Louis Dreyfus Commodities BV a placé avec succès 350 millions de dollars de titres de capital hybride dans le cadre de sa transaction inaugurale sur les marchés de capitaux

06 Septembre, 2012, 20:32 BST de Louis Dreyfus Commodities BV

AMSTERDAM, September 6, 2012 /PRNewswire/ --

Le 4 septembre 2012, Louis Dreyfus Commodities (LDC) a clôturé une transaction fructueuse en plaçant 350 millions de dollars en titres hybrides privés et assujettis à un taux de coupon de 8,25 %, en visant essentiellement les investisseurs asiatiques et suisses. Il s'agit là de la transaction inaugurale de LDC sur les marchés de capitaux. La transaction a été très bien accueillie et le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois. Cette forte demande traduit la confiance que les investisseurs accordent à LDC, et démontre que la compagnie est perçue comme un émetteur fiable.

Serge Schoen, Président-directeur général de Louis Dreyfus Commodities affirme : « Cette transaction permet à LDC d'accroître sa flexibilité financière et de diversifier ses sources de financement pour soutenir sa stratégie de croissance. Cette transaction représente une étape cruciale dans la longue histoire de LDC car elle marque notre introduction sur les marchés de capitaux et nous nous réjouissons de constater l'intérêt de la part des investisseurs car cela témoigne de leur confiance dans la robustesse du modèle d'entreprise de LDC et de son profil de crédit ».

Ces titres sont perpétuels, toutefois LDC a le droit de les racheter dans certaines circonstances. Les obligations émises par LDC offrent un taux initial de coupon fixé à 8,25 % et sont émises au pair. Les titres n'ont pas reçu de cotes et une candidature a été présentée pour faire partie de la Liste officielle des valeurs présentes sur la Bourse de Singapour. Citigroup, Crédit Suisse et HSBC ont pris part à l'opération en tant que co-teneurs de livre et consultants en matière de structure financière.

À propos de Louis Dreyfus Commodities

Louis Dreyfus Commodities est l'un des leaders mondiaux du négoce de matières premières agricoles. Le Groupe a des activités dans le négoce des oléagineux, des céréales, du riz, du fret, des services financiers, des jus, du coton, des métaux, des produits laitiers, des engrais et du sucre, et compte également des usines de production d'éthanol.  

Fort d'une expérience de 160 ans sur le marché des matières premières, Louis Dreyfus Commodities est une entreprise dynamique qui emploie 35 000 salariés pendant la haute saison, et dont les bureaux sont répartis dans plus de 55 pays. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet :http://www.ldcommodities.com.

Le présent communiqué ne doit pas être diffusé aux États-Unis d'Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon

AVIS IMPORTANT

Ce document ne constitue pas et ne saurait en aucun cas constituer une offre au public ni une sollicitation dans une juridiction quelle qu'elle soit dans le cadre d'une quelconque offre, y compris et en particulier aux États-Unis d'Amérique, au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas, à Singapour, à Hong Kong, au Brésil et en Suisse.

Il peut être illégal de diffuser ce document dans certaines juridictions. Ce document ne doit pas être diffusé aux États-Unis d'Amérique, au Canada, au Japon ou en Australie. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une offre de vente de titres aux Etats-Unis d'Amérique, au Canada, au Japon ou en Australie.

Ce document ne constitue ni n'entre dans le cadre d'une offre ou d'une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription de valeurs mobilières en France. Les valeurs mobilières mentionnées dans ce document peuvent ne pas être et ne seront pas proposées ou vendues au public en France, sauf à des investisseurs qualifiés (ci-après, les « investisseurs qualifiés ») agissant pour leur propre compte, tels que définis aux articles L. 411-2 et D. 411-1 à D. 411-3 du Code monétaire et financier français, et conformément aux dispositions de ces derniers.

Ce document est seulement distribué, et uniquement destiné aux résidents du Royaume-Uni qui sont (i) des « investisseurs professionnels » conformément à la définition de l'article 19 (5) du texte intitulé Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Ordonnance 2005 ( tel que modifié, ci-après, « l'ordonnance »), (ii) aux personnes visées par l'article 49 (2) (a) à (d) (« sociétés à valeur nette élevée, associations sans personnalité morale, etc. ») de l'ordonnance, ou (iii) sont des personnes pour qui une invitation ou une incitation à prendre part à une activité d'investissement (au sens de l'article 21 du Financial Services and Markets Act 2000) dans le cadre de l'émission ou de la cession de valeurs mobilières pourrait être légalement communiquée (toutes ces personnes étant collectivement désignées comme les « personnes habilitées »). Ce document est destiné uniquement aux personnes habilitées et ne doit pas être utilisé ou invoqué par des personnes qui ne le sont pas. Tout investissement ou toute activité d'investissement auquel le présent document fait référence n'est accessible qu'aux personnes habilitées et ne peut être réalisé(e) que par ces dernières.

Ce document a été préparé en partant du principe que toute offre de Titres dans tout État membre de l'Espace économique européen (« EEE ») où la directive concernant le prospectus (2003/71/CE) est en vigueur (ci-après, un « État membre concerné ») sera formulée dans le cadre d'une exemption en vertu de la directive concernant le prospectus, telle que transposée dans l'État membre concerné, de l'obligation de publier un prospectus pour les offres de Titres. En conséquence, toute personne qui fait, ou a l'intention de faire, une offre dans cet État membre de titres qui entrent dans le cadre du placement envisagé dans le présent document ne peut le faire que dans des circonstances ne faisant naître aucune obligation pour LDC ou vis-à-vis des banques chargées du placement envisagé dans le présent document de publier un prospectus conformément à l'article 3 de la directive concernant le prospectus, telle que modifiée par la directive 2010/73/UE portant modification de la directive concernant le prospectus, ou par un supplément au prospectus conformément à l'article 16 de la directive concernant le prospectus, telle que modifiée par la directive 2010/73/UE portant modification de la directive concernant le prospectus, dans chaque cas, par rapport à une telle offre. Ni LDC, ni les banques en charge du placement envisagé dans le présent document n'ont autorisé, ni n'autorisent, la réalisation de toute offre de Titres dans des circonstances susceptibles de faire naître une obligation, pour LDC ou pour l'une des banques en charge du placement envisagé dans ce document, d'avoir à publier ou à fournir un prospectus pour une telle offre.

Ce document est une publicité et non un prospectus rédigé dans le cadre du respect des dispositions de la directive 2003/71/CE.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente de titres aux États-Unis d'Amérique ou dans toute autre juridiction. Les titres ne peuvent être vendus ou proposés aux États-Unis d'Amérique, à moins qu'ils ne soient enregistrés ou exemptés d'enregistrement en vertu de l'US Securities Act de 1933, tel que modifié. LDC n'a pas l'intention d'enregistrer une quelconque partie de cette offre aux États-Unis d'Amérique, ni de faire une offre au public de valeurs mobilières dans ce dernier pays. Aucun exemplaire de ce communiqué de presse n'est, ni ne doit être diffusé ou envoyé aux États-Unis d'Amérique.

Contact Louis Dreyfus Commodities : Julie.hibon@ldcom.com

LA

SOURCE Louis Dreyfus Commodities BV