PharmaMar lance une étude de phase III sur le PM1183 combiné à la doxorubicine dans la traitement du cancer du poumon à petites cellules (CPPC) récidivant

13 Janvier, 2015, 08:30 GMT de PharmaMar, SA

MADRID, January 13, 2015 /PRNewswire/ --

 

  • Les résultats sans précédent obtenus avec l'étude de phase Ib appuient le lancement d'une étude comparative sur le cancer du poumon à petites cellules (CPPC)  récidivant qui vise à comparer l'approche combinée en tant que traitement de seconde intention au topotecan, seul traitement approuvé aux États-Unis et en Europe pour cette indication  

Zeltia a annoncé aujourd'hui que la division pharmaceutique de PharmaMar va démarrer la phase III de l'étude clinique du PM1183 combiné à la doxorubicine en comparaison avec le topotecan dans la traitement du CPPC, compte tenu de l'activité observée après une analyse intermédiaire d'une étude 1b en cours. Les résultats de cette étude seront présentés cette année lors d'un éminent congrès international sur le cancer, dont la date sera bientôt annoncée.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150113/724325-a )
     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150113/724325-b )

Les patients atteints de cancer du poumon à petites cellules (CPPC) chez lesquels la chimiothérapie standard a échoué, ainsi que ceux atteints de cancer de la vessie, de l'estomac, du sein, du l'utérus ou des ovaires, de tumeurs neuroendocrines ou de sarcomes des tissus mous, ont été traités par cette approche combinée en phase I. Le traitement a prouvé son efficacité dans tous les types de cancer, avec plusieurs réponses complètes. Cette réponse clinique a été remarquable sur certains types de tumeurs, en particulier dans le traitement du CPPC, et en conséquence, de plus nombreux patients atteints de ce type de tumeurs ont été recrutés dans l'étude. En général, le traitement a été bien toléré et les patients ont montré des réponses objectives marquées contre la tumeur et été capables de supporter plusieurs cycles de traitement .

«Les données que nous possédons sont très prometteuses chez les patients atteints de CPPC dont le pronostic de survie est le pire chez les patients atteints d'un cancer du poumon. Aucun progrès notable n'a été observé en 25 ans dans ce type de cancer », a déclaré Luis Mora, directeur général de PharmaMar.

Le topotecan, qui est le seul médicament homologué aux États-Unis et en Europe pour le traitement du CPPC, n'a obtenu que de 20 à 25 % de réponse chez les patients (selon la réponse obtenue au cours du traitement initial)[1]. Les résultats préliminaires présentés l'an dernier à la 15è conférence mondiale sur le cancer du poumon ont montré que 71 % des patients atteints de CPPC ont bien répondu au PM1183 associé à la doxorubicine en tant que traitement de seconde intention. PharmaMar va démarrer une étude comparant l'approche combinée au topotecan pour cette indication.

À propos du cancer du poumon à petites cellules  

Le CPPC est un cancer très agressif présentant souvent des métastases distantes ou déjà propagées au moment du diagnostic, limitant de ce fait le rôle d'une approche traditionnelle, exposant le patient à un pronostic plus grave par rapport aux autre cancers du poumon. Le taux de survie à 5 ans est inférieur à 5 %. Environ 15 % de tous les cancers du poumon diagnostiqués sont des CPPC [2], et ne serait-ce qu'aux États-Unis, plus de 34 000 cas sont enregistrés chaque année, tous fortement liés à la consommation de tabac[3]. Mécaniquement, le PM1183 inhibe spécifiquement la transcription active et régule divers composants du micro-environnement de la tumeur, tels que les macrophages associés à la tumeur.

Limitation de responsabilité

PharmaMar, dont le siège social se trouve à Madrid, est une filiale du Groupe Zeltia S.A. (cotée à la bourse d'Espagne sous le symbole ZEL), cotée à la Bourse d'Espagne depuis 1963 et au Marché électronique d'Espagne depuis 1998. Ce document est un communiqué de presse, et non un prospectus.  Cette publication sert uniquement à des fins d'information et ne constitue pas une offre de vente ni une invitation à acheter, offrir ou souscrire des actions de la société. D'autre part, cette publication ne devra pas servir à prendre des décisions sur des investissements ou des contrats et ne représente pas une recommandation de quelque sorte concernant les actions de la société.

Ou rendez-vous sur notre site http://www.pharmamar.com et sur http://www.zeltia.com

[1]  http://jco.ascopubs.org/content/17/2/658.long

[2] Informations générales sur le cancer du poumon à petites cellules. Disponibles sur : http://www.cancer.gov/cancertopics/pdq/treatment/small-cell-lung/healthprofessional

[3]  http://www.jnccn.org/content/11/1/78.full.pdf

Relations PharmaMar Media :
Carolina Pola
Tél. :  +34-91-846-6108
Mobile : +34-608-93-36-77

Relations Investisseurs Zeltia :
Tél. : +34-914444500


LA

SOURCE PharmaMar, SA