L'Union Européenne aide l'Ukraine à diversifier ses approvisionnements en gaz, déclaration du ministre ukrainien de l'Énergie

26 Février , 2013, 15:55 GMT de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, February 26, 2013 /PRNewswire/ --

L'Union Européenne va aider l'Ukraine à diversifier ses approvisionnements en gaz naturel, déclaration faite lors du 16e sommet Union Européenne - Ukraine à Bruxelles par le ministre ukrainien de l'Énergie et de l'industrie du charbon Eduard Stavytskyi. Selon le ministre, cette décision devrait avoir une incidence sur le prix actuel que l'Ukraine paye pour le gaz russe.

Le ministre a affirmé que l'Ukraine peut dans un avenir proche s'assurer un approvisionnement annuel de 30 milliards de mètres cubes de gaz en provenance de deux de ses pays frontaliers, la Pologne et la Slovaquie, ce qui permettrait de couvrir les besoins nationaux annuels en gaz de l'Ukraine. Les conditions techniques actuelles en Europe permettent aisément d'assurer les livraisons. Le gaz serait notamment fourni au prix du marché de gros. Actuellement, l'Ukraine importe en grande partie son gaz de Russie, avec 26 milliards de mètres cubes de gaz importés en 2012 et une estimation de 20 milliards en 2013. L'Ukraine a commencé à importer du gaz d'Allemagne en novembre 2012.

Par ailleurs, le ministre ukrainien de l'Énergie Eduard Stavytskyi et le commissaire européen à l'Énergie Günther Oettinger ont signé un protocole pour la modernisation du système de transport de gaz ukrainien (GTS). Le commissaire européen a suggéré d'envisager la possibilité de créer un consortium trilatéral chargé de gérer ce système. « D'ici un mois, l'Ukraine et l'Union Européenne se réuniront pour évoquer le consortium et présenter les représentants des principales sociétés et entreprises européennes de la région caspienne et des États-Unis », a déclaré Eduard Stavytskyi.

De plus, l'UE a considéré les investissements récents en Ukraine des sociétés européennes du secteur de l'énergie comme un signe positif témoignant de la volonté de l'Ukraine à faire partie du marché de l'énergie. Plus tôt ce mois-ci, le groupe de sociétés tchèque Ekotechnik Czech a notamment annoncé son intention d'investir 400 millions d'euros dans la construction de centrales d'énergie solaire dans la région de Khmelnytskyi en Ukraine. En février 2013, la Pologne a fait part de ses intentions d'investir 1,1 milliard d'euros dans la construction de gazoducs, permettant de relier le terminal GNL de Świnoujście en mer Baltique avec l'Ukraine, la République tchèque et la Slovaquie.

De plus, le président de Shell Ukraine a fait remarquer en février qu'au cours de la première phase de l'exploration du champ gazier de Yuzivske la société procédera au forage de 15 puits pour un coût d'environ 200 millions de dollars américains. À partir de 2013, Shell investira en outre environ 2 millions de dollars américains chaque année dans des projets sociaux en Ukraine. Selon certaines informations, le gouvernement ukrainien et la société Royal Dutch Shell auraient signé en janvier 2013 un contrat de partage de production visant à augmenter la production nationale de gaz de schiste et à encourager les investissements en Ukraine.

                 

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine