révisées sont alignées sur le contexte plus difficile dans lequel nous évoluons et reflètent une diminution des décaissements d'environ 2,3 milliards de dollars en atteignant un seuil d'équilibre du flux de trésorerie disponible."

"Nous prenons ces mesures afin de préserver notre santé financière, de continuer de contrôler rigoureusement les coûts, et de nous assurer que nous serons en position de profiter du redressement de l'économie", a déclaré M. Choksi. "En se fondant sur nos perspectives commerciales révisées, nous demeurons entièrement axés sur l'atteinte d'un seuil d'équilibre du flux de trésorerie disponible, avec un coussin de sécurité approprié."

Le tableau suivant donne un aperçu de nos prévisions financières mises à jour jusqu'en 2003.

Prévisions financières mises à jour, 2001-2003 (en millions de dollars)

                                            Révisées       Antérieures
    Normalisé                                  2001           2001
    Produits des services de communication
     avec effet sur la trésorerie            2 100 $       2 300 $- 2 400 $
    Produits des services de communication
     PCGR                                    1 300 $       1 400 $- 1 500 $
    Produits PCGR consolidés                 1 530 $       1 620 $- 1 720 $
    Marge brute - communications                52 %                   52 %
    Marge brute consolidée                      49 %                   49 %
    Frais de vente, généraux et administratifs
     et produits PCGR consolidés                76 %                   69 %
    BAIIDA ajusté (1)                          600 $                  700 $
    BAIIDA (2)                                (420)$                 (330)$
    Dépenses en capital                      3 000 $       3 300 $- 3 400 $


                                 Révisées          Antérieures
    Normalisé                       2002                 2002            2003
    Produits des services
     de communication avec
     effet sur la
     trésorerie          2 500 $- 2 600 $  3 100 $- 3 300 $   3 500 $- 3 600 $
    Produits des services
     de communications
    PCGR                 1 700 $- 1 800 $  2 300 $- 2 500 $   2 700 $- 2 800 $
    Produits PCGR
     consolidés          1 920 $- 2 020 $  2 520 $- 2 720 $   2 910 $- 3 010 $
    Marge brute -
     communications             65 %              60 %             70 %
    Marge brute
     consolidée                 61 %              58 %             67 %
    Frais de vente, généraux et
     administratifs et produits
    PCGR consolidés             49 %              48 %             37 %
    BAIIDA ajusté (1)     1 000 $- 1 100 $  1 000 $- 1 100 $ 1 600 $- 1 700 $
    BAIIDA (2)              200 $-   250 $    200 $-   250 $   850 $ -  950 $
    Dépenses en capital            1 500 $  2 000 $- 2 400 $          1 300 $

(1) Le BAIIDA ajusté de 2001 de 600 millions $ ne prend pas en compte des frais non périodiques hors trésorerie de 600 millions $ totalisant 60•millions•$.

(2) Le BAIIDA négatif de 2001 comprend des frais non périodiques hors trésorerie totalisant 60 millions $.

Produits tirés des services de communications avec effet sur la trésorerie et PCGR : Les produits tirés des services de communications avec effet sur la trésorerie prévus sont de 2,1 milliards de dollars in 2001, de 2,5 à 2,6 milliards de dollars en 2002 et de 3,5 à 3,6 milliards de dollars 2003.

Les prévisions de Level 3 en ce qui concerne les produits tirés des services de communications PCGR pour 2001 sont de 1,3 milliard de dollars, soit une augmentation d'environ 50 p. cent par rapport à 2000. De cette somme, la Société prévoit qu'environ 280 millions $ seront tirés des ventes non récurrentes de câble optique inutilisé et que 135 millions $ seront issus de compensations réciproques. Par ailleurs, en 2002, les prévisions concernant les produits tirés de services de communications PCGR se situent entre 1,7 et 1,8 milliard de dollars, soit une augmentation de 2,7 à 2,8 milliards en 2003.

En 2001, exception faite des ventes non récurrentes de câble optique inutilisé, le transport devrait générer des produits de 40 à 45 p. cent pour les services de communications; de 20 à 25 p. cent pour les services IP et de regroupement, et de 30 à 35 p. cent. pour les services Softswitch - incluant la compensation réciproque.

Les perspectives commerciales de la Société reposent sur une évaluation détaillée des revenus récurrents et du carnet de commandes, tout en tenant compte de la situation de crédit et des finances des clients, tel qu'abordé dans les prochaines lignes.

Le débranchement de clients dont la situation de crédit laisse à désirer continue d'avoir des répercussions négatives sur la source de revenus récurrents de Level 3. Selon une analyse de crédit détaillée effectuée par la Société, Level 3 estime qu'environ 20 p. cent de ses revenus récurrents actuels sont à risque par rapport au reste de l'année. En se fondant sur le taux de débranchements des clients à risque et sur l'ajout de clients bien établis durant le reste de l'année, la Société prévoit que, d'ici à la fin de l'année, 85 à 90 p. cent des revenus récurrents proviendront des clients ayant un crédit plus solide.

Le carnet de commandes de Level 3 s'élevait à environ 5,3 milliards de dollars à la fin du premier trimestre. Le carnet de commandes est défini par le total des produits tirés de contrats non encore honorés, ainsi que les produits réalisés pour services fournis à ce jour. Des 5,3 milliards de dollars de commandes, 67 p. cent sont reliés à la vente de câble optique inutilisé et de services connexes et 33 p. cent se rattachent aux autres revenus récurrents. Du carnet de commandes de câble optique inutilisé, quelque 20 p. cent des commandes proviennent de clients à risque.

Entre 2000 et 2005, Level 3 prévoit que les produits ayant un effet sur la trésorerie tirés des services de communications connaîtront un taux de croissance en pourcentage cumulé d'environ 35 % et que, pour leur part, les produits tirés des services de communications PCGR connaîtront un taux de croissance en pourcentage cumulé d'environ 45 %.

Produits tirés des services de renseignements et autres produits : le total des produits tirés des services de renseignements et les autres produits est estimé à environ 230 millions $ en 2001, à 220 millions $ en 2002 et à 210 millions $ en 2003.

Marge brute : La marge brute prévue pour les produits tirés des services de communications est d'environ 52 p. cent en 2001, de 65 p. cent en 2002 et de 70 p. cent en 2003. La marge brute consolidée prévue est d'environ 49 p. cent en 2001, de 61 p. cent en 2002 et de 67 p. cent en 2003.

Frais de vente, généraux et administratifs (VG&A) : Les frais VG&A consolidés prévus en 2001 équivalent à environ 76 p. cent des produits PCGR consolidés, puis chuteront à environ 49 p. cent en 2002 et à 37 p. cent en 2003.

Actuellement, la Société compte environ 5 900 employés, dont 5 200 dans la division des communications. La Société coupe d'ailleurs ses effectifs dans le monde d'environ 1 400 employés, surtout dans la division des communications. Cette réduction englobe environ 820 en Amérique du Nord, 550 en Europe et 30 en Asie. On prévoit des frais non périodiques de quelque 100 millions de dollars au deuxième trimestre. De ce total, 40 millions $ se rapportent aux coûts liés à la réduction des effectifs et 60 millions $ s'appliquent à certaines dépenses hors caisse entraînées par le report de projets. La Société a également mis en oeuvre plusieurs mesures de contrôle des coûts afin de réduire les frais de déplacement, les frais de sous- traitance et les autres frais VG&A.

BAIIDA et BAIIDA rajustés : La Société prévoit que le BAIIDA rajusté consolidé d'établira à environ 600 millions $ en 2001, entre 1,0 et 1,1 milliard $ en 2002 et entre 1,6 et 1,7 milliard $ en 2003. Durant le premier trimestre 2002, la Société a l'intention de rendre le BAIIDA consolidé positif selon une courbe prévisionnelle estimée, exclusion faite de la rémunération en actions. Par ailleurs, pour 2001, la Société prévoit réaliser un BAIIDA négatif de quelque 420 millions $ (ou un BAAIDA négatif de 360 millions $, à l'exception des frais hors caisse non périodiques de 60 millions $); un BAIIDA positif de 200 à 250 millions $ en 2002; et de 850 à 950 millions $ en 2003.

Produits divers/charges diverses : Outre les frais VG&A décrits précédemment, la Société prévoit enregistrer durant le deuxième trimestre des frais hors caisse non périodiques de 35 millions $ liés à la baisse de valeur de l'actif.

Bénéfice par action : La Société prévoit essuyer une perte nette d'environ 7,50 $ l'action en 2001. Mis à part des frais hors caisse non périodiques d'environ 0,25 $ l'action, la Société prévoit essuyer une perte de 7,25 $ l'action, (cette donnée reste la même que dans les prévisions précédentes).

Dépenses en capital : La Société évalue ses dépenses en capital à 3,0 milliards $ en 2001, à 1,5 milliard $ en 2002 et à 1,3 milliard $ en 2003. La diminution des dépenses en capital estimée pour 2001 reflète une réduction des dépenses en capital axée sur le succès, qui s'alignent sur la baisse des produits d'exploitation et le report de certains regroupements complémentaires. Les réductions de 2002 ainsi que des années suivantes sont principalement destinées à réduire les dépenses en capital axées sur le succès.

Fonds de roulement : La Société prévoit un fond de roulement équivalant à une utilisation nette de l'encaisse de 700 à 900 millions de dollars jusqu'au début de 2004. Le fonds de roulement est principalement affecté par le solde des comptes clients et des comptes à recevoir. Cette prévision est plus élevée que les précédentes en raison des prévisions relatives aux réductions des dépenses en capital.

Seuil d'équilibre du flux de trésorerie disponible : En tenant compte des facteurs abordés dans le présent communiqué, la Société prévoit atteindre le seuil d'équilibre du flux de trésorerie disponible au début de 2004, plutôt qu'à la fin de 2003, selon les prévisions précédentes. La Société demeure préfinancée grâce à un coussin financier adéquat, conformément aux présentes perspectives commerciales révisées.

Autres initiatives : La Société continue d'étudier d'autres initiatives et de mettre au point des projets visant à parer aux éventualités afin de réduire plus avant les dépenses en capital, incluant le report de projets et la monétisation de certains éléments d'actif non essentiels.

Tenue d'une conférence téléphonique par la Société à l'intention des investisseurs et des analystes

Level 3 tiendra une conférence téléphonique le lundi 18 juin à 14 h 30 HAR afin de discuter des nouvelles annoncées aujourd'hui. Vous pouvez l'écouter en direct en vous connectant au site Web de la Société à l'adresse www.level3.com ou en composant le +1(612)332-0530 ou le +1(612) 332-0226. Une rediffusion de cette conférence sera accessible jusqu'au mercredi 20 juin à 17• h HAR au numéro +1(320) 365-3844. Le code d'accès est le 591747.

A propos de Level 3 Communications

Level 3 (LVLT au Nasdaq) est une société d'importance mondiale de services de communication et d'information qui offre une large gamme de services IP, dont l'acheminement sur bande large, les services de regroupement, et les premiers services articulés autour de Softswitch disponibles dans ce secteur d'activité. Son site Web se trouve à l'adresse www.Level3.com.

Enoncés prospectifs

Certains des propos énoncés par Level 3 dans ce communiqué sont de nature prospective. Les résultats réels peuvent varier considérablement de ceux qui sont prévus par les énoncés prospectifs. Selon Level 3, les principaux facteurs de risque sont notamment les besoins substantiels en capital; la mise au point de processus et de systèmes internes efficaces; la capacité d'attirer et de garder des employés hautement qualifiés; les variations de l'économie mondiale; la technologie; le nombre et la taille des concurrents du secteur; les lois et les politiques de réglementation; et la variété de produits et services offerts dans les marchés ciblés par la Société. De plus amples renseignements sur ces facteurs et sur d'autres facteurs importants existent dans les documents que Level 3 dépose auprès de la Securities and Exchange Commission. Les énoncés contenus dans de communiqué doivent être interprétés à la lumière de ces importants facteurs.

Site Web - http://www.Level3.com

LA

SOURCE Level 3 Communications, Inc.