Microsoft va récompenser les informateurs du virus Sasser

08 Juillet, 2005, 21:14 BST de Microsoft Corp.

LONDRES, July 8 /PRNewswire/ --

- Le créateur du virus Sasser jugé coupable aujourd'hui par un tribunal allemand

Microsoft Corp. (Nasdaq : MSFT) a annoncé aujourd'hui que les deux personnes qui ont aidé à identifier le créateur du célèbre virus Sasser en 2004 vont se partager une récompense de 250 000 dollars US. Arrêté en mai 2004, le créateur du virus a été jugé coupable par un tribunal siégeant à Verden en Allemagne. La sentence est d'un an et neuf mois avec sursis et de 30 heures de service communautaire.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20000822/MSFTLOGO)

Conçu pour s'attaquer au système d'exploitation Windows(R) de Microsoft(R), le virus Sasser a infecté des ordinateurs dans le monde entier, causant une panne et un redémarrage du système. Quand le virus a été lancé en mai 2004, Microsoft a rapidement pris des dispositions pour protéger ses clients. Moins de 48 heures après l'apparition du virus, Microsoft distribuait gratuitement un logiciel de nettoyage et d'éradication automatique de Sasser des ordinateurs infectés. Malgré cela, Sasser est devenu un malicieux élément de code destructeur et s'est beaucoup répandu. À partir de ce moment-là, Microsoft a collaboré avec les autorités légales, leur communiquant des informations qui ont abouti à une arrestation dans cette affaire. L'auteur du virus a été arrêté par la police allemande sept jours seulement après le lancement de l'attaque. De plus amples renseignements sur cette affaire sont disponibles à http://www.microsoft.com/presspass/press/2004/may04/05-08sassertelepr.mspx

<< Nous sommes heureux que le créateur du virus Sasser ait admis sa responsabilité pour les dégâts qu'il a causés et que sa culpabilité ait été reconnue >>, a déclaré Nancy Anderson, vice-présidente et avocate-conseil adjointe chez Microsoft. << Notre collaboration avec les autorités légales a été pour nous une expérience positive et importante. Nous sommes heureux de remettre une récompense en espèces aux personnes qui ont fourni des renseignements crédibles et qui ont aidé la police allemande à résoudre cette affaire. >>

Pour remettre la récompense, Microsoft puisera dans son programme de récompense antivirus, une initiative que la compagnie a créée avec Interpol, le Bureau fédéral des Investigations et les Services secrets américains en novembre 2003 afin de dissuader les cybercriminels et d'inciter le public à aider à identifier les responsables d'attaques par virus ou vers. La récompense est remise aux informateurs qui ne sont pas impliqués dans l'activité criminelle et qui fournissent aux agences chargées de l'application de la loi des renseignements crédibles permettant des arrestations et des condamnations.

<< Le virus Sasser est un exemple de plus de la vitesse avec laquelle quelques lignes de code malicieux peuvent se répandre par-delà les frontières et des dégâts que ce code peut causer aux entreprises et au public en général >>, a ajouté David Gork, directeur des infractions spécialisées chez Interpol. << Les agences chargées de l'application de la loi doivent continuer à collaborer avec les entreprises privées pour résoudre ce type d'infractions. >>

<< Les agences chargées de l'application de la loi mènent très vigoureusement et sérieusement les enquêtes portant sur des cyber infractions telles que le virus Sasser >>, a expliqué Brian Nagel, directeur assistant des Services secrets américains. << La collaboration des entreprises, notamment celle de Microsoft et du programme de récompense antivirus, aide énormément à résoudre ces affaires de manière efficace et rapide. >>

<< Une infraction Internet telle que celle qui a abouti à cette condamnation en Allemagne aujourd'hui, ne tient compte d'aucunes frontières ni limites >>, a précisé Louis M. Reigel, directeur assistant de la Cyber division du FBI. << Il est essentiel que ceux qui sont chargés de l'application de la loi et les entreprises privées continuent à collaborer par-delà les frontières pour résoudre ces problèmes. >>

<< Chez Microsoft, tout en continuant nos efforts pour sécuriser davantage notre technologie et tout en apprenant aux utilisateurs à se protéger eux-mêmes, nous restons déterminés à collaborer étroitement avec les autorités et les agences chargées de l'application de la loi partout dans le monde afin de mettre un frein à tout comportement illégal >>, a conclu Anderson.

Le programme de récompense n'est que l'une de plusieurs méthodes adoptées par Microsoft pour mieux protéger les consommateurs et les entreprises. En plus de ce programme de récompense, Microsoft se concentre sur cinq domaines clés :

    
    - Les innovations techniques susceptibles de rendre les ordinateurs plus
      résistants aux menaces et de permettre d'isoler les virus et les vers.
    - Perfectionnement de l'ingénierie et de la qualité du code.
    - Progrès logiciels et matériels en vue de meilleurs contrôles
      d'authentification, d'autorisation et d'accès.
    - Améliorations permettant aux consommateurs de mettre à jour leurs
      ordinateurs et leurs réseaux quand une nouvelle version de sécurisation 
      est disponible.
    - Des conseils normatifs fournis aux clients concernant la sécurisation
      des ordinateurs et des réseaux.

Des renseignements sur la coopération entre Microsoft et Interpol dans le cadre du programme de récompense antivirus sont disponibles à

http://www.interpol.int/public/icpo/pressreleases/pr2003/pr200331.asp.

Créée en 1975, la compagnie Microsoft (Nasdaq : MSFT) est le chef de file mondial en matière de logiciels, de services et de solutions qui aident les personnes et les entreprises à réaliser leur plein potentiel.

Microsoft et Windows sont soit des marques déposées ou des marques commerciales de Microsoft Corp. aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Les noms des compagnies et produits mentionnés dans ce communiqué peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.

Site Web : http://www.microsoft.com

LA

SOURCE Microsoft Corp.