Maurel & Prom - Résultats du 1er semestre 2007 de 812,1 M EUR - Forte hausse liée à la cession d'actifs au Congo

26 Septembre, 2007, 07:00 BST de Maurel & Prom

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT

PARIS, September 26 /PRNewswire/ --

- Chiffre d'affaires de 137,1 M EUR en diminution de 14% par rapport au S1 2006 retraité

- Résultat de cession (norme IFRS 5) conforme aux prévisions à 798,2 M EUR

- Résultat net consolidé de 812,1 M EUR

- Exploration: mise en évidence de nouveaux thèmes

- Stratégie d'exploration: concentration sur 3 objectifs

- Priorité donnée aux cibles à impact majeur

- Mise en valeur des thèmes et zones qui constituent le portefeuille minier

- Valorisation de nouvelles zones

- Développement: projet d'Onal en cours au Gabon, relais de croissance du Groupe

- Développement de la filiale de forage Caroil

    
                             Indicateurs financiers

                                    S1 2007  S1 2006  Variation    Pour
                                            retraité             mémoire  
                                                 des             S1 2006 
                                              actifs
    En M EUR                                 cédés(i)
 
    Chiffre d'affaires consolidé      137,1     159,4   -14%       309,6
    Résultat opérationnel              21,6      43,2   -50%       154,4
    Résultat net des activités          
    conservées                         13,9      -1,5    nc        103,7
    Résultat net consolidé            812,1      -1,5    nc
    Flux net de trésorerie généré      
    par l'activité opérationnelle      17,3    -122,6    Nc        159,5 

    Autres indicateurs
    Production part Maurel & Prom    
    (b/j)                            13 903    20 543   -32%      48 910
    Production vendue (b/j)          11 573    18 157   -36%      33 490

    (i) retraité des actifs cédés à Eni au Congo

Conformément au protocole de cession signé le 21 février 2007, Maurel & Prom a cédé le 29 mai 2007 à la société pétrolière ENI Congo S.A., filiale du groupe italien Eni S.p.A, sa participation au Congo dans les permis d'exploitation de M'Boundi et Kouakouala, et une réduction de son intérêt dans le permis d'exploration de Kouilou de 65 à 15 % (à noter que la date d'effet contractuelle de ce transfert de propriété est le 1er janvier 2007).

Cette cession et sa présentation ont été traitées conformément à l'application de la norme IFRS 5 << Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées >>.

Conformément à cette norme, les états de synthèse sont présentés de manière à dégager de manière distincte le résultat net des activités abandonnées ainsi que les flux de trésorerie et les soldes bilanciels qui s'y rattachent :

- le compte de résultat consolidé des premiers semestres 2006 et 2007 regroupe sur une seule ligne l'ensemble des produits, charges, résultat après impôt des activités abandonnées, ainsi que la plus-value sur les éléments d'actifs cédés.

- Le tableau de flux du premier semestre présente séparément tous les flux de trésorerie nets se rapportant aux activités abandonnées.

Le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie du 1er semestre 2006 sont présentés retraités des actifs cédés au Congo.

Activité du 1er semestre 2007

L'activité et les résultats du Groupe sont le fruit d'une stratégie dynamique initiée en 2006 et produisant ses effets en 2007. En effet, la cession des actifs congolais à Eni et les arbitrages effectués dans la gestion du portefeuille minier ont modifié l'équilibre géographique de Maurel & Prom. Les résultats du 1er semestre 2007 proviennent donc essentiellement du résultat de la cession de certains actifs congolais, des ventes de pétrole en Colombie et de l'activité de forage de sa filiale Caroil (détenue à 100%).

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2007 s'établit à 137,1 M EUR, à comparer aux 159,4 M EUR du 1er semestre 2006 retraité, soit une diminution de 14%.

Cette évolution du chiffre d'affaires intègre les variations de périmètre suivantes :

- Rétrocession de la concession de Tello en Colombie le 14 février 2006 ;

- Non prise en compte, depuis le 1er avril 2006, du chiffre d'affaires au Venezuela avant finalisation des négociations en cours avec le gouvernement ;

- Reprise par Eni, opérateur de M'Boundi et de Kouakouala, des contrats des cinq appareils de forage opérant sur ces permis cédés ;

- Développement de la filiale de forage Caroil.

La baisse du chiffre d'affaires est également due à l'évolution défavorable de certains facteurs macro-économiques (taux de change US$/EUR en baisse de 7%, Brent et WTI respectivement en baisse de 4% et 8% au 1er semestre 2007 par rapport au 1er semestre 2006).

    
    Données d'environnement     S1 2007  S1 2006  Variation
    Taux de change US$/EUR         0,75     0,81        -7%
    Brent (US$/baril)              63,2     65,7        -4%
    WTI (US$/baril)                61,6     67,2        -8%

Au 1er semestre 2007, la contribution de Caroil au chiffre d'affaires consolidé atteint 44,2 M EUR, soit une progression de +135% par rapport au 1er semestre 2006 retraité, compte tenu de l'intégration de toute l'activité de Caroil sur les permis de M'Boundi et de Kouakouala, opérés maintenant par Eni au Congo.

Le résultat opérationnel de la période est de 21,6 M EUR, comparé à 43,2 M EUR pour le 1er semestre 2006 retraité. Le résultat opérationnel représente 16% du chiffre d'affaires contre 27% au 1er semestre 2006 retraité. Cette baisse de la marge opérationnelle résulte d'une plus forte volatilité des résultats liée à certains éléments ponctuels : charge d'exploration, restructuration, augmentation des frais fixes proportionnels.

Cession d'actifs au Congo

Conformément aux prévisions, le résultat de cession s'élève à 798,2 MEUR. Celui-ci se décompose comme suit :

    
    En millions d'euros
    Prix de vente                         1 061,0
    Intérêts sur prix de vente               23,9
    Valeur comptable des actifs cédés      (356,8)
    Plus value de cession d'actifs          728,1
    Résultat reconstitué avant déplétion     77,5
    Autres charges                           (7,4)
    Résultat de cession                     798,2

Le taux de change moyen du 1er janvier 2007 au 29 mai 2007 retenu est de 1,3264 US$ pour 1 EUR. Le taux du 29 mai 2007 retenu pour le prix de vente est de 1,3509 US$ pour 1 EUR.

Résultat net consolidé

Le résultat financier s'élève à (6,5) M EUR, il se décompose des intérêts sur les OCEANEs et autres emprunts pour (14,9) M EUR, de produit de trésorerie pour 11,7 M EUR, des écarts de change pour (3,6) M EUR et autres charges et produits financiers pour 0,3 M EUR.

Le résultat net des sociétés conservées s'élève à 13,9 M EUR sur le 1er semestre 2007, contre (1,5) M EUR pour le 1er semestre 2006 retraité.

Le résultat net consolidé de la période s'élève à 812,1 M EUR contre (1,5) M EUR au 1er semestre 2006 retraité.

Ce résultat net comprend le résultat de la cession des activités congolaises à Eni pour 798,2 M EUR et intègre les variations de périmètre suivantes :

- rétrocession de la concession de Tello en Colombie le 14 février 2006 ;

- suspension de la contribution du Venezuela à partir du 1er avril 2006 dans l'attente du résultat des négociations en cours pour le passage en entreprise mixte ;

- reprise en résultat de la marge de Caroil sur ses activités au Congo pour l'opérateur Eni.

Bilan

Le total du bilan s'élève à 1 964,6 M EUR contre 1 434,1 M EUR au 31 décembre 2006.

Le bilan au 30 juin 2007 reflète l'importante cession d'actifs réalisée au Congo et met en évidence la trésorerie dégagée par cette opération.

Les capitaux propres du Groupe s'établissent à 1 213,3 M EUR contre 569,3 M EUR au 31 décembre 2006. Cette augmentation est due au résultat dégagé par la cession d'activités au Congo.

Les passifs non courants sont en baisse de 10% suite au remboursement pour 75,3 M EUR de la dette liée aux actifs cédés.

Investissements

Le groupe Maurel & Prom a investit 68,1 M EUR dans l'exploration, notamment en Colombie (24,0 M EUR) et au Gabon (35,9 M EUR). L'exploration passée en charge est de 9,6 M EUR. Ce montant est lié aux échecs de l'exploration sur le permis de Kouilou (puits de Loufika et de Tioni, Maurel & Prom 15%) et en Colombie (2 puits secs sur 5 puits forés).

Les investissements de développement sont de 64,4 M EUR. Ils correspondent au programme de développement sur le champ d'Onal (20 M EUR), sur le champ de Tilapia au Congo (3,7 M EUR) et sur les champs colombiens (15,3 M EUR), ainsi qu'aux investissements liés à l'activité forage du Groupe (19,2 M EUR).

Flux de trésorerie

La capacité d'autofinancement du Groupe est de 51,9 M EUR au 1er semestre 2007. Le flux net de trésorerie généré par l'activité opérationnelle est de 17,3 M EUR.

Le 29 mai 2007 Maurel & Prom a encaissé 1 032 M EUR correspondant à une partie de la vente d'actifs au Congo. Préalablement à cet encaissement, le Groupe a remboursé l'emprunt destiné à financer le développement de ces actifs (soit 75,3 M EUR). Par ailleurs, la société à procédé à une distribution de dividende le 25 juin 2007 pour 145,2 M EUR.

En conséquence, au 30 juin 2007, Maurel & Prom affiche une trésorerie nette de 893,8 M EUR.

En tenant compte des OCEANEs, la trésorerie nette de Maurel & Prom est positive de 500 M EUR au 30 juin 2007. Le ratio d'endettement du Groupe est tombé de 45,5% au 31 décembre 2006 à 25% au 30 juin 2007.

Maurel & Prom précise que sa trésorerie est placée sous forme de dépôts en dollars auprès d'institutions bancaires de premier plan et n'a donc pas été affectée par la récente crise financière. Il n'y a pas d'investissement dans des véhicules collectifs.

Développement

En Colombie, la campagne de forage de développement s'est concentrée principalement avec 8 nouveaux puits, sur les champs de San Francisco, Balcon et la Hocha, où le Groupe est opérateur. Dans la région orientale des Llanos où Perenco est opérateur, 6 nouveaux puits ont été forés. Cette campagne a pour effet de limiter le déclin naturel de ces champs matures et dans certains cas d'augmenter la production. Une proposition d'extension des contrats Estero, Garcero, Corocora & Orocue (EGOC) a été formulée officiellement par l'opérateur Perenco au début du mois de juillet de cette année.

Début 2008, la découverte de gaz de Don Pedro sera mise en production pour 1 000 b/j équivalent pétrole en part Maurel & Prom qui détient 61% de ce permis. Cette production est soumise à une redevance de 9%.

Au Gabon, sur le permis d'Onal, les études et les travaux d'ingénierie se poursuivent ; les commandes des équipements à long délai de livraison ont été passées. La route de l'oléoduc est en cours de construction et sera achevée comme prévu fin 2007. Dans le même temps, la campagne de forage des puits de développement a débuté en avril 2007 avec les puits Onal 302D, 701D, 702D et Onal-703. Ce dernier a été testé avec des débits éruptifs de 1 550 b/j d'huile sur l'intervalle supérieur et de 320 b/j sur l'intervalle inférieur des grès de base. Dans le même temps le puits OZO-1ST a été testé en producteur d'eau en vue de la future injection sur le champ. La Société prévoit le début des travaux sur le centre de production et sur les collectes, ainsi que la pose de l'oléoduc à partir du 1er trimestre 2008. Une première production est attendue pour le second semestre 2008.

Sur le permis de Nyanga Mayombe les travaux de construction (installations de production et oléoduc d'évacuation sous-marin) permettant un test de très longue durée du puits de Banio-2 se sont achevés. Le puits a été mis en production à partir le 24 juillet 2007. Il a fait l'objet d'un arrêt pour établir les réserves connectées au puits à travers un test de remontée de pression.

Au Congo, deux puits ont été forés durant le 1er semestre 2007 sur le permis de Tilapia (Maurel & Prom 20%), dont un puits dévié, mettant en évidence de l'huile. Le puits dévié a été mis en production le 3 mai 2007 avec un débit volontairement limité pour étudier le comportement du réservoir. Au 1er semestre, la production cumulée a été de 41 227 barils à 100%.

Exploration

En Colombie, trois puits de pétrole ont donné des résultats positifs au cours du 1er semestre 2007 sur les permis de San Jacinto / Rio Paez, Guarrojo et Doima-Ortega. Ces découvertes actuellement en cours de tests longue durée permettront de soutenir la production de Hocol en Colombie.

Durant le 1er semestre 2007, les activités de Maurel & Prom au Gabon ont été consacrées à la poursuite de la campagne sismique et à la campagne aéromagnétique sur le permis d'Omoueyi.

Concernant l'AET Kari et sur la base d'informations fournies par la Direction Générale des Hydrocarbures du Gabon et par les précédents opérateurs, Maurel & Prom Gabon a préparé une étude de synthèse qui a été présentée aux autorités en juin 2007. A la suite des résultats de cette étude, il a été décidé d'entamer les négociations en vue de la signature d'un Contrat de Partage de Production.

Les autorités gabonaises ont approuvé en mars 2007 le rachat par Maurel & Prom Gabon de 65% des intérêts du permis d'Etekamba opéré par la société Transworld. Les résultats des trois puits forés fin 2006 et début 2007, dont un positif, et l'interprétation des lignes sismiques récupérées sont en cours d'analyse. Le programme de travaux 2007 prévoit des travaux d'acquisition mixte << Gradient Gravimetry >> et HRAM (<< High Resolution Air Mag >>) aéroportée afin de préciser de futurs objectifs de forage.

Au Congo, les forages des puits LFK-2, LFK-3, LFK-4 et LFK-5 ont permis de délinéer le champ de Loufika. Le test de longue durée du puits LFK-1 s'est achevé début juillet. Une demande de permis d'exploitation devrait être lancée par le nouvel opérateur ENI. Maurel & Prom conserve 15% du permis de Kouilou au Congo.

En Tanzanie, le puits Mkuranga-1 a mis en évidence du gaz dans la formation Ruaruke (Crétacé supérieur). Le puits a montré au cours des tests isochrones un débit stabilisé de 19,2 millions de pieds cubes par jour, soit 3 300 barils équivalent pétrole par jour. Au cours du 1er semestre 2007, une campagne sismique et une campagne aéromagnétique ont été préparées pour un démarrage au cours du second semestre 2007.

En Sicile, les retards dus aux études environnementales ont impacté le programme de forage. Le démarrage d'un puits d'exploration est programmé en fin d'année 2007.

Stratégie du Groupe

Le premier métier et le savoir faire de Maurel & Prom sont l'exploration et la production d'hydrocarbures auxquelles sont allouées une grande partie des investissements et une équipe expérimentée. Dans ce sens, la cession des champs congolais à Eni pour 1 434 MUS$ donne au Groupe les moyens de poursuivre le développement de ses champs et de renforcer son programme d'exploration afin de permettre la reconstitution rapide des réserves.

La démarche d'exploration de Maurel & Prom est directement liée à la poursuite de ces objectifs. A cet effet, ses travaux s'articuleront autour de trois axes complémentaires :

- focaliser ses efforts sur des cibles à impact majeur ;

- rationaliser et poursuivre la mise en valeur des thèmes et zones déjà identifiés qui constituent le portefeuille minier de Maurel & Prom, et rechercher des satellites aux champs découverts, permettant un renouvellement et un développement des réserves du Groupe ;

- valoriser les zones récemment acquises.

Au titre du premier objectif, Maurel & Prom a déterminé trois priorités :

- en Tanzanie, l'exploration d'un prospect sur l'ile de Mafia et l'appréciation de M'Kuranga offrant un potentiel gazier important ;

- au Gabon, la structure géologique, similaire à celle du Congo, permet de mettre en évidence deux thèmes pétroliers : le thème << shallow oil >> à faible profondeur et le thème << Grès de Base >>, tous deux semblables à ceux découverts sur Kouilou au Congo ;

- en Colombie, la zone des Andes laisse augurer la présence de grands gisements. Le niveau de difficulté et le coût significatif de l'exploration sur ce thème nous conduisent à concentrer nos objectifs sur deux cibles en partenariat avec de grandes sociétés pétrolières. La zone des Llanos présente un ensemble de caractéristiques qui nous incitent à travailler à la structuration de cette zone selon un programme de travaux visant à mettre en valeur le chapelet de petits gisements et à tester certains objectifs à plus fort potentiel (pétrole lourd).

Au titre du second objectif, nous accentuerons nos travaux sur:

- la recherche de gisements satellites à Onal au Gabon ;

- nos études en cours sur le permis d'Etekamba au Gabon ;

- le forage à suivre en Sicile ;

Au titre du troisième objectif, nous ferons des études sur les territoires récemment acquis :

- au Pérou, pays pétrolier reconnu ;

- en Syrie où nos équipes d'exploration ont déjà travaillé ;

En parallèle de ces trois axes, la société étudie actuellement l'opportunité d'une entrée dans l'offshore.

Afin d'atteindre ces objectifs, Maurel & Prom entend renforcer sa présence au Gabon et en Colombie, renforcer ses travaux en Tanzanie et évaluer des blocs au Pérou et au Brésil. De plus, Maurel & Prom accentuera sa recherche de cibles potentielles, notamment chez les opérateurs pétroliers n'ayant pas la surface financière nécessaire à leur développement, souffrant d'un déficit de personnels qualifiés et/ou d'appareils de forage.

Perspectives de l'exercice 2007

Maurel & Prom prévoit une production disponible à la vente, après fiscalité pétrolière d'environ 13 000 b/j en tenant compte de l'hypothèse de quote-part de production estimée à 870 b/j sur le Venezuela.

En Colombie, la production nette prévue est de 12 000 b/j. Cette production intègre le problème technique, désormais résolu, sur Balcon 21ST (1 000 b/j en moins pendant 9 mois en part Maurel & Prom).

Au Congo, suite à la cession d'actifs, la production provient des champs de Tilapia et de Loufika supérieur (Kouilou) pour 70 b/j.

Au Gabon, Maurel & Prom a débuté un essai de longue durée sur le puits de Banio. 400 b/j sont attendus sur le second semestre 2007. A ce jour l'essai est suspendu pour une durée de 3 semaines.

Au Venezuela, Maurel & Prom devrait réintégrer dans ses comptes la de production du block B2X70/80 avec effet rétroactif au 1er janvier 2007. Ce niveau de production est actuellement de 1 305 b/j en part Maurel & Prom (26,35%). Suite au changement de statut, Maurel & Prom devrait payer en nature la redevance de 33%, ce qui ramènerait la production nette de Maurel & Prom à 870 b/j. Les accords conclus avec PDVSA ont été ratifiés par l'Assemblée générale vénézuélienne et sont à la signature du Ministre du Pétrole.

Maurel & Prom précise que sa trésorerie, placée sous forme de dépôts auprès d'institutions bancaires de premier plan, n'a pas été affectée par la récente crise financière. L'activité et les coûts étant essentiellement en dollars, le Groupe a décidé de conserver le fruit de la cession des actifs congolais en dollars, influant nécessairement sur les résultats au 31 décembre 2007.

    
    Comptes de résultat consolidés au 30 juin 2007

    Le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie du
    1er semestre 2006 sont présentés retraités des actifs cédés au Congo.

                                             30 juin  30 juin 
    En milliers d'euros                        2007     2006   Variation
                                                      retraité
    Chiffre d'affaires                        137 052  159 430      -14%
    Autres produits                            15 911    6 807      134%
    Achats et variations de stocks            -12 055   -6 013      100%
    Autres achats et charges d'exploitation   -48 276  -47 980        1%
    Impôts & taxes                             -2 963   -5 385      -45%
    Charges de personnel                      -19 490  -13 684       42%
    Dotations aux amortissements              -41 650  -42 197       -1%
    Dépréciations d'actifs d'exploration       -9 396        0         -
    Dotations aux provisions et dépréciation 
    d'actifs courants                          -5 831      -26         -
    Reprises de provisions d'exploitation      12 466      558         -
    Résultat cession d'actifs                  -2 533     -396         -
    Autres charges                             -1 664   -7 931      -79%
    Résultat opérationnel                      21 571   43 183      -50%
    Coût de l'endettement financier brut      -14 894  -13 783        8%
    Produits de trésorerie                     11 666    3 326      251%
    Coût de l'endettement financier net        -3 228  -10 457      -69%
    Autres produits financiers                 21 281   18 776       13%
    Autres charges financières                -24 562  -17 381       41%
    Résultat avant impôt                       15 062   34 121      -56%
    Impôts sur les résultats                     -862  -33 273      -97%
    Résultat net des sociétés intégrées        14 200      848         -
    Total part résultat net MEE                  -341   -2 340      -85%
    Résultat net des activités conservées      13 859   -1 492         -
    Résultat des activités abandonnées        798 247        0         -
    Résultat net de l'ensemble consolidé      812 106   -1 492         -
    Résultat net - part du groupe             812 106   -1 516         -
    Intérêts minoritaires                           -       24         -



    Bilan - Actif au 30 juin 2007

    En milliers d'euros                        30 juin    31 déc.  Variation 
                                                  2007      2006
 
    Immobilisations incorporelles              556 590   614 525         -9%
    Immobilisations corporelles                257 420   418 919        -39%
    Immobilisations financières                 44 470    20 260        119%
    Titres mis en équivalence                    3 331    24 750        -87%
    Impôts différés actifs                      25 624    23 840          7%
                                                               
    Actif non courant                          887 435 1 102 294        -19%
 
    Stocks                                      13 286     9 674         37%
    Clients & comptes rattachés                 41 561    71 227        -42%
    Autres actifs                              111 826    55 905        100%
    Actif d'impôt exigible                           -       316          nc
    Instruments financiers                       3 296         0          nc
    Trésorerie et équivalents de 
    trésorerie                                 907 155   194 716        366%
    Actif courant                            1 077 124   331 838        225%
 
    Actifs destinés à la vente, 
    abandon d'activité                               -         -          nc
 
                                                               
    Total actif                              1 964 559 1 434 132         37%



    Bilan - Passif au 30 juin 2007

                                               30 juin   31 déc. 
    En milliers d'euros                           2007     2006   Variation
 
    Capital social                              92 796    92 546        0%
    Primes d'émission, de fusion et d'apport   201 130   198 500        1%
    Réserves consolidées                       118 772   108 089       10%
    Actions propres                           (11 493)  (10 483)       10%
    Résultat groupe                            812 106   180 665      350%
    Capitaux propres Groupe                  1 213 311   569 317      113%
    Intérêts minoritaires
    Capitaux propres totaux                  1 213 311   569 317      113%
 
    Provisions non courantes                    16 079    17 252       -7%
    Emprunts obligataires non courants         350 704   338 872        3%
    Autres emprunts et dettes financières
 
    non courants                                28 976    90 468      -68%
    Impôts différés, passifs                   176 433   191 712       -8%
    Passifs non courants                       572 192   638 304      -10%
 
    Autres emprunts et dettes financières
 
    courants                                    27 624    46 290      -40%
    Fournisseurs et comptes rattachés           59 556   101 424      -41%
    Passif d'impôt exigible                      1 042     2 406      -57%
    Autres créditeurs et passifs divers         68 105    59 860       14%
    Instruments financiers                      13 443         0        nc
    Provisions courantes                         9 286    16 531      -44%
    Passif courant                             179 056   226 511      -21%
 
    Total passif                             1 964 559 1 434 133       37%




    Tableau des flux de trésorerie au 30 juin 2007

    Le compte de résultat et le tableau des flux de trésorerie du
    1er semestre 2006 sont présentés retraités des actifs cédés au Congo.

 
                                                30 juin    30 juin  Variation
                                                   2007       2006    
    En milliers d'euros                                   retraité
                                                         
    Résultat consolidé des activités 
    conservées 
    avant impôts                                 14 721     31 780       -54%
    - Dotations (reprises) nettes des 
    amortissements et provisions                 36 554     41 852       -13%
    - Gains et pertes latents liés aux 
    variations de juste valeur                        0      6 870      -100%
    - Exploration passée en charge                9 396                     -
    - Charges et produits calculés liés
    aux stock options et assimilés                    0        815      -100%
    - Autres produits et charges calculés        (3 090)    29 371      -111%
    - Plus et moins-values de cession             2 533        690       267%
    - Quote part de résultat des sociétés 
    mises en équivalence                            341      2 341       -85%
    - Produits de trésorerie                    (11 666)    (3 326)      251%
    - Coût de l'endettement financier Brut        3 063      2 331        31%
    Capacité d'autofinancement avant impôt       51 852    112 724       -54%
    Impôt                                          (862)   (84 123)      -99%
    Variation du B.F.R. lié à l'activité        (33 664)  (151 228)      -78%
    FLUX NET DE TRESORERIE GENERE PAR
    L'ACTIVITE OPERATIONNELLE                    17 326   (122 627)     -114%
    Décaissements liés aux acquisitions 
    d'immobilisations corporelles et 
    incorporelles                              (132 654)   (72 024)       84%
    Encaissements liés aux cessions
 
    d'immobilisations incorporelles et 
    corporelles                                      21        (74)     -128%
    Décaissements liés aux acquisitions 
    d'immobilisations financières 
    (titres non consolidés)                        (762)         0         -
    Encaissements liés aux cessions 
    d'immobilisations financières 
    (titres non consolidés)                           0          0         -
    Acquisition de filiales                           0    (22 790)     -100%
    Augmentations de participation dans 
    les soc mises en équivalences                     0          0         -
    Variation des prêts et avances consentis     (5 846)       497         -
    Autres flux liés aux opérations 
    d'investissement                                  0     11 871      -100%
    FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX 
    OPERATIONS D'INVESTISSEMENT                (139 241)   (82 520)       69%
    Sommes reçues des actionnaires lors 
    d'augmentations de capital                    3 417      1 143       199%
    Dividendes versés                          (143 885)         0         -
    Encaissements liés aux nouveaux emprunts      6 626          0         -
    Intérêts payés                               (3 063)    (2 331)       31%
    Intérêts reçus                               11 666      3 326       251%
    Remboursement d'emprunts                     (4 299)    (5 204)      -17%
    Acquisitions d'actions propres               (1 010)    (4 468)      -77%
    FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX 
    OPERATIONS DE FINANCEMENT                  (130 548)    (7 534)        -
    Incidence des variations des cours des
    devises                                      (1 857)   (13 816)      -87%
    Encaissement net sur cession d'activités (a)961 820                    -
    VARIATION DE LA TRESORERIE NETTE            707 500   (226 497)        -
    Trésorerie à l'ouverture                    186 342    232 059       -20%
    TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE 
    TRESORERIE NETTE A LA CLOTURE (b)           893 842      5 562         -
    Trésorerie générée par les activités cédées            220 232      -100%
    TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE 
    TRESORERIE NETTE A LA CLOTURE (c)           893 842    225 794      -100%

    (a) Net du cash flow d'exploitation moins 
        investissements et remboursement du RBL
    (b) Retraité des activités abandonnées
    (c) Historique publié (avec les activités Congolaises)

Les vérifications des Commissaires aux comptes sont en voie d'achèvement. Il peut résulter de la finalisation des contrôles en cours par les Commissaires aux comptes des modifications d'ordre mineur (principalement reclassement de comptes) non susceptibles d'affecter le résultat et les fonds propres.

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

    
      Maurel & Prom est coté sur Eurolist d'Euronext Paris - compartiment 
                            A - CAC mid 100 Indice
                 Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA
 
    Prochain rendez-vous: mercredi 7 novembre 2007 - Chiffre d'afffaires
3ème trimestre.
    
    Relation Investisseurs
    Pierre Mas
    Tél: +33-1-47-03-68-14
    Mob: +33-6-79-44-66-55
    Pierre.Mas@fd.com

    Relation Presse
    Michelle Aubert
    Tél: +33-1-47-03-68-61
    Mob: +33-6-85-34-45-94
    Michelle.Aubert@fd.com

LA

SOURCE Maurel & Prom