Magna annonce ses résultats du premier trimestre

08 Mai, 2015, 13:24 BST de Magna International Inc.

AURORA, Ontario, May 8, 2015 /PRNewswire/ --

Magna International Inc. (TSX : MG ; NYSE : MGA) a publié aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos au 31 mars 2015.



                   
                                                                TRIMESTRE CLOS AU
                                                          31 mars 2015   31 mars 2014
    Ventes                                                     8 330 $        8 961 $
    BAII ajusté (1)                                              642 $          605 $
    Revenu d'exploitation avant impôt sur le revenu              631 $          581 $
    Revenu net attribuable à Magna International Inc.            465 $          393 $
    Bénéfices dilués par action                                 1,12 $         0,88 $


Tous les résultats sont exprimés en millions de dollars US, à l'exception des bénéfices par action, qui sont exprimés en dollars US.

(1) Le BAII ajusté est la mesure du profit ou de la perte sectoriels, comme indiqué dans les états financiers consolidés intérimaires non-audités de l'entreprise ci-joints.

Le BAII ajusté représente les revenus d'exploitation avant impôts sur les bénéfices, charge d'intérêt (montant net) et autres charges (montant net).

TRIMESTRE CLOS AU 31 MARS 2015   

Nous avons enregistré un chiffre d'affaires de 8,33 milliards $ au premier trimestre clos au 31 mars 2015, ce qui représente une diminution de 631 millions $ ou 7 % par rapport au premier trimestre 2014.  L'affaiblissement de certaines devises, en particulier l'euro et le dollar canadien, face à notre devise de présentation qu'est le dollar US, a eu un impact négatif considérable sur nos ventes déclarées pour le premier trimestre 2015.  La conversion en devises étrangères a réduit nos ventes d'environ 880 millions $, par rapport au premier trimestre 2014.  Sans compter l'impact de la conversion en devises étrangères, nos ventes ont augmenté de 3 % au premier trimestre 2015, par rapport au premier trimestre 2014.  La production de véhicules légers en Amérique du Nord et en Europe a très légèrement baissé dans les deux régions au premier trimestre 2015, par rapport au premier trimestre 2014.

Les ventes de véhicules complets assemblés ont diminué de 28 % pour atteindre 584 millions $ au premier trimestre 2015 par rapport à 813 millions $ au premier trimestre 2014 ; une diminution à laquelle la conversion en devises étrangères a contribué à hauteur de 127 millions $.  Les volumes de véhicules complets assemblés ont diminué de 23 % pour atteindre environ 27 000 unités au premier trimestre 2015 par rapport au premier trimestre 2014.

Au cours du premier trimestre 2015, les revenus d'exploitation avant impôts sur les bénéfices s'élevaient à 631 millions $, les revenus nets attribuables à Magna International Inc. à 465 millions $ et les bénéfices dilués par action à 1,12 $, ce qui représente des hausses respectives de 50 millions $, 72 millions $ et 0,24 $, par rapport au premier trimestre 2014.

En excluant les autres charges après impôt et l'impact de la réforme fiscale autrichienne au cours du premier trimestre 2014, les revenus d'exploitation avant impôts sur le revenu, les revenus nets attribuables à Magna International Inc. et les bénéfices dilués par action ont augmenté respectivement de 28 millions $, 20 millions $ et 0,12 $ au premier trimestre 2015 par rapport au premier trimestre 2014.

Au cours du premier trimestre clos au 31 mars 2015, nous avons généré des liquidités d'exploitation à hauteur de 652 millions $ avant variation des actifs et passifs d'exploitation hors caisse, et investi 358 millions $ dans des actifs et passifs d'exploitation hors caisse. Les activités d'investissement totales au premier trimestre de 2015 se sont élevées à 323 millions $, dont 280 millions $ dans les additions d'actifs fixes, 42 millions $ dans des investissements et autres actifs et 1 million $ pour acheter des filiales.

Don Walker, PDG de Magna, a commenté : « Nous avons enregistrés un accroissement des bénéfices et du rendement des fonds placés au premier trimestre 2015, ainsi qu'une excellente génération de flux de trésorerie.   Alors qu'un dollar US plus fort a eu un impact négatif sur nos ventes et bénéfices déclarés, nos opérations sous-jacentes ont affiché de bons résultats au cours de ce trimestre.

Nous avons amélioré notre portefeuille produits afin de nous concentrer sur certains domaines clés du secteur du véhicule, ce qui se reflète dans les accords conclus cette année qui ont pour but de vendre pratiquement toutes les opérations de notre division Intérieurs, notre nouveau pack business, ainsi que la vente l'année dernière de certaines de nos opérations composites non stratégiques.  Nous avons au même moment pris des dispositions afin de nous étendre dans certains domaines tels que celui de la métallurgie, domaine dans lequel nous avons récemment annoncé la création d'une coentreprise en Chine. »

Une étude plus détaillée de nos résultats financiers consolidés pour le premier trimestre clos au 31 mars 2015 figure dans les Commentaires et analyses de la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière, ainsi que dans les états financiers consolidés intérimaires non audités et les notes afférentes qui sont jointes à ce communiqué.

DIVIDENDES

Hier, notre conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,22 $ concernant nos actions ordinaires en circulation pour le trimestre clos au 31 mars 2015. Ce dividende sera exigible le 12 juin 2015 par les actionnaires inscrits au 29 mai 2015.

PERSPECTIVES 2015 ACTUALISÉES   

Nos perspectives 2015 actualisées ci-dessous ne comprennent pas les informations financières relatives à la totalité de l'année 2015 pour les opérations Intérieurs que nous avons l'intention de vendre, conformément à l'accord avec Grupo Antolin annoncé le 16 avril 2015. Ceci sera conforme à la divulgation des activités en tant qu'activités cédées et ce à compter de la publication des états financiers pour le second trimestre clos le 30 juin 2015.




    Production de véhicules légers (unités)

    Amérique du Nord                                                     17,4 millions
    Europe                                                               20,2 millions
    Ventes de production                           17,2 milliards $ - 17,8 milliards $
    Amérique du Nord                                 6,9 milliards $ - 7,3 milliards $
    Europe                                             1,7 milliard $ - 1,9 milliard $
    Asie                                               0,6 milliard $ - 0,7 milliard $
    Reste du Monde
    Ventes totales de production                   26,4 milliards $ - 27,7 milliards $
    Ventes de véhicules complets assemblés           2,1 milliards $ - 2,4 milliards $
    Ventes totales                                 30,8 milliards $ - 32,5 milliards $
    Marge d'exploitation(1)                                            Gamme haute 7 %
    Taux d'imposition(1)                                                  Environ 26 %
    Dépenses en capital                                1,3 milliard $ - 1,5 milliard $

 

(1) Excluant les autres charges (montant net)

Dans les perspectives de 2015, en plus de la production de véhicules légers pour l'exercice 2015, nous n'avons considéré aucune acquisition ou cession de matériel, autre que le désinvestissement dans les opérations Intérieurs susmentionné. Nous avons considéré en outre que les taux de change des devises étrangères les plus courantes avec lesquelles nous réalisons nos activités, par rapport au dollar américain que nous utilisons dans nos rapports, avoisineront les taux actuels.

À PROPOS DE MAGNA   

Nous sommes un fournisseur automobile mondial de premier plan, disposant de 316 installations de fabrication et de 87 centres de développement de produits, d'ingénierie et de vente dans 29 pays. Nos près de 133 000 employés concentrent leurs efforts sur la fourniture d'un service optimal à nos clients, grâce à des produits et processus innovants et à une fabrication de niveau international. Nos produits et services incluent la carrosserie, le châssis, l'intérieur, l'extérieur, les sièges, le groupe motopropulseur, les appareils électroniques, les rétroviseurs, les systèmes de fermeture de toits et modules, ainsi qu'une ingénierie complète des véhicules et la fabrication en sous-traitance. Nos actions ordinaires sont cotées à la Bourse de Toronto (MG) et à la Bourse de New York (MGA). Pour toute information complémentaire concernant Magna, veuillez consulter notre site Internet à l'adresse http://www.magna.com.

Nous organiserons une téléconférence destinée aux analystes et actionnaires intéressés, en vue de débattre de nos résultats du premier trimestre, le jeudi 7 mai 2015 à 14h (HAE). Cette téléconférence sera présidée par Don Walker, Président-directeur général.   Le numéro à composer pour accéder à cette conférence est le 1-800-735-5968. Depuis l'étranger, veuillez composer le 1-416-620-9188. Veuillez appeler au moins 10 minutes avant le début de la conférence. Nous diffuserons également cette conférence en ligne sur  http://www.magna.com. La présentation accompagnant la conférence téléphonique sera disponible sur notre site Internet le jeudi après-midi, avant qu'elle ne commence.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS  

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des « énoncés prospectifs » ou des « informations prospectives » dans le sens de la législation sur les valeurs mobilières en vigueur, comprenant notamment des déclarations concernant : les prévisions de Magna concernant la production de véhicules légers en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et dans le Reste du Monde ; ses ventes consolidées prévues, basées sur lesdits volumes de production de véhicules légers ; ses ventes de production, y compris leur ventilation prévue par segment, dans les segments d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et du reste du monde pour 2015 ; ses ventes de véhicules complets assemblés ; sa marge d'exploitation consolidée ; son taux effectif d'imposition sur le revenu , ses dépenses afférentes aux immobilisations corporelles ; et les déclarations liées à l'amélioration de notre portefeuille produits par le biais d'acquisitions, de cessions, de création de coentreprises ou autre, y compris les bénéfices stratégiques prévus qui sont le résultat de la vente de pratiquement toutes les opérations de notre division Intérieurs (la « Transaction »). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document ont pour but d'informer sur les attentes et projets actuels de la direction, et ces informations ne sont pas destinées à d'autres fins. Les énoncés prospectifs peuvent inclure des projections financières et autres, ainsi que des énoncés concernant nos projets, objectifs et performances économiques futurs, ou les hypothèses qui les sous-tendent, ainsi que d'autres énoncés ne relatant pas des faits historiques. Nous utilisons des mots tels que « peut », « voudrait », « pourrait », « devrait », « devra », « probable », « attente », « anticiper », « croire », « avoir l'intention », « projeter », « prévoir », « perspective », « projet », « estimer » ou des expressions similaires suggérant des résultats ou des événements futurs pour marquer les énoncés prospectifs. Tout énoncé prospectif est basé sur les informations actuellement en notre possession et sur des hypothèses et analyses faites par nos soins à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs attendus, de même que sur d'autres facteurs que nous considérons comme appropriés au vu des circonstances. Toutefois, la conformité des résultats et des développements réels à nos attentes et prévisions est sujette à un certain nombre de risques, hypothèses et incertitudes, dont bon nombre sont hors de notre contrôle, et dont les effets peuvent être difficiles à prévoir, notamment : l'impact des conditions économiques ou politiques sur la confiance des consommateurs, la demande des consommateurs en véhicules et la production de véhicules ; les fluctuations des cours relatifs des devises ; la restructuration, la réduction des effectifs et/ou d'autres coûts significatifs non récurrents ; la sous-performance continue d'une ou plusieurs de nos divisions d'exploitation ; les pressions continues sur les prix, y compris notre capacité à compenser les concessions de prix demandées par nos clients ; notre capacité à réussir le lancement de nouveaux matériels ou à remporter des affaires ; la régression des parts de marché associées à nos principaux clients ; l'incapacité de développer notre activité auprès des équipementiers ; l'évolution des parts de marché entre les véhicules ou les segments de véhicules, ou la régression des véhicules dans lesquels nous avons beaucoup de contenu ; les risques liés aux activités menées sur des marchés étrangers, dont la Chine, l'Inde, la Russie, l'Europe de l'Est, la Thaïlande, le Brésil, l'Argentine et d'autres marchés non traditionnels pour nous ; une interruption prolongée de l'approvisionnement en composants assurée par nos fournisseurs ; les interruptions de l'activité de nos sites de production ou des sites de production de nos clients ou de nos sous-fournisseurs en raison d'une interruption de travail ; les interruptions d'activité programmées des sites de production de nos clients (généralement durant les troisième et quatrième trimestres de chaque année civile) ; notre capacité à rivaliser avec les autres fournisseurs d'automobiles ; la réduction de la sous-traitance par nos clients ou la perte d'une production matérielle ou d'un programme d'assemblage ; la résiliation ou le non-renouvellement par nos clients de tout bon de commande de production de matériel ; notre capacité à développer en permanence des produits ou processus innovants ; les charges de dépréciation liées aux écarts d'acquisition et aux actifs à long terme ; l'exposition à, et la capacité à compenser, la volatilité des prix des matières premières ; notre capacité à identifier, réaliser et intégrer des acquisitions ou à réaliser les synergies anticipées ; notre capacité à faire preuve de diligence raisonnable à l'égard des cibles d'acquisition ; l'exécution de la Transaction, y compris les approbations antitrust et autres approbations réglementaires requises ; la satisfaction ou la renonciation des conditions nécessaires pour effectuer la Transaction ; la garantie ou l'obligation indemnitaire requise envers l'acheteur dans le cadre de la Transaction en rapport avec les obligations contractées avant la vente ; les frais de garantie et de rappel ; le risque de perturbations de la production en raison de catastrophes naturelles ou d'autres événements catastrophiques ; la sécurité et la fiabilité de nos systèmes informatiques ; le régime général des retraites ; les litiges et/ou les actions juridiques contre nous, y compris les enquêtes anti-monopole en cours menées par les autorités allemandes et brésiliennes ; la modification de notre combinaison de bénéfices entre les juridictions à faibles taux d'imposition et celles à taux d'imposition plus élevés, ainsi que notre capacité à bénéficier pleinement des pertes fiscales ; les autres expositions fiscales potentielles ; l'évolution des taux de crédit qui nous ont été attribués ; les modifications apportées aux lois et réglementations gouvernementales ; les coûts associés à la conformité aux lois et réglementations environnementales ; les risques de liquidité à la suite d'une détérioration imprévue de la conjoncture économique ; notre capacité à générer de futurs rendements sur nos investissements qui égalent ou dépassent les rendements antérieurs ; l'imprévisibilité et la fluctuation des cours de nos actions ordinaires ; et d'autres facteurs énoncés dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières au Canada et dans notre rapport annuel sur formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ainsi que dans
les dépôts ultérieurs. Lors de leur évaluation des énoncés prospectifs, nous recommandons aux lecteurs de ne pas accorder une confiance injustifiée à ces prévisions et de prendre particulièrement en compte les différents facteurs qui pourraient causer un écart sensible entre les résultats ou les événements réels et ceux indiqués dans ces énoncés prospectifs. À moins que la législation sur les valeurs mobilières en vigueur n'en dispose autrement, nous n'entendons ni ne sommes tenus d'actualiser ni réviser quelque énoncé prospectif que ce soit dans le but de refléter des informations, des événements, des résultats, des circonstances ou d'autres faits ultérieurs.

Pour tout complément d'information au sujet de Magna, veuillez consulter notre site http://www.magna.com. Des exemplaires des états financiers et d'autres documents publics sont disponibles en ligne au sein du système d'analyse et de recherche de documents électroniques (SEDAR) des autorités canadiennes des valeurs mobilières, à l'adresse Internet http://www.sedar.com, et dans le système de collecte, d'analyse et de recherche de données électroniques (EDGAR) de la Commission américaine des opérations sur les valeurs mobilières (SEC), accessible à l'adresse Internet http://www.sec.gov

Pour tout complément d'information, veuillez contacter Louis Tonelli, vice-président des relations avec les investisseurs, au +1-905-726-7035.

Pour toute question concernant la téléconférence, veuillez contacter Nancy Hansford au +1-905-726-7108.

LA

SOURCE Magna International Inc.