L'EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE DES TRAITEMENTS HIV FAIT RESSORTIR LE BESOIN DE GERER LES DIFFERENTES OPTIONS

02 Février , 2000, 22:44 GMT de F Hoffman - La Roche

<div> <UL> <LI>Les nouvelles recommandations IAS-USA incitent &amp;#224; l'utilisation de Saquinavir avec des &amp;quot;mini-doses&amp;quot; de Ritonavir dans un r&amp;#233;gime de double inhibiteur de prot&amp;#233;ase. </LI></UL> <P> San Francisco - L'&amp;#233;volution d&amp;#233;mographique des traitements HIV est devenue cette semaine le centre d'int&amp;#233;r&amp;#234;t de la 7&amp;#232;me conf&amp;#233;rence sur les r&amp;#233;trovirus et les infections opportunistes. Selon les donn&amp;#233;es de HIV in Europe Therapy Monitor, dirig&amp;#233; par Isis Research, pr&amp;#232;s de 66 % des patients en th&amp;#233;rapie anti-HIV ont d&amp;#233;j&amp;#224; fait une premi&amp;#232;re combinaison anti-HIV et en sont maintenant &amp;#224; leur deuxi&amp;#232;me, voir davantage. </P> <P> Fournir des options efficaces de traitement pour des patients ayant d&amp;#233;j&amp;#224; connu un &amp;#233;chec virologique dans le cas d'une triple th&amp;#233;rapie constitue pour les m&amp;#233;decins un immense d&amp;#233;fi. La combinaison de l'inhibiteur de prot&amp;#233;ase saquinavir avec ritonavir a &amp;#233;t&amp;#233; largement utilis&amp;#233;e dans ce groupe, et les nouvelles donn&amp;#233;es pr&amp;#233;sent&amp;#233;es cette semaine montrent de quelle mani&amp;#232;re cette combinaison peut &amp;#234;tre utilis&amp;#233;e pour obtenir des r&amp;#233;ponses optimales chez les individus ayant d&amp;#233;j&amp;#224; suivi un traitement. La formule optimis&amp;#233;e en gel&amp;#233;e de saquinavir est commercialis&amp;#233;e sous le nom de Fortovase?. </P> <P> &amp;quot;Nous connaissons les plus grands progr&amp;#232;s dans les traitements telle que l'introduction d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase, qui ont red&amp;#233;fini le traitement HIV et ont rendu possible la survie de malades atteints par cette maladie&amp;quot; dit le Dr. Julio Montaner de St. Paul's Hospital (Vancouver). &amp;quot;Cependant, comme les patients vivent plus longtemps avec ce traitement, il devient encore plus important de d&amp;#233;velopper des donn&amp;#233;es pour prendre les bonnes d&amp;#233;cisions, ceci pour s'assurer qu'ils continuent &amp;#224; en b&amp;#233;n&amp;#233;ficier &amp;#224; long terme. Il est crucial, pour que ces patients restent en bonne sant&amp;#233;, d'utiliser &amp;#224; bon escient les produits en nous appuyant sur ce que nous savons de la s&amp;#233;curit&amp;#233;, de l'efficacit&amp;#233;, de la tol&amp;#233;rance et de la r&amp;#233;sistance.&amp;quot; </P> <P> Dans cette m&amp;#234;me ligne de pens&amp;#233;e, des donn&amp;#233;es ont &amp;#233;t&amp;#233; fournies par l'&amp;#233;tude ACTG 359 sur des patients ayant connu un &amp;#233;chec avec un traitement par indinavir associ&amp;#233; &amp;#224; des analogues de nucl&amp;#233;oside (NA) et qui ont suivi diff&amp;#233;rents r&amp;#233;gimes par la suite, notamment ceux de Fortovase et ritonavir combin&amp;#233;s soit avec du delavirdine (inhibiteur transcriptase inverse non nucl&amp;#233;oside, ou &amp;quot;NNRTI&amp;quot;) soit avec/ou de l'adefovir dipivoxil. </P> <P> Les donn&amp;#233;es de l'ACTG 359 indiquent qu'une r&amp;#233;action pr&amp;#233;coce du patient au traitement avec Fortovase plus ritonavir est l'annonce d'un succ&amp;#232;s &amp;#224; plus long terme. Apr&amp;#232;s 48 semaines de th&amp;#233;rapie, 59 % des patients qui ont manifest&amp;#233; une r&amp;#233;ponse virologique cliniquement significative &amp;#224; la 16&amp;#232;me semaine pr&amp;#233;sentaient une suppression de HIV prolong&amp;#233;e, jusqu'&amp;#224; moins de 500 copies/mL. Bien plus, les branches contenant du delavirdine qui, comme le ritonavir, augmente le niveau sanguin de saquinavir (&amp;#233;l&amp;#233;ment actif de Fortovase), montraient de meilleures r&amp;#233;ponses au traitement que les branches avec adefovir. </P> <P> Ces r&amp;#233;sultats confirment ceux de trois autres &amp;#233;tudes r&amp;#233;centes montrant qu'un traitement de Fortovase plus ritonavir deux fois par jour (BID) peut donner de bons r&amp;#233;sultats pour des patients ayant auparavant connu une r&amp;#233;ponse mitig&amp;#233;e &amp;#224; la th&amp;#233;rapie Viracept, avec une suppression HIV en dessous du niveau de quantification (400-500 copies/mL) chez 65 &amp;#224; 71 % des patients, &amp;#224; 24 semaines ou davantage. </P> <P> Alors que la combinaison de Fortovase et de ritonavir pr&amp;#233;sente un potentiel anti-retroviral &amp;#233;lev&amp;#233;, les recommandations du traitement IAS-USA pour des adultes soulignent que le traitement &amp;#224; haute dose de ritonavir est associ&amp;#233; aux effets adverses limitant l'adh&amp;#233;sion &amp;#224; long terme, et qu'&amp;#224; l'avenir le ritonavir sera tr&amp;#232;s certainement utilis&amp;#233; en combinaison avec d'autres inhibiteurs de prot&amp;#233;ase. Une &amp;quot;mini-dose&amp;quot; de 100 &amp;#224; 200 mg de ritonavir est actuellement surtout utilis&amp;#233;e deux fois par jour, gr&amp;#226;ce &amp;#224; ses avantages pharmaco-cin&amp;#233;tiques. La combinaison de Fortovase avec la mini-dose de ritonavir est encore plus optimis&amp;#233;e par la r&amp;#233;duction des toxicit&amp;#233;s potentielles associ&amp;#233;es au ritonavir. </P> <P> &amp;quot;Les nouvelles recommandations IAS-USA soulignent l'importance d'un choix de traitements bien tol&amp;#233;r&amp;#233;s et faciles &amp;#224; suivre, ainsi que celle de la s&amp;#233;lection des options les plus efficaces, de sorte que le patient puisse en tirer le maximum de b&amp;#233;n&amp;#233;fice&amp;quot; dit le Dr. Michael Saag, directeur des soins pour les patients externes &amp;#224; l'University of Alabama (Birmingham). &amp;quot;Jusqu'ici, les r&amp;#233;sultats constat&amp;#233;e sugg&amp;#232;rent que la double combinaison d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase est en bonne place pour remplir toutes ces crit&amp;#232;res.&amp;quot; </P> <P> S'ajoutent aux donn&amp;#233;es concernant la combinaison de saquinavir avec une mini-dose de ritonavir celles d'une autre &amp;#233;tude r&amp;#233;cemment publi&amp;#233;e sur la combinaison d'Invirase? (saquinavir m&amp;#233;sylate) 1000 mg avec de ritonavir 100 mg deux fois par jour, plus le NNRTI efavirenz et deux NAs. Cette &amp;#233;tude couvrait une population h&amp;#233;t&amp;#233;rog&amp;#232;ne de patients longuement trait&amp;#233;s qui avaient auparavant connu l'&amp;#233;chec virologique avec l'indinavir ou le ritonavir, mais qui n'avaient jamais re&amp;#231;u de NNRTI ni de saquinavir. Apr&amp;#232;s 24 semaines, 71 % des patients ont obtenu une suppression virale &amp;#224; des niveaux en de&amp;#231;&amp;#224; de la limite de quantification (500 copies/mL), alors que le d&amp;#233;compte m&amp;#233;dian des cellules CD4 avait augment&amp;#233; de 62 cellules/mm3. On remarquera que cette combinaison de saquinavir avec la mini-dose de ritonavir est bien tol&amp;#233;r&amp;#233;. </P> <P> L'IAS-USA souligne dans ses recommandations que les m&amp;#233;decins doivent contr&amp;#244;ler tr&amp;#232;s strictement l'adh&amp;#233;sion du patient ainsi que la r&amp;#233;ponse aux traitements actuels, pour ajuster rapidement la th&amp;#233;rapie lorsque les patients commencent &amp;#224; fournir une r&amp;#233;ponse moindre &amp;#224; un r&amp;#233;gime donn&amp;#233;, &amp;#224; la lumi&amp;#232;re des donn&amp;#233;es concernant sa r&amp;#233;sistance. </P> <P> Dans le cadre de son engagement &amp;#224; aider les m&amp;#233;decins et leurs patients &amp;#224; prendre la meilleure d&amp;#233;cision possible vis &amp;#224; vis un traitement, la soci&amp;#233;t&amp;#233; Roche a annonc&amp;#233; un nouveau logiciel, FortoGene, disponible dans certains pays. FortoGene marie une technologie de contr&amp;#244;le de la r&amp;#233;sistance avec un nouveau logiciel pour assister les m&amp;#233;decins et leurs patients dans l'interpr&amp;#233;tation et la mise &amp;#224; profit de donn&amp;#233;es de r&amp;#233;sistance complexes, avant de choisir un r&amp;#233;gime de traitement sp&amp;#233;cifique. Les m&amp;#233;decins qui participent &amp;#224; cette nouvelle initiative seront en mesure d'offrir &amp;#224; leurs patients des r&amp;#233;gimes individualis&amp;#233;s en vue d'obtenir une r&amp;#233;ponse optimale et &amp;#233;prouv&amp;#233;e &amp;#224; la th&amp;#233;rapie pour chaque patient. FortoGene sera lanc&amp;#233; dans les mois &amp;#224; venir en Italie, en Espagne, au Mexique, en Belgique, en Allemagne, en Pologne, en Chine (Hong Kong), aux Pays-bas, en Argentine, au Danemark, et au Royaume Uni. </P> <P> Progr&amp;#232;s sur le T-20, un traitement de recherche pour des patients exp&amp;#233;riment&amp;#233;e </P> <P> Pendant que la technologie se d&amp;#233;veloppe pour aider les m&amp;#233;decins comme les patients &amp;#224; maximiser les r&amp;#233;sultats &amp;#224; partir de traitements possibles, de nouvelles classes de produits anti-HIV offrent peut-&amp;#234;tre un espoir &amp;#224; ceux qui ont d&amp;#233;j&amp;#224; connu l'&amp;#233;chec au cours de multiples traitements. Le d&amp;#233;veloppement continue sur le T-20, le premier d'une classe enti&amp;#232;rement nouvelle de traitements anti-HIV, appel&amp;#233;s inhibiteurs de fusion, actuellement en cours de d&amp;#233;veloppement conjointement chez Roche et Trimeris. Ces inhibiteurs de fusion bloquent l'entr&amp;#233;e du HIV dans la cellule humaine, emp&amp;#234;chant ainsi le virus de commander les m&amp;#233;canismes de la cellule pour cr&amp;#233;er de nouvelles copies du HIV. </P> <P> Les premi&amp;#232;res donn&amp;#233;es pr&amp;#233;sent&amp;#233;es sur le T-20 montrent que la pr&amp;#233;sence d'anti-corps reconnaissant le T-20 ne semble avoir aucun impact sur son efficacit&amp;#233; chez les patients suivant la th&amp;#233;rapie T-20 &amp;#224; long terme, par comparaison avec les patients sur T-20 qui ne poss&amp;#232;dent pas ces anti-corps. Il est important de noter que la pr&amp;#233;sence d'anti-corps n'est pas associ&amp;#233;e &amp;#224; des &amp;#233;v&amp;#233;nements contraires graves. </P> <P> Ces nouvelles donn&amp;#233;es sur le T-20 suivent celles pr&amp;#233;sent&amp;#233;es &amp;#224; la conf&amp;#233;rence ICAAC de l'ann&amp;#233;e derni&amp;#232;re, illustrant l'impact positif de la th&amp;#233;rapie contenant T-20 dans la r&amp;#233;duction de la charge virale du HIV chez les anciens patients. Pour plus de renseignements sur les &amp;#233;tudes T-20 effectu&amp;#233;es &amp;#224; ce jour, appeler www.Roche-HIV.com. </P> <P> En plus des progr&amp;#232;s cliniques, Roche et Trimeris avancent dans la fabrication de T-20 et de T-1249. Ces soci&amp;#233;t&amp;#233;s annoncent avoir r&amp;#233;ussi le transfert de m&amp;#233;thodes de production &amp;#224; grande &amp;#233;chelle de lots cliniques pour la fabrication de Roche situ&amp;#233; &amp;#224; Boulder, Colorado. En juillet 1999, Roche et Trimeris avaient sign&amp;#233; un accord pour le contr&amp;#244;le et le d&amp;#233;veloppement &amp;#224; &amp;#233;chelle industrielle de T-20 et T-1249. </P> <P> Nouveau traitement efficace contre une infection opportuniste grave. </P> <P> Alors que l'introduction d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase a aussi conduit &amp;#224; une r&amp;#233;duction dramatique de l'incidence d'infections opportuniste li&amp;#233;es au SIDA, des m&amp;#233;decins tout comme des d&amp;#233;fenseurs de traitements restent soucieux quant &amp;#224; la possibilit&amp;#233; que les patients ayant d&amp;#233;j&amp;#224; subi de longs traitements pourraient d&amp;#233;velopper &amp;#224; nouveau ces infections au fur et &amp;#224; la mesure que leur r&amp;#233;ponse &amp;#224; la th&amp;#233;rapie anti-HIV s'amenuise. L'une de ces infections opportunistes graves, le cytomegalovirus (CMV) retinitis, peut, si elle n'est pas trait&amp;#233;e, conduire &amp;#224; la c&amp;#233;cit&amp;#233;. </P> <P> Alors que l'incidence du retinitis CMV a diminu&amp;#233; de mani&amp;#232;re significative ces derni&amp;#232;res ann&amp;#233;es, le d&amp;#233;veloppement d'un nouveau traitement puissant continue. Une &amp;#233;tude en cours sur le valganciclovir, produit exp&amp;#233;rimental optimis&amp;#233;, d&amp;#233;riv&amp;#233; du Cymevene? (ganciclovir), montre que le valganciclovir par voie orale constitue, par rapport au Cymevene par voie intrav&amp;#233;neuse (IV), une alternative pratique et efficace. </P> <P> On constate que les deux compos&amp;#233;s produisent des niveaux similaires de produit dans le sang. Parmi les patients qui re&amp;#231;oivent du valganciclovir, 72 % r&amp;#233;pondent de mani&amp;#232;re satisfaisante &amp;#224; la th&amp;#233;rapie d'induction, par rapport aux 77 % de ceux qui re&amp;#231;oivent le Cymevene-IV, sur quatre semaines. L'analyse du d&amp;#233;compte absolu des cellules CD4, l'augmentation en CD4, ainsi que de l'utilisation concomitante de la th&amp;#233;rapie anti-r&amp;#233;trovirale montrent que la r&amp;#233;ponse th&amp;#233;rapeutique est similaire pour les deux types de traitement. Le temps m&amp;#233;dian de progression vers le CMV retinitis chez les patients recevant du valganciclovir &amp;#233;tait de 198 jours, tandis qu'il est de 120 jours pour les patients recevant du Cymevene. </P> <P> Bas&amp;#233; &amp;#224; B&amp;#226;le, en Suisse, Roche est l'un des principaux groupes du monde de recherche orient&amp;#233;e sur la sant&amp;#233;, dans les domaines des produits pharmaceutiques, du diagnostic, des vitamines, des parfums et des ar&amp;#244;mes. Ses produits comme ses services s'orientent vers la pr&amp;#233;vention, le diagnostic et le traitement des maladies, am&amp;#233;liorant ainsi le bien-&amp;#234;tre et la qualit&amp;#233; de vie des personnes. Comme en t&amp;#233;moignent son d&amp;#233;veloppement du premier inhibiteur de prot&amp;#233;ase du monde, sa technologie diagnostique PCR &amp;quot;en or&amp;quot;, et son accord de d&amp;#233;veloppement d'inhibiteurs de fusion avec Trimeris, Roche innove dans le domaine de la sant&amp;#233;. </P> <P> Timeris, Inc. est une soci&amp;#233;t&amp;#233; de d&amp;#233;veloppement bio-pharmaceutique engag&amp;#233;e dans la d&amp;#233;couverte et le d&amp;#233;veloppement de nouveaux agents th&amp;#233;rapeutiques qui bloquent l'infection virale en emp&amp;#234;chant la fusion d'un virus avec les cellules h&amp;#244;tes. Son produit phare, le T-20, qui emp&amp;#234;che la fusion du virus HIV avec des cellules h&amp;#244;tes, est au stade II des contr&amp;#244;les cliniques et a re&amp;#231;u l'accord de d&amp;#233;veloppement rapide de la FDA. Le second produit d'inhibition de fusion test&amp;#233;, le T-1249, qui emp&amp;#234;che lui aussi la fusion IV, a &amp;#233;galement re&amp;#231;u l'accord de d&amp;#233;veloppement rapide de la FDA et se situe actuellement au stade I des contr&amp;#244;les cliniques. </P> <P> Pour plus de renseignements concernant la portefeuille de produits HIV/SIDA de F. Hoffmann-La Roche, visitez le site Web Roche au www.roche-hiv.com. </P> <P> Pour plus de renseignements concernant Trimeris, veuillez visiter leur site Web au www.trimeris.com. </P> <P> 1Tebas P, Patick AK, Kane EM, et al. Virologic responses to a ritonavir-saquinavir-containing regimen in patients who had previously failed nelfinavir. AIDS 1999; 13: F23-28; Zolopa A, Tebas P, Gallant J, et al. The efficacy of ritonavir (RTV)/saquinavir (SQV) antiretroviral therapy (ART) in patients who failed nelfinavir (NFV): a multi-center clinical cohort study. ICAAC 1999 (Abstr. 2065); Hall CS, Raines CP, Barnett SH, et al. Efficacy of salvage therapy containing ritonavir and saquinavir after failure of single protease inhibitor-containing regimens. AIDS 1999; 13: 1207-1212 </div> <div> <UL> <LI>Les nouvelles recommandations IAS-USA incitent &amp;#224; l'utilisation de Saquinavir avec des &amp;quot;mini-doses&amp;quot; de Ritonavir dans un r&amp;#233;gime de double inhibiteur de prot&amp;#233;ase. </LI></UL> <P> San Francisco - L'&amp;#233;volution d&amp;#233;mographique des traitements HIV est devenue cette semaine le centre d'int&amp;#233;r&amp;#234;t de la 7&amp;#232;me conf&amp;#233;rence sur les r&amp;#233;trovirus et les infections opportunistes. Selon les donn&amp;#233;es de HIV in Europe Therapy Monitor, dirig&amp;#233; par Isis Research, pr&amp;#232;s de 66 % des patients en th&amp;#233;rapie anti-HIV ont d&amp;#233;j&amp;#224; fait une premi&amp;#232;re combinaison anti-HIV et en sont maintenant &amp;#224; leur deuxi&amp;#232;me, voir davantage. </P> <P> Fournir des options efficaces de traitement pour des patients ayant d&amp;#233;j&amp;#224; connu un &amp;#233;chec virologique dans le cas d'une triple th&amp;#233;rapie constitue pour les m&amp;#233;decins un immense d&amp;#233;fi. La combinaison de l'inhibiteur de prot&amp;#233;ase saquinavir avec ritonavir a &amp;#233;t&amp;#233; largement utilis&amp;#233;e dans ce groupe, et les nouvelles donn&amp;#233;es pr&amp;#233;sent&amp;#233;es cette semaine montrent de quelle mani&amp;#232;re cette combinaison peut &amp;#234;tre utilis&amp;#233;e pour obtenir des r&amp;#233;ponses optimales chez les individus ayant d&amp;#233;j&amp;#224; suivi un traitement. La formule optimis&amp;#233;e en gel&amp;#233;e de saquinavir est commercialis&amp;#233;e sous le nom de Fortovase?. </P> <P> &amp;quot;Nous connaissons les plus grands progr&amp;#232;s dans les traitements telle que l'introduction d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase, qui ont red&amp;#233;fini le traitement HIV et ont rendu possible la survie de malades atteints par cette maladie&amp;quot; dit le Dr. Julio Montaner de St. Paul's Hospital (Vancouver). &amp;quot;Cependant, comme les patients vivent plus longtemps avec ce traitement, il devient encore plus important de d&amp;#233;velopper des donn&amp;#233;es pour prendre les bonnes d&amp;#233;cisions, ceci pour s'assurer qu'ils continuent &amp;#224; en b&amp;#233;n&amp;#233;ficier &amp;#224; long terme. Il est crucial, pour que ces patients restent en bonne sant&amp;#233;, d'utiliser &amp;#224; bon escient les produits en nous appuyant sur ce que nous savons de la s&amp;#233;curit&amp;#233;, de l'efficacit&amp;#233;, de la tol&amp;#233;rance et de la r&amp;#233;sistance.&amp;quot; </P> <P> Dans cette m&amp;#234;me ligne de pens&amp;#233;e, des donn&amp;#233;es ont &amp;#233;t&amp;#233; fournies par l'&amp;#233;tude ACTG 359 sur des patients ayant connu un &amp;#233;chec avec un traitement par indinavir associ&amp;#233; &amp;#224; des analogues de nucl&amp;#233;oside (NA) et qui ont suivi diff&amp;#233;rents r&amp;#233;gimes par la suite, notamment ceux de Fortovase et ritonavir combin&amp;#233;s soit avec du delavirdine (inhibiteur transcriptase inverse non nucl&amp;#233;oside, ou &amp;quot;NNRTI&amp;quot;) soit avec/ou de l'adefovir dipivoxil. </P> <P> Les donn&amp;#233;es de l'ACTG 359 indiquent qu'une r&amp;#233;action pr&amp;#233;coce du patient au traitement avec Fortovase plus ritonavir est l'annonce d'un succ&amp;#232;s &amp;#224; plus long terme. Apr&amp;#232;s 48 semaines de th&amp;#233;rapie, 59 % des patients qui ont manifest&amp;#233; une r&amp;#233;ponse virologique cliniquement significative &amp;#224; la 16&amp;#232;me semaine pr&amp;#233;sentaient une suppression de HIV prolong&amp;#233;e, jusqu'&amp;#224; moins de 500 copies/mL. Bien plus, les branches contenant du delavirdine qui, comme le ritonavir, augmente le niveau sanguin de saquinavir (&amp;#233;l&amp;#233;ment actif de Fortovase), montraient de meilleures r&amp;#233;ponses au traitement que les branches avec adefovir. </P> <P> Ces r&amp;#233;sultats confirment ceux de trois autres &amp;#233;tudes r&amp;#233;centes montrant qu'un traitement de Fortovase plus ritonavir deux fois par jour (BID) peut donner de bons r&amp;#233;sultats pour des patients ayant auparavant connu une r&amp;#233;ponse mitig&amp;#233;e &amp;#224; la th&amp;#233;rapie Viracept, avec une suppression HIV en dessous du niveau de quantification (400-500 copies/mL) chez 65 &amp;#224; 71 % des patients, &amp;#224; 24 semaines ou davantage. </P> <P> Alors que la combinaison de Fortovase et de ritonavir pr&amp;#233;sente un potentiel anti-retroviral &amp;#233;lev&amp;#233;, les recommandations du traitement IAS-USA pour des adultes soulignent que le traitement &amp;#224; haute dose de ritonavir est associ&amp;#233; aux effets adverses limitant l'adh&amp;#233;sion &amp;#224; long terme, et qu'&amp;#224; l'avenir le ritonavir sera tr&amp;#232;s certainement utilis&amp;#233; en combinaison avec d'autres inhibiteurs de prot&amp;#233;ase. Une &amp;quot;mini-dose&amp;quot; de 100 &amp;#224; 200 mg de ritonavir est actuellement surtout utilis&amp;#233;e deux fois par jour, gr&amp;#226;ce &amp;#224; ses avantages pharmaco-cin&amp;#233;tiques. La combinaison de Fortovase avec la mini-dose de ritonavir est encore plus optimis&amp;#233;e par la r&amp;#233;duction des toxicit&amp;#233;s potentielles associ&amp;#233;es au ritonavir. </P> <P> &amp;quot;Les nouvelles recommandations IAS-USA soulignent l'importance d'un choix de traitements bien tol&amp;#233;r&amp;#233;s et faciles &amp;#224; suivre, ainsi que celle de la s&amp;#233;lection des options les plus efficaces, de sorte que le patient puisse en tirer le maximum de b&amp;#233;n&amp;#233;fice&amp;quot; dit le Dr. Michael Saag, directeur des soins pour les patients externes &amp;#224; l'University of Alabama (Birmingham). &amp;quot;Jusqu'ici, les r&amp;#233;sultats constat&amp;#233;e sugg&amp;#232;rent que la double combinaison d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase est en bonne place pour remplir toutes ces crit&amp;#232;res.&amp;quot; </P> <P> S'ajoutent aux donn&amp;#233;es concernant la combinaison de saquinavir avec une mini-dose de ritonavir celles d'une autre &amp;#233;tude r&amp;#233;cemment publi&amp;#233;e sur la combinaison d'Invirase? (saquinavir m&amp;#233;sylate) 1000 mg avec de ritonavir 100 mg deux fois par jour, plus le NNRTI efavirenz et deux NAs. Cette &amp;#233;tude couvrait une population h&amp;#233;t&amp;#233;rog&amp;#232;ne de patients longuement trait&amp;#233;s qui avaient auparavant connu l'&amp;#233;chec virologique avec l'indinavir ou le ritonavir, mais qui n'avaient jamais re&amp;#231;u de NNRTI ni de saquinavir. Apr&amp;#232;s 24 semaines, 71 % des patients ont obtenu une suppression virale &amp;#224; des niveaux en de&amp;#231;&amp;#224; de la limite de quantification (500 copies/mL), alors que le d&amp;#233;compte m&amp;#233;dian des cellules CD4 avait augment&amp;#233; de 62 cellules/mm3. On remarquera que cette combinaison de saquinavir avec la mini-dose de ritonavir est bien tol&amp;#233;r&amp;#233;. </P> <P> L'IAS-USA souligne dans ses recommandations que les m&amp;#233;decins doivent contr&amp;#244;ler tr&amp;#232;s strictement l'adh&amp;#233;sion du patient ainsi que la r&amp;#233;ponse aux traitements actuels, pour ajuster rapidement la th&amp;#233;rapie lorsque les patients commencent &amp;#224; fournir une r&amp;#233;ponse moindre &amp;#224; un r&amp;#233;gime donn&amp;#233;, &amp;#224; la lumi&amp;#232;re des donn&amp;#233;es concernant sa r&amp;#233;sistance. </P> <P> Dans le cadre de son engagement &amp;#224; aider les m&amp;#233;decins et leurs patients &amp;#224; prendre la meilleure d&amp;#233;cision possible vis &amp;#224; vis un traitement, la soci&amp;#233;t&amp;#233; Roche a annonc&amp;#233; un nouveau logiciel, FortoGene, disponible dans certains pays. FortoGene marie une technologie de contr&amp;#244;le de la r&amp;#233;sistance avec un nouveau logiciel pour assister les m&amp;#233;decins et leurs patients dans l'interpr&amp;#233;tation et la mise &amp;#224; profit de donn&amp;#233;es de r&amp;#233;sistance complexes, avant de choisir un r&amp;#233;gime de traitement sp&amp;#233;cifique. Les m&amp;#233;decins qui participent &amp;#224; cette nouvelle initiative seront en mesure d'offrir &amp;#224; leurs patients des r&amp;#233;gimes individualis&amp;#233;s en vue d'obtenir une r&amp;#233;ponse optimale et &amp;#233;prouv&amp;#233;e &amp;#224; la th&amp;#233;rapie pour chaque patient. FortoGene sera lanc&amp;#233; dans les mois &amp;#224; venir en Italie, en Espagne, au Mexique, en Belgique, en Allemagne, en Pologne, en Chine (Hong Kong), aux Pays-bas, en Argentine, au Danemark, et au Royaume Uni. </P> <P> Progr&amp;#232;s sur le T-20, un traitement de recherche pour des patients exp&amp;#233;riment&amp;#233;e </P> <P> Pendant que la technologie se d&amp;#233;veloppe pour aider les m&amp;#233;decins comme les patients &amp;#224; maximiser les r&amp;#233;sultats &amp;#224; partir de traitements possibles, de nouvelles classes de produits anti-HIV offrent peut-&amp;#234;tre un espoir &amp;#224; ceux qui ont d&amp;#233;j&amp;#224; connu l'&amp;#233;chec au cours de multiples traitements. Le d&amp;#233;veloppement continue sur le T-20, le premier d'une classe enti&amp;#232;rement nouvelle de traitements anti-HIV, appel&amp;#233;s inhibiteurs de fusion, actuellement en cours de d&amp;#233;veloppement conjointement chez Roche et Trimeris. Ces inhibiteurs de fusion bloquent l'entr&amp;#233;e du HIV dans la cellule humaine, emp&amp;#234;chant ainsi le virus de commander les m&amp;#233;canismes de la cellule pour cr&amp;#233;er de nouvelles copies du HIV. </P> <P> Les premi&amp;#232;res donn&amp;#233;es pr&amp;#233;sent&amp;#233;es sur le T-20 montrent que la pr&amp;#233;sence d'anti-corps reconnaissant le T-20 ne semble avoir aucun impact sur son efficacit&amp;#233; chez les patients suivant la th&amp;#233;rapie T-20 &amp;#224; long terme, par comparaison avec les patients sur T-20 qui ne poss&amp;#232;dent pas ces anti-corps. Il est important de noter que la pr&amp;#233;sence d'anti-corps n'est pas associ&amp;#233;e &amp;#224; des &amp;#233;v&amp;#233;nements contraires graves. </P> <P> Ces nouvelles donn&amp;#233;es sur le T-20 suivent celles pr&amp;#233;sent&amp;#233;es &amp;#224; la conf&amp;#233;rence ICAAC de l'ann&amp;#233;e derni&amp;#232;re, illustrant l'impact positif de la th&amp;#233;rapie contenant T-20 dans la r&amp;#233;duction de la charge virale du HIV chez les anciens patients. Pour plus de renseignements sur les &amp;#233;tudes T-20 effectu&amp;#233;es &amp;#224; ce jour, appeler www.Roche-HIV.com. </P> <P> En plus des progr&amp;#232;s cliniques, Roche et Trimeris avancent dans la fabrication de T-20 et de T-1249. Ces soci&amp;#233;t&amp;#233;s annoncent avoir r&amp;#233;ussi le transfert de m&amp;#233;thodes de production &amp;#224; grande &amp;#233;chelle de lots cliniques pour la fabrication de Roche situ&amp;#233; &amp;#224; Boulder, Colorado. En juillet 1999, Roche et Trimeris avaient sign&amp;#233; un accord pour le contr&amp;#244;le et le d&amp;#233;veloppement &amp;#224; &amp;#233;chelle industrielle de T-20 et T-1249. </P> <P> Nouveau traitement efficace contre une infection opportuniste grave. </P> <P> Alors que l'introduction d'inhibiteurs de prot&amp;#233;ase a aussi conduit &amp;#224; une r&amp;#233;duction dramatique de l'incidence d'infections opportuniste li&amp;#233;es au SIDA, des m&amp;#233;decins tout comme des d&amp;#233;fenseurs de traitements restent soucieux quant &amp;#224; la possibilit&amp;#233; que les patients ayant d&amp;#233;j&amp;#224; subi de longs traitements pourraient d&amp;#233;velopper &amp;#224; nouveau ces infections au fur et &amp;#224; la mesure que leur r&amp;#233;ponse &amp;#224; la th&amp;#233;rapie anti-HIV s'amenuise. L'une de ces infections opportunistes graves, le cytomegalovirus (CMV) retinitis, peut, si elle n'est pas trait&amp;#233;e, conduire &amp;#224; la c&amp;#233;cit&amp;#233;. </P> <P> Alors que l'incidence du retinitis CMV a diminu&amp;#233; de mani&amp;#232;re significative ces derni&amp;#232;res ann&amp;#233;es, le d&amp;#233;veloppement d'un nouveau traitement puissant continue. Une &amp;#233;tude en cours sur le valganciclovir, produit exp&amp;#233;rimental optimis&amp;#233;, d&amp;#233;riv&amp;#233; du Cymevene? (ganciclovir), montre que le valganciclovir par voie orale constitue, par rapport au Cymevene par voie intrav&amp;#233;neuse (IV), une alternative pratique et efficace. </P> <P> On constate que les deux compos&amp;#233;s produisent des niveaux similaires de produit dans le sang. Parmi les patients qui re&amp;#231;oivent du valganciclovir, 72 % r&amp;#233;pondent de mani&amp;#232;re satisfaisante &amp;#224; la th&amp;#233;rapie d'induction, par rapport aux 77 % de ceux qui re&amp;#231;oivent le Cymevene-IV, sur quatre semaines. L'analyse du d&amp;#233;compte absolu des cellules CD4, l'augmentation en CD4, ainsi que de l'utilisation concomitante de la th&amp;#233;rapie anti-r&amp;#233;trovirale montrent que la r&amp;#233;ponse th&amp;#233;rapeutique est similaire pour les deux types de traitement. Le temps m&amp;#233;dian de progression vers le CMV retinitis chez les patients recevant du valganciclovir &amp;#233;tait de 198 jours, tandis qu'il est de 120 jours pour les patients recevant du Cymevene. </P> <P> Bas&amp;#233; &amp;#224; B&amp;#226;le, en Suisse, Roche est l'un des principaux groupes du monde de recherche orient&amp;#233;e sur la sant&amp;#233;, dans les domaines des produits pharmaceutiques, du diagnostic, des vitamines, des parfums et des ar&amp;#244;mes. Ses produits comme ses services s'orientent vers la pr&amp;#233;vention, le diagnostic et le traitement des maladies, am&amp;#233;liorant ainsi le bien-&amp;#234;tre et la qualit&amp;#233; de vie des personnes. Comme en t&amp;#233;moignent son d&amp;#233;veloppement du premier inhibiteur de prot&amp;#233;ase du monde, sa technologie diagnostique PCR &amp;quot;en or&amp;quot;, et son accord de d&amp;#233;veloppement d'inhibiteurs de fusion avec Trimeris, Roche innove dans le domaine de la sant&amp;#233;. </P> <P> Timeris, Inc. est une soci&amp;#233;t&amp;#233; de d&amp;#233;veloppement bio-pharmaceutique engag&amp;#233;e dans la d&amp;#233;couverte et le d&amp;#233;veloppement de nouveaux agents th&amp;#233;rapeutiques qui bloquent l'infection virale en emp&amp;#234;chant la fusion d'un virus avec les cellules h&amp;#244;tes. Son produit phare, le T-20, qui emp&amp;#234;che la fusion du virus HIV avec des cellules h&amp;#244;tes, est au stade II des contr&amp;#244;les cliniques et a re&amp;#231;u l'accord de d&amp;#233;veloppement rapide de la FDA. Le second produit d'inhibition de fusion test&amp;#233;, le T-1249, qui emp&amp;#234;che lui aussi la fusion IV, a &amp;#233;galement re&amp;#231;u l'accord de d&amp;#233;veloppement rapide de la FDA et se situe actuellement au stade I des contr&amp;#244;les cliniques. </P> <P> Pour plus de renseignements concernant la portefeuille de produits HIV/SIDA de F. Hoffmann-La Roche, visitez le site Web Roche au www.roche-hiv.com. </P> <P> Pour plus de renseignements concernant Trimeris, veuillez visiter leur site Web au www.trimeris.com. </P> <P> 1Tebas P, Patick AK, Kane EM, et al. Virologic responses to a ritonavir-saquinavir-containing regimen in patients who had previously failed nelfinavir. AIDS 1999; 13: F23-28; Zolopa A, Tebas P, Gallant J, et al. The efficacy of ritonavir (RTV)/saquinavir (SQV) antiretroviral therapy (ART) in patients who failed nelfinavir (NFV): a multi-center clinical cohort study. ICAAC 1999 (Abstr. 2065); Hall CS, Raines CP, Barnett SH, et al. Efficacy of salvage therapy containing ritonavir and saquinavir after failure of single protease inhibitor-containing regimens. AIDS 1999; 13: 1207-1212 </div>