Michael Werner fait un don d'envergure à Paris

04 Juin, 2012, 12:30 BST de Musée de la Ville de Paris

PARIS, June 4, 2012 /PRNewswire/ --

Le légendaire collectionneur et marchand d'art Michael Werner a fait un don majeur de 130 œuvres de sa collection au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. Pour marquer ce don exceptionnel, une exposition des œuvres de la collection aura lieu au musée du 5 octobre 2012 au 3 mars 2013.

 

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120604/537276 )

Le don de Michael Werner inclut des œuvres de Marcel Broodthaers, James Lee Byars, Gaston Chaissac, André Derain, Otto Freundlich, Étienne-Martin, Robert Filliou, Antonius Höckelmann, Jörg Immendorff, Per Kirkeby, Wilhelm Lehmbruck, Markus Lüpertz, A.R. Penck, Bernard Réquichot, Niele Toroni et Don Van Vliet.

Ce don compte de nombreuses œuvres des artistes que Michael Werner a représentés au fil des années, ainsi qu'un groupe d'œuvres modernes d'artistes tels que Lehmbruck, Freundlich, Derain et d'autres. La sélection pour le don a été, en grande majorité, effectuée par le directeur du musée, Fabrice Hergott, qui a établi une liste des artistes et pièces qui, selon lui, étaient cruciaux pour le musée.

Représenté par des galeries à Berlin, Cologne, New York, ainsi qu'à Londres en automne, Michael Werner est l'un des galeristes les plus influents au monde et a travaillé avec certains des plus grands artistes du XXème siècle. En soutenant des artistes tels que Georg Baselitz, Markus Lüpertz, Jörg Immendorff et Sigmar Polke, il a contribué à faire reconnaître l'art allemand d'après-guerre à l'échelle internationale. Développée depuis les années 1960, sa collection documente ses activités sur une période de 50 ans.

S'auto-décrivant comme un «-anarchiste conservateur-», Michael Werner a ouvert sa première galerie, Werner and Katz, à Berlin en 1963 avec la première exposition de peintures de Georg Baselitz. Il a ouvert sa galerie à Cologne en 1967 et à New York en 1990. Werner a découvert et encouragé certains des artistes les plus importants de l'après-guerre tout au long de leur carrière, notamment Georg Baselitz, Marcel Broodthaers, James Lee Byars, Jörg Immendorff, Markus Lüpertz, Per Kirkeby A.R. Penck et Sigmar Polke. -

Sa détermination à soutenir les mêmes artistes pendant cinquante ans le démarque de ses contemporains et fait de lui une figure exceptionnelle dans le monde artistique. L'unicité de Werner est amplifiée par l'ampleur de ses intérêts artistiques historiques, qui s'étendent bien au-delà des artistes qui ont débuté grâce à lui pour inclure également Jean Arp, Jean Fautrier, Ernst Ludwig Kirchner, Yves Klein, Piero Manzoni, Francis Picabia, Kurt Schwitters. Les œuvres de tous ces derniers ont d'ailleurs été exposées dans la galerie. Outre ses intérêts déjà diversifiés à titre de galeriste, en tant que collectionneur, Werner possède un vaste assortiment d'œuvres, incluant de l'art tribal africain, des meubles allemands et français du dix-huitième siècle, de l'art khmer et d'anciens dessins de maîtres.

S'exprimant au sujet de son don, Michael Werner a déclaré : « C'est essentiellement un choix sentimental. C'est une visite de ce musée, très tôt dans ma carrière, qui a profondément changé ma compréhension et ma relation avec l'art. En 1962, Georg Baselitz et moi avons voyagé à Paris pour voir une exposition de Jean Fautrier au musée et cela a eu un sérieux impact émotionnel sur moi. L'exposition comptait de nombreuses peintures étranges et extraordinaires et l'atmosphère du salon était universelle. J'étais très ému. Même si je travaillais dans une galerie depuis déjà plusieurs années à ce moment-là, je n'avais jamais été aussi touché par l'art. C'est cette exposition qui m'a réellement poussé à entrer dans le monde artistique et a défini ma voie. Je ne suis pas un homme religieux, mais cela ressemblait à une conversion religieuse. »

Fabrice Hergott, directeur du Musée d'Art Moderne de la Ville, a déclaré : « Le don de Michael Werner représente l'enrichissement le plus significatif de la collection du musée depuis le legs du Dr. Maurice Girardin en 1953, conduisant à la création de l'institution ».

Michael Werner ouvrira une nouvelle galerie à Londres en octobre 2012 avec de nouvelles œuvres de Peter Doig

 

Contacts pour la presse:

Erica Bolton
Bolton & Quinn Ltd
Mobile : +44(0)7711-698-186
E-mail : erica@boltonquinn.com

Maud Ohana
Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
Tél. : +33-1-53-67-40-51
E-mail : maud.ohana@paris.fr

Roya Nasser
Roya Nasser Communication
Mobile : +33(0)6-24-97-72-29
E-mail : rn@royanasser.com

LA

SOURCE Musée de la Ville de Paris