L'Ukraine a l'Internet le plus libre de la CEI

25 Septembre, 2012, 19:04 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 25, 2012 /PRNewswire/ --

Dans son rapport intitulé Freedom on the Net 2012. A Global Assessment of Internet and Digital Media  (La liberté sur Internet en 2012 : une évaluation mondiale d'Internet et des médias numériques), Freedom House a accordé à l'Ukraine le statut d'Internet libre. L'étude a révélé une corrélation entre la liberté sur Internet et la présence de représentants élus, d'une société civile libre et de tribunaux indépendants. Dans le cadre de cette enquête qui a impliqué 47 pays, l'Ukraine a reçu 27 points sur 100 (le nombre de points maximal indiquant l'environnement le moins libre), soit le meilleur résultat en termes de liberté sur Internet parmi les pays de la CEI inclus dans l'étude.

Pour accéder au rapport complet, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.freedomhouse.org/sites/default/files/inline_images/FOTN%202012%20FINAL.pdf

Le rapport de Freedom House comprend un tableau de la région Eurasie dans lequel l'Ukraine figure en tête avec ses 27 points. Le pays de l'Europe de l'Est est suivi par l'ancienne république socialiste soviétique de Géorgie avec 30 points (qui a également obtenu le statut d'Internet libre). Les 27 points de l'Ukraine incluent 7 points sur 25 dans la catégorie Obstacles à l'accès, 8 points sur 35 dans la catégorie Limites sur le contenu et 12 points sur 40 dans la catégorie Violations des droits de l'utilisateur. À titre de comparaison, le Royaume-Uni a obtenu 25 points : 1 point dans la catégorie Obstacles à l'accès, 8 points dans la catégorie Limites sur le contenu et 16 points dans la catégorie Violations des droits de l'utilisateur.

D'après le rapport, aucun blocage d'applications Web 2.0 n'a été recensé en Ukraine, ni aucune censure politique notable ou arrestation de blogueurs ou d'utilisateurs des TIC. « L'Ukraine possède une législation relativement libérale régissant l'Internet et l'accès à l'information », indique le rapport. En Ukraine, l'accès à Internet haut débit est assez abordable, la pénétration d'Internet connaît une croissance stable et YouTube, Facebook, Twitter, Wordpress et LiveJournal sont disponibles gratuitement.

Les défis causés par le gouvernement auxquels font face les utilisateurs ukrainiens d'Internet incluent ce que l'on appelle les « trolls » (commentateurs propagandistes) et des procédures d'octroi de licences compliquées pour les opérateurs. Les tentatives visant à instaurer des normes législatives susceptibles d'affecter la liberté sur Internet « ont provoqué une préoccupation générale de la part des groupes de défense des droits des médias ukrainiens et internationaux », tandis que « les tentatives de manipulation du paysage des actualités en ligne ne sont pas nombreuses », affirment les auteurs du rapport. Ils soulignent également le fait que des opinions variées représentant l'intégralité du spectre politique ukrainien sont disponibles en ligne et que « l'accès aux sites Internet de médias internationaux est également sans entraves ».

Avec 52 points, la Russie figure quant à elle parmi les pays où l'Internet n'est que partiellement libre, de même que la Turquie avec 46 points et l'Azerbaïdjan avec 50 points. Pour ce qui est de la Biélorussie, au Nord-Ouest de l'Ukraine, elle a reçu 69 points, un score synonyme d'un statut d'Internet non libre.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine