L'initiative Women for Positive Action célèbre l'édition 2014 de la Journée internationale de la femme en lançant un nouvel outil pédagogique sur le thème « le VIH et les jeunes femmes »

06 Mars, 2014, 08:00 GMT de Women for Positive Action

LONDON, March 6, 2014 /PRNewswire/ --

Inspirer les acteurs des traitements contre le VIH afin de mieux
soutenir la transition des filles vers l'âge adulte

Le 8 mars 2014, la Journée internationale de la femme sera également l'occasion de découvrir un nouvel outil pratique et pédagogique créé par Women for Positive Action. Ce groupe pluridisciplinaire mondial, qui réunit des experts désireux de répondre aux préoccupations spécifiques des femmes séropositives, a consacré à ces dernières un outil conçu pour inspirer de nouveaux points de vue à la collectivité et aux acteurs du secteur des soins de santé. L'objectif du projet est de permettre à ces intervenants de surmonter des difficultés en perpétuelle évolution et de répondre aux besoins des filles qui deviennent de jeunes femmes, tout en partageant leur quotidien avec le VIH (document téléchargeable ici - http://bit.ly/1c9GpGV).

« Les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont particulièrement vulnérables au VIH. Par rapport aux jeunes hommes dans la même tranche d'âge, elles sont deux fois plus fréquemment infectées. Malheureusement, elles sont souvent victimes d'inégalités entre les sexes et de discrimination, ce qui les prive des services et de la prise en charge dont elles auraient besoin. Leur situation est également aggravée par la rareté des services qui leur sont spécifiquement destinés », a déclaré Angelina Namiba, gestionnaire de projet auprès de Positively UK et membre du corps professoral de Women for Positive Action.

Plusieurs médecins au service de ce programme ont donc décidé de faire écho au thème de la Journée internationale de la femme : « Inspiring change » (Inspirer le changement). C'est ainsi que Lorraine Sherr, Mona Loutfy, Karine Lacombe et Angelina Namiba ont conçu l'outil « HIV and Young Women » (le VIH et les jeunes femmes) afin de faire naître de nouvelles idées parmi les acteurs de la santé qui dispensent des soins à ces jeunes femmes. L'objectif de cette initiative est que celles-ci puissent bénéficier de nouvelles méthodes d'accompagnement tout au long de leur parcours vers l'âge adulte, afin de pouvoir vivre pleinement une existence productive. Leur bien-être psychologique, parfois étroitement lié à des phases de dépression et d'anxiété, fait partie des nombreuses questions abordées dans le cadre de ce travail. Cet aspect peut concerner plus de 60 % des femmes ayant contracté le VIH spécifiquement pendant la période périnatale et de 30 à 60 % de celles qui vivent avec l'infection d'une manière générale[1],[2]. Il a été démontré cependant que le soutien qu'elles reçoivent de leurs proches, de leurs familles et de leurs enseignants exerce une action positive sur leur équilibre psychologique[3]. Les autres sujets abordés comprennent la santé et les relations sexuelles, ainsi que la stigmatisation et la communication de leur état de santé. Chaque thème est l'occasion de présenter l'aide qu'apportent certaines initiatives communautaires et stratégies de conseil à ces filles qui deviennent des jeunes femmes et seront prochainement suivies en tant qu'adultes.

« Les jeunes femmes nées avec le VIH survivent jusqu'à l'âge adulte et même au-delà. Souvent complexes, leurs besoins médicaux et psychologiques nécessitent une gestion appropriée, qui s'avère nécessaire à la continuité de leur participation à leurs propres soins ainsi qu'à la prévention de la transmission du VIH », a précisé Karine Lacombe, médecin dans le service des Maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP), en France, et membre du corps professoral de Women for Positive Action. « Pour ces jeunes femmes, passer des services pédiatriques aux soins pour adultes représente une phase particulièrement critique de leur existence. Il est essentiel qu'une équipe pluridisciplinaire les encourage à développer des capacités d'autogestion et des compétences personnelles solides afin que leur évolution soit positive. »

Le groupe Women for Positive Action s'engage à analyser et à surmonter les obstacles auxquels sont confrontées les femmes séropositives et les personnes impliquées dans leurs soins. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.womenforpositiveaction.org. Vous pouvez également suivre Women for Positive Action sur Twitter @WFPA_HIV.

Note à l'intention des rédacteurs

À l'échelle mondiale, plus de 60 % des 15-24 ans infectés par le VIH sont des jeunes femmes[4]. Leur fréquence d'infection est deux fois plus élevée que celle des hommes dans leur tranche d'âge et représente 22 % de l'ensemble des nouvelles infections[5]. La disponibilité de traitements efficaces permet cependant à de nombreuses filles infectées pendant la période périnatale de vivre désormais jusqu'à un âge adulte avancé[6]. Celles qui étaient déjà adultes lors de leur infection présentent une espérance de vie similaire à la normale[7].

Veuillez consulter le site http://www.womenforpositiveaction.org pour obtenir de plus amples informations sur l'initiative Women for Positive Action et sur ses projets en cours. Women for Positive Action est un programme éducatif financé par AbbVie. L'ensemble de son contenu est généré de manière indépendante par les experts du corps professoral de Women for Positive Action dont il reflète les connaissances et les opinions.

Références

  1. C.A. Mellins et al. J Child Psychol Psychiatry 2009 ; 50:1131-38
  2. J.R. Ickovics et al. JAMA 2001 ; 285:1466-74
  3. C.A. Mellins et K.M. Malee. J Int AIDS Soc 2013 ; 16:18593
  4. The Global AIDS Epidemic - Key Facts. UNAIDS, 2012
  5. Rapport de la Journée mondiale contre le SIDA 2011. UNAIDS
  6. L. Mofenson et M.F. Cotton. J Int AIDS Soc 2013 ; 16(1):18650
  7. R.S. Hogg et al. IAS 2013, extrait TUPE260

Pour tout complément d'information, veuillez contacter le secrétariat de Women for Positive Action :
E-mail : WFPA@litmus-mme.com
Tél. : +44(0)20-7632-1969
Adresse : Women for Positive Action, Program Secretariat, Litmus MME, 151 Shaftesbury Avenue, London WC2H 8AL, Royaume-Uni
Twitter : @WFPA_HIV


LA

SOURCE Women for Positive Action