OneVoice avertit les membres de la Knesset au sujet d'un effondrement économique en Palestine

26 Juillet, 2012, 14:48 BST de OneVoice

NEW YORK, 26 juillet 2012 /PRNewswire/ -- Les membres du Caucus pour une solution à deux États à la Knesset ont écouté mercredi une présentation de OneVoice Israël, avertissant que l'Autorité palestinienne était au bord d'un effondrement économique.

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120428/DC96873LOGO-b )

Plus de 100 citoyens concernés ont rejoint une douzaine de parlementaires, dont les présidents du Caucus MK Yoel Hasson et MK Amir Peretz, pour une discussion avec OneVoice Israël à propos des implications d'une économie palestinienne en difficulté et de l'impasse des pourparlers de paix sur la politique et la sécurité israéliennes. Le rapport, préparé par Gershon Baskin, un expert des relations israélo-palestiniennes, a révélé la manière avec laquelle la crise économique a des interconnexions dangereuses avec un basculement négatif de l'opinion publique palestinienne au sujet des possibilités d'un arrêt de l'occupation et de l'aboutissement d'une solution à deux États.

« Cette combinaison dangereuse augmente les chances d'un changement de leadership palestinien lorsque, pour beaucoup, il n'a jamais existé de meilleur leadership pour instaurer la paix », a déclaré M. Baskin. « Un nombre croissant d'israéliens et de palestiniens perdent confiance quand à l'éventualité qu'il reste possible de mettre en place une solution à deux États, créant une urgence pour un mouvement politique positif des deux côtés », a-t-il ajouté.

L'économie palestinienne a connu une nette baisse de sa croissance jusqu'alors en 2012, chutant de 9 % au cours du premier trimestre de l'an dernier à 5,4 % cette année, d'après le rapport, qui s'appuie sur des données du Ministère des finances palestinien, d'officiels de la sécurité palestiniens de haut niveau et de la Banque Mondiale. L'Autorité palestinienne a accumulé une dette nationale de 1,5 milliard USD, en plus de sa dette de 1,2 milliard USD auprès des banques privées locales.

Du fait des restrictions sur les exportations palestiniennes et avec la moitié du budget de l'Autorité provenant du transfert de revenus d'impôts collectés par Israël pour elle – souvent soustraits de manière punitive -, le gouvernement palestinien a eu bien des difficultés pour payer ses 153 000 employés du secteur public, dont 30 000 personnes affectées à la sécurité.

« Les perspectives d'une fin de l'occupation se réduisent alors que la croissance de l'économie palestinienne est à la traîne, créant des conditions pour de nouvelles effusions de sang », a déclaré Tal Harris, directeur exécutif de OneVoice Israël. « L'alternative à la paix n'est pas le statu quo, l'alternative à la paix est la guerre. La solution réside dans la réduction de la dépendance de la Palestine vis-à-vis d'Israël et dans le fait de l'autoriser à mettre en place un État indépendant en paix avec l'ensemble de ses voisins ».

Le rapport a également souligné l'incapacité pour l'Autorité palestinienne de solliciter une aide financière auprès du Fonds monétaire international car il lui manque une reconnaissance internationale du statut d'État. Les membres du Caucus pour une solution à deux États à la Knesset participants, représentant Kadima, Labor, Meretz et Hadash, ont jugé les faits édifiants et ont insisté sur l'urgence de revenir à la table des négociations.

« La crise financière grave qui touche l'Autorité palestinienne et les implications présentées dans la discussion devraient perturber le sommeil de chacun », a déclaré MK Yoel Hasson (Kadima). « Le Premier ministre doit mettre fin à sa politique d'inaction au sujet du statu quo politique, qui ne sert pas les intérêts d'Israël ».

Les 35 membres du Caucus pour une solution à deux États, conçu et co-créé par OneVoice Israël et MK Hasson, s'assurent qu'une solution à deux États reste une priorité majeure dans l'agenda du gouvernement israélien et maintiennent la pression pour mettre fin au conflit.

OneVoice est un mouvement populaire international qui vise à amplifier la voix des modérés israéliens et palestiniens, leur permettant de demander une solution à deux États. Le mouvement éduque et forme de jeunes israéliens et palestiniens aux compétences de leadership, à l'activisme non violent et aux principes démocratiques. Pour soutenir et contribuer à OneVoice, rejoignez-nous sur www.onevoicemovement.org.

LA

SOURCE OneVoice



Liens connexes

http://www.onevoicemovement.org