Maurel & Prom : Résultats Semestriels 2010

27 Août , 2010, 20:42 BST de Maurel & Prom

PARIS, August 27, 2010 /PRNewswire/ --

- Faits marquants du premier semestre 2010

    
    - Chiffre d'affaires en hausse de 68% à 131 MEUR
      - Montée en puissance de la production au Gabon
      - Production moyenne en 100% au T1 2010 de 10 164 b/j et de 13 299 b/j
        au T2
      - Production actuelle de 16 750 b/j en 100%
      - Augmentation du chiffre d'affaires contributif de Caroil à 51 MEUR

    - Un résultat net en forte progression à 51 MEUR contre 2 MEUR
      au S1 2009 résultant principalement d'un double effet :
      - Des charges d'exploration de 75 MEUR pour le S1 2010 contre 6
        MEUR au S1 2009
      - Un résultat financier élevé : 104 MEUR contre 9 MEUR au S1 2009, 
        traduisant les gains de change constaté sur les positions en dollar

    - Une trésorerie au 30 juin 2010 de 128 MEUR
      - Un excédent brut d'exploitation en hausse de 143% à 60 MEUR
        contre 25 MEUR au S1 2009
      - Remboursement du solde des OCEANE 2010 le 2 janvier 2010 (183 MEUR)
      - Encaissement de 45 MEUR (60 M$) résultant de la monétisation
        de la clause de prix du brut (WTI) de l'earn-out lié à la vente
        d'Hocol

Principaux éléments postérieurs à la clôture

    
    - Clôture de l'opération d'acquisition par SEPLAT de 45% des licences 
      4, 38 et 41 au Nigéria :
      - Mobilisation du Reserve Based Loan : 240 M$
      - Emission d'un emprunt OCEANE 2015 : 70 MEUR
      - Tirage d'une facilité bancaire : 50 M$

    - Résultats d'exploration décevants en Colombie
      - Echecs de Bachue-1 et Cascabel-1
      - Résultat de SAB-1 à confirmer par le forage de SAB-SE1

Indicateurs clés de la période

    
    En MEUR                                          S1 2010  S1 2009*

    Chiffre d'affaires                                 131,3     78,3
    Marge brute                                         78,6     37,9
    Excédent brut d'exploitation                        60,0     24,7
    Résultat sur activités de production et services
    pétroliers                                          36,2      6,5
    Exploration en charge                              (75,4)   (6, 1)
    Résultat sur activités de production,
    d'exploration
    et services pétroliers                             (39,2)     0,4
    Résultat opérationnel                              (41,8)     5,9
    Résultat financier                                 103,8      9,1
    Résultat net de l'ensemble consolidé                51,0      1,6
 
    Trésorerie de clôture                                128      431
 
    * retraité du changement de méthode comptable

Une stratégie adaptée, un profil de risque amélioré

Maurel & Prom a basé sa stratégie sur la mise en valeur de son domaine d'exploration et la mise en production rapide de ses découvertes.

Afin de s'adapter au contexte économique et financier ainsi qu'aux résultats contrastés de notre activité d'exploration, le Groupe a, en 2009 et au cours du premier semestre 2010, réorienté sa stratégie de gestion de portefeuille pétrolier vers l'appréciation et le développement de ses ressources, notamment au Gabon et au Nigéria.

Dans un environnement particulièrement difficile, le Groupe a cédé certains actifs en Colombie dont le produit de la vente a permis de restaurer l'équilibre financier du Groupe, de poursuivre les travaux d'exploration dans le but de reconstituer les réserves du Groupe et de se donner les moyens de saisir toute opportunité.

Ainsi le Groupe a signé fin janvier 2010 avec SHELL, TOTAL et ENI, via la société de droits nigérians SEPLAT (M&P 45%), un protocole d'accord portant sur l'acquisition de 45% des droits des OML 4, 38 et 41 au Nigéria.

Cette opération reflète une évolution majeure pour Maurel & Prom par le potentiel que recèle cette acquisition.

Par ailleurs, la poursuite des efforts d'exploration et de développement sur le permis d'Omoueyi, permet au Groupe de disposer à ce stade de deux véritables pôles de développement au Gabon et au Nigéria.

Cette réorientation permise par le travail accompli en 2009 et 2010 donnera au titre Maurel & Prom un profil moins risqué correspondant à une activité plus prévisible, sans toutefois exclure un potentiel lié à notre exploration.

Faits marquants au 1er semestre 2010

Exploration

Au Gabon, les travaux d'exploration au premier semestre ont permis de mettre en évidence une nouvelle formation sur le permis d'exploration d'Omoueyi, ainsi que sur le permis d'exploitation d'Onal : le Kissenda. Cette nouvelle formation a été prouvée par le forage du puits OMOC-N-101, en février 2010.

Le puits d'exploration OMOC-N-1 a mis en évidence une colonne d'huile de 111 m aux grès du Kissenda. Les tests ont permis d'établir en pompage un débit de 1 700 b/j (débit limité par la capacité maximale de la pompe) d'une huile à 33,4degrees API. Les caractéristiques de cette huile sont similaires à celle d'Onal, ce qui permettra de la traiter et de l'évacuer en utilisant les installations existantes.

La découverte de cette accumulation d'huile confirme l'extension des Grès du Kissenda sur le permis d'Onal et l'importance de ce nouveau thème d'exploration pour toute la bordure orientale du bassin côtier du Gabon où le Groupe possède un important domaine minier.

Le thème du Kissenda avait été rencontré à plusieurs reprises sur le permis d'exploration d'Omoueyi (M&P opérateur à 100%) avec les découvertes d'OMKO, d'OMOE, d'OMAL et d'OMOC. Ce nouveau thème vient compléter les sujets traditionnels de recherche du Groupe qui étaient concentrés jusque lors sur les Grès de base qui sont à l'origine des grands succès du Groupe dans ce bassin sédimentaire.

En complément, le Groupe a poursuivi ses travaux d'acquisition sismique, sur le permis d'Omoueyi, portant sur 789 km de sismique 2D.

En Tanzanie, afin d'évaluer le potentiel des zones à gaz du puits Mafia Deep, le Groupe a sélectionné RPS Energy, expert indépendant ayant déjà travaillé avec la plupart des opérateurs présents en Tanzanie et possédant ainsi une bonne connaissance technique de cette zone. Les études sont en cours ; les résultats de celles-ci devraient permettre au Groupe d'entamer des discussions en vue de valoriser l'ensemble des travaux réalisés à ce jour.

La valeur nette des immobilisations incorporelles au 30/06/2010 du permis Bigwa Rufiji Mafia est de 156 MEUR dont 104 MEUR sur le puits Mafia Deep.

Maurel & Prom et Dominion ont signé un accord portant sur la cession par Dominion d'intérêts en Tanzanie :

- 40% dans le permis d'exploration de Mandawa, portant ainsi la part de Maurel & Prom à 90% et celle de Dominion à 10% ;

- 35% d'intérêts portés financièrement dans le permis d'exploration de Kisangire, opéré par Heritage Oil qui détient 55% d'intérêts.

En Colombie, les forages des puits d'exploration Cascabel-1 et Bachue-1 ont débuté au cours du premier semestre 2010. Ils ont atteint les profondeurs finales respectives de 5190m et 2956m au cours du mois d'août 2010, sans résultat pétrolier.

Le puits d'exploration SAB-1 a été foré sur le permis d'exploration de Sabanero. Le puits a atteint la profondeur finale de 924 m et a rencontré la formation Carbonera C7, avec une hauteur d'huile lourde de 12 m. Le potentiel devra néanmoins être confirmé.

Le Groupe a planifié de forer immédiatement le puits dévié SAB-SE1, à partir de la même plateforme, avec l'objectif de mettre en évidence des réserves additionnelles. Une sismique 3D couvre une grande partie de la zone de forage facilitant le cas échéant l'évaluation des réserves et l'éventuel plan de développement pouvant en résulter.

Maurel & Prom et Hocol, une société de Grupo Empresarial Ecopetrol, ont signé un Contrat d'échange portant sur l'échange d'un intérêt économique direct de 50 % dans le permis d'exploration et de production SSJN-9 (Bajo Magdalena) contre un intérêt économique direct de 50 % dans le permis d'exploration CPO-17 (bassin des Llanos). L'accord inclut un échange d'activités d'opérateur dans les blocs à la fin des programmes d'acquisition sismique en cours. Maurel & Prom devient l'opérateur du CPO-17 et Hocol celui du SSJN-9.

Au Congo, le puits d'exploration NGoumba-1D (NGB-1) a été foré en déviation sur le permis de Marine-3 à partir d'une plateforme située sur le permis de la Noumbi. Ce puits a atteint la profondeur finale de 2600 m dans la formation du Djeno. En cours de forage, des niveaux gréseux et poreux ont été rencontrés dans la formation de Pointe Indienne. Sur la base des résultats des tests, le puits a été bouché et abandonné. Le puits d'exploration M'Bafou a atteint la cote de 2701 m et a rencontré ses objectifs pétroliers. Néanmoins les caractéristiques du réservoir ne sont pas suffisamment bonnes pour permettre une production. En conséquence, le puits a été abandonné.

Sur le permis de La Noumbi (M&P opérateur, 49%) le puits Tié-Tié-NE-1 a atteint une profondeur finale de 2550 m dans la formation du Djeno (Crétacé Inférieur). Entre 1775 et 1875 mètres, une zone silto-gréseuses avait montré des indices d'hydrocarbures. Suite aux mesures réalisées en fin de puits, il apparait que cette hauteur (essentiellement composée de gaz) ne permettait pas d'envisager un développement commercial du fait de l'éloignement de tout marché potentiel. Le puits a donc été bouché et abandonné.

En Syrie, le permis d'Al Asi est situé le long de la côte méditerranéenne au Nord de la frontière libano-syrienne et couvre une superficie de 8 427 kmsquared. Suite aux 890 km de sismique 2D acquis par le Groupe en 2007 et 2008, 2 zones d'intérêts avaient été identifiées. Le prospect de Draco avait été mis en évidence sur la zone Est. Le puits Draco-1 a atteint une profondeur finale de 3 919 m dans le Carbonifère Inférieur. Deux zones de la formation Kurrachine (Trias) qui avaient montré des indices d'hydrocarbures en cours de forage ont été testées l'une après l'autre. Les caractéristiques réservoirs du Kurrachine se sont avérées être trop dégradées pour permettre une production d'hydrocarbure. Suite aux résultats de ce puits, le Groupe va concentrer ses efforts sur la deuxième zone d'intérêts située à l'Ouest du permis.

En France, le Groupe est entré à hauteur de 25% sur le permis d'exploration de Mios. Pour rappel, le Groupe dispose de 25% des droits du permis d'exploration adjacent Lavignolle.

Développement

Lors du développement du champ d'Onal, les équipes de Maurel & Prom avaient décidé de dimensionner le centre de production afin d'accueillir la production d'éventuels champs annexes.

Fort de la mise en oeuvre de cette stratégie, le Groupe a pu développer de manière quasi-immédiate et à coûts limités les champs d'Ombg et d'Omgw découverts respectivement en 2008 et 2009 au Gabon. Ainsi les puits OMGW-102 et OMGW-201 ont été forés et reliés au centre de production au cours du premier semestre, le puits OMGW-103, foré au cours de l'été, devrait entrer en production dans les jours qui viennent.

En parallèle, le Groupe a entrepris les travaux de développement du champ d'OMOC-Nord. Les premières commandes ont été effectuées et les forages des puits d'appréciation ont débuté fin juillet 2010. Les investissements de développement de cette découverte portent sur les forages des puits et sur la pose de collectes les reliant aux installations du champ d'Onal.

Sur le permis de Nyanga Mayombe, le puits d'exploration Banio-5 a été foré au Gabon sur l'AEE de Banio. Le puits a atteint la profondeur finale de 1853 m dans la formation du Mélania. Ce puits a rencontré des calcaires de Banio sur 4 m d'épaisseur remplis d'eau de formation. Suite à ces résultats, le puits a été cimenté dans l'attente d'une réutilisation possible pour un éventuel side-track dont l'orientation devra alors être confirmée par des études complémentaires.

Production

La production du Groupe au premier semestre 2010 est issue uniquement des champs gabonais. Ainsi Maurel & Prom a pu mettre en production dès mars 2010 le champ d'Omgw, découvert en décembre 2009. Le champ d'Ombg, découvert en décembre 2008 a été relié en avril 2010.

L'action de l'injection d'eau sur le champ d'Onal et le développement du champ OMOC-N, devraient permettre au niveau de la production de poursuivre sa progression dans les douze prochains mois.

La production d'huile et de gaz au Venezuela, après prélèvement en nature de 30% sur l'huile est de 1 038 barils par jour équivalent pétrole sur le premier semestre. L'huile représente 52% de la production. Cette activité, consolidée par mise en équivalence (SME), ne rentre pas dans le chiffre d'affaires du Groupe.

La signature des accords définitifs portant sur l'acquisition d'actifs au Nigéria va permettre à SEPLAT, filiale à 45% de Maurel & Prom de reprendre la production au cours du mois d'août 2010.

Services pétroliers

L'activité de forage du Groupe Maurel & Prom s'exerce au travers de sa filiale Caroil, détenue à 100%, qui possède 15 appareils de forage.

Le premier semestre a été marqué par l'ouverture d'une filiale au Cameroun où un appareil en provenance de la Tanzanie a débuté des travaux de forage le 14 juillet 2010.

Le taux d'utilisation moyen des appareils de Caroil ressort à 90% sur le premier semestre 2010.

L'activité de Caroil a été réalisée à hauteur de 69% avec des clients autres que Maurel & Prom.

Situation financière au 30 juin 2010

Environnement économique

Le cours moyen du Brent sur le 1er semestre 2010 s'élève à 77,3 $ (+50% par rapport au 1er semestre 2009). Le taux de change moyen EUR/$ est de 1,33. Au 30 juin 2010, le taux de change EUR/$ est de 1,23, soit une progression de 15% sur les 6 premiers mois de l'année 2010.

Eléments financiers

L'activité du Groupe, décrite ci-dessus, ainsi que l'environnement économique et financier, se traduisent dans les comptes consolidés au travers des éléments qui suivent. Les comptes consolidés ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 25 août 2010.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2010 s'élève à 131,3 MEUR, contre 78,2 MEUR au 1er semestre 2009, soit une augmentation de 68%.

L'augmentation du chiffre d'affaires résulte de la montée en puissance de la production des champs au Gabon et notamment de la mise en production des champs d'Omgw et d'Ombg aux cours du premier semestre 2010. Sur le champ d'Onal, mis en huile en mars 2009, l'effet de l'injection d'eau, dont le programme a débuté en décembre 2009, permet le soutien, voire l'augmentation, de la production de ce champ.

Début 2009, le Groupe a mis en place, à l'occasion de la conclusion du financement du Reserve Based Loan, des instruments de couverture sur les cours du baril. Le prix moyen de couverture au 1er semestre 2010 s'établit à 60,9 $/b alors que le cours du Brent s'élève à 77,3 $/b en moyenne. Il en ressort un ajustement négatif de 18,4 MEUR.

Hors effet de la couverture, le prix de vente moyen au Gabon pour le premier semestre 2010 s'établit à 76,5 $/b pour les productions d'Onal, Omko, Ombg et Omgw, et à 63,3 $/b pour la production de Banio.

Le chiffre d'affaires contributif de Caroil au 1er semestre 2010 (services pétroliers) atteint 51,0 MEUR contre 42,8 MEUR sur la même période de 2009. Exprimé en dollars américains, le chiffre d'affaires contributif de cette activité s'élève à 67,8 MUS$.

Le chiffre d'affaires social de Caroil au 1er semestre 2010 s'élève à 74,0 MEUR. Exprimé en dollars américains, le chiffre d'affaires social de Caroil est stable à 98,4 MUS$ contre 98,2 MUS$ au premier semestre 2009.

Résultat opérationnel

Le résultat sur activité de production et services pétroliers est en nette amélioration du fait de l'accroissement des ventes d'hydrocarbures. Il est de 36 MEUR après amortissement à la déplétion dont la progression est directement liée à l'augmentation de la production.

Le résultat opérationnel enregistre un montant significatif de coûts d'exploration passés en charge, 75,4 MEUR, reflétant les résultats contrastés du Groupe en la matière au cours du premier semestre. Les dotations aux amortissements concernent essentiellement l'amortissement des appareils de forage de Caroil pour 8,1 MEUR, ainsi que la déplétion des immobilisations des champs d'Onal et d'Omko pour 11,9 MEUR.

Résultat financier

Le résultat financier s'élève à 103,8 MEUR. Il bénéficie des écarts de change favorables (+122,8 MEUR), liés à la réévaluation au taux de clôture des positions en devises du Groupe. A noter que ce résultat est volatile et dépend du taux de clôture de la période. Une hausse de 10% de la parité EUR/$ aurait eu un impact défavorable de 70 MEUR, alors qu'une baisse de 10% de cette parité aurait eu un effet favorable de 86 MEUR.

Pour rappel le taux de clôture EUR/$ au 31/12/2009 était de 1,44. Au 30/06/2010, il était de 1,23.

Les charges d'intérêts sur l'emprunt OCEANE 2014 s'élèvent à 12,3 MEUR.

Résultat net

Le résultat net consolidé du Groupe Maurel & Prom s'élève à 51 MEUR.

Ce résultat est affecté par l'incidence de l'écart calculé entre l'impôt appliqué en base normative fiscale et celui déterminé dans les comptes consolidés sur le permis d'Omoueyi pour 9,2 MEUR. En tenant compte de la charge d'impôt exigible au titre de la période (10,5 MEUR), le montant total des impôts sur le résultat s'élève à -20,1 MEUR.

Le résultat du Groupe est impacté favorablement par la mise en équivalence de la participation du Groupe dans la société mixte Lagopetrol pour 2,5 MEUR, ainsi que par le résultat net des activités cédées pour 6,7 MEUR (liés aux effets de la clause d'earn-out), marqué par l'encaissement au premier semestre d'une prime de 44,6 MEUR lors de la mise en place de ventes de calls de brut afin de monétiser la clause d' << earn-out >> assortie à la cession des actifs colombiens et portant sur les prix du WTI entre le 01/01/2010 et le 31/12/2010.

Bilan

Le total du bilan au 30 juin 2010 s'élève à 1 663 MEUR. Les capitaux propres part du Groupe s'établissent à 1 061 MEUR contre 940 MEUR au 31 décembre 2009 soit une hausse de 121 MEUR, s'expliquant principalement par l'impact du résultat de la période (51 MEUR), l'ajustement de la valorisation au 30 juin 2010 des instruments dérivés (24 MEUR), de la distribution du dividende (12 MEUR versés en juin 2010), ainsi que par la réserve de conversion (+58 MEUR).

La variation de la dette obligataire est liée au remboursement des OCEANE 2010 pour 183 MEUR et par la désactualisation du montant de l'OCEANE 2014 pour 12 MEUR.

Investissements

Le montant total des investissements réalisés au premier semestre 2010 est de 191 MEUR, et se décompose ainsi :

    
           KEUR          Colombie Gabon Tanzanie Congo Syrie Autres   TOTAL

    Exploration             19     63      27     27     8     2       147
    Production                     27                                   27
    Services pétroliers      4      3      0       7           1        16
           TOTAL            23     94      27     34     8     4       191

Au Gabon, les travaux de développement des champs Omgw, et Ombg sont classés dans l'activité d'exploration en l'attente de l'obtention d'une Autorisation Exclusive d'Exploitation sur ces champs. Les investissements de production correspondent aux travaux effectués sur les champs d'Onal et d'Omko. A noter que la découverte d'Omoc-N a été effectuée sur le champ d'Onal.

La valeur des immobilisations incorporelles au 30/06/2010 est de 579 MEUR dont 156 MEUR sur le permis Bigwa Mafia Rufiji en Tanzanie. Flux de trésorerie

Au 30 juin 2010, Maurel & Prom affiche une trésorerie nette de 128 MEUR (dont 130,6 M$ équivalent à 106,5 MEUR), en diminution de 300 MEUR par rapport au 31 décembre 2009 du fait notamment :

- du remboursement au 1er janvier 2010 de l'OCEANE 2010 pour 183 MEUR, dont 6,2 MEUR d'intérêts ;

- d'un effort soutenu d'investissements (191 MEUR) sur l'ensemble des activités du Groupe ;

- de la montée en puissance de la production et donc des flux de trésorerie générés par l'activité (+170 MEUR) ;

- de l'encaissement de 45 MEUR lié à la mise en place de ventes de calls de brut afin de monétiser la clause d' << earn-out >> assortie à la cession des actifs colombiens ;

- des effets de change (-93 MEUR) ;

- des fonds versés dans le cadre de la prise d'intérêts au Nigéria (-42 MEUR).

Evénements post-clôture et perspectives 2010

Les récents développements au Gabon (mise en évidence du Kissenda et montée en puissance de la production), associés à l'entrée dans le périmètre du Nigéria vont permettre au Groupe d'accroitre significativement sa production et ses réserves dans les prochains mois.

La fin de l'exercice 2010 verra une diminution progressive des efforts d'exploration à haut risque au profit des opérations d'appréciation-delinéation et de développement.

La signature définitive des accords entre SEPLAT (société de droit nigérian, M&P 45%), SPDC, TOTAL et ENI est effective au 30/07/2010. Une reprise progressive des opérations par SEPLAT devra conduire cette société à bénéficier pleinement de sa part de production au cours du mois d'août 2010. A noter que le niveau de production opérée de ces OMLs devrait s'établir dans un premier temps à 30 000 b/j d'huile et 120 mmscf de gaz naturel, soit 4 800 b/j d'huile et 22,5 mmscf de gaz, en part Maurel & Prom nette de redevances.

La conclusion des ces opérations a conduit Maurel & Prom à procéder à la consolidation de sa structure financière :

- émission d'OCEANE à échéance 2015 sous forme de placement privé : 70 MEUR ;

- tirage de la facilité de type RBL (Reserves Based Loan) fin juillet 2010 : 240 M$ ;

- monétisation de la clause d'earn-out << Hocol >> portant sur les prix du WTI en mai 2010 : 60 M$ ;

- mise en place d'une ligne de crédit court terme en juillet 2010 : 50 M$.

Comptes consolidés du Groupe au 30 juin 2010

    
    Bilan du Groupe

    Actif

    En milliers d'euros                     Notes 30/06/2010 31/12/2009
 
    Actifs incorporels                        4      578 497    457 731
    Actifs corporels                          5      671 255    547 432
    Actifs financiers non courants            6       43 467     21 030
    Titres mis en équivalence                 7       41 405     32 508
    Instruments dérivés non courants          9            0     37 912
    Impôts différés actifs                   17       10 438     10 647
    Actif non courant                              1 345 062  1 107 260
 
    Stocks                                             5 467      4 095
    Clients et comptes rattachés              8       49 564     33 434
    Autres actifs financiers courants         8       41 537     31 671
    Autres actifs courants                    8       41 062     39 432
    Actif d'impôts exigibles                 17          582      1 518
    Instruments dérivés courants              9       50 520        162
    Trésorerie et équivalents de trésorerie  10      129 461    427 576
    Actif courant                                    318 193    537 888
 
    Total Actif                                    1 663 255  1 645 148

    
    Passif

    En milliers d'euros                     Notes 30/06/2010 31/12/2009
 
    Capital social                                    93 364     93 364
    Primes d'émission, de fusion et                  220 943    221 607
    d'apport
    Réserves consolidées                             774 366    753 972
    Actions propres                                  (78 609)   (78 664)
    Résultat Groupe                                   51 141    (50 650)
    Capitaux propres Groupe                        1 061 205    939 629
    Intérêts minoritaires                               (106)         1
    Capitaux propres totaux                        1 061 099    939 630
 
    Provisions non courantes                 11       17 916     15 346
    Emprunts obligataires non courants       12      262 542    260 770
    Instruments dérivés non courant           9       11 995     14 976
    Impôts différés passifs                  17       40 422     27 339
    Passif non courant                               332 875    318 431
 
    Emprunts obligataires courants           12       23 179    195 682
    Autres emprunts et dettes financières    12        3 593         53
    courants
    Fournisseurs et comptes rattachés        13       92 395     89 165
    Passif d'impôts exigibles                17        8 138      3 849
    Autres créditeurs et passifs divers      13       55 988     45 277
    Instruments dérivés courant               9       70 585     40 395
    Provisions courantes                     11       15 403     12 666
    Passif courant                                   269 281    387 087
 
    Total Passif                                   1 663 255  1 645 148

    
    Etat consolidé du résultat global

    Résultat net de la période

    En milliers d'euros       Notes   30/06/2010  30/06/2009* 30/06/2009

    Chiffre d'affaires                   131 281      78 301      75 697
    Autres produits                          215         212         212
    Achats et variations de
    stocks                               (16 933)    (12 440)    (12 440)
    Autres achats et charges
    d'exploitation                       (35 923)    (28 177)    (28 177)
    Marge brute                           78 640      37 896      35 292
    Impôts & taxes                        (8 430)     (3 941)     (3 941)
    Charges de personnel                 (10 190)     (9 279)     (9 279)
    Excédent brut d'exploitation          60 020      24 676      22 072
    
    Dotations aux amortissements         (20 342)    (18 133)    (18 133)
    
    Dépréciations d'actifs de
    production                            (3 494)
    Résultats sur activités de
    production et services     
    pétroliers                            36 184       6 543       3 939
    Dépréciations d'actifs
    d'exploration                        (75 398)     (6 143)     (6 143)
    Résultats sur activités de  
    production, d'exploration et
    services pétroliers                  (39 214)        400      (2 204)
    Dotations aux provisions et   
    dépréciation d'actifs courants        (4 642)     (3 901)     (3 901)
    Reprises de provisions
    d'exploitation                         3 459       5 589       5 589
    Résultat cession d'actifs                  2       4 285       4 285
    Autres charges                        (1 446)       (432)       (432)
    Résultat opérationnel       15       (41 841)      5 941       3 337
    Coût de l'endettement
    financier brut                       (12 326)    (13 149)    (13 149)
    Produits de trésorerie                   297         280         280
    Gains et pertes nets sur
    instruments dérivés                     (692)     27 984      27 984
    Coût de l'endettement
    financier net                        (12 721)     15 115      15 115
    Autres produits et
    charges financiers                   116 509      (6 062)     (6 063)
    Résultat financier          16       103 788       9 053       9 052
 
    Résultat avant impôt                  61 947      14 994      12 389
    Impôts sur les résultats    17       (20 053)     (5 248)     (2 644)
    Résultat net des  
    sociétés intégrées                    41 894       9 746       9 745
    Total part résultat net
    MEE                          7         2 487       1 890       1 890
    Résultat net des     
    activités poursuivies                 44 381      11 636      11 635
    Résultat net des
    activités cédées            14         6 653      (9 994)     (9 994)
    Résultat net de     
    l'ensemble consolidé                  51 034       1 642       1 641
    Résultat net - part du
    Groupe                                51 141       1 642       1 642
    Intérêts minoritaires                   (107)          0           0
 
    Résultat par action
    De base                                 0,44        0,01        0,01
    Dilué                                   0,41        0,01        0,01
 
    Résultat par action des
    activités cédées
    De base                                 0,06       -0,09       -0,09
    Dilué                                   0,05       -0,07       -0,07
 
    Résultat par action des
    activités poursuivies
    De base                                 0,38        0,10        0,10
    Dilué                                   0,36        0,09        0,09
 
    (*) Retraité du changement de méthode comptable (Cf. Note 18)

    
    Résultat global de la période


                                                       30/06/2010 30/06/2009
 
    Résultat net de la période                             51 034      1 642
 
    Autres éléments du résultat global
    Ecart de conversion                                    57 750     38 759
    Instruments dérivés                                    23 954    (58 587)
    - Variation de la juste valeur des couvertures non
      échues (en vie à l'exercice précédent)               23 954
    - Juste valeur des nouvelles couvertures de 
      l'exercice comptabilisé en capitaux propres                    (48 759)
    - Juste valeur de la part des couvertures recyclées
      au compte de résultat                                          (15 274)
    - Impôts sur les instruments dérivés                               5 446
    Total du résultat global pour la période              132 738    (18 186)
    - part du Groupe                                      132 845    (18 186)
    - part des intérêts minoritaires                         (107)         0

    
    Tableau des flux de trésorerie

    En milliers d'euros                     Notes   30/06/2010  30/06/2009*
 
    Résultat net consolidé des activités
    poursuivies                                         44 381      11 636
    Charge d'impôt des activités poursuivies            20 053       5 248
    Résultat consolidé des activités
    poursuivies avant impôts                            64 434      16 884
    - Dotations (reprises) nettes des
      amortissements et provisions                      23 928     (28 690)
    - Gains et pertes latents liés aux
      variations de juste valeur                           166     (15 337)
    - Exploration passée en charge et
      charge de write-off                               75 398       6 066
    - Charges et produits calculés liés                  1 087         925
      aux stocks options et assimilés
    - Autres produits et charges calculés               16 617         (54)
    - Plus et moins-values de cession                       (2)     (3 845)
    - Quote-part de résultat des sociétés
      mises en équivalence                    7         (2 487)     (1 890)
    - Autres éléments financiers                          (296)        188
    Capacité d'autofinancement avant impôt             178 845     (25 753)
    
    Décaissement de l'impôt exigible                    (6 013)     (3 340)
    Variation du B.F.R. lié à l'activité                (3 011)     36 429
    - Clients                                           (8 094)    (27 962)
    - Fournisseurs                                      (9 272)     22 321
    - Stocks                                              (611)     (1 050)
    - Autres                                            14 966      43 120
    FLUX NET DE TRESORERIE GENERE PAR
    L'ACTIVITE OPERATIONNELLE                          169 821       7 336
    Décaissements liés aux acquisitions               (192 105)   (176 882)
    d'immobilisations corporelles et incorporelles
    Encaissements liés aux cessions   
    d'immobilisations incorporelles et
    corporelles                                              4       4 285
    Décaissements liés aux acquisitions
    d'immobilisations financières (titres
    non consolidés)                                     (4 698)    (14 648)
    Encaissements liés aux cessions      
    d'immobilisations financières (titres
    non consolidés)                                     10 321           0
    Variation des prêts et avances consentis           (39 981)    (36 391)
    
    Autres flux liés aux opérations
    d'investissement                                        17       1 439
    Encaissement Net sur activités cédées    14         44 565     461 315
    FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX
    OPERATIONS D'INVESTISSEMENT                       (181 877)    239 118
    Sommes reçues des actionnaires lors
    d'augmentations de capital                            (699)          0
    Dividendes versés                                  (11 532)          0
    Encaissements liés aux nouveaux
    emprunts                                               374           0
    Intérêts payés                                         296        (188)
    Remboursement d'emprunts                          (183 040)    (13 160)
    Acquisitions d'actions propres                          56       2 580
    FLUX NET DE TRESORERIE LIE AUX
    OPERATIONS DE FINANCEMENT                         (194 545)    (10 768)
    Incidence des variations des cours
    des devises                                        (93 429)      6 389
    VARIATION DE LA TRESORERIE NETTE                  (300 030)    242 075
    Trésorerie à l'ouverture                           427 544     188 695
    TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE             10        127 514     430 768
    TRESORERIE NETTE A LA CLÔTURE

    (*) Retraité du changement de méthode comptable (Cf. Note 18)

Le rapport d'activité du Groupe Maurel & Prom, les comptes consolidés, ainsi que leurs annexes, sont consultables sur le site de Maurel & Prom (http://www.maureletprom.fr).

Plus d'informations : http://www.maureletprom.fr

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

    
          Maurel & Prom est coté sur Euronext Paris - compartiment A -
                             CAC mid 100 Indice

             Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA


    Communication :

    INFLUENCES
    Tel : +33(0)1-42-72-46-76
    e-mail : communication@agence-influences.fr

LA

SOURCE Maurel & Prom