L'Ukraine réduit de 50 pour cent ses importations de gaz naturel

27 Juin, 2012, 15:23 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, June 27, 2012 /PRNewswire/ --

L'Ukraine a réduit la quantité de gaz naturel importé de 48,77 pour cent au cours des cinq premiers mois de 2012, par rapport à la même période de 2011. Le volume de gaz importé entre janvier et mai 2012 s'est élevé à 12,8 milliards de mètres cubes.

L'Ukraine a payé 416 USD par mille mètres cubes de gaz importé au T1 2012. Le prix a augmenté au deuxième trimestre 2012 pour atteindre 425 USD. Ces prix comprennent un rabais de 100 USD convenu par les parties en 2010. Le prix moyen payé par les pays européens pour le gaz russe en 2012 se situe à 415 USD, selon Neft Rossii.

L'Ukraine est en train de négocier une baisse du prix du gaz pour se situer à 250 USD et devra dépenser près de 27 pour cent de son budget prévisionnel 2012 pour du gaz en provenance de la Russie (soit 8 à 10 milliards USD). Ce montant dépasse ce que le pays envisage de dépenser dans le secteur de la santé pour l'année en cours, a fait remarquer le premier ministre ukrainien Mykola Azarov.

Le pays cherche à négocier des prix du gaz plus bas avec la Russie, ainsi qu'à diminuer sa consommation de gaz et à augmenter sa production d'énergie interne. En juin 2012, le ministre ukrainien de l'Énergie et de l'Industrie du charbon a annoncé qu'au cours des cinq premiers mois de 2012 l'Ukraine avait augmenté sa production de gaz naturel de 146,7 millions de mètres cubes comparativement à la période respective de 2011.

L'indépendance énergétique est devenue une priorité absolue du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, a déclaré le ministre ukrainien de l'Énergie et de l'Industrie du charbon, Iouri Boïko le 5 juin. Le Programme d'État pour l'efficacité énergétique 2010-2015 se donne comme objectif l'amélioration de l'indépendance énergétique de l'Ukraine.

Selon ce programme, l'Ukraine réduira sa consommation intérieure d'énergie en augmentant l'efficacité énergétique, en développant la production de gaz non classiques et de ses réserves internes de gaz, en introduisant des technologies de production d'énergie écologiques et en diversifiant ses importations de gaz.

Étant donné que l'Ukraine importe 70 pour cent de son gaz naturel de Russie, le pays est en train de négocier une série d'accords d'importation avec l'Azerbaïdjan, l'Allemagne, l'Irak, la Norvège, la Roumanie, la Turquie, etc. L'Ukraine prévoit de terminer la construction de son terminal d'une capacité d'un milliard de mètres cubes de GNL dans la mer Noire d'ici 2014, saisissant ainsi l'occasion d'importer du gaz en provenance d'un éventail plus large de fournisseurs.

De plus, l'Ukraine lance sa propre production de gaz de schiste. « Shell et Chevron ont remporté le premier appel d'offres pour permis d'exploitation », a précisé M. Boïko.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine