De la même source

Vous venez de lire:

Merck Serono : les résultats de l'étude REFLEX montrent que le traitement par Rebif(R) retarde l'installation de la sclérose en plaques chez des patients ayant présenté des premiers signes cliniques évocateurs de la maladie

Nouvelles fournies par

Merck Serono

Oct 25, 2010, 06:34 ET