MM. Kwasniewski et Cox désignés pour surveiller le procès en appel de Mme Tymoshenko dans l'espoir de rétablir les relations entre l'UE et l'Ukraine

07 Juin, 2012, 21:24 BST de Ukraine Foreign Affairs

BRUXELLES, June 7, 2012 /PRNewswire/ --

Le Président du Parlement européen, Martin Schulz, a annoncé mercredi que l'ancien Président polonais, Aleksander Kwasniewski, et l'ex-président du Parlement européen, Pat Cox, surveilleront la prochaine procédure judiciaire de Ioulia Tymoshenko.

En janvier, les avocats de la défense de l'ancienne Premier ministre ukrainienne ont fait appel de sa peine de 7 ans de prison pour abus de pouvoir après avoir conclu un contrat de gaz controversé avec le Président russe Vladimir Poutine en 2009. Ce contrat a en effet été considéré comme nuisible à l'intérêt national de l'Ukraine et désastreux pour son économie par la plupart des observateurs internes et externes au pays.

« Je suis ravi que Pat Cox et Aleksander Kwasniewski aient accepté ma proposition de se rendre en Ukraine afin de surveiller les procédures judiciaires impliquant Mme Tymoshenko au nom du Parlement européen », a affirmé M. Schulz dans une déclaration.

« M. Cox et M. Kwasniewski sont des personnalités jouissant d'une haute réputation internationale. Leur excellent palmarès en termes de politique étrangère et nationale force le respect. Ils bénéficient d'un vaste soutien de la part de l'ensemble des forces politiques au sein du Parlement européen. »

M. Cox, homme politique irlandais et ancien Président du Parlement européen en 2002, est connu pour son soutien à l'élargissement de l'UE. M. Kwasniewski, qui a été Président de la Pologne de 1995 à 2005, entretient de bonnes relations avec les hommes politiques ukrainiens.

L'annonce devrait mettre un terme aux allégations de persécution politique par le gouvernement ukrainien et pourrait redynamiser les relations qui sont actuellement au point mort entre l'Ukraine et l'UE.

« J'espère que leur mission marquera une avancée qui aidera l'Ukraine à résoudre le problème concernant l'État de droit et l'indépendance du corps judiciaire », a affirmé M. Schulz, avant de poursuivre : « J'espère que cela contribuera à rétablir la confiance mutuelle dans les relations entre l'UE et l'Ukraine. »

M. Schulz a par ailleurs souligné que MM. Cox et Kwasniewski auraient un accès complet aux documents relatifs à l'affaire et pourraient rencontrer les avocats, les procureurs et les autres fonctionnaires concernés. Le Parlement européen apportera une assistance logistique et juridique complète.

Les surveillants sont attendus à Kiev la semaine prochaine pour rencontrer le Premier ministre Mykola Azarov et la famille de Mme Tymoshenko.

L'appel sera entendu le 26 juin.

LA

SOURCE Ukraine Foreign Affairs