L'OCO lance un projet de recherche et d'analyse sur la corruption du secteur public et le crime organisé en Ukraine

06 Septembre, 2013, 21:32 BST de The Organized Crime Observatory (OCO)

GENÈVE, September 6, 2013 /PRNewswire/ --

L'Observatoire du Crime Organisé (OCO) à Genève a commencé une recherche et une évaluation de la conformité en ce qui concerne le crime organisé et la corruption du secteur public en Ukraine.

Ce projet fait partie des initiatives de l'UE pour étudier l'inclusion d'anciens pays de l'URSS dans l'UE. Les États membres de l'Union européenne (UE) de même que les députés et les ONG de l'Union européenne, représentants la société civile dans l'Union européenne, demandent la conduite d'une évaluation de la situation en Ukraine quant à la présence de crime organisé, la corruption politique, le blanchiment d'argent illégal et les fraudes financières.

En plus de la participation des institutions européennes et ukrainiennes, cet audit sera mené conjointement avec des partenaires internationaux, des universités et des centres de recherche en Europe et aux États-Unis.

Le résultat sera une déclaration à la fois aux institutions ukrainiennes et européennes, y compris à la communauté EaP (Partenariat oriental), sur l'état de la corruption du secteur public et du crime organisé en Ukraine et sur les moyens d'atteindre une normalisation à l'avenir.

L'OCO invite quiconque souhaite contribuer et fournir des informations sur le sujet de recherche, à contacter l'équipe à : info@o-c-o.net.

Au sujet de l'OCO

L'OCO est une association (ONG) basée en Suisse et fondée en 2001. Ses objectifs sont de fournir une compréhension des comportements criminels structurés, des modèles et des faits, d'informer les spécialistes et le grand public sur le phénomène par le biais de l'éducation, de la formation, du lobbyisme, de publications et de notifications publiques, mais aussi en aidant les parties impliquées à communiquer entre elles dans une atmosphère de confiance et de sécurité. Avec plus de 250 spécialistes dans le monde, l'OCO croit que le crime structuré est un danger pour la sécurité des démocraties, le respect de la vie privée et la liberté autour du monde et qu'il doit être traité comme un problème mondial à travers un réseau et des échanges à l'échelle planétaire.

Pour plus d'informations, veuillez visiter http://www.o-c-o.net.

Relations avec les médias de l'OCO :

media@o-c-o.net

 

LA

SOURCE The Organized Crime Observatory (OCO)