Merck Serono annonce le résultat de la procédure de réexamen de l'avis rendu par le CHMP pour 'Cladribine Comprimés' dans la sclérose en plaques

21 Janvier, 2011, 06:30 GMT de Merck Serono S A

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT

GENÈVE, Suisse, January 21, 2011 /PRNewswire/ --

- Le CHMP confirme son avis défavorable concernant l'autorisation de mise sur le marché de 'Cladribine Comprimés'

- Merck Serono reste pleinement confiant dans le potentiel de 'Cladribine Comprimés' à répondre à un besoin médical non satisfait en tant que traitement de courte durée administrable par voie orale capable de modifier l'évolution de la sclérose en plaques

Merck Serono, division de Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui que suite à sa demande de réexamen, le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) est resté sur sa position et a confirmé son avis défavorable antérieur concernant la demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) de 'Cladribine Comprimés' dans le traitement des formes rémittentes-récidivantes de sclérose en plaques.

La majorité des membres du CHMP a considéré que le ratio bénéfice/risque de 'Cladribine Comprimés' n'était pas suffisamment satisfaisant sur la base des données soumises. Cependant, certains membres du CHMP ne partageaient pas cet avis et ont voté en faveur de l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle à 'Cladribine Comprimés' pour l'indication discutée lors de la procédure de réexamen.

"La décision du CHMP est une déception, mais nous restons convaincus que nos données indiquent que 'Cladribine Comprimés' représente véritablement une option thérapeutique pour les patients souffrant d'une forme récidivante de sclérose en plaques," a déclaré Bernhard Kirschbaum, Responsable Recherche et Développement de Merck Serono. "Nous restons pleinement confiants dans le potentiel de 'Cladribine Comprimés' à répondre à un besoin médical non satisfait en sa qualité de traitement de courte durée par voie orale capable de modifier l'évolution de la sclérose en plaques et nous allons à présent évaluer les différentes possibilités pouvant permettre la mise à disposition de cette option thérapeutique aux patients susceptibles d'en bénéficier en Europe."

Les études cliniques en cours avec 'Cladribine Comprimés' vont se poursuivre comme prévu. Le Comité indépendant de suivi des données de tolérance (Data Safety Monitoring Board) qui surveille de façon indépendante le déroulement de ces études a récemment confirmé que ces études cliniques devaient se poursuivre. Ces études fourniront des données supplémentaires sur le profil d'efficacité et de tolérance de 'Cladribine Comprimés' dans la sclérose en plaques. La phase de recrutement des patients de ces études a été accomplie. Les résultats-clés des études CLARITY (1) EXTENSION et ORACLE MS (2) sont attendus pour fin 2011, ceux de l'étude ONWARD (3) pour le premier semestre 2012.

'Cladribine Comprimés' est autorisé et disponible sous le nom de marque Movectro(R) en Australie et en Russie pour le traitement des formes rémittentes-récidivantes de la sclérose en plaques. Son dossier d'enregistrement est actuellement en cours d'évaluation dans d'autres pays, dont les Etats-Unis où la FDA a accordé une procédure de revue prioritaire. Les demandes d'enregistrement de 'Cladribine Comprimés' reposent sur les résultats de l'étude CLARITY ayant porté sur plus de 1300 patients présentant une forme rémittente-récidivante de sclérose en plaques.

1 CLARITY: CLAdRIbine Tablets treating MS orallY

2 ORACLE MS: ORAl CLadribine in Early MS

3 ONWARD: Oral Cladribine added oN to interferon beta-1a in patients With Active Relapsing Disease

Schéma expérimental de l'étude CLARITY

L'étude CLARITY est une étude internationale, randomisée, réalisée en double-aveugle versus placebo d'une durée de deux ans (96 semaines). Au total, 1326 patients atteints d'une forme rémittente-récidivante de sclérose en plaques (Sep) d'après les critères révisés de McDonald ont été randomisés dans l'un des trois groupes de traitement pour recevoir soit 'Cladribine Comprimés' à l'une des deux posologies testées, soit un placebo d'apparence identique (ratio 1:1:1). Au cours de la première année de l'étude, deux (dose totale 3,5 mg/kg) ou quatre cycles (dose totale 5,25 mg/kg) de traitement par 'Cladribine Comprimés' ont été administrés, chaque cycle correspondant à une administration quotidienne du produit pendant quatre à cinq jours consécutifs (selon le poids du patient), ce qui signifie que dans l'année, les patients ont été traités par 'Cladribine Comprimés' pendant huit à vingt jours. Au cours de la seconde année, deux cycles de traitement ont été administrés à tous les patients, les patients étant donc traités par 'Cladribine Comprimés' pendant huit à dix jours au cours de cette année.

Le critère principal d'évaluation de l'étude CLARITY était le taux de rechute à 96 semaines. Les résultats de l'IRm, le pourcentage de patients sans rechute et la progression du handicap à 96 semaines étaient des critères secondaires d'évaluation.

A propos de 'Cladribine Comprimés'

La formulation orale exclusive de la cladribine développée par Merck Serono ('Cladribine Comprimés') est un médicament expérimental pour le traitement des patients atteints de formes récidivantes de sclérose en plaques. La cladribine est une molécule de synthèse qui agirait sur le comportement et la prolifération de certaines cellules sanguines de la lignée blanche, en particulier les lymphocytes, qui seraient impliqués dans le processus pathologique de la sclérose en plaques. 'Cladribine Comprimés' a obtenu une autorisation de mise sur le marché en Russie en juillet 2010 et en Australie en septembre 2010, et est en cours d'évaluation par les autorités réglementaires dans d'autres pays.

Le programme de développement clinique de 'Cladribine Comprimés' comprend:

- L'étude CLARITY (CLAdRIbine Tablets treating MS orallY) et son extension: un essai de Phase III contrôlé versus placebo d'une durée de deux ans conçu pour évaluer l'efficacité et le profil de tolérance de 'Cladribine Comprimés' en monothérapie chez les patients atteints de sclérose en plaques de forme rémittente et l'étude CLARITY EXTENSION d'une durée de deux ans pour obtenir des données d'efficacité et de tolérance à long terme avec 'Cladribine Comprimés' en administration prolongée, jusqu'à quatre ans.

- L'étude ORACLE MS (ORAl CLadribine in Early MS): un essai de Phase III contrôlé versus placebo d'une durée de deux ans conçu pour évaluer l'efficacité et le profil de tolérance de 'Cladribine Comprimés' en monothérapie chez les patients à risque de développer une sclérose en plaques (patients ayant présenté un premier événement clinique évoquant une sclérose en plaques. Cette étude a été annoncée en septembre 2008.

- L'étude ONWARD (Oral Cladribine Added oN to interferon beta-1a in patients With Active Relapsing Disease): un essai de Phase II contrôlé versus placebo conçu principalement pour évaluer le profil de tolérance de 'Cladribine Comprimés' administré en traitement de complément à des patients atteints d'une forme récidivante de sclérose en plaques et ayant présenté des signes de rechute sous traitement par interféron-bêta. Cette étude a été annoncée en janvier 2007

- Le registre PREMIERE (PRospective observational long-term safEty registry of Multiple sclerosis patIEnts who have participated in CladRibinE clinical trials): un registre observationnel sur une période de huit ans incluant des patients ayant participé aux études cliniques réalisées avec 'Cladribine Comprimés', conçu pour contribuer à l'évaluation de la tolérance à long terme de 'Cladribine Comprimés' dans la sclérose en plaques.

A propos de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est un état inflammatoire chronique du système nerveux. C'est la maladie neurologique d'origine non-traumatique la plus fréquente chez l'adulte jeune. Environ deux millions de personnes seraient affectées par la maladie dans le monde. Les symptômes de la sclérose en plaques sont variables, les plus fréquents étant une vision trouble, une insensibilité ou des fourmillements des membres, ainsi que des troubles de la force musculaire et de la coordination. Les formes rémittentes de la sclérose en plaques sont les plus fréquentes.

A propos de Merck Serono

Merck Serono est la division biopharmaceutique de Merck KGaA, société pharmaceutique et chimique basée à Darmstadt (Allemagne) opérant à l'échelle mondiale. Merck Serono, dont le siège est à Genève, découvre, développe, produit et commercialise des médicaments de prescription d'origine chimique et biologique dans des indications relevant de spécialistes. Aux États-Unis et au Canada, EMD Serono opère en tant que filiale juridiquement indépendante de Merck Serono.

Merck Serono met à la disposition des patients des médicaments phares dans les domaines de l'oncologie (Erbitux(R), cetuximab), de la sclérose en plaques (Rebif(R), interféron bêta-1a), de l'infertilité (Gonal-f(R), follitropine alfa), des troubles endocriniens et métaboliques (Saizen(R) et Serostim(R), somatropine), (Kuvan(R), dichlorhydrate de saproptérine), ainsi que dans les maladies cardiométaboliques (Glucophage(R), metformine), (Concor(R), bisoprolol), (Euthyrox(R), lévothyroxine). Tous ces médicaments ne sont pas disponibles sur tous les marchés.

Avec un budget annuel de plus d'un milliard d'euros consacré à la Recherche & Développement, Merck Serono a pour objectif de poursuivre la croissance de ses activités dans des domaines thérapeutiques spécialisés tels que les maladies neurodégénératives, l'oncologie, la fertilité et l'endocrinologie, ainsi que dans de nouveaux domaines susceptibles d'émerger de ses activités de R&D en rhumatologie.

A propos de Merck

Merck est un groupe pharmaceutique et chimique mondial, dont les ventes se sont élevées 7,7 milliards d'euros en 2009. Fort d'une histoire qui a commencé en 1668, Merck construit son avenir grâce à environ 40 000 employés répartis dans 64 pays. L'une des clés de sa réussite tient au sens de l'innovation de ses employés. Les activités de Merck sont chapeautées par la société Merck KGaA, dont le capital est détenu à hauteur d'environ 70% par la famille Merck et à hauteur d'environ 30% par des actionnaires extérieurs. L'ancienne filiale américaine Merck & Co. est totalement autonome depuis 1917, et n'a depuis plus aucun lien avec le groupe Merck.

Plus d'informations sur http://www.merckserono.com et http://www.merck.de

LA

SOURCE Merck Serono S A