L'Ukraine saisit l'occasion de rétablir la confiance parmi les États participant à l'OSCE

21 Juin, 2012, 16:21 BST de Ukraine Foreign Affairs

VIENNE, June 21, 2012 /PRNewswire/ --

Lors de sa présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l'Ukraine s'attachera à renforcer la confiance entre les États participants, indiquant qu'il est nécessaire de changer d'état d'esprit.

Alors que l'Ukraine assume la présidence 2013 de l'OSCE après l'Irlande, Kostyantyn Gryshchenko, ministre des Affaires étrangères d'Ukraine, a déclaré au Conseil permanent de l'OSCE à Vienne que rétablir la confiance entre les États membres n'impliquait pas une transformation radicale de l'organisation.

« Ce ne sont pas les principes fondamentaux de l'OSCE qui ont besoin de changer mais l'état d'esprit. Nous devons nous éloigner d'une manière de penser conflictuelle pour adopter une approche coopérative », a-t-il déclaré.

Étant donné sa position géographique entre la Russie et l'Occident, M. Gryshchenko estime que son pays est bien placé pour offrir à l'OSCE de nouvelles perspectives, lui permettant de contribuer à rassembler les nations pour renforcer leur dialogue.

« Nous sommes résolus à contribuer à l'établissement de la Communauté de sécurité de l'OSCE, sans lignes de division, ni conflits, sphères d'influence ou zones disposant de différents niveaux de sécurité », a-t-il indiqué.

« Ceci est particulièrement important pour la sécurité des États participant à l'OSCE qui n'appartiennent à aucune alliance politico-militaire. »

M. Gryshchenko a déclaré être prêt à revigorer les négociations des Forces armées conventionnelles en Europe (CFE) de façon à réduire encore davantage les forces militaires actives dans le monde et à soutenir les efforts de l'OSCE concernant les menaces transnationales émergentes, l'amélioration de la sécurité aux frontières, la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le trafic de drogue et la formation des responsables du maintien de l'ordre.

Il a rappelé au Conseil permanent - l'organe de l'OSCE chargé de prendre les décisions - que l'Ukraine est une jeune nation engagée dans la démocratie et les droits de l'homme. Ces valeurs fondamentales sont au cœur de la troisième dimension de l'OSCE, laquelle est chargée de lutter contre le trafic d'êtres humains et de garantir des élections libres et équitables, l'égalité des sexes et la liberté de la presse.

« La sécurité des personnes reste au cœur de l'approche globale de la sécurité de l'OSCE », a déclaré M. Gryshchenko.

« Promouvoir la mise en application des engagements existants sur le plan humain constituera la priorité du programme de la présidence ukrainienne. »

Depuis ses débuts centrés sur l'Europe dans les années 90, l'OSCE s'est développée et compte désormais 56 États participants de l'hémisphère nord et des partenaires de coopération issus du monde entier. Sa mission est de promouvoir la démocratie et l'ouverture des gouvernements ainsi que de prévenir les conflits et de négocier la paix.

Les nations assument la présidence tournante pendant un an. M. Gryshchenko est ainsi devenu le Président en exercice de l'OSCE, après le ministre irlandais Eamon Gilmore.


LA

SOURCE Ukraine Foreign Affairs