Maître bouddhiste, Docteur de Harvard, et maintenant constructeur d'un temple, Trungram Gyaltrul Rinpoche supervise la construction d'un nouvel éco-monastère sur le lieu de naissance du Bouddha

11 Mars, 2011, 20:06 GMT de United Trungram Buddhist Fellowship

LUMBINI, Népal, March 11, 2011 /PRNewswire/ --

Il avait déjà écrit l'histoire du bouddhisme en obtenant son diplôme de Harvard en 2004.

Aujourd'hui, Trungram Gyaltrul Rinpoche (docteur en bouddhisme indo-tibétain) est sur le point d'écrire une nouvelle page de l'histoire dans l'un des sites historiques les plus importants du bouddhisme : Lumbini, le lieu de naissance du Bouddha.

Le 4 avril, Rinpoche présidera l'inauguration du Lumbini Udyana Mahachaitya, le Centre mondial pour la paix et l'unité, le tout nouveau et plus vaste temple bouddhiste et centre de méditation, qui sera construit sur le site inscrit au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO. (http://www.utbf.org/en/projects/dharmaprj/lumbini et http://www.lumbiniworld.org)

Cette structure de 48 600 pieds carrés (près de 4 500 mètres carrés) est également le premier temple bouddhiste moderne construit comme un << éco-monastère >>, intégrant une conception écologique construite avec une isolation supplémentaire tout en faisant appel à de larges panneaux solaires pour répondre à tous les besoins d'éclairage du bâtiment. Il sera le bâtiment le plus respectueux de l'environnement de tous ceux construits dans la région monastique de Lumbini, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Outre ses autres caractéristiques écologiques, ce bâtiment dispose d'un système antisismique qui lui permettra de résister à des tremblements de terre jusqu'à 7.7 sur l'échelle de Richter.

De son architecture à ses ornementations, ce Centre mondial, ce Mahachaitya, est le fruit de la réflexion d'un lama incarné de haut rang, âgé de 42 ans, qui parcourt le monde pour dispenser les enseignements sur le Dharma, la philosophie bouddhiste.

<< C'est un effort pour tenter de préserver les arts et la sagesse ancienne, souligner l'importance de notre respect de la Terre, et promouvoir un sens universel de la paix et de l'unité >>, a expliqué Rinpoche.

Le Mahachaitya est le dernier ajout à une communauté monastique parfaitement planifiée qui prévoit plus de 40 temples bouddhistes de différents styles nationaux qui seront construits près de l'endroit où naquit le Prince Siddhartha Guatama, le Bouddha, en 583 avant J.C.

Jeune homme, Siddhartha renonça au confort de la richesse princière et adopta un style de vie d'ascète pour trouver un moyen de mettre fin à la souffrance humaine, une quête qui l'amena aux Lumières en tant que Bouddha, il y a 2 500 ans. Sa réflexion philosophique sur << la voie médiane >> et ses principes de non-attachement révolutionnèrent la pensée orientale.

Le voyage de Rinpoche, des salles de Cambridge aux fossés de construction dans le sud du Népal, constitue également un pèlerinage personnel remarquable.

Reconnu comme un lama incarné à l'âge de dix-huit mois, il s'est vu attribuer le titre honorifique de << Rinpoche >>, qui signifie << le Précieux >> par le 16ème Gyalwa Karmapa, le chef de la lignée Kagyu du bouddhisme tibétain. Rinpoche a ensuite reçu l'éducation monastique traditionnelle et la formation à la méditation réservée aux maîtres du bouddhisme. Mais il s'aperçut aussi que pour pouvoir communiquer de manière efficace dans le monde complexe d'aujourd'hui, il lui fallait également une éducation occidentale.

Sa quête lui ouvrit les portes de Harvard, d'où il sortit en 2004 titulaire d'un doctorat, pour une thèse consacrée à Gampopa, un maître de la méditation du XIIème siècle et précurseur de la lignée Kagyu.

Ce fut pendant ses études à Harvard que Rinpoche fut contacté par les dirigeants bouddhistes du Népal pour la construction du Centre mondial. Après avoir obtenu son diplôme, il déposa une demande et reçut l'autorisation des autorités de Lumbini pour construire le temple pour le compte de la Fraternité bouddhiste Trungram unie (United Trungram Buddhist Fellowship -UTBF), une organisation à but non lucratif que Rinpoche avait fondée dans sa jeunesse pour promouvoir le travail sur le Dharma dans l'intérêt du public.

Alors que la plupart des autres bâtiments de Lumbini sont construits par les gouvernements, et reflètent ainsi différents styles nationaux, Rinpoche décida de construire une structure plus universelle, plus fidèles aux racines éducatives et écologiques du bouddhisme.

Il dessina lui-même le bâtiment central, baptisé Mahachaitya, pour rappeler la grandeur de l'Université de Nalanda, l'ancien siège bouddhiste du savoir, véritable Harvard asiatique du Vème au 12ème siècle après J.C. Le Mahachaitya reprend l'une des structures qui subsistent de Nalanda, le Stupa de Shariputra, l'un des plus proches disciples du Bouddha.

<< Au plan architectural, j'ai été inspiré par les ruines et les plans de ce qui était probablement le Stupa de Shariputra de l'ancienne Université de Nalanda. Avec l'aide d'architectes français, népalais et taïwanais, nous avons réussi à obtenir cette conception particulière >>, a expliqué Rinpoche.

Rinpoche a supervisé la construction du Centre mondial, construit essentiellement à la main par suite des fréquentes coupures d'électricité que connaît le Népal. À un certain moment, les ouvriers durent même former une chaîne pour porter les lourds seaux de ciment frais jusqu'en haut du dôme de la structure.

Rinpoche a décoré la salle de méditation centrale et les allées qui l'entourent avec plus de 1 000 statuts en cuivre réalisées pour l'occasion, dépeignant le Bouddha, ses proches disciples, et différentes divinités bouddhistes dans le style des VIIème au XIIIème siècles, époque considérée comme l'apogée de l'art bouddhique classique. En faisant revivre ces personnages peu enluminés et parfaitement équilibrés, Rinpoche espère créer une atmosphère de sérénité et de simplicité, facilitant la réflexion et la méditation.

Les efforts de Rinpoche pour promouvoir la sérénité par le biais de la méditation s'étendent aussi aux États-Unis, où il supervise actuellement la construction de l'ermitage bouddhiste de Mahamudra, dans la vallée de l'Hudson, dans l'État de New York. Cet ermitage sera logé sur 90 acres (près de 36 hectares) près du village de Cragsmoor, dans le comté d'Ulster.

Cet ermitage offrira des installations pour des retraites de courte et de longue durée. Il proposera également un centre d'enseignement assura des classes quotidiennes sur la philosophie bouddhiste. (http://www.dharmakaya.org/project)

Contact : Suzan Garner, +1-805-455-8420, suzangarner@gmail.com

LA

SOURCE United Trungram Buddhist Fellowship