Melinda Gates demande une action mondiale pour sauver la vie de femmes et d'enfants

07 Juin, 2010, 18:00 BST de Bill & Melinda Gates Foundation

WASHINGTON, June 7, 2010 /PRNewswire/ --

- La Gates Foundation s'engage à verser 1,5 milliard USD à des programmes de santé intégrés pour les femmes et les enfants

Melinda Gates a exhorté aujourd'hui les leaders mondiaux à faire de la santé des femmes et des enfants une priorité de premier plan, et a annoncé que la Gates Foundation va investir 1,5 milliard USD au cours des cinq prochaines années pour soutenir des programmes consacrés à la santé maternelle et infantile, à la planification familiale et à la nutrition dans les pays en développement.

<< Le monde entier doit s'unir pour sauver la vie des femmes et des enfants >>, a déclaré Gates. << Dans les pays pauvres, les grossesses et les accouchements se terminent souvent en tragédie. Notre objectif doit être de bâtir un monde où chaque naissance apporte la joie et l'espoir pour le futur. >>

Gates, coprésidente de la Bill & Melinda Gates Foundation, a fait part de sa vision concernant la santé maternelle et infantile lors d'un discours qu'elle a prononcé dans le cadre du congrès Women Deliver 2010, une rencontre internationale qui rassemble des décideurs, des spécialistes de la santé et des défenseurs.

Gates affirme qu'il est essentiel de repenser la notion selon laquelle les très nombreuses morts de mères et d'enfants sont inévitables, voire acceptables, dans les pays pauvres.

<< Chaque année, des millions de nouveau-nés meurent à peine quelques jours ou quelques semaines après leur naissance, et des centaines de milliers de femmes meurent en couches >>, a soulevé Gates. << Le bilan est si élevé et s'est maintenu pendant si longtemps qu'il est facile de croire que nous sommes impuissants quant à la situation. En vérité, nous pouvons éviter la plupart de ces décès - et à un coût étonnamment bas - si nous prenons des mesures dès maintenant. >>

Gates a souligné l'importance de concevoir des programmes de santé intégrés pour les femmes et les enfants qui se concentrent sur de multiples besoins - par exemple la planification familiale, les soins prénataux, les accouchements sûrs et la nutrition.

<< La Gates Foundation se joint à bien d'autres membres de la communauté internationale de la santé qui travaillent au développement d'une approche plus intégrée en matière de santé des femmes et des enfants >>, a affirmé Gates. << Les femmes et les enfants éprouvent des besoins constants, et nous devons concevoir des programmes de santé en conséquence. >>

Nouveau progrès et nouvel essor concernant la santé maternelle et infantile

Dans sa déclaration d'aujourd'hui, Gates a mentionné que les investissements dans les programmes de santé maternelle et infantile ont apporté un nouvel espoir et de nouvelles possibilités aux pays en développement.

<< La plupart des décès maternels et des nouveau-nés peuvent être évités grâce à des solutions existantes à bas coûts - comme les soins prénataux de base ou enseigner aux mères l'importance de garder les bébés au chaud >>, a déclaré Gates. << Les pays qui ont fait de la santé des mères et des enfants une priorité - et qui ont investi dans des solutions éprouvées - obtiennent des résultats impressionnants. >>

De récentes études menées par des chercheurs de l'Institute for Health Metrics and Evaluation présentent de nouvelles preuves convaincantes du progrès mondial. Les chercheurs ont découvert que le nombre de femmes dont la cause du décès est reliée à la grossesse a chuté de plus de 35 % au cours des 30 dernières années - passant de plus de 500 000 par année en 1980 à environ 343 000 en 2008. Le nombre de décès répertoriés chez les enfants de moins de cinq ans diminue à une vitesse surprenante à l'échelle mondiale et dans de nombreux pays en développement. Approximativement 7,7 millions de jeunes enfants mourront cette année, comparativement à 11,9 millions en 1990 et à 16 millions en 1970.

Gates a souligné que les prochains mois constituent une période cruciale ponctuée d'occasions d'assurer une nouvelle action mondiale. Le Canada exhorte les pays donateurs à soutenir une importante initiative en matière de santé maternelle et infantile lors du sommet du G8 qui aura lieu à Muskoka, en Ontario, un peu plus tard ce mois-ci.

<< Il s'agit d'un moment crucial pour la santé des femmes et des Enfants >>, a affirmé Gates. << Le Canada propose un plan audacieux, mais réalisable, qui permettra de sauver bon nombre de vies - et j'espère que tous les membres du G8 vont apporter leur fort soutien. Le besoin est pressant et très clair. >>

Gates a recommandé aux États-Unis, à la Norvège et à d'autres pays donateurs de faire de la santé des femmes et des enfants une priorité en matière d'aide étrangère, et au Secrétaire général de L'ONU de concevoir un plan d'action mondial portant sur la santé maternelle et infantile. Le plan permettra d'accélérer le progrès vers l'atteinte des objectifs 4 et 5 du Millénaire pour le développement, les objectifs mondiaux concernant la diminution du taux de mortalité maternelle et infantile d'ici 2015.

Nouveau financement de la fondation Gates pour la santé maternelle et infantile, la planification familiale et la nutrition

Pour aider à promouvoir une approche exhaustive concernant la santé des femmes et des enfants, Gates a annoncé que la Gates Foundation allait investir 1,5 milliard USD de 2010 à 2014 pour soutenir les projets novateurs abordant les questions de la planification familiale, des soins de santé pour les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants, ainsi que de la nutrition.

Ce nouvel engagement vient s'ajouter aux montants investis par la fondation dans d'autres secteurs qui ont une incidence sur la santé des femmes et des enfants - notamment le développement et la livraison de vaccins destinés aux enfants pour prévenir la pneumonie, la diarrhée, le paludisme et le VIH/sida.

Une partie importante du financement servira à soutenir des programmes en Inde, en Éthiopie et dans d'autres pays qui ont un taux de mortalité maternelle et infantile relativement élevé. La fondation fournit les subventions initiales qui totalisent 94 millions USD en Inde et 60 millions USD en Éthiopie, et des subventions additionnelles seront annoncées au cours de la prochaine année. Les subventions serviront principalement à financer des organisations non gouvernementales et des établissements de recherche, et seront étroitement coordonnées avec des programmes gouvernementaux.

La nouvelle subvention soutiendra une variété de projets, y compris des efforts pour :

    
    - Soutenir le développement de programmes intégrés exhaustifs, par
      exemple, en formant des travailleurs de première ligne du domaine de la
      santé pour qu'ils puissent offrir de multiples services
    - Développer et introduire des interventions qui peuvent avoir un impact
      majeur sur la santé, tels des traitements antibiotiques simplifiés
      pour soigner les infections des nouveau-nés et plus de traitement
      rentables pour contrer l'hémorragie post-partum
    - Mener des recherches sociales et comportementales portant sur la
      promotion des pratiques de sauvetage comme l'allaitement immédiat et
      exclusif et le contact peau-sur-peau pour garder les nouveau-nés au
      chaud
    - Mettre au point des stratégies efficaces pour étendre la disponibilité
      et l'utilisation de services bénévoles de planification familiale dans
      les zones urbaines pauvres
    - Évaluer rigoureusement les programmes novateurs et partager les
      stratégies jugées efficaces avec d'autres pays

<< Les Éthiopiens savent que la protection de la santé des femmes et des enfants est primordiale pour la prospérité des futures générations >>, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le ministre de la Santé de l'Éthiopie. << Ce financement et ce soutien nous aideront à mettre en oeuvre des stratégies innovantes pour sauver des vies plus rapidement et efficacement. >>

À propos de la Bill & Melinda Gates Foundation

Guidée par la croyance que toutes les vies ont la même valeur, la Bill & Melinda Gates Foundation cherche à aider toutes les personnes à vivre une vie saine et productive. Dans les pays en développement, elle se consacre à l'amélioration de la santé des gens à qui elle offre la chance de se sortir de la pauvreté extrême et de ne plus ressentir constamment la faim. Aux États-Unis, elle cherche à s'assurer que tous les citoyens - particulièrement ceux qui disposent de moins de ressources - ont accès à tout ce dont ils ont besoin pour réussir à l'école et dans la vie. La fondation, dont le siège social est à Seattle, Washington, est gérée par Jeff Raikes, le directeur général, et William H. Gates Sr., le coprésident, sous la direction de Bill et Melinda Gates et de Warren Buffett. Pour en apprendre davantage, veuillez consulter le http://www.gatesfoundation.org ou joignez-vous à la discussion sur Facebook (http://www.facebook.com/home.php) et sur Twitter (http://twitter.com/gatesfoundation).

REMARQUES POUR LES RÉDACTEURS : L'émission web en direct et la rediffusion seront disponibles au : http://www.womendeliver.org/conferences/-2010-conference/webcast/

Des ressources multimédias telles que des clips vidéos, le rouleau B et des photos sont disponibles au : http://www.gatesfoundation.org/press-room/Pages/news-market.aspx

LA

SOURCE Bill & Melinda Gates Foundation