Neurimmune franchit une étape importante du développement avec le lancement des essais cliniques mondiaux de phase III portant sur l'aducanumab destiné au stade précoce de la maladie d'Alzheimer

08 Septembre, 2015, 12:56 BST de Neurimmune

SCHLIEREN, Switzerland, September 8, 2015 /PRNewswire/ --

Neurimmune a annoncé aujourd'hui l'inscription du premier patient dans le programme mondial de phase III portant sur le traitement expérimental Aducanumab. Le programme de phase III, dirigé par le partenire de Neurimmune, Biogen, comprend les études contrôlées contre placebo, ENGAGE et EMERGE, conçues pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'aducanumab dans le ralentissement de la déficience cognitive et la progression du handicap chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer au stade précoce. Le début des études mondiales de phase III a déclenché un paiement d'étape de 60 millions US$ à l'attention de Neurimmune, dans le cadre d'un développement collaboratif et d'un accord de licence initiés avec Biogen en 2007.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150907/264107 )

« Le début des études de phase III consacrées à l'aducanumab et concernant la maladie d'Alzheimer au stade précoce marque une étape majeure dans le développement de notre société et valide la capacité de la plate-forme technologique RTM de Neurimmune pour la génération d'anticorps humains expérimentaux dans l'une des maladies humaines les plus difficiles à traiter », a déclaré le Professeur Roger M Nitsch, MD, co-fondateur et président de Neurimmune. « Nous nous réjouissons de l'important progrès réalisé dans le développement de l'aducanumab et de l'opportunité de déterminer systématiquement ses effets sur le ralentissement de la détérioration de la fonction cérébrale dans la maladie d'Alzheimer au stade précoce. La progression constante de notre collaboration réussie avec Biogen, un leader mondial dans le domaine des thérapies innovantes pour les maladies du cerveau, est extrêmement satisfaisante. »

Les études ENGAGE et EMERGE évalueront l'efficacité et l'innocuité de l'aducanumab chez approximativement 2 700 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer au stade précoce. Les études sont identiques en ce qui concerne les critères de conception et d'éligibilité. Chaque étude sera menée dans plus de 20 pays en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Pour plus d'informations sur les études de Phase III, y compris des renseignements sur la participation, rendez-vous sur http://www.clinicaltrials.gov  (NCT02477800, NCT02484547).

À propos d'Aducanumab   

Aducanumab est un composé expérimental en cours de développement pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. Aducanumab est un anticorps monoclonal recombinant humain dérivé d'une bibliothèque anonymisée de cellules B recueillies auprès de sujets sains âgés sans signe de déficience cognitive, et de sujets âgés présentant une déficience cognitive avec une détérioration cognitive anormalement lente, à l'aide de la plateforme technologique exclusive Reverse Translational Medicine (RTM) de Neurimmune. La plateforme technologique RTM permet la génération d'anticorps humains monoclonaux recombinants dotés de propriétés thérapeutiques uniques.

L'aducanumab cible les formes agrégées de bêta-amyloïde, incluant les oligomères solubles et les fibrilles insolubles composant les plaques amyloïdes présentes dans le cerveau de patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Les données cliniques de la phase intermédiaire Ib ont démontré que l'aducanumab réduisait l'amyloïde du cerveau des patients aux premiers stades de la maladie d'Alzeimer, et ce proportionnellement à la dose administrée et en fonction du temps. Les études mondiales de phase III ENGAGE et EMERGE sont conçues principalement pour déterminer l'effet de l'aducanumab sur le fonctionnement du cerveau dans la maladie d'Alzheimer au stade précoce.

Neurimmune a octroyé les droits de licence pour l'aducanumab à Biogen en vertu d'un contrat de licence et de développement collaboratif en 2007.

À propos de Neurimmune   

Neurimmune est une société biopharmaceutique qui se consacre au développement de classes uniques d'anticorps thérapeutiques humains pour le traitement et la prévention de maladies humaines importantes avec de forts besoins médicaux non satisfaits. Créée en 2006 en tant que spin-off de l'Université de Zurich, en Suisse, Neurimmune est rapidement devenue un leader dans le domaine des anticorps monoclonaux thérapeutiques humains recombinants. Neurimmune est l'une des rares start-ups biotechnologiques dotées de la capacité de fonctionner sans le besoin de financement par capital-risque et, au cours de ses 9 premières années, elle a réussi à financer durablement ses activités en obtenant d'importants paiements d'étapes et des financements de recherche pour ses programmes. Neurimmune poursuit un modèle d'octroi de licence avec ses programmes d'anticorps monoclonaux humains candidats et se consacre à établir des collaborations fructueuses avec les leaders mondiaux de l'industrie biopharmaceutique.

Les projets en cours de Neurimmune portent sur des candidats-médicaments à fort potentiel biopharmaceutique, tant au stade de développement préclinique que clinique. Ces anticorps thérapeutiques sont conçus pour cibler sélectivement des épitopes protéiques liés à la maladie, ainsi que des conformations cibles spécifiques. Les exemples incluent les formes mal repliées ou modifiées après traduction des protéines associées à la maladie, telles que des amyloïdes et des enchevêtrements neurofibrillaires dans la maladie d'Alzheimer, ainsi que les conformations physiologiques des épitopes fonctionnels impliqués dans l'activité des enzymes liées à une maladie grave.

 

LA

SOURCE Neurimmune