LEVER DE RIDEAU SUR UNE NOUVELLE SAISON DE CLASSE 1

20 Mai, 2000, 11:42 BST de Class 1

<div> <UL> <LI>La Classe 1 revient &amp;#224; Trieste, ville du nord de l'Italie, pour le Grand Prix d'Europe, ce qui promet beaucoup d'action et de suspense dans la saison des comp&amp;#233;titions offshore. </LI></UL> <P> Londres - Le dimanche 28 mai, douze &amp;#233;quipages internationaux de Classe 1 vont s'aligner sur la magnifique c&amp;#244;te de l'Adriatique, &amp;#224; Trieste, pour prendre le d&amp;#233;part du Grand Prix d'Europe de motonautisme 127 Nm sur onze tours, marquant ainsi le d&amp;#233;part de la saison du championnat du monde UIM offshore de l'an 2000. </P> <P> Gr&amp;#226;ce aux nouveaux r&amp;#232;glements, aux m&amp;#233;dias, &amp;#224; l'utilisation des derni&amp;#232;res technologies num&amp;#233;riques et &amp;#224; l'esprit de comp&amp;#233;tition, le Championnat 2000 promet encore plus d'action, de spectacle et de suspense que par le pass&amp;#233;, ce qui fait que cette saison sera marqu&amp;#233;e d'une pierre blanche dans l'histoire de la Classe 1. Des &amp;#233;quipages venus d'Australie, de Bulgarie, de France, de Grande-Bretagne, d'Italie, de Monaco, de Norv&amp;#232;ge, de Turquie, des &amp;#201;mirats Arabes Unis et des &amp;#201;tats-Unis vont s'affronter dans neuf comp&amp;#233;titions qui se d&amp;#233;rouleront dans cinq pays du mois de mai au mois de novembre. </P> <P> Les &amp;#233;quipes &amp;#224; surveiller </P> <P> Le Victory Team de Dubai, qui a domin&amp;#233; le championnat 1999, est bien plac&amp;#233; pour renouveler son exploit. Pour la premi&amp;#232;re fois, elle met en lice deux bateaux avec un &amp;#233;quipage enti&amp;#232;rement arabe. Le champion du monde Ali Nasser fait &amp;#233;quipe avec Khalfan Harib sur le bateau 1 (diesel &amp;#224; moteur Seatek) alors que sur le bateau 44 &amp;#224; moteur Lamborghini, Saeed Al-Tayer se trouve en compagnie du pilote d'essais (rempla&amp;#231;ant l'an dernier) Mohammed Al-Marri, qui fait ses d&amp;#233;buts en Classe 1. </P> <P> L'&amp;#233;quipe anglo-italienne de Ken Thorne et Matteo Nicolini, dans le bateau 3, World of Cars, n'entend pas s'en laisser compter. Elle a l'avantage de mettre en lice un bateau de la saison derni&amp;#232;re qui a &amp;#233;t&amp;#233; modernis&amp;#233; et modifi&amp;#233;. De nouveaux moteurs, plus puissants, avec des modifications apport&amp;#233;es au niveau des rapports de la bo&amp;#238;te de vitesse et une meilleure coque, le rendent &amp;#224; la fois plus l&amp;#233;ger et plus puissant. &amp;#192; suivre de pr&amp;#232;s. </P> <P> Kjell Inge Rokke (Norv&amp;#232;ge) et Jim Dyke (USA) piloteront le bateau 9, Jolly Motor. Rokke et Dyke sont peu loquaces, mais il s'agit d'une &amp;#233;quipe et d'un bateau qui ont fait leurs preuves et qui ont grandement b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; d'une longue p&amp;#233;riode d'essais intensifs en Floride pendant l'hiver. </P> <P> Les anciens champions du monde Bjorn Rune Gjelsten (Norv&amp;#232;ge) et Steve Curtis (GB) chercheront &amp;#224; renouveler leur succ&amp;#232;s de 1998 et &amp;#224; &amp;#233;viter leur d&amp;#233;sastre de 1999. Le Spirit of Norway (bateau 10) a pass&amp;#233; les derniers tests la semaine derni&amp;#232;re. Persuad&amp;#233;s que leur bateau a de nouveau le vent en poupe, Gjelsten et Curtis vont tout tenter pour regagner leur couronne. </P> <P> L'&amp;#233;quipe australienne compos&amp;#233;e du pilote Bill Barry-Cotter et de Keith Hanson dans Shell Riviera (bateau 11) revient &amp;#224; la Classe 1 apr&amp;#232;s une ann&amp;#233;e d'inactivit&amp;#233; et une saison 1998 plut&amp;#244;t quelconque. Cette &amp;#233;quipe, avec un bateau relativement nouveau &amp;#224; l'architecture classique, a prouv&amp;#233; au cours des tests sa coh&amp;#233;sion et sa rapidit&amp;#233;. Le nouveau Riviera est un bateau diesel &amp;#224; moteurs Detroit et sans bo&amp;#238;te de vitesses. Il risque donc de perdre un peu de puissance dans les tournants. Mais &amp;#171;fiabilit&amp;#233;&amp;#187; est le ma&amp;#238;tre mot de l'&amp;#233;quipe cette saison. </P> <P> Edoardo Polli, plein d'exp&amp;#233;rience, dispose d'un nouveau pilote cette saison en la personne du Norv&amp;#233;gien Erik Kirkedelen, qui fait ses d&amp;#233;buts en classe 1 dans le bateau 27, gr&amp;#226;ce auquel il compte d&amp;#233;crocher la couronne mondiale qui lui a &amp;#233;chapp&amp;#233; pendant si longtemps. L'&amp;#233;quipe bien soud&amp;#233;e compos&amp;#233;e par Andreas Ugland et Jann Hillestad dans le bateau 90, Jotun, entend poursuivre ses bonnes performances de 1999. Un travail de d&amp;#233;veloppement consid&amp;#233;rable a &amp;#233;t&amp;#233; effectu&amp;#233; sur les moteurs, les bo&amp;#238;tes de vitesse et la coque de ce bateau norv&amp;#233;gien que l'on surveillera de pr&amp;#232;s. </P> <P> Il faudra aussi tenir compte de l'&amp;#233;quipe italienne compos&amp;#233;e par Roberto Biancalana et Claudio Dionisio dans le bateau 5, Binautica. La deuxi&amp;#232;me &amp;#233;quipe (bateau 5) sera compos&amp;#233;e de Giampaolo Montavoci, avec un pilote qui reste &amp;#224; d&amp;#233;signer. La Bulgarie appara&amp;#238;t pour la premi&amp;#232;re fois en Classe 1 avec le pilote Kristian Tzanov associ&amp;#233; &amp;#224; Gianni Giorgi, qui a particip&amp;#233; avec l'&amp;#233;quipe italienne au Team Offshore 2000 &amp;#224; Los Angeles (bateau 8). Pour finir, les couleurs de la Turquie seront d&amp;#233;fendues par Ugur Isik et le pilote fran&amp;#231;ais Philippe Benhamou dans Isiklar (bateau 22), avec un bateau tr&amp;#232;s am&amp;#233;lior&amp;#233;. L'&amp;#233;quipe entend faire mieux que sa place d'honneur acquise &amp;#224; la fin de la saison 1999. </P> <P> Une Classe en pleine &amp;#233;volution </P> <P> La Classe 1 passe &amp;#224; vitesse sup&amp;#233;rieure &amp;#224; l'occasion du championnat du monde 2000, avec de nouveaux r&amp;#232;glements, des innovations r&amp;#233;volutionnaires au niveau des communications interactives et de nouvelles &amp;#233;preuves, comme les essais contre la montre sur quatre tours au cours desquels les &amp;#233;quipes essaieront de r&amp;#233;aliser les meilleurs temps. </P> <P> En outre, pour la premi&amp;#232;re fois, les &amp;#233;quipes auront le droit de faire des arr&amp;#234;ts au stand, ce qui introduit de nouvelles dimensions strat&amp;#233;giques dans la course. </P> <P> Pour permettre aux amateurs de motonautisme de profiter de prises de vue encore plus spectaculaires, Class 1 TV a introduit des innovations technologiques de taille. Offshore Sport Promotion, qui d&amp;#233;tient tous les droits promotionnels, commerciaux et m&amp;#233;diatiques pour le championnat du monde, a d&amp;#233;velopp&amp;#233; un produit TV autonome, exclusif &amp;#224; la Classe 1, con&amp;#231;u et produit en vue d'une distribution internationale. Les treize &amp;#233;missions de 30 minutes produites par Class 1 TV pourront atteindre jusqu'&amp;#224; 340 millions de foyers en leur offrant un spectacle unique et un acc&amp;#232;s exclusif aux strat&amp;#233;gies des diff&amp;#233;rentes &amp;#233;quipes. </P> <P> Un projet de diffusion interactive est &amp;#233;galement en d&amp;#233;veloppement. Il permettra aux spectateurs de choisir les prises de vue : catamarans filant &amp;#224; 250 km/h, h&amp;#233;licopt&amp;#232;re ou prisse de vues fixe sur bou&amp;#233;e. Ils pourront &amp;#233;galement acc&amp;#233;der sur leur &amp;#233;cran &amp;#224; des informations techniques en temps r&amp;#233;el, mises &amp;#224; jour en continu, en appuyant sur un bouton. </P> <P> Charles Koppel, pr&amp;#233;sident d'Offshore Sport Promotion, a d&amp;#233;clar&amp;#233;: &amp;#171;Le championnat du monde offshore UIM Classe 1 est un spectacle high-tech absolument unique pour les sports nautiques. En l'an 200, il aborde une nouvelle dimension: l'intensification des comp&amp;#233;titions et les innovations technologiques dynamiques vont en faire cette ann&amp;#233;e une &amp;#233;preuve des plus passionnantes &amp;#224; suivre.&amp;#187; </P> <P> Note &amp;#224; l'attention des r&amp;#233;dacteurs : Le calendrier 2000 est le suivant: Offshore Sport Promotion - Calendrier 2000 28 mai (Trieste, Italie), Grand Prix d'Europe 11 juin (Anzio, Italie), Grand Prix d'Italie 9 juillet (Kiel, Allemagne), Grand Prix d'Allemagne 16 juillet (Arendal (Norv&amp;#232;ge), Grand Prix de Norv&amp;#232;ge 6 ao&amp;#251;t (Oslo, Norv&amp;#232;ge), Grand Prix de Scandinavie 3 septembre (Istanbul, Turquie), Grand Prix de Turquie 10 septembre (Marmaris, Turquie), Grand Prix de la M&amp;#233;diterran&amp;#233;e 13 octobre (a) : Date r&amp;#233;serv&amp;#233;e 3 novembre (a) Fujairah (EAU), Grand Prix de Fujairah 10 novembre (a) Dubai (EAU), Grand Prix de Dubai [(a) = vendredi] </P> <P> Note &amp;#224; l'attention des r&amp;#233;dacteurs : Une photo illustrant ce communiqu&amp;#233; de presse est disponible sur le site Web de PRNewswire Europe &amp;#224; <A target="_blank" href="http://prnewswire.co.uk">http://prnewswire.co.uk</A> </div> <div> <UL> <LI>La Classe 1 revient &amp;#224; Trieste, ville du nord de l'Italie, pour le Grand Prix d'Europe, ce qui promet beaucoup d'action et de suspense dans la saison des comp&amp;#233;titions offshore. </LI></UL> <P> Londres - Le dimanche 28 mai, douze &amp;#233;quipages internationaux de Classe 1 vont s'aligner sur la magnifique c&amp;#244;te de l'Adriatique, &amp;#224; Trieste, pour prendre le d&amp;#233;part du Grand Prix d'Europe de motonautisme 127 Nm sur onze tours, marquant ainsi le d&amp;#233;part de la saison du championnat du monde UIM offshore de l'an 2000. </P> <P> Gr&amp;#226;ce aux nouveaux r&amp;#232;glements, aux m&amp;#233;dias, &amp;#224; l'utilisation des derni&amp;#232;res technologies num&amp;#233;riques et &amp;#224; l'esprit de comp&amp;#233;tition, le Championnat 2000 promet encore plus d'action, de spectacle et de suspense que par le pass&amp;#233;, ce qui fait que cette saison sera marqu&amp;#233;e d'une pierre blanche dans l'histoire de la Classe 1. Des &amp;#233;quipages venus d'Australie, de Bulgarie, de France, de Grande-Bretagne, d'Italie, de Monaco, de Norv&amp;#232;ge, de Turquie, des &amp;#201;mirats Arabes Unis et des &amp;#201;tats-Unis vont s'affronter dans neuf comp&amp;#233;titions qui se d&amp;#233;rouleront dans cinq pays du mois de mai au mois de novembre. </P> <P> Les &amp;#233;quipes &amp;#224; surveiller </P> <P> Le Victory Team de Dubai, qui a domin&amp;#233; le championnat 1999, est bien plac&amp;#233; pour renouveler son exploit. Pour la premi&amp;#232;re fois, elle met en lice deux bateaux avec un &amp;#233;quipage enti&amp;#232;rement arabe. Le champion du monde Ali Nasser fait &amp;#233;quipe avec Khalfan Harib sur le bateau 1 (diesel &amp;#224; moteur Seatek) alors que sur le bateau 44 &amp;#224; moteur Lamborghini, Saeed Al-Tayer se trouve en compagnie du pilote d'essais (rempla&amp;#231;ant l'an dernier) Mohammed Al-Marri, qui fait ses d&amp;#233;buts en Classe 1. </P> <P> L'&amp;#233;quipe anglo-italienne de Ken Thorne et Matteo Nicolini, dans le bateau 3, World of Cars, n'entend pas s'en laisser compter. Elle a l'avantage de mettre en lice un bateau de la saison derni&amp;#232;re qui a &amp;#233;t&amp;#233; modernis&amp;#233; et modifi&amp;#233;. De nouveaux moteurs, plus puissants, avec des modifications apport&amp;#233;es au niveau des rapports de la bo&amp;#238;te de vitesse et une meilleure coque, le rendent &amp;#224; la fois plus l&amp;#233;ger et plus puissant. &amp;#192; suivre de pr&amp;#232;s. </P> <P> Kjell Inge Rokke (Norv&amp;#232;ge) et Jim Dyke (USA) piloteront le bateau 9, Jolly Motor. Rokke et Dyke sont peu loquaces, mais il s'agit d'une &amp;#233;quipe et d'un bateau qui ont fait leurs preuves et qui ont grandement b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; d'une longue p&amp;#233;riode d'essais intensifs en Floride pendant l'hiver. </P> <P> Les anciens champions du monde Bjorn Rune Gjelsten (Norv&amp;#232;ge) et Steve Curtis (GB) chercheront &amp;#224; renouveler leur succ&amp;#232;s de 1998 et &amp;#224; &amp;#233;viter leur d&amp;#233;sastre de 1999. Le Spirit of Norway (bateau 10) a pass&amp;#233; les derniers tests la semaine derni&amp;#232;re. Persuad&amp;#233;s que leur bateau a de nouveau le vent en poupe, Gjelsten et Curtis vont tout tenter pour regagner leur couronne. </P> <P> L'&amp;#233;quipe australienne compos&amp;#233;e du pilote Bill Barry-Cotter et de Keith Hanson dans Shell Riviera (bateau 11) revient &amp;#224; la Classe 1 apr&amp;#232;s une ann&amp;#233;e d'inactivit&amp;#233; et une saison 1998 plut&amp;#244;t quelconque. Cette &amp;#233;quipe, avec un bateau relativement nouveau &amp;#224; l'architecture classique, a prouv&amp;#233; au cours des tests sa coh&amp;#233;sion et sa rapidit&amp;#233;. Le nouveau Riviera est un bateau diesel &amp;#224; moteurs Detroit et sans bo&amp;#238;te de vitesses. Il risque donc de perdre un peu de puissance dans les tournants. Mais &amp;#171;fiabilit&amp;#233;&amp;#187; est le ma&amp;#238;tre mot de l'&amp;#233;quipe cette saison. </P> <P> Edoardo Polli, plein d'exp&amp;#233;rience, dispose d'un nouveau pilote cette saison en la personne du Norv&amp;#233;gien Erik Kirkedelen, qui fait ses d&amp;#233;buts en classe 1 dans le bateau 27, gr&amp;#226;ce auquel il compte d&amp;#233;crocher la couronne mondiale qui lui a &amp;#233;chapp&amp;#233; pendant si longtemps. L'&amp;#233;quipe bien soud&amp;#233;e compos&amp;#233;e par Andreas Ugland et Jann Hillestad dans le bateau 90, Jotun, entend poursuivre ses bonnes performances de 1999. Un travail de d&amp;#233;veloppement consid&amp;#233;rable a &amp;#233;t&amp;#233; effectu&amp;#233; sur les moteurs, les bo&amp;#238;tes de vitesse et la coque de ce bateau norv&amp;#233;gien que l'on surveillera de pr&amp;#232;s. </P> <P> Il faudra aussi tenir compte de l'&amp;#233;quipe italienne compos&amp;#233;e par Roberto Biancalana et Claudio Dionisio dans le bateau 5, Binautica. La deuxi&amp;#232;me &amp;#233;quipe (bateau 5) sera compos&amp;#233;e de Giampaolo Montavoci, avec un pilote qui reste &amp;#224; d&amp;#233;signer. La Bulgarie appara&amp;#238;t pour la premi&amp;#232;re fois en Classe 1 avec le pilote Kristian Tzanov associ&amp;#233; &amp;#224; Gianni Giorgi, qui a particip&amp;#233; avec l'&amp;#233;quipe italienne au Team Offshore 2000 &amp;#224; Los Angeles (bateau 8). Pour finir, les couleurs de la Turquie seront d&amp;#233;fendues par Ugur Isik et le pilote fran&amp;#231;ais Philippe Benhamou dans Isiklar (bateau 22), avec un bateau tr&amp;#232;s am&amp;#233;lior&amp;#233;. L'&amp;#233;quipe entend faire mieux que sa place d'honneur acquise &amp;#224; la fin de la saison 1999. </P> <P> Une Classe en pleine &amp;#233;volution </P> <P> La Classe 1 passe &amp;#224; vitesse sup&amp;#233;rieure &amp;#224; l'occasion du championnat du monde 2000, avec de nouveaux r&amp;#232;glements, des innovations r&amp;#233;volutionnaires au niveau des communications interactives et de nouvelles &amp;#233;preuves, comme les essais contre la montre sur quatre tours au cours desquels les &amp;#233;quipes essaieront de r&amp;#233;aliser les meilleurs temps. </P> <P> En outre, pour la premi&amp;#232;re fois, les &amp;#233;quipes auront le droit de faire des arr&amp;#234;ts au stand, ce qui introduit de nouvelles dimensions strat&amp;#233;giques dans la course. </P> <P> Pour permettre aux amateurs de motonautisme de profiter de prises de vue encore plus spectaculaires, Class 1 TV a introduit des innovations technologiques de taille. Offshore Sport Promotion, qui d&amp;#233;tient tous les droits promotionnels, commerciaux et m&amp;#233;diatiques pour le championnat du monde, a d&amp;#233;velopp&amp;#233; un produit TV autonome, exclusif &amp;#224; la Classe 1, con&amp;#231;u et produit en vue d'une distribution internationale. Les treize &amp;#233;missions de 30 minutes produites par Class 1 TV pourront atteindre jusqu'&amp;#224; 340 millions de foyers en leur offrant un spectacle unique et un acc&amp;#232;s exclusif aux strat&amp;#233;gies des diff&amp;#233;rentes &amp;#233;quipes. </P> <P> Un projet de diffusion interactive est &amp;#233;galement en d&amp;#233;veloppement. Il permettra aux spectateurs de choisir les prises de vue : catamarans filant &amp;#224; 250 km/h, h&amp;#233;licopt&amp;#232;re ou prisse de vues fixe sur bou&amp;#233;e. Ils pourront &amp;#233;galement acc&amp;#233;der sur leur &amp;#233;cran &amp;#224; des informations techniques en temps r&amp;#233;el, mises &amp;#224; jour en continu, en appuyant sur un bouton. </P> <P> Charles Koppel, pr&amp;#233;sident d'Offshore Sport Promotion, a d&amp;#233;clar&amp;#233;: &amp;#171;Le championnat du monde offshore UIM Classe 1 est un spectacle high-tech absolument unique pour les sports nautiques. En l'an 200, il aborde une nouvelle dimension: l'intensification des comp&amp;#233;titions et les innovations technologiques dynamiques vont en faire cette ann&amp;#233;e une &amp;#233;preuve des plus passionnantes &amp;#224; suivre.&amp;#187; </P> <P> Note &amp;#224; l'attention des r&amp;#233;dacteurs : Le calendrier 2000 est le suivant: Offshore Sport Promotion - Calendrier 2000 28 mai (Trieste, Italie), Grand Prix d'Europe 11 juin (Anzio, Italie), Grand Prix d'Italie 9 juillet (Kiel, Allemagne), Grand Prix d'Allemagne 16 juillet (Arendal (Norv&amp;#232;ge), Grand Prix de Norv&amp;#232;ge 6 ao&amp;#251;t (Oslo, Norv&amp;#232;ge), Grand Prix de Scandinavie 3 septembre (Istanbul, Turquie), Grand Prix de Turquie 10 septembre (Marmaris, Turquie), Grand Prix de la M&amp;#233;diterran&amp;#233;e 13 octobre (a) : Date r&amp;#233;serv&amp;#233;e 3 novembre (a) Fujairah (EAU), Grand Prix de Fujairah 10 novembre (a) Dubai (EAU), Grand Prix de Dubai [(a) = vendredi] </P> <P> Note &amp;#224; l'attention des r&amp;#233;dacteurs : Une photo illustrant ce communiqu&amp;#233; de presse est disponible sur le site Web de PRNewswire Europe &amp;#224; <A target="_blank" href="http://prnewswire.co.uk">http://prnewswire.co.uk</A> </div>