Magna annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l'année 2010

25 Février , 2011, 08:11 GMT de Magna International Inc.

AURORA, Ontario, February 25, 2011 /PRNewswire/ -- Magna International Inc. (TSX : MG ; NYSE : MGA) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'année clos le 31 décembre 2010.

    
                                   Trois mois clos          Année close
                                    le 31 décembre        le 31 décembre 
                                   2010         2009       2010         2009
 
    Ventes                      $ 6,598      $ 5,419   $ 24,102     $ 17,367 
 
    Résultat d'exploitation 
    (pertes)                      $ 222       $ (125)   $ 1,197       $ (511)
 
    Revenus nets (pertes)         $ 216       $ (139)     $ 973       $ (493)
 
    Gains dilués (pertes) 
    par action                   $ 0.88      $ (0.62)    $ 4.18      $ (2.21)
 
         Tous les résultats sont rapportés en millions de dollars américains, 
          sauf les chiffres << par action >> qui sont en dollars américains.

Trois mois clos le 31 décembre 2010

Nous avons affiché des ventes de 6,6 milliards de $ pour le quatrième trimestre clos au 31 décembre 2010, ce qui représente une augmentation de 22% par rapport au quatrième trimestre de 2009. Ce niveau de ventes supérieur a résulté d'augmentations de nos ventes de production, de véhicules complets, d'outillage, d'ingénierie et d'autres ventes en Amérique du Nord, en Europe et dans le Reste du monde.

Au terme du quatrième trimestre de 2010, la valeur moyenne en dollars du contenu par véhicule en Amérique du Nord et en Europe a augmenté de 17% et de 6% respectivement, par rapport au quatrième trimestre de 2009. De plus, les productions nord-américaine et européenne de véhicules ont toutes deux augmenté de 7 %, par rapport au quatrième trimestre de 2009.

Les ventes de véhicules complets ont augmenté de 19% pour atteindre 608 millions de $ pour le quatrième trimestre de 2010 par rapport aux 512 millions de $ pour le quatrième trimestre de 2009, tandis que les volumes de véhicules complets ont augmenté de 59% pour atteindre environ 25 000 unités.

Au terme du quatrième trimestre de 2010, les revenus d'exploitation atteignaient 222 millions de $, les revenus nets 216 millions de $ et les gains dilués par action 0,88 $, ce qui représente des augmentations respectives de 347 millions de $, 355 millions de $ et 1,50 $ par rapport au quatrième trimestre de 2009.

Au terme du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2010, nous avons généré des liquidités d'exploitation de 415 millions de $ avant les changements des actifs et passifs d'exploitation hors-caisse, et généré 499 millions de $ avec des actifs et passifs d'exploitation hors-caisse. Les activités d'investissement totales au terme du quatrième trimestre de 2010 se sont élevées à 445 millions de $, dont 305 millions dans les additions d'actifs fixes, 98 millions de $ pour acheter des filiales et 42 millions dans des investissements et autres actifs.

Année close le 31 décembre 2010

Nous avons rapporté des ventes de 24,1 milliards de $ pour l'année close le 31 décembre 2010, ce qui représente une augmentation de 39% par rapport à l'année close le 31 décembre 2009. Ce niveau de ventes supérieur a résulté d'augmentations de nos ventes de production, de véhicules complets, d'outillage, d'ingénierie et d'autres ventes en Amérique du Nord, en Europe et dans le Reste du monde.

Pendant l'année close le 31 décembre 2010, la production de véhicules a augmenté de 39% pour atteindre 12 millions d'unités en Amérique du Nord, et de 12 % pour atteindre 13,3 millions d'unités en Europe, par rapport à 2009.

Également pendant 2010, notre valeur moyenne en dollars du contenu par véhicule en Amérique du Nord et en Europe a augmenté de 13 % et 8 % respectivement par rapport à 2009.

Les ventes de véhicules complets ont augmenté de 23% pour atteindre 2,2 milliards de $ pour l'année close le 31 décembre 2010 par rapport au 1,8 milliard de $ pour l'année close le 31 décembre 2009, tandis que les volumes de véhicules complets ont augmenté de 52% pour atteindre environ 86 000 unités.

Au terme de l'année close le 31 décembre 2010, les revenus d'exploitation atteignaient 1,2 milliard de $, les revenus nets 973 millions de $ et les gains dilués par action 4,18 $, ce qui représente des augmentations respectives de 1,7 milliard de $, 1,5 milliard de $ et 6,39 $ par rapport à 2009.

Au terme de l'année close le 31 décembre 2010, nous avons généré des liquidités d'exploitation de 1,7 milliard de $ avant les changements des actifs et passifs d'exploitation hors-caisse, et généré 177 millions de $ avec des actifs et passifs d'exploitation hors-caisse. Les activités d'investissement totales pour 2010 se sont élevées à 1 milliard de $, dont 784 millions dans les additions d'actifs fixes, 141 millions dans les autres actifs et 106 millions pour acheter des filiales.

Don Walker, Président-Directeur Général de Magna, a commenté : << En 2010, Magna a bénéficié d'un fort redressement en matière de production de véhicules dans nos deux principaux marchés d'Amérique du Nord et d'Europe occidentale, ainsi qu'à l'échelle mondiale. Nous sommes bien positionnés pour tirer profit de la croissance continue de la production mondiale de véhicules en 2011 et au-delà, tandis que nous déployons davantage notre empreinte de fabrication dans un certain nombre de régions croissantes du monde. >>

Une étude plus détaillée de nos résultats financiers consolidés pour le quatrième trimestre et l'année clos le 31 décembre 2010 figure dans Management's Discussion and Analysis of Results of Operations and Financial Position (commentaires et analyse par la direction des résultats d'exploitation et de la situation financière) ainsi que dans les états financiers consolidés intérimaires non audités et les notes afférentes qui sont jointes à ce communiqué.

Augmentation du dividende trimestriel de trésorerie

Notre Conseil d'administration a aussi déclaré un dividende trimestriel concernant nos actions ordinaires en circulation pour le trimestre clos le 31 décembre 2010. À la lumière des performances de Magna, le Conseil a décidé d'augmenter le dividende de 39% pour atteindre 0,25 $ par action. Ce dividende est payable le 23 mars 2011 aux actionnaires enregistrés au 11 mars 2011.

<< Notre génération de trésorerie et de gains importants au cours de l'année passée a permis à notre Conseil d'augmenter notre dividende pour la troisième fois depuis que nous avons ré-établi notre dividende trimestriel en mai dernier >>, a déclaré Vince Galifi, Vice-président exécutif et Directeur financier de Magna.

Perspectives pour 2011

Pour l'année 2011 entière, nous nous attendons à ce que nos ventes consolidées totales s'élèvent à entre 25,6 et 27,1 milliards de $, et nous attendons à des ventes de production consolidées d'entre 21,7 et 22,7 milliards de $, en nous basant sur les volumes de production de véhicules légers de l'année 2011 entière d'environ 12,9 millions d'unités en Amérique du Nord et d'environ 13,3 millions d'unités en Europe occidentale. Nous prévoyons, sur l'ensemble de l'année 2011, des ventes de production entre 12,7 milliards $ et 13,2 milliards $ en Amérique du Nord, d'entre 7,8 milliards $ et 8,1 milliards $ en Europe et d'entre 1,2 milliard $ et 1,4 milliard $ dans le reste du monde. Nous prévoyons, sur l'ensemble de l'année 2011, des ventes d'assemblage de véhicules complets entre 2,4 et 2,7 milliards $. Nous prévoyons un taux effectif d'imposition du revenu pour 2011 d'environ 20%.

De plus, nous prévoyons que nos dépenses pour actifs fixes de l'année 2011 entière atteindront entre 1 et 1,1 milliard de $. Ce montant reflète un investissement continu pour soutenir des activités nouvelles et de remplacement sur nos marchés traditionnels, ainsi qu'un investissement pour nous développer sur un certain nombre de marchés à forte croissance. Enfin, nous prévoyons que notre pourcentage de marge d'exploitation consolidée pour l'année 2011 tout entière, en excluant tout élément inhabituel, s'élèvera à environ 5 %.

Dans ces perspectives pour 2011, en plus de la production de véhicules légers, nous n'avons considéré aucun désinvestissement ou acquisition matériel(le). De plus, nous avons considéré que les taux de change des devises les plus communes dans lesquelles nous réalisons nos activités relativement à la devise utilisée dans nos rapports, le dollar américain, avoisineront les taux actuels.

À PROPOS DE MAGNA

Nous sommes le fournisseur automobile mondial le plus diversifié. Nous concevons, développons et fabriquons des systèmes, éléments, modules et composants automobiles de pointe et nous montons et assemblons des véhicules complets, principalement pour les vendre à des fabricants d'équipements de voiture et d'utilitaires originaux ("OEM"). Nos capacités comprennent la conception, le montage, les tests et la fabrication d'équipements intérieurs automobiles : sièges, systèmes de fermeture, corps et systèmes de châssis, systèmes de vision, systèmes électroniques, garnitures extérieures, systèmes de transmission, toits, systèmes hybrides et véhicules électriques, de même que l'ingénierie et l'assemblage complets de véhicules.

Nous employons plus de 96 000 personnes, réparties dans 256 centres de fabrication et 82 centres de développement et d'ingénierie de produits et de vente, disséminés dans 26 pays.

Nous organiserons une conférence téléphonique destinée aux analystes et actionnaires intéressés, en vue de débattre de nos résultats du quatrième trimestre, le mercredi 23 février 2011 à 18h (heure d'été de l'Est). Cette conférence sera présidée par Donald J. Walker, Président-Directeur Général. Le numéro à appeler pour accéder à cette conférence est le 1-800-913-1647. Pour l'étranger, le numéro est le 1-212-231-2902. Veuillez appeler au moins 10 minutes avant le début de la conférence. Nous diffuserons également cette conférence en ligne, sur le site Web http://www.magna.com. La présentation diaporama accompagnant la conférence sera disponible sur notre site Web mercredi après-midi, avant qu'elle ne commence.

Énoncés prévisionnels

Ce communiqué de presse contient des << énoncés prévisionnels >> au sens de la législation en valeurs mobilières applicable, incluant, mais ne se limitant pas, aux énoncés liés à ce qui suit : les ventes consolidées prévues de Magna, basées sur ses prévisions de production de véhicule légers en Amérique du Nord et en Europe occidentale ; ses ventes de production sur ses secteurs Amérique du Nord, Europe et Reste du monde ; ses ventes de véhicules complets ; son taux effectif d'impôt ; ses dépenses d'actifs fixes ; son expansion dans des marchés à haute croissance ; et sa marge d'exploitation consolidée. Les informations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont présentées afin de donner des informations sur les attentes et les plans actuels de la direction, et ces informations peuvent ne pas être appropriées à d'autres fins. Les énoncés prévisionnels peuvent inclure des projections financières et autres, ainsi que des énoncés concernant nos projets futurs, nos objectifs et performances économiques, ou des hypothèses traitant d'un quelconque aspect de ce qui est ici présenté, et tout autre énoncé ne faisant pas le récit de faits historiques. Nous utilisons des mots tels que "peut", "voudrait", "pourrait", "devrait", "devra", "probable", "attente", "anticiper", "croire", "avoir l'intention", "projeter", "prévoir", "perspective", "projet", "estimer" ou des expressions similaires suggérant des résultats ou des événements futurs pour identifier des énoncés prévisionnels. Tout énoncé prévisionnel est basé sur les informations actuellement en notre possession et sur des hypothèses et analyses faites par nous à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs attendus, de même que d'autres facteurs que nous considérons appropriés aux circonstances. Cependant, la conformité effective des résultats et développements à nos attentes et prévisions est soumise à un certain nombre de risques, d'hypothèses et d'incertitudes, qui sont, pour beaucoup, au-delà de notre contrôle, et dont les effets peuvent être difficiles à prévoir, incluant, mais sans s'y limiter : les chances d'un redressement économique plus lent que prévu ou d'une détérioration des conditions économiques ; un déclin significatif des volumes de production par rapport aux niveaux actuels ; l'incapacité des fournisseurs à permettre de manière opportune des augmentations rapides et significatives des volumes de production ; la résiliation ou le non-renouvellement des contrats de matériel par nos clients ; notre capacité à identifier et exploiter avec succès les changements technologiques ; les coûts de restructuration, réduction et/ou d'autres coûts significatifs non récurrents ; les frais de détérioration ; notre capacité à augmenter nos ventes à des clients non traditionnels avec succès ; un mélange défavorable de produits ou de clients ; les risques de réalisation d'affaires dans des pays étrangers, y compris la Chine, l'Inde, le Brésil, la Russie et d'autres marchés en développement ; notre capacité à changer rapidement notre empreinte de fabrication pour tirer profit d'opportunités de fabrication à moindre coût ; notre capacité à maintenir des montants de capital suffisants pour satisfaire nos exigences de liquidités dans des conditions favorables ; les perturbations des marchés de capital et de crédit ; la condition économique qui se détériore de plusieurs gouvernements européens et l'impact négatif potentiel sur l'économie mondiale ; les fluctuations dans des valeurs de devises relatives ; une exposition à une escalade des prix des matières premières ; notre capacité à identifier, compléter et intégrer des acquisitions avec succès ; les pressions sur les prix, y compris notre capacité à compenser les réductions demandées par nos clients ; les coûts de garantie et de rappel ; la condition financière et la valeur d'un crédit de quelques-uns de nos clients équipementiers, y compris les chances que ces clients pourraient ne pas traiter, ou pourraient chercher à retarder ou réduire les paiements qu'ils nous doivent ; la condition financière de certains de nos fournisseurs et le risque de leur insolvabilité, faillite ou restructuration financière ; la nature hautement compétitive du secteur de la fourniture de pièces automobiles ; les demandes d'indemnités pour vice de fabrication non couvertes par notre assurance ; les variations de nos gains entre les juridictions avec des impôts inférieurs et celles avec des impôts supérieurs, ainsi que notre capacité à bénéficier totalement des pertes fiscales ; toute autre exposition potentielle aux impôts ; les réclamations juridiques contre nous ; les arrêts et les conflits du travail ; les changements législatifs et réglementaires ; les coûts associés à la conformité aux lois et aux règlements sur la protection de l'environnement ; les risques associés à notre poursuite d'opportunités dans des domaines d'activités complémentaires << non automobiles >> ; les risques associés à notre partenariat, Magna E-Car Systems, avec le groupe Stronach pour continuer à poursuivre des opportunités dans le secteur de l'électrification des véhicules ; et les autres facteurs indiqués dans notre formulaire d'information annuel déposé auprès des autorités boursières canadiennes et dans notre rapport annuel sur le formulaire 40-F soumis à la Commission américaine des opérations de bourse (SEC) et tous les rapports ultérieurs, y compris sans s'y limiter, les facteurs exposés dans notre Déclaration mandataire/Circulaire d'informations de la direction, datant du 31 mai 2010 sous les rubriques << Risks Relating to the Vehicle Electrification Joint Venture >> et << Risks to Magna of the E-Car Business >>. En évaluant les énoncés prévisionnels, nous recommandons aux lecteurs de ne pas accorder une confiance injustifiée en ces prévisions et de prendre particulièrement en compte les différents facteurs qui pourraient causer un écart sensible entre les résultats ou évènements réels et ceux qui sont indiqués dans ces énoncés prévisionnels. A moins qu'il n'en soit autrement demandé par les lois sur les titres en vigueur, nous n'entendons pas, et nous ne nous engageons à aucune obligation de mise à jour ou de révision d'aucun énoncé prévisionnel, afin de refléter des informations, événements, résultats, circonstances ou toute autre chose.

Pour tout complément d'information sur Magna, veuillez consulter notre site Internet à l'adresse http://www.magna.com. Des exemplaires des états financiers et d'autres documents publics sont disponibles sur Internet dans le système d'analyse et de recherche de documents électroniques (SEDAR pour System for Electronic Document Analysis and Retrieval) des autorités boursières canadiennes à l'adresse http://www.sedar.com et dans le système de collecte, d'analyse et de recherche de données électroniques (EDGAR pour Electronic Data Gathering, Analysis and Retrieval System) de la Commission américaine des opérations de bourse, accessible via http://www.sec.gov.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Louis Tonelli, Vice-président, Relations investisseurs, au +1-905-726-7035.

Pour toute question concernant la téléconférence, veuillez contacter Karin Kaminski au +1-905-726-7103.

LA

SOURCE Magna International Inc.