Pathogenica et son partenaire Life Technologies EMEA sur le point de maîtriser les infections nosocomiales

19 Septembre, 2012, 05:00 BST de Life Technologies and Pathogenica

GLASGOW, Écosse, September 19, 2012 /PRNewswire/ --

Les deux sociétés commercialiseront ensemble des kits de biodétection d'infections nosocomiales conçus par Pathogenica

grâce à un accord exclusif pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique

Life Technologies (NASDAQ : LIFE) vient d'annoncer la conclusion d'un accord exclusif avec Pathogenica, basée à Boston, dans le Massachusetts, accord selon lequel les deux sociétés commercialiseront et distribueront pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique (EMEA), et à des fins de recherche, le kit de biodétection des infections nosocomiales développé par Pathogenica. La commercialisation s'effectuera via le Ion Torrent PGM[TM].

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110216/MM49339LOGO )

Basé sur la technologie DxSeq[TM] de Pathogenica et sur la plate-forme de séquençage de Ion Torrent[TM], le kit permet d'identifier les pathogènes avec une grande précision, une résolution de souche spécifique élevée et à une échelle qui pourrait permettre la réalisation d'essais sur tout un établissement hospitalier.

« Les infections nosocomiales représentent un risque de plus en plus grave pour la santé des patients et entraînent d'importantes répercussions économiques sur les hôpitaux », explique Peter Silvester, Président de Life Technologies EMEA. « La technologie développée par Pathogenica associée au Ion Torrent PGM[TM] fournira une solution qui contribuera à la résolution du problème, ceci en permettant aux hôpitaux de détecter rapidement ces types d'infection avec une précision élevée. »

Le logiciel d'analyse de Pathogenica génère des rapports de sortie simples et concis qui indiquent quelles espèces et quelles souches sont présentes et avec quels niveaux de concentration. Ces kits ne permettent pas de réaliser des diagnostics sur les patients hospitalisés.

Les méthodes actuelles de détection des organismes responsables peuvent nécessiter plusieurs jours d'analyse ou se limitent à quelques pathogènes. Le produit de détection des infections nosocomiales proposé par Pathogenica et Life Technologies ne se contente pas de déceler rapidement et à moindre coût les espèces présentes dans un échantillon donné, mais fournit aussi des données de séquençage de haute résolution qui comprennent l'identité des souches et la détection des gènes de résistance : ces informations sont en effet essentielles pour comprendre, maîtriser et prévenir l'apparition des maladies nosocomiales. Le kit de Pathogenica est capable de détecter plus de douze bactéries pathogènes et quinze familles de gènes de résistance en un seul essai, et il permet de tester jusqu'à douze échantillons par séquençage. Des douzaines d'échantillons par jour peuvent être testés en même temps, et moins de douze heures suffisent pour obtenir les résultats.

Les sociétés étudient l'intérêt éventuel de tenter ensemble l'obtention du marquage CE pour usage du kit en tant qu'essai diagnostique in vitro.

« Alors que nous abordons encore une fois un nouveau marché avec notre partenaire Life Technologies, nous nous réjouissons de travailler ensemble à l'amélioration des conditions sanitaires des hôpitaux dans le monde entier », se félicite Yemi Adesokan, cofondateur et PDG de Pathogenica. « Le Ion Torrent[TM] PGM a poursuivi l'extension de sa base et constitue un parfait complément à notre technologie. Il participe à notre mission qui consiste à faire du séquençage nouvelle génération un processus efficace et accessible aux cliniciens. »

Chaque kit de Pathogenica comprend des réactifs destinés à permettre l'identification, dans un échantillon, des pathogènes et des marqueurs de résistance aux médicaments suivants : Acinetobacter baumannii, Clostridium difficile, Escherichia coli, Enterococcus faecalis, Enterococcus faecium, Enterobacter aerogenes, Enterobacter cloacae, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis, Pseudomonas aeruginosa, staphylocoque négatif (quant à la coagulase) (S.epidermidis, S.saprophyticus), Staphylococcus aureus, gènes communs de résistance bêta-lactamase, mecA, ainsi que la famille de gènes vanA. La technologie employée s'avère adaptable : il est possible de procéder rapidement à des modifications afin de pouvoir détecter de nouveaux champignons pathogènes, de nouveaux virus et de nouvelles résistances.

Tous les produits mentionnés sont destinés à un usage à des fins de recherche uniquement, ils ne sont pas adaptés à la réalisation de diagnostics.

À propos de Pathogenica

Pathogenica combine les avantages de l'analyse de séquençage ADN basée sur le cloud avec le séquençage de dernière génération, révolutionnant au passage l'identification des pathogènes et permettant ainsi d'opérer une biosurveillance en temps réel. Sa plate-forme DxSeq™ dispose de nouvelles applications destinées aux services de santé : identification rapide et multiplexe de pathogènes et de gènes de résistance aux médicaments, fourniture d'un diagnostic personnalisé pour les maladies infectieuses permettant l'établissement d'un diagnostic plus efficace et d'un traitement mieux adapté pour les patients. Grâce à sa haute sensibilité, le système d'identification des pathogènes à grande capacité conçu par Pathogenica détecte rapidement toute une série de biomarqueurs, à l'aide d'un protocole d'essai courant.

À propos de Life Technologies

Life Technologies Corporation (NASDAQ : LIFE) est une société biotechnologique internationale dont les clients de plus de 160 pays différents utilisent les solutions innovantes pour résoudre certains des défis scientifiques les plus complexes de notre époque. La qualité et l'innovation sont accessibles à tous les laboratoires grâce à ses solutions fiables et faciles à utiliser couvrant tout le spectre biologique, avec plus de 50 000 produits pour la recherche translationnelle, la médecine et le diagnostic moléculaires, les thérapies à base de cellules souches, la médecine légale, la sécurité alimentaire et la santé animale. Ses systèmes, réactifs et consommables représentent quelques-unes des marques les plus citées dans la recherche scientifique, avec notamment : Ion Torrent™, Applied Biosystems®, Invitrogen™, GIBCO®, Ambion, Molecular Probes®, Novex® et TaqMan®. Life Technologies emploie environ 10 400 personnes et confirme son engagement continu dans l'innovation avec plus de 4 000 brevets et licences exclusives. LIFE a réalisé un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars en 2011. Visitez notre site Internet : http://www.lifetechnologies.com.

Déclaration de limitation de responsabilité de Life Technologies

Ce communiqué de presse comporte des énoncés prospectifs relatifs à nos résultats escomptés qui impliquent des risques et des incertitudes. Certaines des informations contenues dans ce communiqué de presse, y compris, mais sans s'y limiter, les énoncés portant sur les tendances de l'industrie et les projets, objectifs, attentes et stratégies d'entreprise de Life Technologies, comportent des énoncés prospectifs qui sont sujets à des risques et des incertitudes qui pourraient entraîner des résultats ou événements réels susceptibles de différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par lesdits énoncés prospectifs. Tous les énoncés ne portant pas sur des faits historiques sont des énoncés prospectifs. Lorsqu'ils sont utilisés, les termes tels que « croire », « planifier », « prévoir », « anticiper », « cibler », « estimer », « s'attendre à », et/ou les constructions au futur ou au conditionnel (« sera », « pourra », « pourrait », « devrait », etc.) ou autres expressions similaires, permettent d'identifier certains de ces énoncés prospectifs. Les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux évoqués dans les énoncés prospectifs sont détaillés dans les documents déposés par Life Technologies auprès de la Commission boursière. Life Technologies ne s'engage en aucune manière à mettre à jour ou à réviser ces énoncés prospectifs pour refléter des événements ou circonstances ultérieurs.

LA

SOURCE Life Technologies and Pathogenica