Mercuria participera au Fonds de crédits-carbone de l'IFC

03 Février , 2011, 06:36 GMT de Mercuria Energy Trading S.A.

GENÈVE, February 3, 2011 /PRNewswire/ --

- Fonds de 150 millions d'euros destiné à promouvoir une croissance économique ne portant pas atteinte au climat

- Mercuria en tant qu'investisseur phare

Mercuria participera en tant qu'investisseur phare à un nouveau Fonds de crédits-carbone lancé aujourd'hui par l'International Finance Corporation (Société financière internationale).

Ce nouveau fonds, d'une valeur s'élevant à 150 millions d'euros, constituera un instrument visant à acheter des crédits-carbone afin d'aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à développer les marchés du carbone et à augmenter l'accès au financement de projets destinés à promouvoir la croissance économique ne portant pas atteinte au climat. Mercuria Energy et Shell Trading se sont engagés en tant qu'investisseurs phares. L'IFC investira jusqu'à 15 millions d'euros dans son Fonds carbone Post-2012 et mobilisera la somme restante auprès de sociétés énergétiques et de services publics d'électricité européens.

Le fonds achètera à terme les Réductions d'émissions certifiées qui devraient être générées entre 2013 et 2020, soit à des projets financés directement par l'IFC, soit à des banques locales financées par l'IFC. Cela garantira à ces projets de pouvoir continuer à bénéficier de la finance carbone durant une période d'incertitude politique, à l'approche du terme de la première période d'engagement en vertu du Protocole de Kyoto, en 2012. Le fonds fournira un flux de rentrées << carbone >> de haute qualité à long terme et augmentera les options de financement des projets qui réduisent les émissions.

Andrei Marcu, Directeur des affaires règlementaires, de l'environnement et du changement climatique chez Mercuria Energy, a déclaré : << Investir aujourd'hui dans les réductions post-2012 traduit l'expression de la confiance de Mercuria concernant le rôle de plus en plus important des marchés du carbone vis-à-vis du changement climatique post-2012. Cela représente également une opportunité commerciale exceptionnelle. Nous sommes convaincus que cet investissement avec l'IFC nous apporte un partenaire robuste pour naviguer dans ces eaux inconnues. >>

Mohsen Khalil, Président mondial du Groupe commercial pour le climat de l'IFC, a ajouté : << Les investissements de l'IFC dans les marchés du carbone à une époque d'incertitude règlementaire constituent une étape importante qui permettra aux entreprises du secteur privé de continuer à développer des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Soutenir la finance carbone s'inscrit au coeur des efforts de l'IFC visant à aider le secteur privé à relever les défis du changement climatique et à exploiter les opportunités qu'il représente. >>

Slavko Preocanin, Président de Shell Energy Europe, a conclu : << Les marchés du carbone ont un rôle vital à jouer face au changement climatique. Shell soutient pleinement l'expansion continue de projets de Mécanismes de développement propre suite au terme de la période d'engagement de Kyoto, en 2012. Nous concentrons nos efforts sur la commercialisation de projets présentant des structures novatrices et permettant de réduire les gaz à effets de serre et d'atténuer les effets du changement climatique. >>

La lutte contre le changement climatique dans les pays en développement est une priorité stratégique pour l'IFC, qui prévoit de doubler ses investissements relatifs au climat à au moins 20% de ses engagements au cours des deux prochaines années. Les dépenses effectuées par les Services consultatifs de l'IFC pour la lutte contre le changement climatique devraient également doubler dans les mêmes proportions durant la même période.

À propos de Mercuria Energy Group Ltd.

Mercuria est un groupe international privé de sociétés actives dans un large éventail de marchés énergétiques mondiaux, comprenant le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés, le gaz naturel (y compris le GNL), l'électricité, le charbon, le biodiésel, les huiles végétales et les émissions de carbone. Le groupe est l'un des cinq négociants énergétiques indépendants les plus importants au monde et il possède une expertise de longue date dans ce secteur. Les opérations internationales de Mercuria sont réalisées par 28 bureaux à travers cinq continents. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site : http://www.mercuria.com.

À propos de l'IFC

L'IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement au service du secteur privé dans les pays en développement. Nous créons des opportunités permettant aux individus d'échapper à la pauvreté et d'améliorer leurs conditions de vie. Nous accomplissons cela en fournissant aux entreprises des financements visant à les aider à créer des emplois et à fournir des services essentiels, en mobilisant des capitaux auprès d'autres bailleurs de fonds et en proposant des services de conseil dans le but de promouvoir un développement durable. Durant la période d'incertitude économique actuelle, nos nouveaux investissements ont atteint le chiffre record de 18 milliards de dollars pour l'exercice financier 2010. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site : http://www.ifc.org.

À propos de Shell Trading

Les opérations de Shell Trading englobent la gamme complète d'activités de commerce et d'expédition du Groupe Shell. Affichant des volumes de transaction de près de 13 millions de barils équivalents pétrole par jour, répartis en pétrole brut, produits raffinés, gaz naturel, énergie électrique, charges d'alimentation et produits environnementaux, l'organisation dispose de compétences et d'une portée internationale lui permettant d'exploiter les opportunités commerciales qui sont inhérentes aux actifs de Shell et à sa position sur les marchés du monde entier. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site: http://www.shell.com

LA

SOURCE Mercuria Energy Trading S.A.