Nagoya va ouvrir un centre historique et culturel

20 Octobre, 2004, 19:24 BST de Greenification & Public Works Bureau, City of Nagoya

NAGOYA, Japon, October 20 /PRNewswire/ --

- Le jardin, la bibliothèque et le musée constituent une fenêtre unique sur la période japonaise Edo

Les visiteurs de Nagoya pourront bientôt se rendre compte de ce qu'était la vie au Japon il y a trois cents ans. La ville va en effet inaugurer officiellement un centre historique et culturel consacré à la culture des familles samouraïs durant la période Edo.

Le Tokugawaen, un jardin japonais qui s'étend sur 5,5 hectares, inclut également la bibliothèque Hosa et le musée d'art Tokugawa. L'endroit est situé à cinq kilomètres au nord-est de Nagoya station, près de Ozone station sur les lignes de chemins de fer JR et Meitetsu Seto et la ligne de métro Meijo.

Une cérémonie d'ouverture, prévue pour le mardi 2 novembre, soulignera l'achèvement officiel du vaste réaménagement commencé à l'automne 2001 afin de créer un site unique consacré exclusivement à la culture, à l'art et à la connaissance de la période Edo du Japon, qui s'est étalée de 1603 à 1868.

Le maire de la ville de Nagoya, Takehisa Matsubara, a déclaré : << L'Exposition universelle de Nagoya qui se déroulera à compter de mars 2005, devrait, je l'espère, attirer des visiteurs d'outre-mer et de partout au Japon qui profiteront de l'occasion pour s'immerger dans la culture prémoderne des samouraïs au Tokugawaen et à la bibliothèque Hosa. >>

Le Tokugawaen présente toutes les caractéristiques du jardin typique d'un daïmio (seigneur féodal) de la période Edo. Un ruisseau y coule doucement, se déverse dans une chute, traverse les vallées et se termine dans un étang symbolisant la mer. Le jardin exprime toute la substance et la beauté du paysage japonais tout au long des quatre saisons.

En son centre se trouve la bibliothèque Hosa où est préservée l'ancienne collection de la famille Owari Tokugawa, qui entretenait des liens étroits avec le shogounat Tokugawa. La bibliothèque Hosa contient plus de 110 000 livres et documents et constitue un véritable trésor de l'histoire du Japon. La collection comprend également d'anciennes peintures sur rouleau qui seront déployées dans les nouvelles salles d'exposition agrandies.

Le Musée d'art Tokugawa, qui se classe troisième parmi les musées d'art japonais privés pour son ancienneté, abrite le vaste patrimoine de famille Owari, y compris des segments de la peinture sur rouleau du XIIe siècle du << Dit du Genji >>.

Les visiteurs peuvent admirer le décor du jardin de Tokugawaen en mangeant au restaurant de cuisine japonaise et française ou acheter des souvenirs des samouraïs à la boutique. Il sera en outre possible d'organiser des réceptions internationales dans le grand hall d'entrée nouvellement construit.

Site Web : http://www.city.nagoya.jp/english/tokugawa/t_keikaku.htm

LA

SOURCE Greenification & Public Works Bureau, City of Nagoya