LOCKHEED MARTIN SOULIGNERA L'IMPORTANCE D'ÉTABLIR DES PARTENARIATS AU NIVEAU MONDIAL AU SALON INTERNATIONAL DE L'AÉRONAUTIQUE À FARNBOROUGH - CALENDRIER DES POINTS DE PRESSE

14 Juillet, 2000, 01:35 BST de Lockheed Martin

<div> <P> Bethesda, Maryland - La pr&amp;#233;sence de Lockheed Martin au salon international de l'a&amp;#233;ronautique &amp;quot;Farnborough International 2000 Air Show&amp;quot; qui doit ouvrir ses portes le 24 juillet prochain, sera essentiellement ax&amp;#233;e sur l'&amp;#233;tablissement et l'&amp;#233;largissement de partenariats avec des soci&amp;#233;t&amp;#233;s de haute technologie venues du monde entier. </P> <P> Lockheed Martin compte plus de 250 partenariats internationaux dans une bonne trentaine de pays et ses ventes &amp;#224; l'&amp;#233;tranger repr&amp;#233;sentent 23 % de son chiffre d'affaires total. En outre, &amp;#224; titre de premier fournisseur du minist&amp;#232;re de la d&amp;#233;fense des Etats-Unis (U.S. Department of Defense), le deuxi&amp;#232;me plus grand fournisseur de la NASA et le plus grand fournisseur de services informatiques du gouvernement am&amp;#233;ricain, Lockheed Martin a la possibilit&amp;#233; d'&amp;#233;tablir des partenariats avec des entreprises qui, un peu partout dans le monde, souhaitent participer &amp;#224; la r&amp;#233;alisation de programmes du gouvernement des Etats-Unis. </P> <P> Ces partenariats internationaux de Lockheed Martin ont pour finalit&amp;#233; essentielle d'aider les clients des secteurs public et priv&amp;#233; &amp;#224; r&amp;#233;pondre &amp;#224; des priorit&amp;#233;s d'importance nationale, comme d'assurer une d&amp;#233;fense forte; de contribuer &amp;#224; la s&amp;#233;curisation du transport a&amp;#233;rien; de guider les navires dans les ports en expansion; de recenser la population; de g&amp;#233;rer des r&amp;#233;seaux informatiques et enfin, de connecter des millions de gens &amp;#224; l'aide de technologies de t&amp;#233;l&amp;#233;communication et de techniques qui acc&amp;#233;l&amp;#232;rent la distribution efficace du courrier. </P> <P> Afin de favoriser encore davantage l'&amp;#233;tablissement de nouveaux partenariats industriels au niveau international, Lockheed Martin fait valoir que les soci&amp;#233;t&amp;#233;s am&amp;#233;ricaines et europ&amp;#233;ennes, fournisseuses de mat&amp;#233;riel de d&amp;#233;fense, devraient se faire concurrence sur un pied d'&amp;#233;galit&amp;#233; pour r&amp;#233;pondre aux besoins militaires de tous les pays membres de l'OTAN. </P> <P> C'est ainsi que Lockheed Martin envisage la cr&amp;#233;ation d'un march&amp;#233; transatlantique &amp;#224; la fois int&amp;#233;gr&amp;#233;, ouvert et comp&amp;#233;titif, qui s'appuierait sur une base industrielle commune aux pays membres des deux c&amp;#244;t&amp;#233;s de l'Atlantique, en l'occurrence, une base tout aussi solide que novatrice. </P> <P> L'acc&amp;#232;s &amp;#233;gal &amp;#224; ce march&amp;#233; transatlantique du mat&amp;#233;riel de d&amp;#233;fense permettrait &amp;#224; l'OTAN de mobiliser l'industrie europ&amp;#233;enne et am&amp;#233;ricaine pour inciter une collaboration transatlantique visant &amp;#224; combler l'&amp;#233;cart entre les besoins et les capacit&amp;#233;s. En effet, cet &amp;#233;cart menace la capacit&amp;#233; des forces militaires de l'OTAN d'op&amp;#233;rer conjointement &amp;#224; l'aide de syst&amp;#232;mes modernes dans tous les secteurs de la d&amp;#233;fense. </P> <P> Les industries europ&amp;#233;enne et am&amp;#233;ricaine coop&amp;#233;reraient et se concurrenceraient sur un pied d'&amp;#233;galit&amp;#233; dans le but de favoriser la pr&amp;#233;servation et l'am&amp;#233;lioration des capacit&amp;#233;s militaires des pays de l'OTAN. A court terme, on mettrait l'accent sur l'&amp;#233;tablissement de partenariats pratiques fond&amp;#233;s sur la r&amp;#233;alisation de projets ou d'activit&amp;#233;s sectorielles bien pr&amp;#233;cis, plut&amp;#244;t que sur des fusions transatlantiques. </P> <P> Le portefeuille de partenariats de la soci&amp;#233;t&amp;#233; Lockheed Martin illustre son attachement &amp;#224; devenir l'un des meilleurs int&amp;#233;grateurs de syst&amp;#232;mes dans les domaines suivants: a&amp;#233;rospatiale, d&amp;#233;fense et services technologiques. </P> <P> Lockheed Martin a cr&amp;#233;&amp;#233; une division appel&amp;#233;e Lockheed Martin U.K. Ltd. dont le si&amp;#232;ge social est &amp;#224; Londres. Cette division a pour mission de coordonner les int&amp;#233;r&amp;#234;ts commerciaux de l'ensemble de la soci&amp;#233;t&amp;#233;, de repr&amp;#233;senter ses diff&amp;#233;rents partenariats avec l'industrie britannique et enfin, de faciliter l'&amp;#233;tablissement de nouveaux partenariats. </P> <P> Parmi ces partenariats citons le C-130J U.K. Industrial Support Group, lequel comprend quelque 50 entreprises britanniques qui fournissent 20 % de la valeur de chaque C-130J, notamment les syst&amp;#232;mes de propulsion perfectionn&amp;#233;s. Ce programme emploie 2 500 personnes au Royaume-Uni. </P> <P> Faisant &amp;#233;quipe avec neuf soci&amp;#233;t&amp;#233;s britanniques, Lockheed Martin est le premier fournisseur et int&amp;#233;grateur de syst&amp;#232;mes dans le cadre du programme d'acquisition d'h&amp;#233;licopt&amp;#232;res de la Royal Navy (EH-101 Merlin Mk1). Le plus grand centre d'op&amp;#233;rations de Lockheed Martin au Royaume-Uni collabore &amp;#224; la r&amp;#233;alisation de ce programme depuis sa base de Portsmouth o&amp;#249; environ 500 citoyens britanniques sont employ&amp;#233;s. </P> <P> BAE Systems et Lockheed Martin sont partenaires dans le d&amp;#233;veloppement de l'avion de combat X-35 Joint Strike Fighter. Lockheed Martin fournit &amp;#233;galement le radar de tir et le syst&amp;#232;me de missiles int&amp;#233;gr&amp;#233;s Longbow pour les h&amp;#233;licopt&amp;#232;res d'attaque Apache WAH-64 du Royaume-Uni. </P> <P> Sur le continent europ&amp;#233;en, une co-entreprise &amp;#224; participation &amp;#233;gale appel&amp;#233;e &amp;quot;Lockheed Martin Alenia Tactical Transport Systems&amp;quot; produit des transporteurs C-27J Spartan, lesquels combinent la robuste cellule militaris&amp;#233;e de l'Alenia G.222 avec le poste de pilotage ultra-perfectionn&amp;#233; et les technologies de propulsion du C-130J. Dans le domaine de la d&amp;#233;fense a&amp;#233;rienne et antimissile, Lockheed Martin, EADS et Alenia sont devenus partenaires dans le cadre du programme MEADS (Medium Extended Area System). </P> <P> Dans le domaine spatial, Lockheed Martin, BAE Systems et British Telecommunications se sont unis pour &amp;#233;tudier le d&amp;#233;veloppement de Skynet 5, financ&amp;#233; par des capitaux priv&amp;#233;s. Il s'agit du syst&amp;#232;me de t&amp;#233;l&amp;#233;communication spatiale de la prochaine g&amp;#233;n&amp;#233;ration pour le minist&amp;#232;re de la d&amp;#233;fense du Royaume-Uni. </P> <P> Etendant ses activit&amp;#233;s &amp;#224; l'Est europ&amp;#233;en, Lockheed Martin a form&amp;#233; &amp;quot;International Launch Services&amp;quot;, un partenariat avec Krunichev et Energia de Russie, qui commercialise les propulseurs auxiliaires Atlas et Proton un peu partout dans le monde. Le nouvel Atlas III m&amp;#251; par le moteur RD-180, de conception russe, a r&amp;#233;cemment lanc&amp;#233; le satellite de communication europ&amp;#233;en Eutelsat IV qui en &amp;#233;tait &amp;#224; sa mission inaugurale. </P> <P> Quant aux programmes gouvernementaux &amp;#224; caract&amp;#232;re civil, Lockheed Martin et plusieurs entreprises britanniques sont en train de moderniser le syst&amp;#232;me de contr&amp;#244;le de la navigation a&amp;#233;rienne en Grande-Bretagne et de fournir des syst&amp;#232;mes perfectionn&amp;#233;s pour le tri postal aux postes anglaises (Royal Mail) et pour le traitement des quelque 30 millions de formulaires du recensement de 2001. En vertu d'un contrat similaire ex&amp;#233;cut&amp;#233; pour le U.S. Census Bureau, Lockheed Martin traite, &amp;#224; l'aide de ses propres technologies, 1,2 million de formulaires de recensement par jour avec une pr&amp;#233;cision de l'ordre de 98 %. Autre partenariat important dans le secteur de la d&amp;#233;fense: une co-entreprise avec des soci&amp;#233;t&amp;#233;s britanniques pour g&amp;#233;rer l'agence atomique du Royaume-Uni &amp;quot;U.K. Atomic Weapons Establishment&amp;quot;. </P> <P> Lockheed Martin entretient des partenariats de longue dur&amp;#233;e avec de grandes entreprises de technologies britanniques comme BAE Systems, Rolls-Royce/Allison, GKN Westland et Racal. En Europe continentale, des relations existent aussi depuis longtemps avec Alcatel, Alenia, Arianespace, Blohm + Voss, Diehl, EADS, Empresa Nacional Bazan, Fokker, Hellenic Aerospace Industry, IABG, SABCA, Siemens, Signaal, SONACA, Thomson-CSF et Turkish Aircraft Industries. Ajoutons &amp;#224; cela une longue liste de fournisseurs et de sous-traitants de toute l'Europe et avec qui Lockheed Martin fait affaire r&amp;#233;guli&amp;#232;rement. </P> <P> Au salon a&amp;#233;ronautique de Farnborough, les conf&amp;#233;rences de presse de Lockheed Martin se tiendront dans le pavillon &amp;quot;Partnership Pavilion&amp;quot; juste en face de son chalet d'affaires Row D, Spaces 11-13, &amp;#224; moins d'indications contraires. </P> <PRE> Voici le calendrier des points de presse: Lundi, 24 juillet 9 h - &amp;quot;Lockheed Martin Aeronautics Company: une vision et une strat&amp;#233;gie&amp;quot; par M. Dain Hancock, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de la soci&amp;#233;t&amp;#233;. L'expos&amp;#233; portera sur l'activit&amp;#233; a&amp;#233;ronautique de l'entreprise qui a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;cemment consolid&amp;#233;e dans le cadre de programmes cl&amp;#233;s comme Joint Strike Fighter, F-16, C-130J, C-27J, F-22 et d'autres projets de d&amp;#233;veloppement avanc&amp;#233;. 10 h - Mise &amp;#224; jour sur le projet Joint Strike Fighter, par M. Tom Burbage, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif responsable des besoins de la client&amp;#232;le et par M. Frank Cappuccio, vice-pr&amp;#233;sident et gestionnaire du programme JSF. 11 h - Mise &amp;#224; jour sur le projet C-130J par MM. Tom Burbage et Gene Elmore; ce dernier est vice-pr&amp;#233;sident responsable des programmes C-130J. 12 h - Mise &amp;#224; jour sur le programme Pampa (avion d'entra&amp;#238;nement) par M. Dan Patterson, pr&amp;#233;sident responsable des centres a&amp;#233;ronautiques et logistiques. Mardi, 25 juillet 9 h - Aper&amp;#231;u des syst&amp;#232;mes spatiaux (Space Systems) par M. Al Smith, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de Lockheed Martin Space Systems. Il couvrira les programmes de lancement dans l'espace, de satellites commerciaux, de satellites gouvernementaux et de missiles strat&amp;#233;giques, tels que les lanceurs Atlas, Proton et Titan, Advanced EHF, A-2100 et les sondes spatiales interplan&amp;#233;taires. 10 h - M. Bob Coutts, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de Lockheed Martin Systems Integration discutera des strat&amp;#233;gies de croissance tandis que dans le domaine commercial, la soci&amp;#233;t&amp;#233; poursuit son &amp;#233;volution pour ne plus &amp;#234;tre seulement un fournisseur de mat&amp;#233;riels et de syst&amp;#232;mes d'armes et devenir un int&amp;#233;grateur de tous les types de syst&amp;#232;mes ainsi qu'un fournisseur de solutions commerciales destin&amp;#233;es aux minist&amp;#232;res de la d&amp;#233;fense, aux gouvernements et aux clients commerciaux du monde entier. 11 h - Point de presse de M. Don Lionetti, vice-pr&amp;#233;sident responsable des syst&amp;#232;mes de d&amp;#233;fense a&amp;#233;rienne et antimissile dans le cadre du programme MEADS 12 h - Point de presse sur le programme Merlin par M. Peter Schultz, pr&amp;#233;sident de U.K. Government Systems et par le commodore Phil Shaw, responsable des programmes de la Royal Navy. 13 h - Point de presse sur l'avion de combat/d'entra&amp;#238;nement perfectionn&amp;#233; T-50 Advanced Trainer/Light Combat Aircraft par M. Tuck McAtee, vice-pr&amp;#233;sident international pour le d&amp;#233;veloppement de l'entreprise, Asie du Nord et par M. Alex Jun, directeur g&amp;#233;n&amp;#233;ral et chef du service de marketing du T-50 pour Korean Aerospace Industries. Mercredi, 26 juillet 9 h - Point de presse sur les r&amp;#233;sultats financiers, donn&amp;#233; par M. Bob Stevens, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif et directeur financier. 10 h - Point de presse sur les partenariats internationaux, donn&amp;#233; par M. Bob Trice, vice-pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement de l'entreprise; par M. Ian Stopps, directeur en chef de Lockheed Martin U.K. Ltd. et par M. Bob Clifford, pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement de l'entreprise pour l'Europe continentale. 10 h - Au U.S. Government Aircraft Corral: mises &amp;#224; niveau de P-3 Orion, par M. Michael Lulu, directeur des avions de surveillance maritime. 11 h - Mise &amp;#224; jour sur le programme F-16, faits saillants sur Block-60 et syst&amp;#232;mes d'entra&amp;#238;nement sur F-16 (F-16 Training Systems) par M. Don Jones, vice-pr&amp;#233;sident responsable des programmes F-16; Dwain Mayfield, vice-pr&amp;#233;sident des initiatives de marketing, et enfin par M. Jerry Keehner, directeur ex&amp;#233;cutif charg&amp;#233; de la simulation et de l'entra&amp;#238;nement. Jeudi, 27 juillet 12 h - M. Ed Ulery, vice-pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement international de l'entreprise pour les missiles et le contr&amp;#244;le de feu, donnera un point de presse sur &amp;quot;l'&amp;#233;tablissement de partenariats en vue de multiplier la puissance de feu des plates-formes&amp;quot;. </PRE> <P> Lockheed Martin a son si&amp;#232;ge &amp;#224; Bethesda au Maryland. C'est une entreprise d'envergure mondiale qui oeuvre essentiellement dans les domaines suivants: recherche, conception, d&amp;#233;veloppement, fabrication et int&amp;#233;gration de syst&amp;#232;mes, de produits et de services technologiques avanc&amp;#233;s. Les principales activit&amp;#233;s de la soci&amp;#233;t&amp;#233; sont: int&amp;#233;gration de syst&amp;#232;mes; espace; a&amp;#233;ronautique et services technologiques. En 1999, le chiffre d'affaires de Lockheed Martin a d&amp;#233;pass&amp;#233; les 25 milliards $. </div> <div> <P> Bethesda, Maryland - La pr&amp;#233;sence de Lockheed Martin au salon international de l'a&amp;#233;ronautique &amp;quot;Farnborough International 2000 Air Show&amp;quot; qui doit ouvrir ses portes le 24 juillet prochain, sera essentiellement ax&amp;#233;e sur l'&amp;#233;tablissement et l'&amp;#233;largissement de partenariats avec des soci&amp;#233;t&amp;#233;s de haute technologie venues du monde entier. </P> <P> Lockheed Martin compte plus de 250 partenariats internationaux dans une bonne trentaine de pays et ses ventes &amp;#224; l'&amp;#233;tranger repr&amp;#233;sentent 23 % de son chiffre d'affaires total. En outre, &amp;#224; titre de premier fournisseur du minist&amp;#232;re de la d&amp;#233;fense des Etats-Unis (U.S. Department of Defense), le deuxi&amp;#232;me plus grand fournisseur de la NASA et le plus grand fournisseur de services informatiques du gouvernement am&amp;#233;ricain, Lockheed Martin a la possibilit&amp;#233; d'&amp;#233;tablir des partenariats avec des entreprises qui, un peu partout dans le monde, souhaitent participer &amp;#224; la r&amp;#233;alisation de programmes du gouvernement des Etats-Unis. </P> <P> Ces partenariats internationaux de Lockheed Martin ont pour finalit&amp;#233; essentielle d'aider les clients des secteurs public et priv&amp;#233; &amp;#224; r&amp;#233;pondre &amp;#224; des priorit&amp;#233;s d'importance nationale, comme d'assurer une d&amp;#233;fense forte; de contribuer &amp;#224; la s&amp;#233;curisation du transport a&amp;#233;rien; de guider les navires dans les ports en expansion; de recenser la population; de g&amp;#233;rer des r&amp;#233;seaux informatiques et enfin, de connecter des millions de gens &amp;#224; l'aide de technologies de t&amp;#233;l&amp;#233;communication et de techniques qui acc&amp;#233;l&amp;#232;rent la distribution efficace du courrier. </P> <P> Afin de favoriser encore davantage l'&amp;#233;tablissement de nouveaux partenariats industriels au niveau international, Lockheed Martin fait valoir que les soci&amp;#233;t&amp;#233;s am&amp;#233;ricaines et europ&amp;#233;ennes, fournisseuses de mat&amp;#233;riel de d&amp;#233;fense, devraient se faire concurrence sur un pied d'&amp;#233;galit&amp;#233; pour r&amp;#233;pondre aux besoins militaires de tous les pays membres de l'OTAN. </P> <P> C'est ainsi que Lockheed Martin envisage la cr&amp;#233;ation d'un march&amp;#233; transatlantique &amp;#224; la fois int&amp;#233;gr&amp;#233;, ouvert et comp&amp;#233;titif, qui s'appuierait sur une base industrielle commune aux pays membres des deux c&amp;#244;t&amp;#233;s de l'Atlantique, en l'occurrence, une base tout aussi solide que novatrice. </P> <P> L'acc&amp;#232;s &amp;#233;gal &amp;#224; ce march&amp;#233; transatlantique du mat&amp;#233;riel de d&amp;#233;fense permettrait &amp;#224; l'OTAN de mobiliser l'industrie europ&amp;#233;enne et am&amp;#233;ricaine pour inciter une collaboration transatlantique visant &amp;#224; combler l'&amp;#233;cart entre les besoins et les capacit&amp;#233;s. En effet, cet &amp;#233;cart menace la capacit&amp;#233; des forces militaires de l'OTAN d'op&amp;#233;rer conjointement &amp;#224; l'aide de syst&amp;#232;mes modernes dans tous les secteurs de la d&amp;#233;fense. </P> <P> Les industries europ&amp;#233;enne et am&amp;#233;ricaine coop&amp;#233;reraient et se concurrenceraient sur un pied d'&amp;#233;galit&amp;#233; dans le but de favoriser la pr&amp;#233;servation et l'am&amp;#233;lioration des capacit&amp;#233;s militaires des pays de l'OTAN. A court terme, on mettrait l'accent sur l'&amp;#233;tablissement de partenariats pratiques fond&amp;#233;s sur la r&amp;#233;alisation de projets ou d'activit&amp;#233;s sectorielles bien pr&amp;#233;cis, plut&amp;#244;t que sur des fusions transatlantiques. </P> <P> Le portefeuille de partenariats de la soci&amp;#233;t&amp;#233; Lockheed Martin illustre son attachement &amp;#224; devenir l'un des meilleurs int&amp;#233;grateurs de syst&amp;#232;mes dans les domaines suivants: a&amp;#233;rospatiale, d&amp;#233;fense et services technologiques. </P> <P> Lockheed Martin a cr&amp;#233;&amp;#233; une division appel&amp;#233;e Lockheed Martin U.K. Ltd. dont le si&amp;#232;ge social est &amp;#224; Londres. Cette division a pour mission de coordonner les int&amp;#233;r&amp;#234;ts commerciaux de l'ensemble de la soci&amp;#233;t&amp;#233;, de repr&amp;#233;senter ses diff&amp;#233;rents partenariats avec l'industrie britannique et enfin, de faciliter l'&amp;#233;tablissement de nouveaux partenariats. </P> <P> Parmi ces partenariats citons le C-130J U.K. Industrial Support Group, lequel comprend quelque 50 entreprises britanniques qui fournissent 20 % de la valeur de chaque C-130J, notamment les syst&amp;#232;mes de propulsion perfectionn&amp;#233;s. Ce programme emploie 2 500 personnes au Royaume-Uni. </P> <P> Faisant &amp;#233;quipe avec neuf soci&amp;#233;t&amp;#233;s britanniques, Lockheed Martin est le premier fournisseur et int&amp;#233;grateur de syst&amp;#232;mes dans le cadre du programme d'acquisition d'h&amp;#233;licopt&amp;#232;res de la Royal Navy (EH-101 Merlin Mk1). Le plus grand centre d'op&amp;#233;rations de Lockheed Martin au Royaume-Uni collabore &amp;#224; la r&amp;#233;alisation de ce programme depuis sa base de Portsmouth o&amp;#249; environ 500 citoyens britanniques sont employ&amp;#233;s. </P> <P> BAE Systems et Lockheed Martin sont partenaires dans le d&amp;#233;veloppement de l'avion de combat X-35 Joint Strike Fighter. Lockheed Martin fournit &amp;#233;galement le radar de tir et le syst&amp;#232;me de missiles int&amp;#233;gr&amp;#233;s Longbow pour les h&amp;#233;licopt&amp;#232;res d'attaque Apache WAH-64 du Royaume-Uni. </P> <P> Sur le continent europ&amp;#233;en, une co-entreprise &amp;#224; participation &amp;#233;gale appel&amp;#233;e &amp;quot;Lockheed Martin Alenia Tactical Transport Systems&amp;quot; produit des transporteurs C-27J Spartan, lesquels combinent la robuste cellule militaris&amp;#233;e de l'Alenia G.222 avec le poste de pilotage ultra-perfectionn&amp;#233; et les technologies de propulsion du C-130J. Dans le domaine de la d&amp;#233;fense a&amp;#233;rienne et antimissile, Lockheed Martin, EADS et Alenia sont devenus partenaires dans le cadre du programme MEADS (Medium Extended Area System). </P> <P> Dans le domaine spatial, Lockheed Martin, BAE Systems et British Telecommunications se sont unis pour &amp;#233;tudier le d&amp;#233;veloppement de Skynet 5, financ&amp;#233; par des capitaux priv&amp;#233;s. Il s'agit du syst&amp;#232;me de t&amp;#233;l&amp;#233;communication spatiale de la prochaine g&amp;#233;n&amp;#233;ration pour le minist&amp;#232;re de la d&amp;#233;fense du Royaume-Uni. </P> <P> Etendant ses activit&amp;#233;s &amp;#224; l'Est europ&amp;#233;en, Lockheed Martin a form&amp;#233; &amp;quot;International Launch Services&amp;quot;, un partenariat avec Krunichev et Energia de Russie, qui commercialise les propulseurs auxiliaires Atlas et Proton un peu partout dans le monde. Le nouvel Atlas III m&amp;#251; par le moteur RD-180, de conception russe, a r&amp;#233;cemment lanc&amp;#233; le satellite de communication europ&amp;#233;en Eutelsat IV qui en &amp;#233;tait &amp;#224; sa mission inaugurale. </P> <P> Quant aux programmes gouvernementaux &amp;#224; caract&amp;#232;re civil, Lockheed Martin et plusieurs entreprises britanniques sont en train de moderniser le syst&amp;#232;me de contr&amp;#244;le de la navigation a&amp;#233;rienne en Grande-Bretagne et de fournir des syst&amp;#232;mes perfectionn&amp;#233;s pour le tri postal aux postes anglaises (Royal Mail) et pour le traitement des quelque 30 millions de formulaires du recensement de 2001. En vertu d'un contrat similaire ex&amp;#233;cut&amp;#233; pour le U.S. Census Bureau, Lockheed Martin traite, &amp;#224; l'aide de ses propres technologies, 1,2 million de formulaires de recensement par jour avec une pr&amp;#233;cision de l'ordre de 98 %. Autre partenariat important dans le secteur de la d&amp;#233;fense: une co-entreprise avec des soci&amp;#233;t&amp;#233;s britanniques pour g&amp;#233;rer l'agence atomique du Royaume-Uni &amp;quot;U.K. Atomic Weapons Establishment&amp;quot;. </P> <P> Lockheed Martin entretient des partenariats de longue dur&amp;#233;e avec de grandes entreprises de technologies britanniques comme BAE Systems, Rolls-Royce/Allison, GKN Westland et Racal. En Europe continentale, des relations existent aussi depuis longtemps avec Alcatel, Alenia, Arianespace, Blohm + Voss, Diehl, EADS, Empresa Nacional Bazan, Fokker, Hellenic Aerospace Industry, IABG, SABCA, Siemens, Signaal, SONACA, Thomson-CSF et Turkish Aircraft Industries. Ajoutons &amp;#224; cela une longue liste de fournisseurs et de sous-traitants de toute l'Europe et avec qui Lockheed Martin fait affaire r&amp;#233;guli&amp;#232;rement. </P> <P> Au salon a&amp;#233;ronautique de Farnborough, les conf&amp;#233;rences de presse de Lockheed Martin se tiendront dans le pavillon &amp;quot;Partnership Pavilion&amp;quot; juste en face de son chalet d'affaires Row D, Spaces 11-13, &amp;#224; moins d'indications contraires. </P> <PRE> Voici le calendrier des points de presse: Lundi, 24 juillet 9 h - &amp;quot;Lockheed Martin Aeronautics Company: une vision et une strat&amp;#233;gie&amp;quot; par M. Dain Hancock, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de la soci&amp;#233;t&amp;#233;. L'expos&amp;#233; portera sur l'activit&amp;#233; a&amp;#233;ronautique de l'entreprise qui a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;cemment consolid&amp;#233;e dans le cadre de programmes cl&amp;#233;s comme Joint Strike Fighter, F-16, C-130J, C-27J, F-22 et d'autres projets de d&amp;#233;veloppement avanc&amp;#233;. 10 h - Mise &amp;#224; jour sur le projet Joint Strike Fighter, par M. Tom Burbage, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif responsable des besoins de la client&amp;#232;le et par M. Frank Cappuccio, vice-pr&amp;#233;sident et gestionnaire du programme JSF. 11 h - Mise &amp;#224; jour sur le projet C-130J par MM. Tom Burbage et Gene Elmore; ce dernier est vice-pr&amp;#233;sident responsable des programmes C-130J. 12 h - Mise &amp;#224; jour sur le programme Pampa (avion d'entra&amp;#238;nement) par M. Dan Patterson, pr&amp;#233;sident responsable des centres a&amp;#233;ronautiques et logistiques. Mardi, 25 juillet 9 h - Aper&amp;#231;u des syst&amp;#232;mes spatiaux (Space Systems) par M. Al Smith, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de Lockheed Martin Space Systems. Il couvrira les programmes de lancement dans l'espace, de satellites commerciaux, de satellites gouvernementaux et de missiles strat&amp;#233;giques, tels que les lanceurs Atlas, Proton et Titan, Advanced EHF, A-2100 et les sondes spatiales interplan&amp;#233;taires. 10 h - M. Bob Coutts, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif de Lockheed Martin Systems Integration discutera des strat&amp;#233;gies de croissance tandis que dans le domaine commercial, la soci&amp;#233;t&amp;#233; poursuit son &amp;#233;volution pour ne plus &amp;#234;tre seulement un fournisseur de mat&amp;#233;riels et de syst&amp;#232;mes d'armes et devenir un int&amp;#233;grateur de tous les types de syst&amp;#232;mes ainsi qu'un fournisseur de solutions commerciales destin&amp;#233;es aux minist&amp;#232;res de la d&amp;#233;fense, aux gouvernements et aux clients commerciaux du monde entier. 11 h - Point de presse de M. Don Lionetti, vice-pr&amp;#233;sident responsable des syst&amp;#232;mes de d&amp;#233;fense a&amp;#233;rienne et antimissile dans le cadre du programme MEADS 12 h - Point de presse sur le programme Merlin par M. Peter Schultz, pr&amp;#233;sident de U.K. Government Systems et par le commodore Phil Shaw, responsable des programmes de la Royal Navy. 13 h - Point de presse sur l'avion de combat/d'entra&amp;#238;nement perfectionn&amp;#233; T-50 Advanced Trainer/Light Combat Aircraft par M. Tuck McAtee, vice-pr&amp;#233;sident international pour le d&amp;#233;veloppement de l'entreprise, Asie du Nord et par M. Alex Jun, directeur g&amp;#233;n&amp;#233;ral et chef du service de marketing du T-50 pour Korean Aerospace Industries. Mercredi, 26 juillet 9 h - Point de presse sur les r&amp;#233;sultats financiers, donn&amp;#233; par M. Bob Stevens, vice-pr&amp;#233;sident ex&amp;#233;cutif et directeur financier. 10 h - Point de presse sur les partenariats internationaux, donn&amp;#233; par M. Bob Trice, vice-pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement de l'entreprise; par M. Ian Stopps, directeur en chef de Lockheed Martin U.K. Ltd. et par M. Bob Clifford, pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement de l'entreprise pour l'Europe continentale. 10 h - Au U.S. Government Aircraft Corral: mises &amp;#224; niveau de P-3 Orion, par M. Michael Lulu, directeur des avions de surveillance maritime. 11 h - Mise &amp;#224; jour sur le programme F-16, faits saillants sur Block-60 et syst&amp;#232;mes d'entra&amp;#238;nement sur F-16 (F-16 Training Systems) par M. Don Jones, vice-pr&amp;#233;sident responsable des programmes F-16; Dwain Mayfield, vice-pr&amp;#233;sident des initiatives de marketing, et enfin par M. Jerry Keehner, directeur ex&amp;#233;cutif charg&amp;#233; de la simulation et de l'entra&amp;#238;nement. Jeudi, 27 juillet 12 h - M. Ed Ulery, vice-pr&amp;#233;sident responsable du d&amp;#233;veloppement international de l'entreprise pour les missiles et le contr&amp;#244;le de feu, donnera un point de presse sur &amp;quot;l'&amp;#233;tablissement de partenariats en vue de multiplier la puissance de feu des plates-formes&amp;quot;. </PRE> <P> Lockheed Martin a son si&amp;#232;ge &amp;#224; Bethesda au Maryland. C'est une entreprise d'envergure mondiale qui oeuvre essentiellement dans les domaines suivants: recherche, conception, d&amp;#233;veloppement, fabrication et int&amp;#233;gration de syst&amp;#232;mes, de produits et de services technologiques avanc&amp;#233;s. Les principales activit&amp;#233;s de la soci&amp;#233;t&amp;#233; sont: int&amp;#233;gration de syst&amp;#232;mes; espace; a&amp;#233;ronautique et services technologiques. En 1999, le chiffre d'affaires de Lockheed Martin a d&amp;#233;pass&amp;#233; les 25 milliards $. </div>