Level 3 communique ses résultats financiers du premier trimestre 2013

29 Avril, 2013, 21:28 BST de Level 3 Communications, Inc.

Points marquants du premier trimestre 2013

- Recettes issues des Core Network Services au premier trimestre 2013 en hausse de 2,2 % en glissement annuel, selon un taux de change constant

- Recettes issues des Core Network Services d'entreprise en hausse de 6,8 % en glissement annuel, en excluant les recettes issues du gouvernement du Royaume-Uni et selon un taux de change constant

- Marge brute de 60,1 % au premier trimestre 2013, soit une augmentation de 58,6 % par rapport au premier trimestre 2012

- L'EBITDA ajusté de 386 millions $, soit une hausse de 18 % en glissement annuel

BROOMFIELD, Colorado, 29 avril 2013 /PRNewswire/ -- Level 3 Communications, Inc. (NYSE : LVLT) a déclaré un chiffre d'affaires total de 1,577 milliard $ au premier trimestre 2013, comparativement à 1,586 milliard $ au premier trimestre 2012 et 1,614 milliard $ au quatrième trimestre 2012.

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20111004/LA77008LOGO )

La perte nette au premier trimestre 2013 s'est élevée à 0,36 $ par action, dont 0,11 $ en pertes de change dans la zone EMOA et en Amérique latine, une perte de 0,10 $ pour la dévaluation du bolivar vénézuélien et 0,02 $ en frais juridiques. En faisant abstraction de ces éléments, la perte nette au premier trimestre 2013 s'est élevée à 0,13 $ par action, comparativement à 0,37 $ par action au premier trimestre 2012 en excluant les effets de la perte sur l'extinction de la dette. Au total, la perte nette au premier trimestre 2013 a atteint 78 millions $, comparativement à 138 millions $ au premier trimestre 2012.

L'EBITDA ajusté a atteint 386 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à 327 millions $ au premier trimestre 2012. Au quatrième trimestre 2012, l'EBITDA ajusté s'était élevé à 407 millions $, comprenant un bénéfice net de 27 millions $ résultant d'une réduction hors caisse des obligations liées à la mise hors service d'immobilisations (OMHS) partiellement compensée par une provision pour indemnités de départ et des frais connexes.

« Je suis ravi de diriger Level 3 à un moment où s'offre à nous une excellente opportunité de renforcer notre position sur le marché des activités d'entreprise », a déclaré Jeff Storey, PDG de Level 3. « Notre intention est de continuer à nous concentrer sur la prestation d'un service de qualité supérieure à nos clients et nous sommes convaincus que cela nous aidera à générer une croissance profitable de notre chiffre d'affaires, à augmenter notre marge et à améliorer notre flux de trésorerie disponible. »

Résultats financiers



Mesure
(en millions $)

Premier trimestre 2013


Premier trimestre 2012


Quatrième trimestre 2012


Recettes issues des Core Network Services

1 372 $


1 350 $


1 391 $


Services de téléphonie en gros et autres recettes

205 $


236 $


223 $


Chiffre d'affaires total

1 577 $


1 586 $


1 614 $


EBITDA ajusté (1)

386 $


327 $


407 $


Dépenses en immobilisations

169 $


138 $


198 $


Flux de trésorerie sans effet de levier (1)

28 $


14 $


325 $


Flux de trésorerie disponible (1)

(162 $)


(213 $)


202 $


Marge brute (1)

60,1 %


58,6 %


59,4 %


Marge de l'EBITDA ajusté (1)(2)

24,5 %


20,6 %


25,2 %


Perte nette

78 $


138 $


56 $


Perte nette par action

0,36 $


0,66 $


0,26 $


(1)    Se référer à l'annexe concernant les mesures non conformes aux PCGR pour la définition et le rapprochement des mesures conformes aux PCGR  

(2)    Au quatrième trimestre 2012, la marge de l'EBITDA ajusté s'élevait à 23,5 % en excluant le bénéfice net de 27 millions $ résultant de l'ajustement des OMHS, partiellement compensé par une provision pour indemnités de départ et des frais connexes.




Recettes



Recettes issues des Core Network Services (CNS)
(en millions $)


Premier trimestre
2013



Premier trimestre
2012



Variation en pourcentage,
taux de change constant


Quatrième trimestre
2012



Variation en pourcentage,
taux de change constant

Amérique du Nord

967 $


942 $


3 %

979 $


(1 %)

Vente en gros

372 $


381 $


(2 %)

392 $


(5 %)

Entreprises

595 $


561 $


6 %

587 $


2 %



















EMOA

223 $


232 $


(4 %)

228 $


(1 %)

Vente en gros

89 $


96 $


(8 %)

87 $


3 %

Entreprises

97 $


88 $


10 %

99 $


(2 %)

Gouvernement du Royaume-Uni

37 $


48 $


(22 %)

42 $


(9 %)



















Amérique latine

182 $


176 $


8 %

184 $


(2 %)

Vente en gros

40 $


38 $


9 %

41 $


(4 %)

Entreprises

142 $


138 $


8 %

143 $


(1 %)



















Total des recettes issues des CNS

1 372 $


1 350 $


2 %

1 391 $


(1 %)

Vente en gros

501 $


515 $


(3 %)

520 $


(4 %)

Entreprises (1)

871 $


835 $


5 %

871 $


-

(1)  Inclut la zone EMOA du gouvernement du Royaume-Uni  




Core Network Services (CNS)
Les recettes issues des CNS ont atteint 1,372 milliard $ au premier trimestre 2013, soit une hausse d'environ 2,2 % en glissement annuel et une baisse de 1,3 % en glissement trimestriel, selon un taux de change constant.

« Au cours du premier trimestre, nous avons constaté les effets des pressions sur les recettes à court terme que nous avions mentionnées lors du dernier trimestre, en raison de l'inversement typique des recettes saisonnièrement élevées du quatrième trimestre et de la perte de certains contrats connus en Amérique du Nord et avec le gouvernement du Royaume-Uni », a expliqué Sunit Patel, directeur financier de Level 3. « En glissement annuel, en excluant les recettes issues du gouvernement du Royaume-Uni, le total des recettes issues des CNS d'entreprise et le total des recettes issues des CNS ont augmenté respectivement de 6,8 % et de 3,1 %, selon un taux de change constant. En outre, notre marge brute est désormais à nouveau au-dessus du seuil de 60 % pour la première fois depuis l'acquisition de Global Crossing. »

Produits constatés d'avance
Le solde des produits constatés d'avance a totalisé 1,129 milliard $ au terme du premier trimestre 2013, comparativement à 1,143 milliard $ au terme du premier trimestre 2012 et 1,138 milliard $ au terme du quatrième trimestre 2012. De ce déclin de 9 millions $ entre le premier trimestre 2013 et le quatrième trimestre 2012, une tranche de 5 millions $ est attribuable au taux de change.

Coût des ventes
Le coût des ventes a atteint 629 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à 657 millions $ au premier trimestre 2012 et 655 millions $ au quatrième trimestre 2012.

La marge brute a augmenté de 60,1 % au premier trimestre 2013, comparativement à 58,6 % au premier trimestre 2012 et 59,4 % au quatrième trimestre 2012.

Frais de vente, généraux et administratifs (FVGA)
Hors charges de rémunération hors trésorerie, les FVGA ont diminué pour atteindre 562 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à 602 millions $ au premier trimestre 2012 et 579 millions $ au quatrième trimestre 2012, qui exclut le bénéfice net de 27 millions $ résultant de l'ajustement des OMHS, partiellement compensé par une provision pour indemnités de départ et des frais connexes. Cette réduction des FVGA est principalement attribuable à des synergies en matière d'effectifs liées aux actions que nous avons annoncées au quatrième trimestre 2012.

Charges de rémunération hors trésorerie incluses, les FVGA ont totalisé 599 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à 626 millions $ au premier trimestre 2012 et 612 millions $ au quatrième trimestre 2012, en excluant le bénéfice net de 27 millions $ résultant de l'ajustement des OMHS, partiellement compensé par une provision pour indemnités de départ et des frais connexes. Les charges de rémunération hors trésorerie se sont élevées à 37 millions $, 24 millions $ et 33 millions $ au premier trimestre 2013, le premier trimestre 2012 et le quatrième trimestre 2012 respectivement.

Dans le cadre de la nomination de Jeff Storey au poste de PDG de Level 3 en avril 2013, certaines dispositions figurant dans le contrat de travail de James Crowe, PDG sortant de la société, ont été déclenchées. En conséquence, au cours du deuxième trimestre 2013, la société prévoit d'engager 6 millions $ en charges de rémunération au comptant supplémentaires et 17 millions $ en charges de rémunération hors trésorerie en raison de l'acquisition de certaines primes d'intéressement à long terme.

EBITDA ajusté
L'EBITDA ajusté a augmenté pour atteindre 386 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à 327 millions $ au premier trimestre 2012 et 380 millions $ au quatrième trimestre 2012, en excluant le bénéfice net de 27 millions $ comptabilisé au cours du quatrième trimestre.

La marge de l'EBITDA ajusté a augmenté à 24,5 % au premier trimestre 2013, comparativement à 20,6 % au premier trimestre 2012 et 23,5 % au quatrième trimestre 2012, en excluant le bénéfice net de 27 millions $ comptabilisé au cours du quatrième trimestre.

Flux de trésorerie et liquidités
Au cours du premier trimestre 2013, le flux de trésorerie sans effet de levier s'est élevé à 28 millions $, comparativement à 14 millions $ au premier trimestre 2012 et 325 millions $ au quatrième trimestre 2012.

Le flux de trésorerie disponible était négatif de 162 millions $ au premier trimestre 2013, comparativement à un flux de trésorerie négatif de 213 millions $ au premier trimestre 2012 et un flux de trésorerie disponible positif de 202 millions $ au quatrième trimestre 2012.

En janvier 2013, la société a remboursé le solde de 172 millions $ des billets de premier rang convertibles à 15 %, en totalité à l'échéance.

Au premier trimestre 2013, les dépenses en immobilisations en totalisé 169 millions $, comparativement à 138 millions $ au premier trimestre 2012 et 198 millions $ au quatrième trimestre 2012.

Au 31 mars 2013, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie totalisant environ 610 millions $.

Perspectives commerciales
« Au cours du premier trimestre, les recettes issues des CNS ont décliné conformément à nos prévisions, en raison de la perte de plusieurs contrats connus », a ajouté M. Patel. « En conséquence, le taux de perte a atteint 1,6 % au cours de ce trimestre, soit 1,3 % de plus que notre moyenne de 2012. Selon nos prévisions, le taux de perte devrait revenir à ses niveaux historiques pendant le reste de l'exercice. Par ailleurs, nos équipes de vente ont connu un début d'exercice solide, avec une hausse de 10 % en glissement annuel des commandes clients de CNS signées au premier trimestre 2013. De plus, notre EBITDA ajusté de 386 millions $ comptabilisé au premier trimestre 2013 a dépassé nos prévisions de 6 millions $. »

« Nous réitérons l'orientation que nous avons fournie lors de notre téléconférence du quatrième trimestre 2012. Pour le reste de l'exercice 2013, nous prévoyons de manière générale une hausse séquentielle des recettes issues des CNS supérieure à nos résultats de 2012. Nous prévoyons toujours une faible croissance à deux chiffres de l'EBITDA ajusté en pourcentage pour l'exercice 2013 complet comparativement à l'exercice 2012 complet. Nous pensons également générer un flux de trésorerie disponible positif pour l'exercice 2013 complet, en excluant les paiements relatifs à nos contrats d'échange de taux d'intérêt. »

« Les intérêts débiteurs conformes aux PCGR devraient s'élever à environ 665 millions $ et les charges d'intérêts de trésorerie nettes devraient totaliser environ 645 millions $ pour l'exercice 2013 complet. Quant aux dépenses en immobilisations, elles devraient atteindre environ 12 % du chiffre d'affaires total pour l'exercice 2013 complet. »

Renseignements sur la téléconférence et le site Internet de la société
Level 3 tiendra une téléconférence afin de passer en revue les résultats financiers du premier trimestre 2013 de la société aujourd'hui à 10h (heure de l'Est). Cette téléconférence sera diffusée en direct sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3 à l'adresse : http://investors.level3.com/investor-relations/presentations-and-events/default.aspx. Des informations supplémentaires concernant les résultats du premier trimestre 2013, y compris la présentation que la direction passera en revue lors de la téléconférence, seront disponibles sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3. Si vous ne parvenez pas à rejoindre la conférence via Internet, vous pouvez également y accéder en direct par téléphone en composant le +1-877-283-5145 (numéro national aux États-Unis) ou le +1-312-281-1200 (international). Vous pouvez également envoyer vos questions par e-mail à l'adresse : Investor.Relations@Level3.com.

La conférence sera archivée et accessible sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3 et pourra être consultée via rediffusion audio à partir de 14h (heure de l'Est) le 25 avril, jusqu'à minuit (heure de l'Est) le 24 juillet. Pour accéder à cette rediffusion, veuillez composer le +1-800-633-8284 (numéro national aux États-Unis) ou le +1-402-977-9140 (international), suivi du code de la conférence (21653228).

Pour tout complément d'information, veuillez composer le +1-720-888-2518.

À propos de Level 3 Communications
Level 3 Communications, Inc. (NYSE : LVLT) fournit des services de communications au niveau local, national et mondial à une clientèle incluant des entreprises, des agences gouvernementales et des opérateurs. Level 3 offre un portefeuille complet de solutions sécurisées et managées, parmi lesquelles des solutions de fibres optiques et d’hébergement, des communications IP, de voix et de données, des services Ethernet, des services de distribution de vidéos et de contenus et des solutions de centres de données. Level 3 répond aux besoins de ses clients sur plus de 500 marchés répartis dans 55 pays par le biais d'une plateforme de services mondiale soutenue par ses propres réseaux à fibres optiques sur trois continents et connectée par des installations sous-marines. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.level3.com

© Level 3 Communications, LLC. Tous droits réservés. Level 3, Level 3 Communications, Level (3) et le logo Level 3 sont des marques de service déposées ou des marques de service appartenant à Level 3 Communications, LLC et/ou à l'une de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Tous les autres noms de services, noms de produits, noms de sociétés ou logos inclus dans le présent document sont des marques de commerce ou des marques de service appartenant à leurs propriétaires respectifs. Les services de Level 3 sont fournis par des filiales de Level 3 Communications, Inc.

Accès aux informations de la société sur le site Internet
Level 3 possède un site Internet d'entreprise à l'adresse www.level3.com, et vous pouvez trouver des informations supplémentaires à propos de la société dans les pages destinées aux investisseurs de ce site Internet à l'adresse : http://investors.level3.com/investor-relations/default.aspx. Level 3 utilise ce site Internet comme moyen de diffusion de renseignements importants à propos de la société. Level 3 publie régulièrement des informations financières et d'autre nature concernant la société et ses activités, sa situation financière et ses opérations dans sa rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs.

Dans cette rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs, vous pouvez consulter et imprimer des documents déposés par Level 3 auprès de la SEC, notamment des rapports périodiques et courants sur les formulaires 10-K, 10-Q et 8-K, dès que cela est raisonnablement possible une fois que ces documents sont déposés auprès de la SEC.

Des copies et des chartes relatives à chacun des comités d'audit, de rémunération, de nomination et de gouvernance du conseil d'administration de Level 3, ses directives de gouvernance d'entreprise, son code déontologique, ses communiqués de presse et des présentations de conférences destinées aux analystes et aux investisseurs sont tous disponibles dans la rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs.

Veuillez noter que les renseignements figurant sur tout site Internet de Level 3 ne sont incorporés par référence dans aucun document et ne peuvent être considérés comme en faisant partie, à moins qu'ils ne le soient expressément.

Énoncés prospectifs

Certains des énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés de nature prospective et sont fondés sur les convictions ou les attentes actuelles de la direction. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas une garantie de performance et sont assujettis à un certain nombre d'incertitudes et d'autres facteurs, dont beaucoup échappent au contrôle de Level 3, et qui sont susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les évènements réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les facteurs les plus importants pouvant empêcher Level 3 d'atteindre ses objectifs déclarés incluent, sans toutefois s'y limiter, la capacité de la société à : réussir l'intégration de l'acquisition de Global Crossing ou à réaliser les bénéfices anticipés de celle-ci ; gérer les risques associés à l'incertitude continue de l'économie mondiale ; maintenir et augmenter le trafic sur son réseau ; mettre au point et conserver des systèmes efficaces de soutien de ses activités ; gérer les pannes ou les perturbations du réseau et du système ; éviter que les mesures de sécurité se rapportant à son réseau et son système informatique ne soient violées ; développer de nouveaux services qui répondent aux demandes des consommateurs et génèrent des marges acceptables ; défendre sa propriété intellectuelle et ses droits de propriété ; gérer l'expansion ou l'adaptation future de son réseau afin de rester compétitive ; gérer les baisses continues ou accélérées des prix du marché pour les services de communications ; obtenir de la capacité réseau nécessaire de la part d'autres fournisseurs et connecter son réseau avec d'autres réseaux dans des conditions favorables ; attirer et fidéliser des dirigeants et autres employés qualifiés ; intégrer avec succès les acquisitions futures ; gérer efficacement les risques politiques, juridiques, règlementaires, liés aux devises étrangères, et tout autre risque auquel la société est exposée en raison de ses activités internationales considérables ; atténuer son exposition à des dettes éventuelles ; et respecter l'ensemble des conditions de ses titres de créance. Des informations supplémentaires concernant d'importants facteurs, dont ceux-ci, sont disponibles dans les documents déposés par Level 3 auprès de la Securities and Exchange Commission. Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse doivent être évalués à la lumière de ces facteurs importants. Level 3 n'a aucunement l'obligation, et décline expressément toute obligation, de mettre à jour ou de modifier ses énoncés prospectifs, que ce soit suite à l'obtention de nouvelles informations, à la survenue d'évènements futurs ou pour toute autre raison.

Level 3 Communications :




Coordonnées




Médias : 

Investisseurs :


Monica Martinez

Mark Stoutenberg


+1-720-888-3991

+1-720-888-2518


Monica.Martinez@Level3.com 

Mark.Stoutenberg@Level3.com










Mesures non conformes aux PCGR

Conformément au règlement G, la société fournit des définitions des mesures financières non conformes aux PCGR et des rapprochements aux mesures conformes aux PCGR les plus directement comparables.

La section suivante décrit et rapproche ces mesures financières telles que rapportées, conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (PCGR) de ces mesures financières tels que modifiés par les points décrits ci-dessous et présentés dans le communiqué de presse qui l'accompagne. Ces calculs ne sont pas préparés conformément aux PCGR et ne doivent pas être considérés comme des alternatives aux PCGR. Conformément à ses pratiques de rapports financiers historiques, la société estime que la présentation supplémentaire de ces calculs fournit des mesures financières significatives non conformes aux PCGR visant à aider les investisseurs à comprendre et à comparer les tendances commerciales entre les différentes périodes des rapports de manière régulière.

En outre, les mesures visées dans le communiqué de presse qui l'accompagne, calculées « selon un taux de change constant » ou « en termes de devises constantes » sont des mesures non conformes aux PCGR destinées à présenter des informations pertinentes supposant un taux de change constant entre deux périodes comparées. Ces mesures sont calculées en appliquant les taux de change utilisés dans la préparation des résultats financiers des périodes antérieures aux résultats de la période ultérieure.

Le revenu consolidé désigne les recettes totales des états consolidés des résultats.

Les recettes issues des Core Network Services incluent les recettes provenant des services de colocation et de centres de données, de transport et de fibres, de propriétés intellectuelles et de données ainsi que des services de téléphonie (locaux et d'entreprises).

La marge brute (exprimée en $) désigne les recettes totales moins le coût des recettes provenant des états consolidés des résultats.

La marge brute (exprimée en %) correspond à la marge brute (exprimée en dollars) divisée par le chiffre d'affaires total. La direction estime que la marge brute est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car c'est une mesure que la direction utilise pour mesurer la marge disponible de la société après le paiement des frais de services de réseaux tiers. Par essence, il s'agit d'une mesure de l'efficacité du réseau de la société.

L'EBITDA ajusté désigne le revenu net (perte nette) des états consolidés des résultats avant les impôts sur le revenu, le total des autres recettes (charges), les charges de dépréciation hors trésorerie, les amortissements et les frais de rémunération à base d'actions.

La marge de l'EBITDA ajusté désigne l'EBITDA ajusté divisé par le chiffre d'affaires total.




Mesure de l'EBITDA ajusté

T1 2013


(en millions)




Perte nette

(78 $)


Impôts sur les bénéfices

14


Total des autres charges

219


Amortissements

194


Rémunération à base d'actions hors trésorerie

37


EBITDA ajusté

386 $





Marge de l'EBITDA ajusté

24,5 %









Mesure de l'EBITDA ajusté

T4 2012


(en millions)





Perte nette

(56 $)


Impôts sur les bénéfices

13


Total des autres charges

231


Amortissements

186


Rémunération à base d'actions hors trésorerie

33


EBITDA ajusté

407 $





Marge de l'EBITDA ajusté

25,2 %









Mesure de l'EBITDA ajusté

T1 2012


(en millions)




Perte nette

(138 $)


Impôts sur les bénéfices

14


Total des autres charges

240


Amortissements

187


Rémunération à base d'actions hors trésorerie

24


EBITDA ajusté

327 $





Marge de l'EBITDA ajusté

20,6 %










Selon la direction, l'EBITDA ajusté et la marge de l'EBITDA ajusté sont des mesures pertinentes et utiles à fournir aux investisseurs, car elles sont une partie importante des rapports internes de la société et constituent des mesures clés utilisées par la direction pour évaluer la rentabilité et la performance d'exploitation de la société et prendre des décisions relatives à l'allocation des ressources. La direction estime que ces mesures sont particulièrement importantes dans un secteur à forte intensité capitalistique comme les télécommunications. La direction utilise également l'EBITDA ajusté et la marge de l'EBITDA ajusté pour comparer les performances de la société à celle de ses concurrents et éliminer certains éléments hors trésorerie et hors exploitation, afin de constamment mesurer d'une période à l'autre sa capacité à financer les dépenses de capital, la croissance des fonds et la dette de service, ainsi que pour déterminer la valeur des primes. L'EBITDA ajusté exclut les charges de dépréciation hors trésorerie et les frais hors caisse de rémunération en raison de la nature hors trésorerie de ces éléments. L'EBITDA ajusté exclut également les revenus d'intérêts, les intérêts débiteurs et les impôts sur le revenu, car ces éléments sont associés à la capitalisation et aux structures fiscales de la société. L'EBITDA ajusté exclut également les charges d'amortissement, car ces dépenses hors trésorerie reflètent principalement l'impact des investissements en capital historiques, par opposition aux effets de trésorerie des dépenses de capital effectuées au cours des périodes récentes, qui peuvent être évaluées grâce à des mesures de flux de trésorerie. L'EBITDA ajusté exclut le gain (ou la perte) sur l'extinction de la dette et autres, en tant que montant net, car cet élément n'est pas lié aux activités principales de la société.

Il existe des limites à l'utilisation de l'EBITDA ajusté, y compris la difficulté associée à la comparaison des sociétés qui utilisent des mesures de performances similaires dont les calculs peuvent différer des calculs de la société. En outre, cette mesure financière ne comprend pas certains éléments importants tels que le revenu d'intérêt, les intérêts débiteurs, les impôts sur le revenu, les amortissements, les charges de dépréciation hors trésorerie, les frais hors caisse de rémunération à base d'actions, le gain (ou la perte) sur l'extinction de la dette et le revenu net d'autres produits (charges). L'EBITDA ajusté et la marge de l'EBITDA ajusté ne doivent pas être considérés comme un substitut aux autres mesures de performance financière conformes aux PCGR.

Le flux de trésorerie sans effet de levier désigne la trésorerie nette provenant des (affectée aux) activités d'exploitation moins les dépenses en capital, majoré des intérêts versés au comptant et moins le revenu d'intérêt tel que décrit dans les états consolidés des flux de trésorerie ou les états consolidés des résultats. La direction estime que le flux de trésorerie sans effet de levier est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car elle est un indicateur de la force opérationnelle et de la performance de la société et, mesurée au fil du temps, offre à la direction et aux investisseurs un aperçu du profil de croissance de la société et de sa capacité à générer des liquidités. Le flux de trésorerie sans effet de levier exclut les liquidités utilisées pour les acquisitions et les services de la dette et l'impact des variations des taux de change sur la trésorerie et des soldes équivalents de trésorerie.

Il existe des limites matérielles à l'utilisation du flux de trésorerie sans effet de levier pour mesurer la performance de trésorerie de la société, car il exclut certains éléments matériels, tels que les rachats de dette à long terme et les remboursements d'emprunts à long terme, les intérêts créditeurs, les intérêts débiteurs au comptant et de trésorerie utilisés pour financer des acquisitions, y compris les transactions connexes au comptant et les coûts d'intégration. Les comparaisons du flux de trésorerie sans effet de levier de Level 3 avec celui de certains de ses concurrents peut être d'une utilité limitée, car Level 3 ne paie pas actuellement une grande quantité d'impôts, en raison de pertes d'exploitation nettes, et génère par conséquent un flux de trésorerie plus élevé qu'une société comparable qui paie des impôts sur le revenu. En outre, cette mesure financière est soumise à la variabilité, de trimestre en trimestre, en raison de l'échelonnement des paiements liés aux comptes débiteurs, aux comptes créditeurs et aux dépenses en capital. Le flux de trésorerie sans effet de levier ne doit pas être utilisé comme un substitut à la variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie dans les états consolidés des flux de trésorerie.

Le flux de trésorerie disponible correspond à la trésorerie nette provenant des (affectée aux) activités d'exploitation, moins les dépenses en capital, tel que décrites dans les états consolidés des flux de trésorerie. La direction estime que le flux de trésorerie disponible est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car c'est un indicateur de la capacité de l'entreprise à générer des liquidités pour régler sa dette. Le flux de trésorerie disponible exclut les liquidités utilisées pour les acquisitions, les paiements anticipés de capital et l'impact des variations des taux de change sur les soldes de trésorerie et des équivalents de trésorerie.

Il existe des limites matérielles à l'utilisation du flux de trésorerie disponible pour mesurer la performance de l'entreprise, car il exclut des éléments matériels tels que les rachats de dette à long terme et les remboursements d'emprunts à long terme et le flux de trésorerie utilisé pour financer les acquisitions. Les comparaisons du flux de trésorerie de Level 3 avec celui de certains de ses concurrents peut être d'une utilité limitée, car Level 3 ne paie pas actuellement une grande quantité d'impôts, en raison de pertes d'exploitation nettes, et génère par conséquent un flux de trésorerie plus élevé qu'une société comparable qui paie des impôts sur le revenu. En outre, cette mesure financière est soumise à la variabilité, de trimestre en trimestre, en raison de l'échelonnement des paiements liés aux intérêts débiteurs, aux comptes débiteurs et créditeurs et aux dépenses en capital. Le flux de trésorerie disponible ne devrait pas être utilisé comme un substitut à la variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie sur les états consolidés des flux de trésorerie.




Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible






Trimestre clos au 31 mars 2013






(en millions $)


Flux de trésorerie sans effet de levier


Flux de trésorerie disponible














Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation


7 $


7 $


Dépenses en immobilisations


(169 $)


(169 $)


Intérêts versés au comptant


190 $


N/A


Intérêts


-


N/A


Total


28 $


(162 $)






























Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible






Trimestre clos au 31 décembre 2012






(en millions $)


Flux de trésorerie sans effet de levier


Flux de trésorerie disponible














Trésorerie nette pour les activités d'exploitation


400 $


400 $


Dépenses en immobilisations


(198 $)


(198 $)


Intérêts versés au comptant


123 $


N/A


Intérêts


-


N/A


Total


325 $


(202 $)


















Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible






Trimestre clos au 31 mars 2012






(en millions $)


Flux de trésorerie sans effet de levier


Flux de trésorerie disponible














Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation


(75 $)


(75 $)


Dépenses en immobilisations


(138 $)


(138 $)


Intérêts versés au comptant


228 $


N/A


Intérêts


(1)


N/A


Total


14 $


(213 $)

















Répartition régionale des recettes par canal








1T12


2T12


3T12


4T12


1T13


1T13/ 1T12

(variation en %)

1T13/ 1T12

(variation en %

selon un taux de

change constant)

1T13/ 4T12

(variation en %)

1T13/ 4T12

(variation en %

selon un taux de

change constant)

1T13 % CNS



















Recettes issues des CNS (en millions $)

















Amérique du Nord

942 $


956 $


963 $


979 $


967 $


2,7 %

2,7 %

(1,2 %)

(1,2 %)

71 %


  Vente en gros

381 $


382 $


386 $


392 $


372 $


(2,4 %)

(2,3 %)

(5,1 %)

(5,2 %)

28 %


  Entreprises

561 $


574 $


577 $


587 $


595 $


6,1 %

6,0 %

1,4 %

1,5 %

43 %




































EMOA

232 $


228 $


223 $


228 $


223 $


(3,9 %)

(3,8 %)

(2,2 %)

(1,4 %)

16 %


  Vente en gros

96 $


94 $


87 $


87 $


89 $


(7,3 %)

(7,7 %)

2,3 %

2,5 %

6 %


  Entreprises

88 $


91 $


94 $


99 $


97 $


10,2 %

10,4 %

(2,0 %)

(1,7 %)

7 %


  Gouvernement du Royaume-Uni

48 $


43 $


42 $


42 $


37 $


(22,9 %)

(21,8 %)

(11,9 %)

(8,8 %)

3 %




































Amérique latine

176 $


173 $


179 $


184 $


182 $


3,4 %

7,9 %

(1,1 %)

(1,9 %)

13 %


  Vente en gros

38 $


37 $


40 $


41 $


40 $


5,3 %

9,4 %

(2,4 %)

(4,4 %)

3 %


  Entreprises

138 $


136 $


139 $


143 $


142 $


2,9 %

7,5 %

(0,7 %)

(1,2 %)

10 %




































Total

1 350 $


1 357 $


1 365 $


1 391 $


1 372 $


1,6 %

2,2 %

(1,4 %)

(1,3 %)

100 %


  Vente en gros

515 $


513 $


513 $


520 $


501 $


(2,7 %)

(2,5 %)

(3,7 %)

(3,8 %)

37 %


  Entreprises (1)

835 $


844 $


852 $


871 $


871 $


4,3 %

5,1 %

- %

0,2 %

63 %




































Total CNS

1 350 $


1 357 $


1 365 $


1 391 $


1 372 $


1,6 %

2,2 %

(1,4 %)

(1,3 %)



Services de téléphonie en gros et autres recettes

236 $


229 $


225 $


223 $


205 $


(13,1 %)

(13,4 %)

(8,1 %)

(8,1 %)



Chiffre d'affaires total

1 586 $


1 586 $


1 590 $


1 614 $


1 577 $


(0,6 %)

(0,1 %)

(2,3 %)

(2,2 %)



























(1) Inclut les recettes de la zone EMOA du gouvernement du Royaume-Uni.







Résumé des résultats financiers de Level 3 Communications






1T12


2T12


3T12


4T12


1T13


1T13/ 1T12

(variation en %)

1T13/ 4T12

(variation en %)

1T13 % CNS

















Recettes issues des CNS (en millions $)















Services de colocation et centres de données

138 $


139 $


139 $


145 $


142 $


3 %

(2 %)

11 %


Transport et fibres

480 $


485 $


491 $


494 $


484 $


1 %

(2 %)

35 %


Services IP et de données

491 $


497 $


502 $


512 $


510 $


4 %

- %

37 %


Services de téléphonie (locaux et entreprises)

241 $


236 $


233 $


240 $


236 $


(2 %)

(2 %)

17 %


Total des recettes issues des CNS

1 350 $


1 357 $


1 365 $


1 391 $


1 372 $


2 %

(1 %)



Services de téléphonie en gros et autres recettes

236 $


229 $


225 $


223 $


205 $


(13 %)

(8 %)



Chiffre d'affaires total

1 586 $


1 586 $


1 590 $


1 614 $


1 577 $


(1 %)

(2 %)






La dette désigne le total de la dette brute, y compris les contrats de location-acquisition du bilan consolidé.

Le ratio de la dette nette sur l'EBITDA ajusté annualisé correspond à la dette, déduite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie et divisée par l'EBITDA ajusté annualisé.





Level 3 Communications, Inc. et ses filiales consolidées




Ratio de la dette nette sur l'EBITDA ajusté annualisé au 31 mars 2013










(en millions $)


















Dette


8 591 $










Trésorerie et équivalents de trésorerie


(610)










Dette nette


7 981 $










EBITDA ajusté annualisé


1 518 $










Ratio de la dette nette sur l'EBITDA ajusté annualisé


5,3



























LEVEL 3 COMMUNICATIONS, INC. ET SES FILIALES


États consolidés des résultats


(non vérifiés)












Trimestre clos au




31 mars


31 décembre


31 mars


(en millions $, sauf pour les données par action)


2013


2012


2012










Chiffre d'affaires


1 577 $


1 614 $


1 586 $










Charges et dépenses (déduction faite des amortissements séparément ci-dessous) :
















   Coût des ventes  


629


655


657


   Amortissements


194


186


187


   Frais de vente, généraux et administratifs


599


585


626


       Total des charges et dépenses


1 422


1 426


1 470










Bénéfice d'exploitation


155


188


116










Autres produits (charges) :








   Revenu d'intérêts


-


-


1


   Intérêts débiteurs


(169)


(175)


(189)


   Perte sur l'extinction de la dette (montant net)


-


(50)


(61)


   Autre (montant net)


(50)


(6)


9


       Total des autres charges


(219)


(231)


(240)










Perte avant impôts


(64)


(43)


(124)










Impôts sur les bénéfices


(14)


(13)


(14)










Perte nette


(78) $


(56) $


(138) $


















Perte nette de base et diluée par action


(0,36) $


(0,26) $


(0,66) $










Actions utilisées pour calculer la perte nette de base et diluée par action (en milliers)


219 268


217 924


209 759

















LEVEL 3 COMMUNICATIONS, INC. ET SES FILIALES


Bilan consolidé


(non vérifié)













31 mars


31 décembre


31 mars



(en millions $)

2013


2012


2012












Actif

















Actif à court terme :









Trésorerie et équivalents de trésorerie

610 $


979 $


748 $




Encaisse et valeurs mobilières

7


8


8




Créances, moins provision pour créances douteuses

731


714


683




Autre

167


141


164



Total de l'actif à court terme

1 515


1 842


1 603




















Immobilisations corporelles (montant net)

8 144


8 199


8 164



Encaisse et valeurs mobilières

33


35


52



Fonds commercial

2 557


2 565


2 497



Autres actifs incorporels (montant net)

249


268


333



Autres éléments de l'actif

384


398


425



Total de l'actif

12 882 $


13 307 $


13 074 $




















Passif et capitaux propres

















Passif à court terme :









Comptes créditeurs

730 $


779 $


724 $




Tranche à court terme de la dette à long terme

38


216


227




Charges salariales et prestations sociales

129


211


115




Intérêts courus

179


209


165




Tranche à court terme des produits constatés d'avance

236


251


259




Autre

176


136


145



Total du passif à court terme

1 488


1 802


1 635




















Dette à long terme, déduite de la tranche à court terme

8 508


8 516


8 199



Produits constatés d'avance, déduits de la tranche à court terme

893


887


884



Autres éléments du passif

885


931


1 047



Total du passif

11 774


12 136


11 765












Capitaux propres

1 108


1 171


1 309



Total du passif et des capitaux propres

12 882 $


13 307 $


13 074 $

















LEVEL 3 COMMUNICATIONS, INC. ET SES FILIALES


États consolidés des flux de trésorerie


(non vérifiés)














Trimestre clos au





31 mars


31 décembre


31 mars


(en millions $)


2013


2012


2012











Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation :









Perte nette


(78) $


(56) $


(138 $)



Ajustements visant à rapprocher la perte nette avec la trésorerie nette fournie par (affectée aux) les activités d'exploitation :









    Amortissements


194


186


187



    Ajustement des obligations liées à la mise hors service d'immobilisations


-


(47)


-



    Charge de rémunération hors trésorerie attribuable aux attributions d'actions


37


33


24



    Perte sur l'extinction de la dette (montant net) 


-


50


61



    Accroissement de l'actualisation de la dette et amortissement des frais d'émission de titres de créance


9


10


10



    Intérêts courus sur la dette à long terme


(30)


42


(49)



    Impôts différés


9


(8)


7



    Produit de la vente d'immobilisations corporelles et d'autres éléments de l'actif


-


(1)


-



    Autre (montant net) 


17


(7)


-



    Variation d'éléments du fonds de roulement :  









           Comptes débiteurs


(29)


34


(26)



           Autres éléments de l'actif à court terme


(25)


23


(27)



           Comptes créditeurs


(45)


60


(33)



           Produits constatés d'avance


(3)


35


(13)



           Autres éléments du passif à court terme


(49)


46


(78)


Trésorerie nette fournie par (affectée aux) les activités d'exploitation


7


400


(75)











 Flux de trésorerie issus des activités d'investissement : 









 Dépenses en immobilisations


(169)


(198)


(138)



 Diminution de l'encaisse et des valeurs mobilières (montant net)


3


5


1



 Produit de la vente d'immobilisations corporelles et d'autres éléments de l'actif


-


6


5


Trésorerie nette affectée aux activités d'investissement


(166)


(187)


(132)











 Flux de trésorerie issus des activités de financement : 









 Emprunts au titre de la dette à long terme, déduction faite des frais d'émission


-


1 187


880



 Rachats de dette à long terme et remboursements d'emprunts à long terme


(186)


(1 214)


(847)



 Produit issu des options sur actions exercées


-


-


1


Trésorerie nette fournie par (affectée aux) les activités de financement


(186)


(27)


34











 Effet des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie


(24)


-


3











 Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie


(369)


186


(170)











 Trésorerie et des équivalents de trésorerie au début de la période


979


793


918











 Trésorerie et des équivalents de trésorerie à la fin de la période


610 $


979 $


748 $











Renseignements supplémentaires sur les flux de trésorerie :









Intérêts versés au comptant


190 $


123 $


228 $
















LA

SOURCE Level 3 Communications, Inc.



Liens connexes

http://www.level3.com