Noël : la trêve de l'infidélité

15 Décembre , 2015, 07:40 GMT de Gleeden.com

PARIS, December 15, 2015 /PRNewswire/ --

La période de noël peut sembler peu propice aux relations extra-conjugales. Et pourtant, à en croire les 8 000 membres interrogés par le site Gleeden.com, il n'en serait rien. Décryptage. 

Selon l'étude menée par le site de rencontres extra-conjugales aux 2,8 millions de membres, 69% des infidèles restent en contact avec leur amant pendant les fêtes de fin d'année. On pourrait pourtant croire le contraire : alibis difficile à trouver, état d'esprit plus familial, difficultés à trouver du temps pour se retrouver… tant de critères qui rendent l'infidélité assez compliquée. Mais c'est sans compter la détermination de certains.

Concernant les moyens de communication utilisés par les infidèles pour rester en contact, la majorité d'entre eux (41%) déclarent trouver des excuses pour parvenir à se voir (course de noël, urgence au travail etc…). D'autres (32%) disent utiliser essentiellement le téléphone. 20% des membres interrogés utilisent l'application mobile Gleeden pour garder contact tout en restant discret.

Enfin, 7% s'envoient des photos sexy pour maintenir le désir. Eh oui, le flirt 2.0 a le vent en poupe.

En revanche, les amants sont peu nombreux à s'offrir un cadeau de noël. Trop grosse prise de risque ? Culpabilité ?

Les hommes sont en tout cas légèrement plus nombreux que les femmes à accorder une délicate attention à leur amante (46%). De leur côté, seules quatre femmes sur dix incluent leur amant dans leur liste de cadeaux de noël (38%).

Concernant le budget en revanche, la gent féminine se montre légèrement plus généreuse. En effet, 62% des femmes interrogées accordent un budget plus important à leur amant qu'à leur conjoint, contre 58% des hommes.

Les amants semblent donc avoir du mal à se séparer pendant ces fêtes de fin d'année. Certains prennent même le temps de s'offrir un cadeau de noël. Quant à ceux qui s'éloignent un peu pendant cette période, ce n'est qu'avec la bonne résolution de mieux se retrouver ! 

Pour lire cet article dans son intégralité, rendez-vous ici (link to the press release longer version : https://www.gleeden.com/pub/cp/html/2015/151210_noel_fr.html)

*Sondage en ligne Gleeden.com, mené du 7 au 11 décembre 2015 auprès de 8 022 membres européens hommes et femmes ayant déclaré avoir été infidèles au moins une fois l'année passée. 


LA

SOURCE Gleeden.com