L'introduction en bourse d'Ulmart prévue pour 2016 - La recherche du meilleur marché financier commence

05 Mars, 2015, 10:46 GMT de Ulmart

MOSCOU, March 5, 2015 /PRNewswire/ --

Les grands dirigeants d'Ulmart, l'entreprise chef de file en matière de commerce en ligne en Russie, sont allés à New York cette semaine pour rencontrer des représentants des deux plus importants marchés boursiers du monde : le NYSE et le NASDAQ.  

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140203/667275 )

Le but de ce voyage est de déterminer quel marché boursier sera le plus adapté à l'entrée en bourse d'Ulmart prévue début 2016.  Des visites aux marchés boursiers de Londres et de Hong Kong sont prévues dans les prochains mois.  Le but est de faire une annonce d'ici le milieu ou la fin de l'été.  

Les grands dirigeants d'Ulmart ont déjà visité la bourse de Moscou en novembre l'année passée, une double cotation est envisageable pour l'entreprise.  

Alors que des chefs de file du commerce en ligne, tels que Alibaba et JD.com, ont choisi les États-Unis plutôt que Hong Kong ou Londres, pour Ulmart, le choix des États-Unis pour une introduction en bourse n'est pas couru d'avance.  

Dmitry Kostygin, actionnaire principal d'Ulmart et président du conseil, propose l'analyse qui suit : « L'importance de l'évaluation globale sera déterminante quant à l'endroit où nous introduirons l'entreprise en bourse.  Si elle est assez grande, c'est à dire plusieurs fois le chiffre d'affaires, alors nous pensons que Londres peut être la plus adaptée vu que les investisseurs continentaux ont tendance à être haussiers sur les plus grandes cotations.  Si elle est plus petite, moins d'une fois le chiffre d'affaires, elle pourrait nous amener aux États-Unis où les plus petites cotations sont assez bien reçues. »

Malgré une économie ralentie et les tensions géopolitiques, une zone de confort est réapparue et beaucoup d'investisseurs achètent à nouveau sur les marchés russes à cause de la déflation des prix et grâce à une situation macro-économique relativement stable en comparaison à celle de nombreux pays de l'Union européenne.

« La vente est une approche à long terme. Le vente en ligne encore plus, et la Russie encore plus. Aucun des trois ne va disparaitre simplement à cause de la situation. Le pétrole va rebondir, le conflit russo-ukrainien va considérablement se calmer et très rapidement l'argent destiné à la Russie, chef de file des marchés émergents, trouvera de bonnes affaires.  Ulmart s'avère être la meilleure affaire dans le secteur privé et son entrée en bourse sera le prochain grand évènement dans le secteur du commerce en ligne », a commenté Brian Kean, directeur de la communication et des relations investisseurs de l'entreprise.

L'offre, qui pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars, sera une offre clé, puisqu'Ulmart prévoit d'étendre l'infrastructure de son centre de traitement en trois étapes avec un million de mètres carrés supplémentaires.

LA

SOURCE Ulmart