L'exploitation sexuelle des enfants sur Internet en hausse ?

17 Avril, 2014, 06:30 BST de INHOPE

AMSTERDAM, April 17, 2014 /PRNewswire/ --

- Les lignes d'assistance téléphoniques sur Internet, l'industrie et les organismes chargés de l'application des lois s'emploient plus que jamais à lutter contre cette tendance

L'INHOPE, l'International Association of Internet Hotlines, a publié aujourd'hui ses nouvelles données pour l'année 2013 présentant les tendances phare et les menaces émergentes en matière de diffusion de matériel pédopornographique (CSAM). L'exploitation sexuelle des enfants sur Internet devrait augmenter dans les années à venir, favorisée par la progression constante du taux d'adoption d'Internet dans le monde et la hausse de la demande de nouveau matériel pornographique. Dans le cadre d'un partenariat sans égal, les hotlines Internet, le secteur et les responsables de l'application des lois redoublent plus que jamais d'efforts pour protéger les enfants, comme en témoignent les statistiques INHOPE pour 2013. Les cybercitoyens doivent savoir comment signaler des contenus illicites et des comportements délictueux. C'est pour cette raison précise que le réseau INHOPE ne cesse de s'étendre. http://inhope.org/tns/resources/statistics-and-infographics.aspx

« L'INHOPE et les hotlines membres de son réseau ont enregistré en 2013 une hausse sensible de 14 % du nombre de plaintes pour contenus illicites que gèrent nos analystes à travers le monde et une hausse exponentielle de 47 %, du nombre de signalements confirmés de matériel pédopornographique (CSAM) », a souligné Russell Chadwick, directeur exécutif de l'INHOPE. 

« Ce matériel est retiré rapidement et efficacement grâce à une collaboration étroite avec l'industrie et les responsables de l'application des lois afin d'empêcher toute nouvelle revictimisation. Des indices exploitables sont parallèlement fournis aux forces de l'ordre. Chaque fois que la sécurité des enfants est concernée, il est crucial que nous agissions de concert. »

À mesure que le haut débit continue de s'étendre dans le monde et que le nombre d'internautes augmente, les individus portant un intérêt sexuel malsain aux enfants se font considérablement plus nombreux. Alors que l'industrie ne cesse de consacrer plus de temps et de moyens à l'indentification et au retrait des CSAM, le nombre d'incidents devrait augmenter. 

Avec l'aide du programme Safer Internet de la Commission européenne, l'INHOPE conserve une longueur d'avance sur l'évolution technologique et pourra continuer d'accomplir son travail hors du commun, voire même aller plus loin dans les années à venir en collaboration avec le secteur et les responsables de l'application des lois grâce aux empreintes digitales laissées par la source des vidéos et images CSAM.

En 2013 :  

  • Le réseau INHOPE comprenait 49 hotlines Internet et était présent dans 43 pays.
  • 170 analystes ont traité 1 210 893 signalements de contenus illicites.
  • Le nombre de signalements se rapportant à des adresses de sites contenant du matériel pédopornographique a été évalué à 54 969.
  • 81 % des enfants victimes étaient de sexe féminin. 
  • 10 % des enfants victimes étaient des nourrissons.
  • En Europe, 97 % des contenus ont été signalés aux responsables du maintien de l'ordre dans la journée. 93 % de ces contenus ont été supprimés d'Internet dans la semaine. En moyenne, il faut trois jours environ pour effacer un contenu. 

http://inhope.pr.co/74794-online-child-sexual-exploitation-likely-to-rise-in-the-coming-years

 

LA

SOURCE INHOPE