NanoLock conclut un accord de licence relatif à un additif breveté pour l'atténuation de la résistance antimicrobienne

21 Juillet, 2015, 10:27 BST de NanoLock Ltd

HERZLIYA, Israel, July 21, 2015 /PRNewswire/ --

NanoLock Ltd. a conclu cette semaine un accord de licence avec Hadasit Medical Research Services & Development Ltd. (Jérusalem, Israël), le centre médical Hadassah de Jérusalem à Ein-Kerem et Yissum Research Development Company of the Hebrew University of Jerusalem Ltd.  Cet accord concède à NanoLock les brevets sous licence, les demandes de brevets et le savoir-faire relatif aux nanoparticules anti-biofilm pour appareils médicaux et consommables de santé atténuant la résistance antimicrobienne (RAM).

NanoLock, une jeune entreprise, a développé un additif nano-polymère propriétaire qui protège contre toute infection microbienne en transformant des appareils réguliers implantables et non-implantables en plateformes résistantes au biofilm. Ces propriétés anti-biofilm réduisent ou éliminent l'infection associée à l'appareil ou à l'implant, améliorent les résultats cliniques et augmentent la longévité de l'appareil. Les caractéristiques uniques de cet additif nano-polymère sont qu'il s'active uniquement au moment du contact, et qu'il ne fuit ni ne se dissout dans le milieu environnant. Cela le rend entièrement sûr pour les patients et, encore plus important, les propriétés anti-biofilm de l'appareil sont préservées indéfiniment.

La résistance antimicrobienne (RAM) est considérée comme l'enjeu le plus urgent et le plus important de tous les domaines médicaux. Le Dr K. Fukuda, sous-directeur général pour la sécurité sanitaire à l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), a déclaré : « À moins que nous ne prenions des mesures significatives pour améliorer les efforts de prévention des infections… les implications seront dévastatrices. »[1]

D'après les estimations des NIH (National Institutes of Health), « les maladies infectieuses sont la deuxième cause de décès dans le monde, avec plus de 13 millions de décès par an (principalement attribuables à des bactéries). Plus de 60 % des infections microbiennes se développent avec l'implication de biofilms. »

Le professeur Ervin Weiss, inventeur et l'un des développeurs de la technologie d'additif nano-polymère, a ajouté : « L'additif nano-polymère possède un vaste spectre d'effet antibactérien. Il tue les bactéries à Gram positif et à Gram négatif, ainsi que les espèces de Candida… Je suis convaincu que l'additif nano-polymère, qui ne contient pas de toxines ni de métaux lourds, va révolutionner le secteur des appareils médicaux. »    

NanoLock a été fondée par le professeur Ervin Weiss (directeur de la faculté de médecine dentaire de l'université de Tel Aviv) et le Dr Julia Rothman.

[1] Rapport sur les progrès de la Transatlantic Taskforce on Antimicrobial Resistance  - mai 2014, recommandations pour une future collaboration entre les États-Unis et l'UE

http://www.cdc.gov/drugresistance/pdf/tatfar-progress_report_2014.pdf.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :
Dr Julia Rothman
drrothmanjulia@gmail.com
+972-54-5250676

LA

SOURCE NanoLock Ltd