Merck Serono célèbre le 50e anniversaire de Neurobion

21 Juin, 2012, 08:00 BST de Merck Serono S A

GENEVE, June 21, 2012 /PRNewswire/ --


  • Avec Neurobion® indiqué dans le traitement des carences en vitamines B1, B6 et B12, Merck Serono est un pionnier[1] dans le domaine des compléments multivitaminiques B
  • L'entreprise réitère son engagement en faveur du traitement des carences en vitamines B et de leurs manifestations cliniques.

Merck Serono, division du groupe Merck (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui que l'entreprise célèbre le 50e anniversaire de Neurobion®, l'un des premiers complexes de vitamines B au monde. A cette occasion, l'entreprise et ses filiales organiseront dans le monde entier des actions pédagogiques et des sessions d'informations destinées aux professionnels de santé pour attirer leur attention sur les principaux symptômes et effets indésirables liés à une insuffisance en vitamines B.

Les carences en vitamine B peuvent revêtir différents degrés de sévérité. Plusieurs situations, parmi lesquelles la poursuite d'un régime végétarien, le diabète ou l'alcoolisme chronique, peuvent en être à l'origine [2,3,4,5]. Une carence en ces vitamines peut exister pendant plusieurs années sans qu'elle soit détectée. Le diagnostic est souvent posé de façon fortuite, à l'occasion de la survenue de complications. Le dépistage précoce a pour but de prévenir les effets de la carence et ses complications à long-terme.

Plusieurs travaux de recherche ayant fait l'objet de publications soutiennent l'intérêt d'un complexe de vitamines B pour le traitement des différentes manifestations cliniques de la carence, notamment les neuropathies [6,7,8].

En fonction de la composition en vitamines B approuvée dans chaque pays, Neurobion® est indiqué dans le traitement des carences en vitamine B1, B6 ou B12. Dans plusieurs pays, certains des produits Neurobion® disponibles comprennent, en plus du complexe de vitamines B, du diclofénac (Dolo-Neurobion®), de la dexaméthasone (Dexa-Neurobion®) ou de la gabapentine (Gavindol®), et sont aussi indiqués dans le traitement des douleurs neuropathiques. Le laboratoire a l'intention de solliciter, dans plusieurs autres pays, l'enregistrement de ces complexes de vitamines B comportant un complément destiné à traiter dans le même temps la douleur.

Neurobion® est un complexe des trois vitamines B neurotropes essentielles, approuvé pour la première fois en Autriche en 1962, et aujourd'hui commercialisé dans plusieurs pays européens ainsi que sur d'autres marchés internationaux, à différents dosages, avec des compositions et des indications variées. Il est commercialisé aujourd'hui dans plus de
70 pays. En 2011, plus de 1,3 milliards d'unités du complexe de Vitamines B Merck Serono ont été injectées ou absorbés dans le monde[9].

"Les carences en vitamines B1, B6 et B12 et leurs manifestations cliniques peuvent affecter de façon importante la qualité de vie des patients," a déclaré Belén Garijo, Responsable des Opérations Globales de Merck Serono. "Pendant 50 ans, nous n'avons cessé de travailler pour développer la famille Neurobion® avec différentes formulations innovantes et une extension de gamme répondant aux besoins de nos patients, y compris ceux des pays émergents."

A titre d'exemple, Merck Serono a développé une seringue à double chambre qui permet une meilleure conservation et la résistance du produit à des températures extrêmes comme celles rencontrées dans certaines régions. La seringue à double chambre sera lancée dans le courant de l'année 2012 après obtention des autorisations nationales de mise sur le marché.

Tous les produits ne sont pas disponibles dans tous les pays et les indications approuvées varient d'un pays à un autre. Merci de vous référer aux informations de prescription approuvées dans votre pays.

Références :

[1]Dossier d'enregistrement de 1962 chez Merck KGaA.

[2]Stabler SP et al. Vitamin B12 deficiency as a worldwide Problem. Annu. Rev. Nutr. 2004; 24: 299-326.

[3] Hokin BD et al. Cyanocobalamin (vitamin B-12) status in Seventh-day Adventist ministers in Australia. American Journal of Clinical Nutrition 1999; 70: 576S- 578S.

[4] Cook CCH. Alcohol & Alcoholism 1998; 33 (4): 317-336.

[5] Adaikalakoteswari A et al. Disturbance of B-vitamin status in people with type 2 diabetes in Indonesia - Link to renal status, glycemic control and vascular inflammation. Diabetes Research and Clinical Practice 2012; 95 (3): 415-424.

[6]Lahoda and al., Therapeutic possibilities in polyneuropathies, Einhorn-Presse Verlag, Reinbeck, 1985: 57-64.

[7]Eckert and al., Therapy of neuropathies with a vitamin B combination. Symptomatic treatment of painful diseases of the peripheral nervous system with a combination preparation of thiamine, pyridoxine and cyanocobalamin, Fortschr. Med. 1992; 110(29): 544-548.

[8]Janka et al., The influence of Neurobion on temperature sensibility in patients with diabetic polyneuropathy, Int. Rietbrock N, ed. Pharmakologie und klinische Anwendung hochdosierter B-vitamine. Darmstadt: Steinkopff Verlag, 1991:87-97.

[9] Données IMS, 2011.

A propos du rôle des vitamines

La thiamine, ou vitamine B1, est nécessaire au métabolisme des glucides, des graisses et des protéines chez la plupart des organismes vivants (Stryer, 1988)[1]. La forme active de la thiamine, la thiamine di-phosphate, qui agit comme un co-facteur de plus de 24 enzymes, est nécessaire à plusieurs étapes du métabolisme intermédiaire, catabolique et anabolique, tel que le métabolisme intracellulaire du glucose (Frank et al., 2007). Dans toutes les cellules, la thiamine di-phosphate est essentielle pour la synthèse de l'ATP via le cycle de Krebs ; c'est également un modulateur de la neurotransmission et de la transmission neuro-musculaire (Bender, 1999, Beltramo et al., 2008). La plus connue des manifestations de la carence en thiamine est le béribéri, une maladie qui touche le système nerveux et le système cardiovasculaire. L'absence ou le déficit sévère en thiamine dans le régime alimentaire peut être à l'origine du syndrome de Wernicke-Korsakoff (également connu sous le nom de béribéri cérébral), un trouble neuropsychiatrique aigu caractérisé par une paralysie des mouvements oculaires, un nystagmus horizontal, de la fièvre, une ataxie, une démarche et une posture anormales et des troubles des fonctions mentales supérieures (Harper, 1979; Stryer 1988)[1]. Les aliments naturellement riches en thiamine sont la viande (en particulier la volaille et les viandes maigres de porc), le foie, les œufs, le poisson, les haricots, les pois, les noisettes, et le blé complet, tandis que les fruits, les légumes et les produits laitiers en contiennent très peu (Flodin, 1988)[1].

La vitamine B6 est une vitamine hydrosoluble impliquée dans de nombreux processus métaboliques. Le phosphate de pyridoxal (PLP) est la forme la plus active de vitamine B6 qui intervient comme co-enzyme dans plus de 180 réactions enzymatiques du métabolisme des acides aminés, des sucres et des acides gras (Percudani and Peracchi, 2009; Hellmann and Mooney, 2010). Historiquement, la carence en vitamine B6 était associée à la pellagre et à l'anémie, qui se manifestent dans les formes de carence les plus sévères. Les principales sources de vitamine B6 sont la viande, les produits à base de blé complet et les légumes[1].  

La vitamine B12 est une enzyme ubiquitaire impliquée dans des réactions enzymatiques intracellulaires importantes. Dans le sang, la transcobalamine transporte la vitamine B12 jusqu'aux cellules de l'organisme[1]. Au niveau de la membrane cellulaire, le complexe est internalisé (Quadros, 2009) et, après clivage enzymatique, la vitamine est finalement modifiée en méthylcobalamine (Chanarin, 1990)[1]. Avec l'acide folique, la méthylcobalamine joue le rôle de co-enzyme pour la méthionine synthétase qui catalyse la conversion de l'homocystéine en méthionine, nécessaire à la synthèse de la S-adénosylméthionine, un donneur universel pour presque 100 substrats différents, dont l'ADN, l'ARN, des hormones, des protéines et des lipides[1]. Les symptômes cliniques du déficit en vitamine B12 comprennent des signes neurologiques et hématologiques. Les symptômes neurologiques sont considérés comme une manifestation de la maladie; ils sont souvent présents en l'absence de tout signe hématologique patent. La vitamine B12 se trouve en abondance dans la viande, les produits laitiers, les fruits de mer et dans le foie, mais elle est absente dans les fruits et légumes[1].

[1] Vitamin in the prevention of human disease. Edited by W. Hermann and Rima Obeid. 2011

A propos de Neurobion[®]

Neurobion est une association de trois vitamines B (B1, B6 et B12) qui se présente sous la forme d'un comprimé pelliculé ou sous forme injectable.

Il s'agit d'un médicament délivré uniquement sur ordonnance et indiqué dans le traitement des carences en vitamine(s) B1, B6 et/ou B12. Dans certains pays, il est également indiqué dans le traitement des névrites et des névralgies (neuropathies), par exemple : névralgie essentielle du trijumeau, névralgie intercostale, ischialgie (douleur dans la région de la hanche), syndrome lombaire, syndrome cervical, syndrome épaule-main, névrite radiculaire due aux maladies dégénératives de la colonne vertébrale, paralysie faciale.

Contre-indications :

Hypersensibilité à l'une des substances actives ou à l'un des excipients du produit, Traitement chez l'enfant en raison des concentrations élevées en substances actives. Du fait de sa teneur en alcool benzylique, Neurobion ne doit pas être administré aux prématurés et aux nouveau-nés.

Mises en gardes spéciales et précautions d'emploi :

Dans la littérature, des neuropathies ont été décrites dans le cadre de traitement au long court (6-12 mois) à une posologie quotidienne supérieure à 50 mg de vitamine B6. Aussi, une surveillance régulière est recommandée chez les patients traités au long court.

Effets indésirables :

Réactions d'hypersensibilité telles que sueurs, tachycardie, et réactions cutanées avec démangeaisons et urticaire.  

Troubles gastro-intestinaux telles que nausées, vomissements, diarrhées et douleurs abdominales.

Pour la forme injectable : réactions au site d'injection.

Des cas isolés d'acné ou d'eczéma ont été rapportés après administration parentérale de doses importantes de vitamine B12.

Très rarement : Choc anaphylactique.

Pour obtenir des informations détaillées sur Dolo-Neurobion®, Dexa-Neurobion® et Gavindol®, merci de vous référer aux informations de prescription correspondantes, approuvées dans votre pays.

A propos de Merck Serono

Merck Serono est la division biopharmaceutique de Merck KGaA. Merck Serono, dont le siège social se trouve à Genève (Suisse), met à disposition dans 150 pays des produits de premier plan destinés aux patients souffrant de cancer, de sclérose en plaques, d'infertilité, de troubles endocriniens et métaboliques ou de maladies cardiovasculaires. Aux États-Unis et au Canada, EMD Serono opère en tant que filiale juridiquement indépendante de Merck Serono.

Merck Serono découvre, développe, produit et commercialise des médicaments de prescription, obtenus par synthèse chimique ou issus de la biotechnologie, dans des indications relevant de spécialistes médicaux. Nous avons pris l'engagement sur le long terme de développer de nouveaux traitements dans nos domaines thérapeutiques cibles que sont les maladies neurodégénératives, l'oncologie et la rhumatologie.

A propos de Merck

Merck est un groupe pharmaceutique et chimique mondial, dont les ventes se sont élevées à 10,3 milliards d'euros en 2011. Fort d'une histoire qui a commencé en 1668 et d'un avenir construit grâce à plus de 40 000 employés répartis dans 67 pays, l'une des clés de sa réussite tient au sens de l'innovation de ses employés. Les activités de Merck sont chapeautées par la société Merck KGaA, dont le capital est détenu à hauteur d'environ 70% par la famille Merck et à hauteur d'environ 30% par des actionnaires extérieurs. L'ancienne filiale américaine Merck & Co. est totalement autonome depuis 1917, et n'a depuis plus aucun lien avec le groupe Merck.

Pour plus d'informations, veuillez consulter les sites http://www.merckserono.com ou http://www.merckgroup.com

Merck Serono is a division of Merck.

LA

SOURCE Merck Serono S A