nanoFlowcell AG projette de construire « QUANT City » en Suisse

09 Octobre, 2015, 08:00 BST de nanoFlowcell AG

SCHAAN, Liechtenstein, et TENERO, Switzerland, October 9, 2015 /PRNewswire/ --

Un nouveau centre de recherche et de développement de la technologie de pile à combustible fluide prévu à Tenero dans le canton de Ticino

  • La construction débutera début 2016, et la finalisation se fera en 2018
  • Jusqu'à 200 nouveaux emplois pour des ingénieurs, des chercheurs et des juristes
  • Développement de nouvelles applications pour la nanoFlowcell®
  • Production en petite série de la QUANT avec un design modulaire

Les plans de nanoFlowcell AG pour 2016 incluent la construction d'un centre de recherche et de développement d'avant-garde baptisé « QUANT City » à Tenero, dans le canton suisse de Ticino. Sur une surface de 25 000 m², les activités à QUANT City seront consacrées à la recherche et au développement approfondi de la technologie de pile à combustible fluide et aux tests de nouvelles applications pour la nanoFlowcell®, dans laquelle, pour l'expliquer simplement, deux fluides ioniques génèrent de l'électricité par l'intermédiaire d'un processus chimique. Sous réserve de la signature du contrat pour l'achat du site, la finalisation est prévue pour 2018. Entre 150 et 200 nouveaux emplois devraient être créés sur le site de Ticino pour des ingénieurs, des chercheurs et des juristes, des emplois qui créeront ou préserveront indirectement environ 2 500 autres emplois pour les fournisseurs et fournisseurs de service dans la région de Ticino.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20151007/274951 )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20151007/274952 )

Avec ces installations de recherche, de développement et de production de pointe, nanoFlowcell AG compte progresser dans les nombreuses utilisations possibles de la nanoFlowcell® dans l'industrie et par les consommateurs. Depuis des développements approfondis dans le secteur automobile jusqu'à une utilisation en temps que système énergétique pour les bâtiments et des applications dans les transports, l'aérospatiale et le trafic ferroviaire, les chercheurs et les développeurs de QUANT City envisageront des applications rentables et écologiquement fiables, et ils les transféreront dans le domaine pratique.

Nunzio La Vecchia, directeur technique de nanoFlowcell AG, est motivé et optimiste pour l'avenir : « Avec la nanoFlowcell®, nous avons le potentiel de créer les technologies énergétiques les plus innovantes, durables et permantentes au monde. Il s'agit d'une technologie qui a de nombreuses applications et que nous continuerons de développer à QUANT City en comptant la rendre prête à la commercialisation. Afin de nous concentrer sur le maintien de notre avance actuelle dans la recherche, QUANT City nous apportera une infrastructure possédant les exigences techniques et scientifiques nécessaires à notre succès. »

La finalisation du centre de recherche et de développement de QUANT City, qui se trouve à la fois en ligne avec l'utilisation des terrains et les plans régionaux de développement, est prévue pour la mi-2018. La municipalité de Tenero-Contra est aussi intéressée par le projet de construction.  L'opérateur sera la société nouvellement créée nanoResearch SA, une filiale en propriété exclusive de nanoFlowcell AG.

nanoResearch SA    

nanoResearch SA aura la responsabilité de la recherche et du développement. Outre le développement intensif approfondi de la nanoFlowcell®, les tâches de la société, fondée en novembre 2014, comprendront aussi la vente du brevet et des droits de licence de la technologie nanoFlowcell. Pour cette raison, des agents de brevets internationaux et des juristes travailleront aussi à QUANT City.

Utilisation de la réalité virtuelle pour atteindre l'objectif    

La réalité virtuelle sera au cœur du travail de recherche effectué à QUANT City. Afin de continuer dans ce lieu une combinaison de recherche et de développement, nanoFlowcell AG déménagera son laboratoire « nanoFlowcell DigiLab » existant de Zürich à Tenero. Un rôle crucial du principe de réalité virtuelle est joué par la représentation graphique de la réalité et de ses caractéristiques physiques et chimiques dans un environnement interactif et virtuel.  Cela impliquera l'installation, la représentation et l'évaluation en temps réel de résultats pris en charge par ordinateur à partir des activités de recherche et de développement. Des logiciels de pointe d'animation et de simulation en 3D seront utilisés à cette fin.

Avec l'aide la réalité virtuelle, il devrait aussi être possible de progresser dans le redimensionnement de la nanoFlowcell® pour différentes applications. « Comme la nanoFlowcell® ne contient pas de pièces mobiles, il n'existe en théorie aucune limite pour le redimensionnement de ce système énergétique. Nous pouvons être petits, mais nous pouvons aussi être gros. Et c'est ce qui sera simulé, recherché et testé dans nos recherches avec la réalité virtuelle », explique le directeur technique Nunzio La Vecchia.

Une production en petite série de la voiture de sport QUANT avec un design modulaire    

L'équipe de Nunzio La Vecchia travaille actuellement d'arrache-pied à obtenir l'autorisation de production en série de la QUANT F avec la nanoFlowcell®, dont le modèle précédent, la QUANT E, a déjà été approuvé par TÜV en Allemagne pour une utilisation en Allemagne et en Europe.  Dès que les critères de production en série seront réunis, la nouvelle QUANT sera produite en petite série à QUANT City.

Une conception modulaire de la QUANT sera produite ici, ce qui signifie que les pièces terminées telles que le châssis, les essieus, les systèmes embarqués ainsi que les pièces du moteur et des vitesses seront livrées préfabriquées à QUANT City et y seront assemblées de manière finale.

« Nous avons choisi une production en petite série à Tenero afin de pouvoir procéder efficacement et parallèlement au développement progressif de la nanoFlowcell® dans le secteur automobile. Ce type de production ne peut être que bénéfique pour l'environnement », déclare Nunzio La Vecchia.

Académie QUANT    

En tant que centre de développement futur de la technologie de pile à combustible fluide, nanoFlowcell AG à QUANT City aura aussi à l'avenir la responsabilité des tâches scientifiques. Outre la recherche fondamentale, la recherche et l'enseignement concernant les piles à combustible fluide seront aussi un aspect fixe de QUANT City via des collaborations avec des universités, des instituts et autres établissements scientifiques. L'« Académie QUANT » sera créée dans ce but, et elle combinera tous les domaines de recherche et de développement au sein du groupe de la société nanoFlowcell AG. Des travaux scientifiques tels que des dissertations de diplômes et des thèses de doctorat sur la technologie des piles à combustible fluide, ainsi que sur les fluides ioniques en tant que sources d'énergie pour l'avenir, peuvent et seront dans le futur réalisés à QUANT City au sein de l'Académie QUANT. Pour cela, nanoResearch SA proposera non seulement ses locaux mais aussi les critères techniques et scientifiques. Les scientifiques, ingénieurs et thésards potentiels auront donc l'occasion d'apprendre et d'effectuer des recherches auprès de personnalités éminentes des domaines de la recherche et de l'enseignement, et d'obtenir une expérience pratique dans le secteur.

Le conseil municipal de Tenero à propos du projet de construction de QUANT City prévu à Ticino :    

« Nous avons suivi depuis 2010, et donc depuis le tout début, le développement de QUANT City avec grand intérêt. En juin, nous avons en plus consulté les plans pour établir des installations de production et de recherche à Tenero pour les véhicules Quant. En accord avec le planning approuvé, le conseil municipal de Tenero soutient sans réserve ce développement sur le site de l'ancienne usine de papier, particulièrement alors que le projet de QUANT City consiste aussi à rester en harmonie avec les intérêts régionaux pour le futur développement de Tenero. »

À propos de nanoFlowcell AG   

nanoFlowcell AG, créée fin 2013, est une société innovante de recherche et de développement. Au cœur des recherches menées par nanoFLOWCELL AG se trouvent le développement avancé d'une technologie de propulsion et la classification de la technologie des piles à combustible fluide. Suite à l'autorisation du ministère des transports par SGS TÜV Saar en juillet 2014 et le permis de conduire associé pour l'Allemagne et l'Europe, nanoFlowcell AG a lancé sur les routes le premier véhicule à propulsion par piles à combustible fluide, la QUANT E. La prochaine étape pour l'entreprise sera l'autorisation pour la production en série de la QUANT F et le développement avancé d'autres utilisations de la nanoFlowcell® dans d'autres industries et secteurs commerciaux. Dans ce but, deux filiales en propriété exclusive de nanoFlowcell AG ont été créées en 2014, nanoProduction GmbH à Waldshut, en Allemagne, et nanoResearch SA, en Suisse.

Contact auprès des médias

L'équipe journalistique de nanoFlowcell AG se fera un plaisir de répondre à toutes questions, et elle peut être contactée à l'adresse :

Hill+Knowlton Strategies GmbH 
Ernst Primosch, PDG
Darmstädter Landstr. 112
60598 Francfort, Allemagne 

presse@nanoflowcell.com
Tél. : +49-69-97362-38


LA

SOURCE nanoFlowcell AG