Nourrir l'Afrique à une époque de changement climatique - un défi majeur pour le développement à l'heure actuelle, affirme M. Kofi A. Annan

05 Novembre, 2010, 00:03 GMT de AGRA

LA HAYE, Pays-Bas, November 5, 2010 /PRNewswire/ --

Dans un discours liminaire prononcé aujourd'hui, l'ancien Secrétaire général des Nations unies et président de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), M. Kofi A. Annan fait valoir que nourrir l'Afrique à une époque de changement climatique est en ce moment, l'un des défis majeurs pour le développement.

S'exprimant lors de la Conférence mondiale sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique à La Haye le jeudi 4 novembre, M. Annan :

    
    -- Mettra en évidence le fait que l'Afrique est confrontée à une
       convergence exceptionnelle de problèmes en étant le seul continent qui
       ne parvient pas à produire suffisamment de nourriture pour satisfaire
       ses propres besoins, et celui qui est le plus exposé aux menaces des
       changements climatiques.
    -- Lancera un appel à un investissement accru dans l'agriculture
       africaine pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition,
       réduire la pauvreté et combattre les changements climatiques,
       soulignant que chaque << dollar pour le développement >> dépensé pour
       l'agriculture en Afrique est deux à trois fois plus efficace pour
       réduire la pauvreté que de l'argent dépensé dans d'autres moyens de
       développement.
    -- Fera remarquer que << nos espoirs d'un monde plus juste, plus prospère
       et pacifique >> dépendent de la résolution des problèmes liés à la
       sécurité alimentaire et aux changements climatiques.

M. Annan expliquera : << Nourrir l'Afrique, à une époque de changement climatique, est l'un des défis majeurs du développement de notre temps. Aujourd'hui, l'Afrique a besoin de nouveaux investissements dans l'agriculture, semblables à ceux que l'Asie et l'Amérique latine ont reçus dans les années 1960 et 1970. Selon la Banque mondiale, chaque dollar investi dans le développement de l'agriculture en Afrique a deux à trois fois plus d'impact positif sur la pauvreté que le même dollar investi dans d'autres secteurs économiques. >>

<< L'Afrique est le seul continent qui ne parvient pas à produire suffisamment de nourriture pour satisfaire ses propres besoins. Seule, elle n'a pu combler le fossé entre la productivité agricole et le rythme de croissance de sa population. Une personne sur trois de ceux qui souffrent d'un manque de nourriture vit en Afrique. Le continent est également confronté aux plus grandes menaces provenant des changements climatiques. La hausse des températures associée à des changements dans les cycles de précipitations aura un impact dévastateur en raison de la forte dépendance à l'eau de pluie pour les cultures. >>

<< Ces changements nuisibles se déroulent dans un continent où 80 pour cent de la population - quelque 500 millions de personnes au sud du Sahara - dépendent de l'agriculture pour soutenir et nourrir leurs familles. Sans une action concertée, nous allons voir beaucoup plus de personnes forcées de quitter leurs terres, une augmentation des famines, des tensions et de l'instabilité. Sans trouver des solutions à ces problèmes complexes et liés entre eux, nous ne pourrons pas entretenir nos espoirs d'un monde plus juste, plus prospère et pacifique. >>

La Conférence mondiale sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique - aussi connu sous le nom Down2Earth - se tient à La Haye du 31 octobre au 4 novembre. Des représentants de plus de 80 pays, organisations internationales, entreprises et organisations de la société civile seront présents. L'objectif est de réaliser des progrès concrets vers une approche plus durable, un secteur agricole adapté au climat qui peut également continuer à nourrir une population mondiale croissante. Veuillez consulter : http://www.afcconference.com.

Une copie intégrale du discours est disponible au http://www.agra-alliance.org

Notes aux rédacteurs

    
    -- Depuis juin 2007, M. Annan est président de l'AGRA, l'Alliance pour
       une révolution verte en Afrique. L'AGRA est un partenariat dynamique
       oeuvrant à travers le continent africain pour aider des millions de
       petits agriculteurs et leurs familles à s'affranchir de la pauvreté et
       la faim. Veuillez consulter : http://www.agra-alliance.org. En
       septembre 2010, M. Annan a reçu le Médaillon Norman E. Borlaug par le
       World Food Prize Foundation en reconnaissance de son engagement à
       améliorer la sécurité alimentaire en tant que président de l'Alliance
       pour une révolution verte en Afrique.
    -- M. Kofi Annan a accompli deux mandats, de 1997 à 2006, en tant que
       Secrétaire général des Nations unies. En 2001, M. Annan et les Nations
       unies ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix. Depuis qu'il a
       quitté l'Organisation des Nations unies, M. Kofi Annan, a créé une
       Fondation à travers laquelle il continue d'assurer un leadership sur
       des problèmes mondiaux cruciaux, notamment la préservation et la
       consolidation de la paix, et contribue à un partage plus équitable des
       privilèges de la mondialisation, en promulguant une réduction de la
       pauvreté, la bonne gouvernance, les droits de l'homme et la primauté
       du droit. Veuillez consulter : http://www.kofiannanfoundation.org

LA

SOURCE AGRA