Paul G. Allen annonce l'octroi de nouvelles aides humanitaires pour répondre aux besoins immédiats des pays d'Afrique de l'Ouest frappés par Ebola

06 Novembre, 2014, 16:55 GMT de Paul G. Allen Family Foundation

 - Ces fonds permettront de satisfaire des besoins élémentaires cruciaux et de fournir des infrastructures essentielles ; Action Against Hunger, AmeriCares et Direct Relief recevront une partie des 100 millions de dollars débloqués par M. Allen

SEATTLE, 6 novembre 2014 /PRNewswire/ -- Le philanthrope Paul G. Allen a annoncé aujourd'hui l'octroi de nouveaux fonds pour apporter une réponse immédiate à des besoins humains fondamentaux dont la satisfaction est compromise par l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest. Grâce à ces fonds, des organisations humanitaires pourront, à compter de ce jour, fournir de la nourriture, du matériel, de même que des kits de prévention aux régions frappées par Ebola, et reconstruire également les centres de traitement locaux.

Le mois dernier, M. Allen a annoncé qu'il portait son engagement dans la lutte contre le virus Ebola à 100 millions de dollars au moins. Avec le déblocage de ces nouveaux fonds, plus de la moitié des 100 millions de dollars promis par M. Allen ont maintenant été alloués à des projets destinés à prévenir, contenir l'épidémie, soigner et pallier les effets d'Ebola.

Les sommes engagées par M. Allen en faveur de l'aide humanitaire se répartissent comme suit :

  • Aide de 1,9 million de dollars à Action Against Hunger destinée à la fourniture de nourriture aux malades isolés, à la construction de kiosques à eau et de postes de lavage des mains, à l'amélioration de l'information sur la prévention d'Ebola et à la formation de personnels de santé bénévoles dans les quartiers, villes et villages. Au nombre des objectifs spécifiques de cette aide figurent la construction de 20 kiosques à eau dans des communes à risque de la Sierra Leone, la distribution de lavabos, savons et chlore dans 60 espaces publics du Liberia et la fourniture de 1 600 supports de communication et d'information à 80 communes et 60 institutions du Liberia.
  • Aide de 1,35 million de dollars à AmeriCares afin d'offrir aux centres médicaux manquant de ressources des services et fournitures supplémentaires et d'améliorer ainsi le système de santé dans le comté de Grand Bassa au Liberia. Plus précisément, cette somme sera utilisée pour fournir des équipements de protection individuelle dans les pays les plus touchés, intensifier la communication dans les centres de soins locaux, former et renforcer les compétences des personnels soignants locaux. Ce travail permettra à la plate-forme centrale de Grand Bassa d'être reliée aux unités de traitement d'Ebola et systèmes de santé de quatre comtés voisins ainsi que de fournir une assistance technique pour des interventions similaires.
  • Une aide de 1 million de dollars à Direct Relief afin de permettre à cette organisation de continuer d'apporter des fournitures médicales et un soutien logistique sur le terrain aux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie Ebola. À ce jour, Direct Relief a envoyé 140 tonnes de matériel médical par conteneurs de fret maritime et aérien.

L'aide de M. Allen permettra d'assurer la protection des professionnels de la santé sur le terrain grâce à la mise à disposition de médicaments, fournitures préventives et équipements de protection individuelle, de transporter des fournitures médicales des sites de fabrication jusqu'en Afrique et de contribuer à la mise en place d'un système coordonné d'approvisionnement de bout en bout afin de garantir une distribution efficace des fournitures médicales et de limiter par là même la propagation du virus Ebola. Des fournitures seront distribuées à quatre organisations partenaires présentes dans 47 centres de traitement Ebola et centres de soins primaires au Liberia et en Sierra Leone. Ces fournitures faciliteront en outre le travail de 800 soignants dans 500 villages répartis dans les deux pays et leur permettront de mener à bien leur mission en toute sécurité sans crainte de contracter la maladie.

À ce jour, plus de la moitié des 100 millions promis par M. Allen ont été alloués à la lutte contre Ebola. Ces fonds ont permis :

  • De fournir 60 000 kits de protection en Afrique de l'Ouest.
  • De former plus de 8 500 personnes à aider.
  • D'envoyer près de 200 000 livres de fournitures.
  • De soutenir quelque 250 centres médicaux.
  • D'affréter d'ici la fin de l'année 2014 vingt avions pour le transport d'équipements et de fournitures.
  • D'entamer la construction de trois sites d'intervention d'urgence et de les doter en personnel.

Citations afférentes :

« L'impact d'Ebola dépasse très largement les seules personnes infectées », a déclaré M. Allen. « Il a pour effet secondaire d'empêcher la satisfaction de besoins humains élémentaires. Les fonds alloués vont permettre aux populations d'Afrique de l'Ouest de recevoir rapidement les fournitures et soins essentiels dont ils ont besoin pour traverser cette crise. »

« Action Against Hunger opère en étroite collaboration avec les organismes humanitaires et de santé de la Sierra Leone et du Liberia pour stopper la propagation du virus Ebola », a indiqué Andrea Tamburini, directeur général d'Action Against Hunger. « L'appui de M. Allen permet d'assurer la continuité du travail d'information sur le virus mené auprès des populations, des efforts d'amélioration de l'accès et de la qualité de l'eau déployés dans les centres médicaux, des actions entreprises pour apprendre au personnel soignant dans les villages à identifier et signaler les personnes susceptibles d'avoir contracté le virus Ebola et des initiatives de renforcement des capacités d'intervention. »

« La meilleure façon d'arrêter l'épidémie est de soutenir les soignants de première ligne en Afrique de l'Ouest, et M. Allen a joué un vrai rôle de leader à cet égard », a précisé Michael J. Nyenhuis, président-directeur général d'AmeriCares. « Avec l'appui de la fondation, AmeriCares va modifier durablement la donne en matière de fourniture de soins médicaux et de restauration de la confiance des patients et des soignants. »

« Les partenaires de longue date de Direct Relief au Liberia et en Sierra Leone mènent un combat héroïque contre Ebola tout en continuant de prodiguer des soins médicaux essentiels à tous les autres patients dans tous les autres domaines », a souligné Thomas Tighe, directeur général de Direct Relief. « Le soutien de M. Allen est essentiel aux efforts collaboratifs déployés par Direct Relief pour répondre au besoin urgent et très important de fournitures cruciales pour stopper le virus, traiter les malades et faire face aux effets en chaîne atterrants qu'a l'épidémie sur l'ensemble du système de santé. »

À ce jour, M. Allen a apporté les contributions suivantes aux efforts de lutte contre Ebola :

Depuis le déclenchement de l'épidémie, M. Allen et la Paul G. Allen Family Foundation ont axé leurs efforts sur l'identification, le financement et la coordination de solutions stratégiques susceptibles d'être appliquées rapidement pour répondre aux besoins les plus pressants. M. Allen a également créé la campagne TackleEbola.com (Affronter l'Ebola) pour permettre à chacun de faire aisément un don à des organisations spécifiques et lever des fonds pour répondre à des besoins pressants. Jusqu'à présent, M. Allen a contribué à la mise en œuvre des solutions suivantes :

  • Contribution à la Croix rouge américaine pour financer du matériel, des bénévoles et des documents d'information en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia. (Août 2014)
  • Subvention de contrepartie accordée à Global Giving, pour laquelle plus de 700 donateurs ont doublé la mise en seulement quatre jours. Dix groupes ont bénéficié de financement pour distribuer des fournitures sanitaires, organiser des séances de formation et préparer des messages d'intérêt public. (Août 2014)
  • Partenariat avec l'UNICEF pour acheminer par voie aérienne 50 000 kits de protection au Liberia.  (septembre 2014)
  • Partenariat avec Airlink pour établir un pont aérien continu afin de livrer des médicaments et des équipements de protection médicale indispensables. (Septembre 2014)
  • Subvention accordée à la CDC Foundation en vue d'établir des centres d'intervention d'urgence relevant des CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis) dans les pays les plus touchés : Guinée, Liberia et Sierra Leone. Ces centres contribueront à la mise en place d'une réponse systématique grâce à de meilleurs systèmes de gestion des données et de communication pour le suivi de la maladie et la recherche des contacts des malades, ce qui au final contribuera à détecter la maladie et à stopper sa propagation. (Septembre 2014)
  • Financement accordé à Medical Teams International (MTI) afin de fournir des infrastructures répondant aux besoins en logement et transport du personnel de MTI au Liberia. (Septembre 2014)
  • Partenariat avec Doctors Without Borders/Médecins sans Frontières (MSF) en vue de soutenir leurs programmes d'aide d'urgence existants dans la réponse à Ebola en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. (Septembre 2014)
  • Subvention accordée à BBC Media Action à l'appui de programmes d'information et de communication dans les pays touchés visant à mieux informer et sensibiliser l'opinion publique, en soutenant le gouvernement dans sa réponse à la crise, tout en inculquant des pratiques sanitaires plus sécuritaires à la population locale. (Octobre 2014)
  • Création de l'Ebola Medevac Fund (Fonds d'évacuation médicale en cas d'Ebola) dans l'objectif de financer et mettre sur pied deux unités de confinement en vue de l'évacuation sanitaire sécurisée du personnel médical d'Afrique de l'Ouest. (Octobre 2014)
  • Partenariat avec l'école de médecine de l'université du Massachusetts afin d'offrir les formations, le personnel médical et le matériel de laboratoire nécessaires aux opérations de secours au Liberia. (Octobre 2014)

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site www.tackleebola.com et en suivant @TackleEbola et @PaulGAllen sur Twitter ou Facebook.

Contacts presse :

Alexa Rudin
Vulcan Inc.
206-342-2230
alexar@vulcan.com

Dana Lengkeek
Burson-Marsteller
415-994-4008
dana.lengkeek@bm.com

LA

SOURCE Paul G. Allen Family Foundation



Liens connexes

http://www.tackleebola.com