L'Ukraine obtient des taux d'intérêt inférieurs pour sa dernière émission d'euro-obligations

12 Avril, 2013, 19:54 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, April 12, 2013 /PRNewswire/ --

La baisse des taux d'intérêt applicables aux euro-obligations ukrainiennes montre que les investisseurs internationaux considèrent l'Ukraine comme un emprunteur fiableC'est ce qu'ont indiqué des spécialistes basés en Ukraine à propos du recul des taux d'intérêt applicables à l'émission d'euro-obligations de 7,8 % en novembre 2012 à 7,5 % pour le récent placement de 1,25 milliard de dollars américains d'obligations, a indiqué unian.net.

Le volume suffisant de fonds que l'Ukraine est parvenue à attirer sur les marchés internationaux contribue à la stabilité de la monnaie nationale, l'hryvnia, a déclaré le responsable du centre d'analyse Forex Club, Mykola Ivchenko. Les obligations d'avril 2013 ont été émises à un taux d'intérêt de 7,5 %, inférieur aux 7,625 % applicables à l'émission d'un milliard de dollars américains d'obligations en février 2013, et très inférieur aux 7,8 % du placement de 1,25 milliard de dollars d'obligations en novembre 2012. En moins de six mois, le taux d'emprunt de l'Ukraine a diminué de 0,3 %, selon le spécialiste.

« Le fait que l'Ukraine s'acquitte régulièrement de toutes ses dettes a eu un impact positif sur la situation. Le pays rembourse immédiatement ses emprunts nationaux et extérieurs, ses euro-obligations, ses emprunts auprès du FMI et paie sans retard le gaz acheté à la Russie », a-t-il ajouté. Olena Belan, économiste en chef de la société d'investissement Dragon Capital, a rappelé que la récente émission d'euro-obligations allait permettre au gouvernement ukrainien de disposer des fonds nécessaires pour rembourser prochainement un prêt du FMI.  

« Le taux de rendement pondéré moyen de l'émission d'hier [10 avril 2013] était inférieur de 12,5 % à celui du 4 février 2013, ce qui témoigne de l'énorme engouement des investisseurs pour les emprunts à risque ukrainiens », a affirmé Belan avant d'ajouter qu'elle pensait que l'amélioration des relations entre l'Ukraine et le FMI avait pu contribuer à l'émission réussie des euro-obligations. Selon les experts, le volume des fonds réunis (4,7 milliards de dollars américains) met l'Ukraine à l'abri de tous risques économiques et financiers, même si le pays n'obtient pas de nouveau prêt du FMI.

L'Ukraine négocie actuellement un nouvel emprunt auprès du FMI. Le pays table sur un prêt de 15 milliards de dollars américains dans le cadre d'un programme de prêt d'appoint suspendu en décembre 2010. Pour pouvoir débloquer des fonds supplémentaires, l'Ukraine doit modifier sa politique intérieure en augmentant les prix du gaz et les tarifs du chauffage des ménages.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine